AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Lun 9 Juin - 22:40

Voici la liste des postes disponibles pour ce qui est de la ville d'Anthélima ; les postes barrés représentent évidemment les postes déjà pris. Bien entendu, vous êtes libres d'en inventer d'autres ne figurant pas encore sur cette liste ! En gras, vous trouverez les postes plus conséquents niveau responsabilités et qui de ce fait, nécessitent une petite explication supplémentaire.


  • Tour Mirage :

    - Membres du Grand Conseil. (2/21)
    - Secrétaires.
    - Responsables de Départements. (0/11)
    Citation :
    • Responsable du Département de la Justice.
    • Responsable du Département des Transports.
    • Responsable du Département de la Culture.
    • Responsable du Département de l'Enseignement.
    • Responsable du Département de la Santé.
    • Responsable du Département Scientifique.
    • Responsable du Département des Finances.
    • Responsable du Département de la Communication.
    • Responsable du Département de la Défense.
    • Responsable du Département de l'Agriculture.
    • Responsable du Département des Technologies.
    - Juges.
    - Avocats.

    - Chef de Brigade (pour les Sentinelles).
    - Second - Sous-chef (pour les Sentinelles).
    - Sergents (2/5).
    - Sentinelles.
    - Étudiants (pour les Sentinelles - Plus d'informations sur les Sentinelles ?).

  • Hôpital d'Anthélima :

    - Médecins.
    - Chirurgiens.
    - Infirmiers.
    - Spécialistes.
    - Secrétaires - Réceptionnistes. (0/2)

  • Prison d'Anthélima :

    - Directeur de prison.
    - Gardiens.
    - Psychologue.
    - Médecin.

  • Temple d'Anthélima :

    - Odyle.
    - Prêtresses.
    Citation :
    - Cerbères.
    - Aspirales.
    - Suivantes.
    - Prêtresses supérieures.

  • Autres :

    - Pilotes d'aérostats marchands.
    - Pilotes d'aérostats de plaisance/transport/croisière.
    - No-Brakes (élite ; pilotes spécialement entraînés qui pilotent les aérostats transportant l'argent des banques !).
    - Accompagnateurs de vol (aérostats de plaisance/croisière).

    - Tenanciers de pubs, cafés, bars, boutiques, etc. (avec possiblité de créer son propre établissement ! - Règler cela par MP avec un administrateur).
    - Serveur/euses.
    - Odette (propriétaire d'un salon de thé très chic d'Anthélima).
    - Yprés Delacortez (le meilleur tailleur d'Anthélima ; un personnage un peu excentrique !).

    - Agents de police.

    - Rédacteur en Chef.
    - Journalistes.
    - Reporters.
    - Photographes (Les Locaux de la Gazette de Suria).

    - Stars & Artistes :
    Citation :
    • Acteurs.
    • Comédiens.
    • Chanteurs d'opéra.
    • Chanteurs populaires.
    • Peintres.
    • ETC.
    - Employés et Directeurs divers. (1/59)
    Citation :
    • Employés de « Chez Yprés » - Tailleurs ( 0/5 ), Caissiers ( 0/3 ) et Conseillers en boutique ( 0/2 ).
    • Employés de « Chez Odette » - Cusiniers/Patissiers ( 0/3 ), Serveurs et serveuses ( 0/3 )
    • Directeur de la Banque d'Anthélima.
    • Employés de banque. ( 0/8 )
    • Directeur de la Poste d'Anthélima.
    • Employés de la Poste. ( 0/3 )
    • Directeur du Casino.
    • Employés du Casino. ( 0/6)
    • Croupiers. ( 0/6 )
    • Directeur des Onsens.
    • Employés aux Onsens. ( 0/8 )
    - Prostitués (Hommes - Femmes).
    - ETC.




Dernière édition par Suria. le Sam 26 Sep - 17:54, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Ven 1 Aoû - 16:38

Sont colorés en vert les personnages prédéfinis libres. Sont en rouge et en barré les personnages déjà pris. Sont en orange les personnages réservés.

Les prédéfinis possédant la mention « TEST RP ! » sont importants pour le forum ; ils nécessitent donc des joueurs disponibles et d’un bon niveau (30 lignes RP minimum). Les joueurs potentiels doivent donc passer un test de « mise en situation » qui consiste en l'écriture d'un message RP de 30 lignes minimum (sujet libre), dans lequel vous donnerez un avant-goût de votre niveau RP tout en essayant de respecter au mieux le caractère du personnage concerné. Ce message devra être posté à la suite de votre fiche de présentation.


_____________________________



Arakis Jordanopoulis


[ IMAGE DE BASE ]
    Nom : Jordanopoulis (Jordanopoulis étant le nom de famille de sa mère adoptive).
    Prénom(s) : Arakis.
    Surnom : Ara-chan (quand elle vivait encore avec ses frères et soeurs adoptifs).
    Age : 27 ans.
    Sexe : Féminin.
    Sexualité : Bisexuelle.
    Race : Humaine.
    Signe : Eau.
    Lieu de Naissance : Elle est née à Anthélima mais elle a vécu toute son enfance à Iwa.
    Lieu de Résidence : Elle a un appartement à Anthélima.
    Métier : Journaliste - Reporter.
    Classe Sociale : Peuple (même si sa mère biologique faisait partie de la Haute).
    Clan : Aucun.
    Elu des Dieux ? Oui [ ] Non [X]
I/ Histoire :
Citation :

    - Arakis fut arrachée à sa mère à la naissance et confiée à une femme du peuple sensée l’élever comme sa propre fille.
    - Sa mère se nommait Sonja (fille d’un des hommes les plus en vue de Suria) et son père était un pirate.
    - En échange de la vie de son enfant, Sonja renonça à son amour et épousa l’homme que ses parents lui destinaient depuis l'enfance.
    - Son père se donna la mort le jour où sa bien-aimée fut conduite devant l’autel et mariée de force à un autre que lui.
    - La vie à la campagne n'était pas toujours facile : il fallait travailler dur et on ne mangeait pas toujours à sa faim.
    - Arakis se savait aimée mais elle se sentait différente. Elle ne ressemblait à aucune de ses sœurs et son caractère impulsif et énergique tranchait avec celui de son entourage.
    - L’année de ses 15 ans, sa mère adoptive contracta une terrible maladie. Se sachant condamnée, elle révéla à Arakis qui elle était vraiment.
    - D’abord incrédule face à la révélation, l’adolescente acquit rapidement l’intime conviction que cela était vrai.
    - Elle remua donc ciel et terre pour retrouver la trace de Sonja, sa mère biologique.
    - Ses recherches la menèrent à Anthélima où elle exigea de sa génitrice toute la vérité sur son identité ainsi qu'une forte somme d’argent en échange de son silence.
    - Cet argent lui permit entre autres de se payer des études en journalisme.
    - Depuis qu'elle avait appris que son père était un pirate, Arakis n’avait plus qu’une idée en tête : découvrir qui il était, le retrouver si possible et surtout, en apprendre le plus possible sur les pirates !
    - Une fois son diplôme en poche, Arakis se lança à corps perdu dans son métier ainsi que dans la quête de son passé, tous les moyens étant bons pour arriver à ses fins.
    - Désormais à l’abri du besoin, elle croque également la vie à pleine dent.
    - Arakis finit par acquérir une certaine notoriété dans le milieu et on la considére comme une référence en matière de piraterie aérienne. « Arakis, la terrible journaliste traqueuse de pirates » était née…
II/ Personnalité :
    Qualités : Bonne vivante, énergique, positive, joyeuse, agréable, détendue, passionnée, sérieuse (dans son travail !), attentionnée et elle fait toujours les choses à fond !
    Défauts : Impulsive, un peu tête brûlée, parfois fort imprudente et insolente, bornée, obstinée, un peu égoïste sur les bords.
    Goûts : Elle est fascinée par les poignards et les dagues, elle en faisait la collection et en apprenait par la même occasion le maniement.

