AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ash Ezo - Administrateur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ash Ezo
*[ Membre des Sept Etoiles.
*[ Membre des Sept Etoiles.
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Âge : 18 ans.
Capacité spéciale : Capable de s'endormir absolument n'importe où, peut-être ?
Signe(s) particuliers(s) : Aucun.

Clan : EZO.
Serment d’allégeance : Je ne jure pas allégeance, c'est les autres qui me jurent fidélité.

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Pirate - Boss.
Race: Humain.
Effets Personnels:
MessageSujet: Ash Ezo - Administrateur.   Ven 29 Aoû - 18:41

By Asch Jonaris. =3 ............


DJ (Dans Jeu) :

I/ Etat Civil :

Nom : Ezo.
Prénom(s) : Ash.
Surnom : Ash-chan (Ivy) et Gros Toutou ou Toutou-chou (seulement utilisé par Nathalia et sans son consentement !)
Age : 18 ans.
Sexe : Masculin.
Sexualité : Bisexuel.
Race : Humain.
Signe : Ténèbres.
Lieu de Naissance : Dolanaar.
Lieu de Résidence : Citée Pirate d’Eprona.
Métier : Boss.
Classe Sociale : Pirate.
Clan : Clan Ezo.


III/ Personnalité :

Caractère général :

Ash est tout d’abord quelqu’un d’extrêmement calme et tranquille (pour ne pas dire carrément mou…). Il aime prendre son temps, faire bien les choses mais les faire à son rythme (d’ailleurs, s’il y a bien deux choses que le brun déteste par-dessus tout c’est de devoir se presser ou d’être bousculer – et ce, dans tous les sens du terme !). Presque toujours fatigué ou somnolant, vous ne le verrez en effet jamais s’agiter dans tous les sens, courir partout, crier ou encore se remuer comme un beau diable (à moins que la situation soit extrêmement grave, voire désespérée…). C’est également un grand rêveur qui aime bien regarder le ciel (son obsession…) et causer avec la Lune. Parfois, il disparaît, comme ça, sans prévenir. Mais personne ne s’inquiète car Ash n’est jamais bien loin, se retrouvant souvent confortablement installé dans les branches d’un arbre, cherchant solitude et paix pour faire une sieste. Ash, c’est tout le contraire de Nathalia (qui serait elle plutôt taillé sur le modèle « pile électrique ») et c’est d’ailleurs pour cette raison que cette dernière est si vite irritée en sa présence : elle ne supporte pas sa lenteur, sa paresse et son flegme habituels. Sans compter le fait que même lors des réunions importantes du clan ou de la Confrérie, Ash finit toujours par s’endormir sur son siège, n’écoutant absolument rien et ne prêtant aucune attention à ce que ses hommes (ou autres) essayent de lui raconter. De plus, si Ash a l’habitude de faire la sieste en réunion, laissant aux autres le soin de se creuser la tête pour élaborer les plans ou régler les problèmes, Ash possède également une autre mauvaise habitude assez exaspérante pour les personnes qui le côtoient (mauvaise habitude qui a d’ailleurs l’art de faire sortir Nathalia de ses gonds… « Comment un chef si célèbre à Suria peut-il être si incapable, inutile et stupide ? »). En effet, Ash est absolument incapable de s’asseoir convenablement ! Quoi que puisse dire (ou plutôt hurler…) son second, Ash n’a jamais consenti à se plier à cette règle de politesse basique, s’installant toujours n’importe comment sur ses sièges. Mais bon, comme dirait la petite Anise : c’est pas grave s’il est à moitié avachi, après tout, ça le rend tellement sexy ! Enfin, quoi qu’on en dise c’est pénible, mais Ash est comme ça. Sa nonchalance, son flegme et sa paresse sont déjà devenus légendaires dans le milieu. Après tout, qui ne connaît pas « Ash le toutou fainéant » (dixit Nathalia) ? Et pourtant, ce petit côté « je-m’en-foutiste » n’est qu’une infime facette de sa personnalité complexe, la toute première couche de sa carapace. En effet, si Ash est calme et posé, voire même plutôt mou, c’est également quelqu’un d’impulsif qui possède un tempérament volcanique. Il est rare de voir Ash en colère (à vrai dire, ça n’arrive pratiquement jamais) ou du moins, assez pour que cela devienne sérieux, mais quand il s’énerve vraiment, c’est une personne complètement différente, une personne extrêmement effrayante et dangereuse… « Méfiez-vous de l’eau qui dors… », ce proverbe résume en effet parfaitement le caractère complexe du brun : calme en surface mais brûlant et destructeur tout au fond. Car même si Ash est un gros râleur et un éternel grognon, il en faut beaucoup, vraiment beaucoup pour le mettre sérieusement en colère. Et quand cela arrive, même si c’est rare, tout le monde tremble, ennemis comme allié. Dans ces moments-là, Ash est si effrayant, si dévastateur et violent que même les célèbres Sentinelles - ces puissants combattants qui pourtant ne craignent pas grande chose – en ont peur, préférant alors se retirer pour un temps ou prendre la fuite, purement et simplement. Car c’est bien connu, les colères d’Ash sont d’autant plus violentes qu’elles sont très rares. Généralement, quand Ash grille un fusible c’est parce qu’un abordage tourne mal, qu’il a peur pour son clan, qu’un ennemi lui a fait une véritable crasse (à lui ou à un membre de son clan…) ou qu’on lui parle de Mana…
D’autre part, Ash est quelqu’un qui sait se réveiller quand il faut, c’est-à-dire quand son clan, une affaire, une discussion, n’importe quoi en fait pourvu que cela nécessite réellement toute son attention et son sérieux. Car Ash n’est pas qu’un imbécile paresseux mis à la tête d’un clan pirate par pur hasard, c’est avant tout un jeune boss vif et puissant, quelqu’un d’extrêmement doué et courageux, une des Sept Etoiles… Ash est également un garçon incroyablement intelligent. Il est rusé et malin, fort et fiable. Irrémédiablement, les gens sont attirés par lui, par ce petit quelque chose qui fait qu’il fascine, qu’il est spéciale. Il sait se faire écouter et obéir, les gens lui font confiance, l’admirent, croient en lui. C’est un chef né, une personne avisée et forte. Ses réflexes sont stupéfiants, ses décisions justes et ses conseils éclairés. Malgré qu’il soit un des plus jeunes boss à faire partie de la Confrérie d’Arhen, ses aînés aiment connaître son opinion car après tout, son sixième sens affûté comme la lame d’une épée est désormais assez célèbre dans le monde de la piraterie.
Et pour finir, Ash est également une personne généreuse et agréable, quelqu’un qui possède un cœur d’or, même s’il n’aime pas le montrer. Après tout, n’est-ce pas lui le bien-aimé sauveur d’Anise et Ivy… ?