    À savoir :
    - Arakis fonce souvent droit devant elle sans réfléchir, continuant d'avancer, d'aller de l'avant envers et contre tout.
    - La jeune femme a déjà assisté à des dizaines d'attaques pirates, ignorant effrontément les dangers auxquels elle s'expose, parfois même jusqu'à l'inconscience, pour prendre ses photos, etc.
    - Elle est très vrai. C'est une bonne vivante qui aime la vie et qui la croque à pleine dent, ne se refusant aucun des plaisirs que Suria peut lui offrir.
    - Elle n'a pas peur de se salir ni de retrousser ses manches pour obtenir ce qu'elle désire.

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : Un poignard toujours fixé à sa cuisse quand elle travail et traque les pirates.
    • Animal de compagnie : Elle possède une chatte grise nommée Tara.
    • Objet(s) fétiche(s) : Ses poignards et dagues, elle en a toute une collection.
    • Moyen(s) de transport : Elle possède un speeder et utilise volontiers les transports en commun. Sa paire d'AT's n'est utilisée que dans le cadre de son travail.
    • Pouvoirs : Aucun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Jeu 28 Aoû - 20:20

Nia Blakeart

    Nom : Blakeart.
    Prénom(s) : Nia.
    Surnom : Son nom étant relativement cours, elle n’a pas de surnom.
    Âge : 17 ans.
    Sexe : Féminin.
    Sexualité : Hétérosexuelle.
    Race : Humaine.
    Signe : Air.
    Lieu de Naissance : Anthélima.
    Lieu de Résidence : Anthélima.
    Métier : Pilote d’Aérostats Marchands.
    Classe Sociale : Peuple.
    Clan : Aucun.
    Élu des Dieux ? Non.
    Partisan(e) ? Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Nia est née d’un couple de marchands.
    - Pendant que son père était en déplacement, sa mère s’occupait de leur petite boutique tout en prenant soin de sa petite fille ; Nia est fille unique.
    - Dès son enfance, la fillette avait pris l’habitude d’arpenter l’échoppe familiale de long en large en attendant le retour de son père pour que ce dernier l’emmène faire un tour sur son petit aérostat.
    - Elle apprit les bases du pilotage de cet engin à 8 ans et quelques années plus tard, la gamine le maniait déjà avec une certaine aisance.
    - Les jours se suivaient et se rassemblaient.
    - L'année de ses douze ans, un voleur fit irruption dans la boutique, arme à la main. Nia perdit ses deux parents dans cette attaque et se retrouva seule au monde.
    - Jusqu’à ses quinze ans, la fillette enchaîna les petits boulots pour pouvoir survivre seule dans la maison de ses parents.
    - Elle décida ensuite de reprendre le commerce familiale et devint pilote.
    - N'ayant pas les moyens d'acheter son propre aérostat, Nia travaille en tant que pilote employé pour une grande compagnie commerciale.
    - Nia parcoure donc le ciel depuis maintenant deux ans…

II/ Personnalité :
    Qualités : Ambitieuse, talentueuse, modeste et humble (elle ne profite pas des situations ni de sa notoriété), très optimiste, débrouillarde et autonome. Elle est débordante de vie et d'énergie.
    Défauts : Elle ne fait pas très attention aux gens, ne pensant qu’à son boulot. Elle n'a pratiquement pas d'autres distractions que le vol étant donné qu’elle passe presque tout son temps à piloter. Elle ne voit pas souvent sa famille et ne s’en formalise pas. Elle est parfois trop bornée.
    Goûts : Elle aime irrémédiablement les fruits. Ceci est donc assez embêtant lorsqu’elle doit transporter une cargaison de fruits car elle ne peut s’empêcher d’en piquer quelques uns !

    À savoir :
    - Nia est une jeune femme sociable et chaleureuse.
    - Elle est rigolote, ouverte et presque tout le temps joyeuse.
    - Lorsqu’elle pilote, elle est extrêmement concentrée et sérieuse, chaque geste étant des plus importants.
    - Nia ne se prend pas la tête et vit au jour le jour, profitant à fond de chaque instant.
    - Elle possède un bon sang-froid et sait faire face aux problèmes avec calme.

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : Elle possède un couteau plutôt grossier et - en cas d’attaques - elle cache un revolver dans une des poches de sa combinaison.
    • Animal de compagnie : Aucun.
    • Objet(s) fétiche(s) : Ses lunettes de pilote.
    • Moyen(s) de transport : Elle possède un overwing et utilise les transports en communs.
    • Pouvoirs : Si piloter est un pouvoir alors Nia a un don hors du commun…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Mar 2 Sep - 15:45

« By Tsukushi Fujita »

- Sentielle -

Suzaku Ataki
- feat Suzaku ~ Code Geass.


    Informations générales :

    • Nom : Ataki.
    • Prénom(s) : Suzaku.
    • Surnom : Aucun.
    • Age : 19 ans.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Hétérosexuel et cela ne changera pas.
    • Race : Humain, simple mortel direz-vous, mais pas tant que cela.
    • Signe : Je possède une grande affinité avec la douce déesse de l’eau.
    • Lieu de Naissance : J’ai vu le jour au village d’Iwa.
    • Lieu de Résidence : Je vis toujours dans ce village et j’y resterai certainement.
    • Profession : Sentinelle.
    • Classe Sociale : Peuple
    • Clan : -
    • Elu des Dieux ? Non.
    • Partisan(e) ? Non.

*/ Histoire :

Je rentrai chez moi fatigué, exténué par mes longues séances d’entraînement en compagnie de quelques camarades faisant partie de la brigade. Avant de faire quoi que ce soit, je pris une douche, une douche froide et rafraîchissante. Après m’être confortablement vêtu d’un t-shirt et d’un pantalon, je m’allongeai sur mon lit, regardant le plafond, repensant à mon passé, à cette nouvelle inattendue, à Armélia, je regardais longuement mon triste plafond blanc pour finalement m’endormir…

{ Je suis né dans un petit village loin de la capital, ce village j’y vis toujours et ce, depuis que je suis petit, c’est le village d’Iwa. Je ne me souviens de rien, mais je sais que je suis le fruit d’un doux amour entre un jardinier et une femme appartenant à un autre monde. Je vivais avec mon père et elle me rendait visite tous les jours, s’occupant de moi, me berçant dans ses bras en chantant une chanson dont j’ai aujourd’hui oublié les paroles, mais le refrain, je m’en souviens encore. Ces visites cessèrent peu à peu et finalement, elle ne revint plus du tout, elle ne franchit plus jamais la porte de notre petite maison. Je la voyais par la fenêtre du salon regarder pendant des longues heures la fenêtre de ma chambre et moi, je la regardais aussi, naïvement, sans comprendre. Le jour suivant, je vis mon père pleurer, pleurer sans cesse en serrant contre lui le portrait de ma mère. Elle était morte, elle s’était suicidée mais ça, je ne le sus jamais… Je me souviens encore de la réponse de mon père lorsque je lui demandai pourquoi ma mère ne revenait plus. De sa voix de ténor, il me murmurait en souriant faiblement : « Sa cage dorée l’étouffait, alors elle a déployé ses merveilleuses ailes blanches pour s’envoler et retrouver la liberté ». Une phrase qui demeura aussi mystérieuse que la brusque disparition de ma mère. J’avais quatre ans. Dans mes rêves, elle me rendait souvent visite - je revois encore son sourire, l’odeur des lavandes qui imprégnait ses longs cheveux bruns, sa voix me chantant ce petit air pour m’endormir… Le temps passait, je l’oubliais, seul reste gravé dans mon esprit sa douce voix flûtée…

____

Je jouais tranquillement dans le jardin ou plutôt, dans l’arrière cours de la maison où travaillait mon père, exerçant avec le plus grand talent, l’art de jardiner avec ma nouvelle mère - Estel - un nom qui dans un ancien langage qui ne se parle plus aujourd’hui signifiait « Espoir ». C’était une femme d’une grande beauté, de sa personne se dégageait la grâce, l’élégance et aussi l’amour d’une mère aimante. Elle possédait de longs cheveux couleur miel, un regard noisette, malicieux, vif et joyeux. Un sourire resplendissant, toujours présent sur ses fines lèvres rosées. Une vraie perle rare qui avait passé son enfance dans le château de ses parents en compagnie de ses frères et sœurs mais aussi de ses cousines et cousins. Je jouais seule avec un ballon rouge, il ne m’appartenait pas, je l’avais trouvé coincé dans un arbre dans lequel j’avais grimpé pour récupérer ce petit trésor. Tandis que je m’amusais à courir le ballon au pied, la balle m’échappa et roula au pied d’une petite fille que je ne connaissais pas. Je restais loin d’elle, mon père m’ayant toujours dit de rester loin de ceux qui habitaient la demeure. La jeune fille prit la balle et me la rapporta en mains propres alors qu’elle aurait très bien put me la lancer. Je tandis les mains pour récupérer mon ballon mais la fillette ne me la rendit pas. Non, elle me regardait avec un petit sourire malicieux sur ces fines lèvres.

- Je te la rends si tu veux bien jouer avec moi.

Surpris, je ne dis rien. C’était une fille qui semblait plus jeune que moi, elle devait avoir cinq ou six ans alors que moi j’en avais déjà sept. Je réfléchis un instant avant de répliquer.

- Mais tu es trop petite pour jouer avec moi ! En plus, mon père m’a défendu d’approcher ceux qui habitent ici.
- Je ne vis pas ici.
- Alors que fais-tu ici ?
- Je suis venue voir ma tante et comme je ne la trouvais pas, je pensais rentrer chez moi mais le cocher ne revient que dans une heure, je dois donc attendre. Dis, veux-tu jouer avec moi ?

Ainsi je jouais avec elle, j’abandonnais la balle pour jouer au chat et à la souris, exaspéré par le fait qu’elle n’arrivait pas à courir avec la balle sans tomber à chaque fois en glissant dessus. Elle courrait très vite et en plus, elle était plutôt endurante. Finalement, à force de rire et de crier, mon père me vit et m’appela tout de suite. Je cessai donc de courir et m’approchai de lui lentement… J’allais être puni.

- Je t’ai formellement interdit d’approcher les résidents ! Suzaku, enfin tu ne peux pas être sage pen…
- Ne le grondez pas Monsieur le Jardinier, c’est de ma faute, je l’ai forcé et menacé.
- Toi ? Menacer ? Ce n’est pas digne d’une petite fille.

Mon père regarda intensément la petite fille de son regard émeraude et finalement, il sourit. Il s’agenouilla ensuite - étant un peu trop haut avec ses un mètre soixante dix-huit - et demanda à cette dernière :

- Comment t’appelles-tu ?

Elle réfléchit quelques secondes et répondit de sa petite voix :

- Armélia, Monsieur.

C’est à ce moment là que ma mère arriva et lorsqu’elle vit la petite file, elle accourut et la prit dans ses bras :

- Lia ! Par toutes les Déesses ! Je commençais à m’inquiéter ! Pourquoi es-tu en retard ?

Voilà, cette petite fille n’était autre que sa nièce, la fille de sa sœur cadette. Lorsque mon père demanda des explications, elle lui répondit qu’elle avait fait venir Armélia pour venir jouer avec moi car son père était en voyage et que cette dernière restait des heures seules (ma mère ne savait pas qu’Armélia avait un frère, sa sœur le lui avait caché). Je l’aimais bien mais ce que j’adorais par-dessus tout, c’était de passer des heures à jouer avec cette gamine si mature pour son âge. Plus tard, ma mère m’apprit une triste nouvelle : Armélia avait perdu son père et depuis ce jour-là, je ne la revis plus…

____

Mes amis rêvaient de devenir pirates alors que moi je voulais absolument devenir Sentinelle, c’était mon rêve à moi, un rêve que je voulais vraiment réaliser. Je voulais devenir quelqu’un capable de défendre ma mère avec droiture et courage, pas comme ces êtres abjectes et avides de trésors, ces êtres barbares. Ainsi, j’entrais dans la prestigieuse académie d’Anthélima. J’étais un élève plutôt doué, j’avais des qualités que mes professeurs ne tardèrent pas à remarquer. Lorsque je reçu mon diplôme, j’étais aux anges. Je fus gradé et reçu le rang de Sergent quatre mois plus tard. Souvent, je me demandais ce qu’Armélia devenait, elle qui fut mon compagnon de jeu pendant longtemps. Ma mère m’avait raconté qu’elle s’enfermait dans ses souvenirs, qu’elle était devenue quelqu’un d’autre. Elle semblait avoir perdu toute joie de vivre... Elle ne s’était donc pas remise de la mort de son père, un homme bon et gentil. Et elle m’avait sûrement oublié… J’étais donc un sergent populaire, qui avait la côte auprès des filles. Je m’étais lié rapidement à mes nouveaux compagnons. Je connaissais à peu près tout le monde et parmi tout ce petit monde, il y avait une femme, assez intrigante par ça ressemblance avec mon amie d’enfance. Elle avait seize ans - à peu près le même âge que cette dernière d’ailleurs - elle s’appelait Tsukushi.
Quelques jours après ma promotion, on frappa à ma porte. J’ouvris et je découvris bien vite Madame Fujita, la mère d’Armélia. Surpris, je la fis quand même entrer et lui servit du thé autour d’une table.

- Cela fait longtemps Suzaku, tu as bien grandi. Permet moi de te féliciter pour ta promotion, malgré mon retard.

Je souris.

- Je suis venue te voir au sujet de ma fille, Armélia. Comme tu le sais, elle passe des heures entières à rester enfermée chez elle.
- Oui, j’en ai entendu parler.
- Et bien, toi qui as été son seul ami - je dis bien seul car à l’époque, je ne m’occupais pas beaucoup d’elle et elle restait toujours toute seule. En plus, Armélia n’allait pas à l’école car elle étudiait auprès de son père… J’ai donc… quelque chose à te demander et j’hésite encore…
- Dites-le ma Tante !
- J’ai prévenu tes parents et ils sont d’accord. En fait, j’aimerai te donner la main de ma fille, Suzaku. Bien sûr, je ne lui ai pas encore dit mais je pense que si c’est toi, elle acceptera. Tu sais, je fais ça pour elle. En t’épousant, j’espère qu’elle se remettra de la mort de mon mari et tournera la page… Et pour cela, elle a besoin de quelqu’un pour la soutenir, pour l’aider à faire ce grand pas.

Je regardais ma tante Maria les yeux ronds. Qu’avait-elle dans la tête ? Marier sa fille sans son consentement et de plus, Armélia m’avait sûrement oublié… Je ne savais pas quoi dire, tout se bousculait dans ma tête avec une nouvelle aussi déconcertante ! Je me levai donc, furieux.

- Mais je ne l’ai jamais revue ! Je ne sais même plus à quoi elle ressemble ! Ma Tante, tout ceci est insensé ! Je re…
- Calme-toi, je le sais, c’est pour cela que je t’ai apporté une photo d’elle…

Je jetai un coup d’œil rapide en pensant jeter la photo plus tard mais bien vite, je restai pétrifié. Si on enlevait tous ces bijoux, tout ce maquillage sur son visage, si on insufflait un peu de gaieté à cette femme, elle ressemblait en tout point à Tsukushi ! Mais si je me souviens bien, Armélia avait les cheveux bruns même s’ils viraient légèrement au rouge, alors que Tsukushi, elle, avait les cheveux d’un rouge flamboyant! Si on oubliait ce détaille, ces deux personnes se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. C’était évident, mais comment Armélia pouvait-elle être à deux endroits différents ? Ce qui était impossible, la seule hypothèse était qu’elle mentait, qu’elle avait une double vie… Je voulais découvrir la vérité ainsi, d’un sourire, je lui dis en m’asseyant.