« Se mêlent en moi le Calme, la Colère, le Jeu et encore deux autres facettes inconnues, scellées en moi depuis des lustres. Arriveras-tu un jour à toutes les apercevoir ? »


Qualités : Calme, tranquille, posé, intelligent, avisé, malin, rusé, réfléchi, digne, fort, endurant, agréable (enfin, ça dépend pour qui…), généreux (même s’il a absolument horreur de le montrer), courageux, possède de très bon réflexes et un sixième sens aiguisé, agile, vif (ça arrive, ça arrive…), prudent, doué et indulgent (mais ce n'est là que les caractéristiques de sa première facette).
Défauts : Mou, râleur, grognon, chiant, impulsif (et pourtant, on dirait pas comme ça !), terrible quand il est vraiment en colère, capricieux, parfois irresponsable (mais seulement quand ça ne met personne en danger), impossible à cerner et incroyablement fainéant.
Goûts : Ash aime… ne rien faire. Oui, il adore vraiment passer son temps à dormir et rêvasser, subissant ainsi les foudres de Nathalia qui est elle plutôt du genre « pile électrique » (il s’endors d’ailleurs très souvent lors des différentes réunions du clan ou de la Confrérie et arbore toujours une mine endormie). Ash aime tous les membres de son clan sans exception qu’ils les considèrent d’ailleurs comme sa véritable famille. Il a une affection particulière pour Nathalia, Ivy, Anise et Tiky. Il déteste tout ce qui est sucré, chocolat y compris (et pourtant, Dieu sait combien Anise a essayé de l’initier !) ainsi que les prises de tête. Il déteste aussi plus que tout au monde la peinture (pourquoi ? Et bien... A vous de le découvrir !). Ash aime le ciel et la liberté plus que tout.