- Très bien, j’accepte.

Elle sourit et m’embrassa, prononçant des vœux de bonheur.

- La prochaine fois qu’elle vient me voir, je lui annoncerais la nouvelle. J’ai hâte te revoir, mon futur gendre…

Après ça, je commençais à avoir une certaine attirance pour ce mystère entourant la demoiselle Tsukushi Fujita, mais je la trouvais également attirante tout simplement par sa personnalité, sa bonne humeur, enfin ce qui faisait d’elle ma fiancée. Les jours suivants, je ne pus m’empêcher de secrètement la contempler lorsque nous étions tous deux à la Tour Mirage, bah quoi après tout c’est ma fiancée… }

Je me réveille doucement…
Je ne me souviens plus de mon rêve, tant pis, ce n’est pas la première fois de toute façon. Je m’étire et sors de mon lit, j’ouvre la fenêtre et regarde l’horizon se lever, une nouvelle journée commence…

*/ Personnalité :

• Caractère général :


Suzaku ? C’est quelqu’un de doux, de gentil, de compréhensif, quelqu’un qui sait donner de bons conseils. Il sait se montrer autoritaire lorsqu’il le faut, mais il est avant tout sociable, drôle, amicale. Il aime surtout embêter ses supérieurs en plaisantant (et aussi son entourage, d’ailleurs) mais il sait tout de même s’abstenir - c’est quelqu’un de sérieux après tout, quoique… Il voit toujours le bon côté de choses - sauf certains jours, ce qui est tout de même assez contradictoire - mais la nature humaine étant toujours pleine de contradictions, on lui pardonne. Ce jeune homme à le sens du partage et de la justice ; il est honnête, fidèle et droit mais malheureusement, il ne sait pas séparer travail et amour, ainsi se succédaient les unes après les autres de petites amourettes. Mais finalement, Suzaku a choisi de ne plus se consacrer qu’à son travail pour changer un peu, même si cette résolution le laisse souvent déçu et malheureux ; c’est un grand sentimental déchu. Mais bon, ses récentes fiançailles auront tout de même un effet sur sa personnalité (positive ou négative, cela ne dépendra que de lui), c’est certain. Il ambitieux et rêve sur son petit nuage de devenir un jour le chef de la brigade et d’arrêter Ezo (hé oui, comme un enfant xD). Il est calme - c’est presque impossible de l’énerver et à force, cela deviendrait presque décourageant - il sait ce qu’il veut, aime embêter et enquiquiner le monde - c’est une seconde nature chez lui. Par exemple, il veut toujours tout savoir et veut absolument avoir une réponse claire à ses question ou sinon - s’il n’obtient pas satisfaction - il vous embêtera jusqu’à que vous capitulerez…Effrayant, non ? Sa personnalité a en fait de multiples facettes cachées, c’est à vous de les découvrir…

• Qualités : Sérieux lorsqu’il le veut bien, serviable, volontaire, attentionné, doux, optimiste, intelligent, sociable, drôle, futé, imprévisible, joueur, romantique, utilise souvent un langage enfantin (c’est fou ce que cela lui donne du charme !), honnête, patient, calme, protecteur.
• Défauts : Maladroit, égoïste, curieux, pervers, rêveur, sentimental, jaloux, enquiquineur, légèrement possessif, avare de compliments, grognon le matin s’il n’a pas eu ses neufs heures de sommeil (il faut toujours un prétexte =P).
• Goûts : [/strike]Ce qu’il aime ? C’est regarder les filles en mini-jupes.[/strike] Il aime profiter de la vie et vivre pleinement ses rêves. Sinon, il aime s’amuser avec ses amis, passer du bon temps avec eux. Il n’aime rien en particulier si ce n’est que les compétitions, les duels, se surpasser, des choses tout à fait naturelles pour un homme.

* - STUFF

• Arme(s) utilisée(s) : Un révolver pour les combats à distance ou un arc tirant des flèches lasers et au corps à corps, j’utilise deux épées de tailles moyennes dont les pointes sont légèrement recourbées et les manches capables de se souder ensemble. Elles peuvent être aussi bien utilisées pour l’attaque que pour se défendre.
• Animal de compagnie : -
• Objet(s) fétiche(s) : Aucun.
• Moyen(s) de transport : Il utilise ses jambes - hé oui ! Soyons un peu sportif ! - ainsi que son chasseur, pendant les heures de travail.
• Pouvoirs : Grâce à sa très forte affinité avec sa Déesse, il a la capacité de contrôler le temps, de suspendre ou de ralentir sa course pendant quelques instants (moins d’une trentaine de secondes).


Dernière édition par *[ Suria le Sam 17 Jan - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Sam 4 Oct - 15:02

Shunadriel Seewear


[ IMAGE DE BASE ]
    • Nom : Seewear.
    • Prénom(s) : Shunadriel.
    • Surnom : Shun’.
    • Age : 19 ans.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Au choix.
    • Race : Humain.
    • Signe : Feu.
    • Lieu de Naissance : Amyvhe.
    • Lieu de Résidence : Anthélima – Quartiers populaires.
    • Métier : Mécanicien.
    • Classe Sociale : Citoyen.
    • Clan : -
    • Elu des Dieux ? Non.
    • Partisan(e) ? Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Shunadriel est né à Amyvhe, un petit village côtier dans le sud de Suria.
    - Shunadriel est un fils de pêcheur. Il a grandi en mer, barrant au côté de son père.
    - Mais très vite, son attention se fixa irrémédiablement sur la réparation et la rénovation de toutes pièces mobiles (charrette, vieux speeder, …).
    - Son père se retrouva donc bientôt seul en mer, comme avant la naissance de Shunadriel. Ce dernier restait à terre pour rafistoler ce qui traînait.
    - Shunadriel était un adolescent débrouillard et généreux : il aidait tout le monde dans le village.
    - Il était plutôt heureux mais malheureusement, un trsite matin, son père partit en mer pour une journée de pêche… Il n'en revint jamais.
    - Dès lors, le garçon ouvert, gentil et généreux se ferma aux autres et devint peu à peu grognon et irritable.
    - Il décida de partir pour la capitale à l'âge de 16 ans, espérant trouver un travail qu’il lui permettrait de vivre loin d'Amyvhe.
    - Une fois à Anthélima, il sillonna les rues à la recherche d’ateliers de mécanique, pointa le bout de son nez chez les marchands pour savoir s’ils ne cherchaient pas d’homme à tout faire, en vain…
    - Cela faisait plusieurs jours qu’il errait en ville, sans toit et sans travail, volant pour se nourrir, lorsqu’il aperçu dans l’arrière cours d’une vieille baraque un speeder. Ce dernier, rouillé et totalement hors d’usage devait être là depuis des années.
    - Le jeune homme entreprit de le réparer avec ses outils et quelques pièces qui traînaient par-ci par-là dans la cour. Après une journée entière de rafistolage et de remise à neuf, le speeder démarra : miracle. Toujours rouillé et défectueux, l’engin était néanmoins à peu près en état de marche.
    - Au tintouin qu’avait produit le démarrage, des hommes en bleu de travail sortirent du bâtiment lié à la cour.
    - Après lui avoir demandé si c’était lui qui avait réparé l’épave, ils le félicitèrent et lui demandèrent s’il ne voulait pas une place au sein de leur atelier. Shunadriel avait enfin trouvé du travail.
    - Depuis ce jour, il habite au dernier étage de la vieille baraque, dans un vieux grenier aménagé. Il est logé, nourri, parcoure les pubs grâce à sa paye et ne se plaint pas. Quant à dire qu’il est heureux et comblé, c’est une autre histoire…
II/ Personnalité :
    Shun’ est un jeune homme travailleur et ambitieux. Il aurait tout pour être un gentil garçon, il est intelligent, possède énormément de capacités mais voilà, le problème c’est qu’il a un sale caractère. Ronchon comme ce n’est pas permis, à chaque fois qu’on lui adresse la parole, on peut soit se heurter à un mur de silence, soit ne plus pouvoir s’en démêler et se faire incendier par ses « foudres divines ». Tantôt bavard et farceur, tantôt grognon et renfermé, Shunadriel est un jeune homme vraiment très dur à cerner. Lorsqu’il travaille, inutile de lui parler, il ne vous répondra absolument pas, sauf par borborygmes et des monosyllabes. C’est principalement le soir, après le travail, lorsqu’il va dans un pub ou l’autre, qu’il devient enfin accessible au commun des mortels. Dans ces moments-là, Shun paraît tout à fait normal, voire même plutôt ouvert et rieur. Seulement voilà, le lendemain matin, c’est rebelote…

    • Qualités : Travailleur, ambitieux et déterminé ; la suite dépend de son humeur : rieur, farceur, allumeur.
    • Défauts : Ronchon, associable (enfin, tant qu’il n’en a pas décidé autrement), antipathique (lorsqu’il ne répond pas), irritable, méfiant.
    • Goûts : Son jeu préféré ? Le jeu du silence…

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : -
    • Animal de compagnie : -
    • Objet(s) fétiche(s) : Clé de 8.
    • Moyen(s) de transport : Un speeder trafiqué par ses soins.


Dernière édition par *[ Suria le Jeu 5 Fév - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Sam 4 Oct - 16:15

Mihael Keehl
- feat Raikou Shimizu ~ Nabari no Ou.


[ IMAGE DE BASE ]
    • Nom : Keehl.
    • Prénom(s) : Mihael Erimé.
    • Surnom : Miha-san.
    • Âge : 22 ans.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Homosexuel.
    • Signe : Lumière.
    • Lieu de naissance : Dolanaar.
    • Lieu de résidence : Abyr.
    • Profession : Garde du corps.
    • Classe sociale : Peuple.
    • Clan : -
    • Élu des Dieux : Non.
    • Partisan : Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Mihael est né à Dolanaar, mais il passa ses douze premières années à Tinkreet, la Cité des Gangs.
    - Ses parents (deux partisans en fuite), ayant décidé qu’ils ne pouvaient l’emmener avec eux pour son propre bien, le confière à une bande de pirates qui squattait les rues de Tinkreet.
    - Ceux-ci acceptèrent car ils manquaient de main-d’œuvre et commençaient à plier face à la pression qu’exerçaient les clans plus forts.
    - En outre, le petit bébé qu'était alors Mihael les étonnait : il ne pleurait presque jamais, réclamait peu, et l’on avait l’impression qu’il comprenait tout ce qui se passait autour de lui.
    - En grandissant, Mihael devint donc pirate.
    - Il vouait une admiration sans borne eu chef de la bande, se montrant loyal et serviable.
    - Sa vie était pourtant moche : des vêtement sales et déchirés, un squelette recouvert d’une fine peau en guise de corps... Il était souvent roué de coups par les pirates des autres bandes et soumis à la drogue. Mais il résistait.
    - Chaque fois qu’il était malade, blessé ou très mal en point, il s'évanouissait et une étrange lueur l’entourait, le guérissant.
    - On comprit bien vite que son affinité avec sa Déesse était forte et dès lors, il fut obligé de soigner les autres blessés de la bande (c'était très fatiguant pour lui).
    - Malheureusement, les autres clans, chez qui l’information avait filtré, leur déclarèrent ouvertement la guerre. C’était donner le gamine-magique ou mourir…
    - Le chef du gang refusa. Pour garder ce bienfaiteur dans ses rangs, il était vrai, mais Mihael aimait se dire que c’était aussi pour ne pas le laisser aux autres clans, bien plus cruels.
    - Finalement, sa bande fut décimée, incapable de faire face aux attaques combinées des bandes ennemies.
    - Son Boss, la seule chose qu'il possédait au monde, l'homme dont il était tombé amoureux, fut tué dans la mélé, juste après lui avoir odronné de s'enfuir.
    - Mihael gagna donc Anthélima comme un automate, après avoir passé près de cinq jours à essayer de trouver un moyen de passer le mur qui condamnait Tinkreet.
    - Il vivota plusieurs mois dans la capitale surienne, jusqu'à ce qu'une dame aux allures de femme d’affaires lui propose un boulot ; boulot que Mihael accepta sans vraiment se poser de questions.
    - C'est ainsi qu'il devint garde de corps pour une jeune femme de la Haute au caractère bien trempé.
    - Aujourd’hui, Mihael est ce qu’on pourrait appeler un « garde de corps de luxe » triant ses clients avec soin et n'acceptant un boulot que si la rémunération est… conséquente. Il est très demandé et ne travaille que pour les « grosses pointures » de Suria.
II/ Personnalité :
    • Qualités : Curieux, attentif, naturellement doué pour se battre, doté d’excellents réflexes, intelligent, arrive plus ou moins à se servir de son pouvoir, mais se concentre surtout sur ses capacités de guérison, peu influençable.
    • Défauts : Souvent triste et mélancolique (il souffre encore de la mort de son chef), réservé, étroit d’esprit (il n’aime pas ce qui sort de son quotidien).
    • Goûts : Il ne supporte pas les filles. Il aime énormément s’entraîner au combat et perfectionner ses techniques. Nunchaku, poignards, pistolet... tout est bon pour s’améliorer et s’amuser !
    Il trouve les garçons presque parfaits. Il aime se retirer aux temples pour prier lors de ses quelques instants de liberté. Les fêtes de l’année sont pour lui de vrais petits rayons de soleil amicaux. Il a toujours adoré la mer, les fleuves et les ruisseaux. Il aime regarder l’eau couler, libre de tous soucis, suivant son tranquillement cours.

    • À savoir :
    - Mihael réfléchit à tout ce qui l’entoure, il observe.
    - Il sait user de ses charmes : même avec des cheveux teints en rose, ses allures de gentlemen et son sourire angélique que l’on pourrait traduire de « Approche donc… » laissent peu de monde indifférent.
    - Mihael est plutôt efféminé : tous ses gestes sont doux, gracieux et précis et il n'élève jamais la voix.
    - Il parait très sûr de lui et fait tout pour en avoir l’air. Il maîtrise la langue à la perfection et celle-ci peut se révéler aussi aiguisée qu'une lame quand le besoin s’en fait sentir.
    - Très peu de choses l’étonnent et il est prêt à parer toutes éventualités, étant doté de réflexes remarquables.

V - STUFF
    • Armes utilisées : Nunchaku, poignards, mains et pieds.
    • Animal de compagnie : -
    • Objet fétiche : Son vieux pull déchiré de gamin que son chef lui avait jadis offert.
    • Moyen de transports : AT's et speeder noir.
    • Pouvoirs :
    Citation :
      - Pouvoir de guérison (pour lui-même ou les autres) ; une étrange lumière blanche entoure les corps blessés pour régénérer les cellules et autres tissus atteints. Plus la blessure est grave et plus c’est long et fatiguant pour Mihael de la guérir (certaines ne peuvent d'ailleurs être guérries : l'effort demandé étant trop grand, il risquerait d'y laisser la vie !). Ce pouvoir utilise énormément de son énergie ; ainsi, dès que la blessure est un peu profonde, cela devient tout de suite éreintant pour Mihael. Autrefois, les membres de la bande de pirates qu’il avait rejoint appelaient ça « L’Étreinte de la Déesse ».
      - Provoquer chez les autres une admiration démesurée par rapport à la moyenne.
      - Grande résistance naturelle à la faim et à la fatigue.[/color]


Dernière édition par *[ Suria le Sam 17 Jan - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Dim 5 Oct - 20:33

Leaves Skyway
- feat Akira ~ Togainu no Chi.