IV/ Physique :

Physique Général :

Ash est un beau jeune au physique envoûtant, énigmatique. Plutôt petit pour son âge (même Nathalia est plus que lui ! C’est la honte, non ? D’ailleurs, étant enfant, c’était son grand complexe) mais pas franchement gros pour autant, Ash a toujours possédé une silhouette frêle et longiligne. Il n’est pas vraiment élancé à cause de sa petitesse, mais sa silhouette est élégante et gracieuse, presque fragile. Ash est fort, certes, mais il est difficile de croire qu’une telle puissance puisse émaner d’un corps aussi mince car contrairement à Tiky ou même Luke, Ash ne possède pas cette musculature affinée et finement sculptée.
Sa peau est pâle, tellement pâle que quand il tombe malade (ce qui n’arrive presque jamais) elle en devient presque translucide. Mais c’est cette peau de neige satinée mêlée au noir de ses cheveux qui le rend si attirant et mystérieux un même temps. En effet, ses cheveux sont d’un noir d’encre, un noir si profond et intense qu’il vous en provoque des frissons, créant un ravissant contraste avec la blancheur de sa peau. Depuis l’enfance, Ash les a toujours porté de la même manière, ni vraiment court ni vraiment long et légèrement en bataille, lui donnant un petit débraillé absolument ravageur.
Ses yeux sont sombres eux aussi, deux billes brillantes d’une fascinante couleur onyx surlignée du trait élégant de ses fins sourcils. Ses traits sont fins et raffinés. Ses lèvres blanches et tentatrices…
Ash aime bien s’emmêler dans de jolis bandages soyeux d’une jolie teinte carmine. Il porte toujours le même manteau noir garni de fourrure couleur encre aux alentours du col et son éternelle pair de bottes noires. Généralement, Ash arbore un air nonchalant, provocateur et surtout endormi, chose qui lui donne d’ailleurs un charme complètement à part et une petite touche sensuelle.

Signe(s) Particulier(s) : Plutôt petit pour son âge.
Taille : 1m68.
Poids : 54 kg.


V - STUFF

Equipement : Une épée longue (qu'il utilise rarement), deux poignards, quelques aiguilles offertes par Nathalia (même s'il affectionne tout particulièrement le combat au corps à corps), un overboard et une paire d’AT.
Pouvoirs : Il a une vision quasi parfaite dans l'obscurité et il est capable de brouiller la vue d'une ou plusieurs personnes pendant un court laps de temps. Ses mains sont également dotées d'une force monstrueuse (chose qui n'a cette fois rien à voir avec les Déesses).


HJ (Hors Jeu) :

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? -
Comment avez-vous connu ce forum ? -
Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? -
Quel est le code ? [code validé]
Avez-vous un autre commentaire à faire ? The King of the Sky Is Now Here ! ♥

_________________




Dernière édition par Ash Ezo le Dim 10 Jan - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scampi-chan.skyblog.com
Ash Ezo
*[ Membre des Sept Etoiles.
*[ Membre des Sept Etoiles.
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Âge : 18 ans.
Capacité spéciale : Capable de s'endormir absolument n'importe où, peut-être ?
Signe(s) particuliers(s) : Aucun.

Clan : EZO.
Serment d’allégeance : Je ne jure pas allégeance, c'est les autres qui me jurent fidélité.

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Pirate - Boss.
Race: Humain.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Ash Ezo - Administrateur.   Ven 29 Aoû - 18:42

II/ Histoire :


    Une nuit d’hiver froide et noire, sans lune ni étoiles pour venir défier les ténèbres. Le roulement lent des nuages dans un ciel sans lumière et au loin, le grondement sourd et menaçant d’un orage qui approche lentement… 23h24. Nous sommes à Dolanaar - l’ancienne capitale surienne à présent défigurée