[ IMAGE DE BASE ]
    • Nom : Skyway.
    • Prénom(s) : Leaves.
    • Surnom : Leavy.
    • Age : 19 ans.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Homosexuel.
    • Race : Humain.
    • Signe : Eau.
    • Lieu de Naissance : Tinkreet.
    • Lieu de Résidence : Abyr.
    • Métier : Reporter - Photographe.
    • Classe Sociale : Peuple.
    • Clan : -
    • Elu des Dieux ? Non.
    • Partisan(e) ? Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Leaves ne sait absolument pas où il est né. Il n’a jamais connu ses parents et a vécu jusqu’à l’âge de 14 ans à Tinkreet.
    - C’est une vieille femme malade qui l’a élevé - sans lui porter d’affection et en se contentant juste de lui fournir un toit (avec pour lit de la paille jetée sur le sol). Elle le nourrissait en échange de travail et de tâches ménagères.
    - Très vite, il fut engagé comme revendeur de drogue par un des gangs de la ville.
    - Dès qu’il commença sa nouvelle de « dealer », Leaves ne revit jamais la vieille femme qui le réduisait presque à l’esclavage.
    - Son quotidien était rythmé par le boulot et les coups des trafiquants mécontents.
    - À 10 ans, il connaissait la ville comme sa poche. C’est également à cet âge-là qu’il décida de faire quelque chose pour se sortir de cet enfer.
    - Il rechercha activement une brèche dans le mur entourant la ville, mais sans grand résultat.
    - En échange de son ticket de sortie, un trafiquant lui demanda un jour un service : tuer un homme. Aveuglé le désir de liberté, Leaves accepta.
    - Le lendemain, il était de l’autre côté du mur, sans rien, sans repères. Pas de remords pour le meurtre, juste la satisfaction de s’en être sorti. Chacun pour soi…
    - Il marcha, droit devant, sans s’arrêter, jusqu’à ce qu’il en tombe d’épuisement. Quand il se réveilla, il était allongé dans un lit et il sentait bon ; il était propre.
    - La personne qui l’avait recueilli était Adrien. Depuis ce jour, ils ne se quittèrent plus, Adrien jouant presque un rôle de nounou pour lui. Leaves n’avait absolument aucune envie de partir : pour la première fois de sa vie, il était heureux.
    - Adrien était journaliste ; une passion qui ne tarda pas à intéresser Leaves. Le jeune homme, lui, préférait la photo et l’aventure.
    - À 16 ans, il était le plus jeune photographe d'Abyr et le plus talentueux.
    - Malgré une enfance difficile, il s’en est sortit avec l’aide d’Adrien. Sa vie, aujourd’hui, lui convient, même s’il ne peut oublier cet « avant ».[/color]

II/ Personnalité :
    • Qualités : Espiègle, curieux (quand il le faut), travailleur, généreux, attentif.
    • Défauts : Extrêmement méfiant vis-à-vis des gens, solitaire (même s’il ne se sépare que très rarement d’Adrien), (trop) curieux, renfermé, imprudent, impulsif.
    • Goûts : Il s’intéresse à la fois à tout et rien. C’est un libre penseur assez étrange.

    • À savoir :
    - Leaves aime la tranquillité et la solitude.
    - Malgré cela, il est aussi joueur et très espiègle. Il en fait vraiment voir de toutes les couleurs à Adrien !
    - Leaves est du genre têtu, du genre à n’en faire qu’à sa tête, quoiqu’on puisse lui dire.
    - S'il est extrêmement méfiant envers ses semblables, c’est une véritable tête brûlée dans la vie de tous les jours ! Fonceur, imprudent et parfois carrément irréfléchi, il a l’art de se mettre dans des situations impossibles (et ce, pour le plus grand malheur d’Adrien !).
    - Adrien représente son « tout » et il panique quand il s'imagine se retrouver seul à nouveau.

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : -
    • Animal de compagnie : Le terme le plus adapté serait « compagnon » ; Adrien le suit partout.
    • Objet(s) fétiche(s) : Son appareil photo.
    • Moyen(s) de transport : Un overboard et une paire d’AT’s, plus maniable dans ses expéditions photographiques.
    • Pouvoirs : -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Lun 6 Oct - 17:12

Adrien Hardryn


~ Deuxième Avatar ~
[ IMAGE DE BASE ]
    • Nom : Hardryn.
    • Prénom(s) : Adrien.
    • Surnom : Ad’.
    • Age : 31 ans.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Bisexuel.
    • Race : Humain.
    • Signe : Air.
    • Lieu de Naissance : Abyr.
    • Lieu de Résidence : Abyr.
    • Métier : Journaliste & Nounou attitré de Leaves !
    • Classe Sociale : Peuple.
    • Clan : -
    • Elu des Dieux ? Non.
    • Partisan(e) ? Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Adrien est né dans les beaux quartiers d’Abyr. Son père, un riche entrepreneur, voulait une descendance masculine pour assurer la relève de l’entreprise. Un fils fort et autoritaire.
    - Il fut vite déçu lorsqu’il s’aperçu que son fils aimait les bienfaits de la société et les bonnes manières. Très jeune, le jeune Adrien buvait le thé avec sa mère et ses amies, jouait du piano comme un Dieu, était extrêmement studieux à l’école et s’intéressait à l’art.
    - Ce jeune homme reçu l’une des meilleures éducations que Suria puisse lui offrir : scolarité exemplaire, cours de savoir-vivre, éducation artistique et historique… Il ne s’amusait pas dans les rues avec les petits garçons de son âge mais était tout le temps plongé dans ses livres.
    - Vers l’âge de 10 ans, Adrien découvrit le journalisme, la critique et l’ébauche d’une pensée : ce fut une véritable révélation pour lui, malgré son jeune âge. Une vraie vocation était née ; ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Son père, ne supportant plus les manières de greluche de son fils, se mit à le frapper. Tout d’abord pour le punir de ne pas suivre la voie qui lui était destinée mais ensuite, pour se divertir en tenant là un élément de compensation.
    - Cela dura deux ans. Sa mère, ne supportant plus la maltraitance que lui faisait subir son père, l’envoya en secret chez sa tante, avant de faire croire à un enlèvement. Son mari ne s'en formalisa pas et se contenta de programmer une nouvelle naissance au sein de la famille.
    - Dans ce nouvel environnement, Adrien s’épanouit totalement. Il rentra dans plusieurs grandes écoles et sortit toujours premier de ses sessions.
    - À 18 ans, diplôme en poche et déjà un passé de critique au sein de journaux locaux, il migra vers la capital pour trouver un travail plus confortable.
    - La ville le changea totalement : Adrien devient moins sérieux, plus joueur ; il perdit beaucoup de ses bonnes manières et devint un homme respectable, un parfait petit citadin.
    - Il rentrait pour le week-end chez son oncle et sa tante quand il vit un gamin effondré sur le bas côté de la route. C’était Leaves. Adrien avait alors 22 ans.
    - Depuis ce jour, Leaves vit chez lui. Adrien lui transmit la passion du journalisme et Leaves devint finalement photographe. Aujourd’hui encore, ils forment un duo de choc.
    - À ce jour, Adrien joue plus le rôle de nounou-chauffeur que de coéquipier pour Leaves, ce dernier étant incroyablement imprudent et têtu.[/color]

II/ Personnalité :
    Adrien est un homme très ouvert. Il aime énormément parler, se cultiver et être le plus utile possible. Lorsqu’il peu aider, il ne se fait pas prier. Il prend facilement des initiatives et ne pense qu’à faire la fête comme certaines personnes de son âge. Il est posé et très mature - si bien que parfois, Leaves le compare à un grand-père. Adrien est ambitieux et travailleur. Empli de générosité, il donnerait même ce qu’il n’a pas aux autres. Il a une très bonne éducation et reste toujours calme, même dans les situations où un peu de panique serait tout à fait légitime (Leaves ayant le don de se mettre dans un pétrin pas possible, c’est une qualité des plus utilises !). Il porte parfois un jugement assez hâtif, ce qui lui joue pas mal de tours. Adrien est quelqu’un de foncièrement gentil.

    • Qualités : Charmeur, attentionné, poétique, doux, ouvert, généreux.
    • Défauts : Pointilleux, légèrement hypocrite avec des gens qu’il n’apprécie pas, il juge également assez facilement.
    • Goûts : Adrien aime les femmes ambitieuses. Mais le rapport assez spécial qu’il entretient avec Leaves fait de sa vie sentimentale quelque chose d’assez insignifiant.

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : -
    • Animal de compagnie : -
    • Objet(s) fétiche(s) : Des gants en cuir.
    • Moyen(s) de transport : Un speeder, auquel il tient énormément, et une paire d’AT’s pour pouvoir suivre Leaves dans ses petites virées photographiques.
    • Pouvoirs : -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Sam 11 Oct - 17:34

Erin Silvet


~ Deuxième Avatar ~
    • Nom : Silvet.
    • Prénom(s) : Erin Amélia Anne.
    • Surnom : Rin par sa meilleure amie, autrement elle n’en a pas.
    • Age : 24 ans.
    • Sexe : Féminin.
    • Sexualité : Hétérosexuelle.
    • Race : Humaine.
    • Signe : Air.
    • Lieu de Naissance : Petit village du sud.
    • Lieu de Résidence : Kelatolie.
    • Métier : Journaliste.
    • Classe Sociale : Peuple.
    • Clan : -
    • Elu des Dieux ? Non.
    • Partisan(e) ? Non.
I/ Histoire :
Citation :

    - Erin est issue d'une famille modeste ; elle a grandi entourée de nombreux frères et sœurs.
    - Elle a toujours été complexée par son manque de personnalité et par son manque de « place » au sein du monde.
    - Ni aînée, ni cadette, elle était la troisième fille d’une famille de cinq enfants : Marc, le premier, Zori, né un an après, elle, Sarah, plus petite que sa sœur de trois ans et Corentin, le petit dernier.
    - Son père avait travaillait comme mécanicien et heureusement, comme il était le seul à exercer cet art au village et que ses services de garagiste - certes, mais il pouvait tout aussi bien réparer une horloge de grand-mère ! - n’étaient pas bien chers, les gens faisaient souvent appel à lui.
    - Sa mère était femme au foyer, mais aidait souvent le voisinnage.
    - Très tôt, la jeune fille se découvrit une passion : l’écriture. Mieux encore : elle voulait communiquer, parler d'actualité... Que se passait-il dans le monde ? Y avait-il des problèmes ? Comment y remédier ?
    - À l’âge de huit ans, elle commença à écrire ses propres articles, en se servant de ce qu’elle avait appris à l’école du village, de ce qui se passait autour d’elle.
    - Au début, ses textes ressemblaient juste à un récit de son quotidien. Puis, s’enhardissant, Erin commença à traiter de sujets plus généraux, plus importants, tels que Tinkreet, cette ville malfamée, ce jeune garçon, un nouvel Élu des Dieux, la crise économique de Kelatolie, son livre vendu dix mille exemplaires...
    - Et oui ! Tous ces articles, ceux qu’elle écrivait depuis l’âge de huit ans, elle les rassembla, les réécrit et ô miracle ! Le premier éditeur auquel elle s’adressa trouva son livre intéressant !
    - Sa famille autrefois malaisée se retrouva dans un confort agréable. Et, bien entendu, Erin pouvait enfin songer aux études de journalisme qui remplissaient son cœur d’envie depuis maintenant plus de 5 ans...
    « Un nouveau départ », tel était le titre...
II/ Personnalité :
    • Qualités : Studieuse, autonome, appliquée, attentive, très curieuse, douée pour l’écriture, généreuse, souriante.
    • Défauts : Anxieuse, souvent nerveuse, veut toujours avoir le dernier mot, moraliste, très (trop ?) curieuse, légèrement paranoïaque, sensible à l’opinion qu’ont les gens d’elle.
    • Goûts : Evidemment, Erin adore écrire. Elle y passe presque tout son temps. Mais attention, elle écrit très peu d’histoires et encore moins des récits fantastiques ou imaginaires. Elle est assez terre à terre, préférant rester dans le réel. Sinon, elle aime bien faire du shopping avec ses amies. Ses tenues vestimentaires sont assez importantes pour qu’elle réfléchisse vingt secondes, sauf exceptions, à ce qu’elle va mettre le matin. C’est quelqu’un de plutôt simple mais de soigné. Elle adore découvrir de nouvelles choses. Erin n’était pas spécialement intéressée par les garçons, se plongeant toujours entièrement dans son travail et ne se souciant que de son avenir de journaliste. Pour elle, c’est vraiment tout. Elle fait une véritable fixation sur ce métier.

    • À savoir :
    - Erin a tout de l’élève parfaite : studieuse, autonome, appliquée, attentive, une petite bonne femme facile à vivre, à première vue.
    - Elle veut sans cesse avoir le dernier mot et sa curiosité à parfois quelque chose d’agaçant.
    - Elle est un peu parano sur les bords.
    - Elle est vite angoissée et souvent anxieuse.

V - STUFF
    • Arme(s) utilisée(s) : -
    • Animal de compagnie : Lorsque son livre fut publié, Erin en profita pour s’acheter un chat, animal qu’elle aimait et admirait tout particulièrement. Le sien, entièrement noir (bien qu’angoissé, elle n’est pas superstitieuse), a été baptisé Partage. Un mot-clé, pour elle.
    • Objet(s) fétiche(s) : Son stylo plume.
    • Moyen(s) de transport : Les transports en communs et ses jambes.
    • Pouvoirs : -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   Mer 17 Déc - 20:55

« By Guillaume Vollmer »

Kris Rheo
feat Lockon Stratos ~ Gundam 00.


    • Nom : Rheo.
    • Prénom(s) : Kris.
    • Surnom : Pas de surnoms pour les superstars. Notons cependant que Kris a fait changer son nom dès qu'il le put. Originellement, c'est sous le nom de Christian Rottenrobert qu'on le connaissait (prononcer Christianne Rottenrôburt).
    • Âge : « 25 ans » mais en vérité, c'est 29, qu'il a.
    • Sexe : Terriblement viril, terriblement homme.
    • Sexualité : Dangereusement hétérosexuel, malgré les élans d'affections qu'il peut avoir pour un certain ami...
    • Race : Rockstar !
    • Signe : Foudre.
    • Lieu de Naissance : Anthélima.
    • Lieu de Résidence : ANTHÉLIMAAAA.
    • Métier : Dieu vivant. En d'autres termes, Kris est un chanteur de rock.
    • Classe Sociale : Il est issu de la classe populaire et est somme toute un mélange de « pas de classe pantoute » et de « chiant de première. » Inclassable il est, le phénomène vivant.
    • Clan : Euh. QUOI !?!?! Non la question c'est... Groupe : Il en n'a pas. Il est son groupe à lui tout seul. Il fait tellement d'ombre à ses musiciens qu'ils ne restent jamais plus qu'une tournée.
    • Elu des Dieux ? Maudite question. Génétiquement parlant, pas vraiment... MAIS ! Pour être Kris Rheo, il faut assurément avoir les divinités de son côté.
    • Partisan(e) ? Le truc c'est qu'il a un pote du côté de chasseurs de pirates alors... un peu, quand même. « Vive les Sentinelles, woohoo... » Il aime surtout leur uniforme.

*/ Histoire :

L'histoire de Kris Rheo, c'est dans un garage, qu'elle commence, un garage aux murs vibrant sous les assauts des criants accords, des coups de poings de la batterie et du grommellement continu de la basse. Par-dessus ça, la voix d'un jeune homme à la dansante crinière brune. Tenant d'une main le micro et le pied auquel il était fixé, il envoyait de temps à autres un coup de pied dans le vide, adressait à une fan imaginaire un regard charmeur ou encore, élevait avec classe le majeur de sa main libre dès qu'un visage se pointait dans la fenêtre de la porte de la maison. Il faut, malgré ces écarts, concéder à l'individu un talent vocal et une impressionnante présence.

- Kris, j'comprends pas.

Pas entendu. Mieux fallait faire comme si c'était le cas, il n'était pas question de recommencer ce bijou de performance si bien entamé. Et pourtant, c'était dans sa face, qu'il chantait, dans sa face ennuyée qui attendait qu'on lui explique. Penaud, le type à la face ennuyée retrouva son siège, derrière un vieux bureau poussiéreux sur lequel il laissa tomber son livre, toujours ouvert sur ce satané problème. Sans se défaire de sa « rock attitude », le chanteur en herbe poursuivait sur son élan, s'adressant désormais directement à l'autre, avachi sur sa chaise à jeter sur lui un mauvais oeil.
Kris aspirait en ces temps anciens à la conquête musicale du monde. Il serait, avant même d'être musicien, une vedette. D'ici là, il martyriserait les tympans de ses parents et accumulerait les amis et les conquêtes, s'assurant par la même occasion un fanclub et futur public intéressant. Le monde attire le monde, c'est sa mère qui le disait, entre bien d'autres choses auxquelles Kris ne portait et ne porte toujours pas la moindre attention.

- CHRISTIAN ! Y'A UN GARS QUI VEUT T'VOÉR, AMÈNE TES FESSES !

En voilà un exemple. Occupé à se faire venter les cordes vocales devant celui qu'il se plaisait à appeler son meilleur pote, il chanta, sourd aux cris de la bonne femme qui, sous ses bigoudis et sa robe de chambre turquoise, derrière son gros cigare, attendait une réponse de son imbécile de fils. Elle regrettait de ne pas en avoir fait d'autres et regrettait, plus précisément, la fille qu'elle n'aurait jamais. Christian aurait dut s'appeler Christina.

Pas la peine d'insister, il ne viendrait pas, trop occupé à brasser ses cheveux trop longs et à s'user les oreilles auprès de ces instruments mal accordés. Après une enième bouffée de cigare, elle s'en retourna, mais revint, et accompagnée, cette fois. C'était le gars dont il avait été question, un genre de grand truc chic avec les cheveux lichés et les grosses lunettes noires sur sa belle gueule carrée. À sa vue, la face ennuyée se cacha derrière son livre. Kris se retourna et vit pour la première et rare fois le mec qui deviendrait son agent. Adieu les spectacles pour personne ou pour les adolescents prépubères de l'académie des tueurs de pirates. Il y était allé, une fois, et avait d'abord renoncé à y jouer quoi que ce soit quand il avait vu ce débile, debout sur une table dans la cafétéria, balancer à un autre une assiette de spaghetti. En fait, il avait balancé l'assiette, mais sans le spaghetti. Kris avait deviné qu'elle avait contenu du spaghetti par la couleur orange qu'avait son fond. Après le superbe lancé, reçu en plein front par la cible, le gars avait rit, et Kris aussi, c'est tout, mais c'est quand même comme ça qu'avait commencé l'histoire d'amitié basée sur l'immaturité la plus durable à ce jour.
La suite, à vous de la composer, et voici quelques repères pour vous aider (vous pouvez aussi tout refaire... c'était seulement pour... donner le ton... genre.) :

- Kris est fils unique et issu de la classe populaire Sa mère n'a jamais travaillé, ne travaille pas et n'a pas l'intention de le faire et son père est représentant commercial pour une compagnie de détergent à lessive. Jamais là, le vieux.
- C'est à 10 ans que Kris a découvert la musique rock et, par lui-même, a appris la guitare, mais surtout, le chant. Il aspira dès lors à devenir une superstar de la musique électrique à saveur de rock.
- À 15 ans, il rencontre Guillaume Vollmer le magnifique lors d'un petit spectacle à l'Académie des futures Sentinelles (truc dans le genre).
- Tout en s'adonnant tant qu'il le peut à la musique, il multiplie les conquêtes amoureuses et les coups stupides avec son meilleur pote. (Guillaume, évidemment...)
- Éventuellement, il perçera dans le milieu et deviendra la superstar dont il a toujours rêvée, tout en s'adonnant régulièrement, bien entendu, à de très réguliers élans d'immaturité avec son très cher et très tendre ami Sentinelle.
Etc.


*/ Personnalité :

• Caractère général :
Citation :
    - La confiance lui déborde par les narines.
    - Immature, on le dit souvent « imbécile », et il agit en gamin tout simplement parce que ça l'amuse.
    - Ô combien charismatique il peut se montrer sur scène et sur les tapis rouges, mais ô combien pathétique il peut s'avérer après quelques verres en trop, ou encore quand l'enfant en lui refait surface.
    - Malgré tout ça, Kris est capable de feindre le gentleman à quasi-perfection, au détail près qu'il se fait tellement sérieux qu'on à peine à y croire. (lui même a tendance à se trouver drôle)
    - Mauvais amoureux, il entretient ses relations avec le sexe opposé avec la même attention qu'il accorde aux poissons rouges qui flottent sur le dessus du bocal qu'il a dans sa gigantesque chambre. (faut dire qu'il les croit encore vivants... mais bon.)
    - Kris est superficiel et l'assume magnifiquement.
    ETC.
• Qualités : Franc, sûr de lui, drôle, dynamique, tenace, expressif...
• Défauts : Égocentrique, puéril, frivole, bruyant...
• Goûts : Il aime LE ROCK ! Il aime LES FEMMES SEXY ! Il aime DANSER ! Il aime TOI, POUPÉE ! Il aime LES MAGAZINES OÙ ON VOIT SA TÊTE ! Il aime SA TÊTE ! Il aime L'ATTENTION ! Il aime L'ALCOOOOOOL ! Il aime LES VÊTEMENTS AJUSTÉS ! Il aime GUILLAUME VOLLMEEEEEER !!!! Il aime LE CONCEPT DE LA POLYGAMIE ! Il aime LES GROUPIES ! Il aime LES VRAIS FANS DE MUSIQUE ! Il aime LES BÉBÉS ! Il aime LES CHIPS ! Il aime SON CORPS ! Il aime PROVOQUER ! Il aime KRIS RHEO !

*/ Physique :

Super sexy. À vous d'élaborer...

• Signe(s) Particulier(s) : Ses cheveux sont doux.

* - STUFF

• Arme(s) utilisée(s) : Son sex-appeal.
• Animal de compagnie : Guillaume Vollmer. HAHA C'T'UNE JOKE !
• Objet(s) fétiche(s) : Ses cheveux.
• Moyen(s) de transport : Son superbe speeder de sport.
• Pouvoirs : Star of electricity ! (rien...)


Autres trucs à savoir :

- Il trouve Gaëlle Peinamps bien roulée mais trop indépendante et intelligente.
- Bien qu'il puisse sembler un peu stupide, en bout de ligne, il est quand même intelligent, mais à sa manière. Son intelligence, en d'autres termes, n'est pas faite de mots, mais bien de... caractère. Kris Rheo se dit indestructible et peut-être en effet l'est-il fort plus que bien d'autres...
- Sujets dans lesquels il est apparu :
http://suria.forumsactifs.com/chambres-des-malades-f96/lecon-d-anatomie-bionik-man-termine-t201.htm
http://suria.forumsactifs.com/chambres-des-malades-f96/lecon-d-anatomie-bionik-man-termine-t201.htm
- Besoin de précisions ? Demandez à Guillaume Vollmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prédéfinis - Anthélima. (Reste 10/10)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'avenir dira le reste.
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» "Ravivons les flammes du passé" ~ Anthéa x Paris
» Suggestion personnages prédéfinis
» ? nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: AUX NOUVEAUX ARRIVANTS ! :: Prédéfinis & Postes Vacants.-
Sauter vers: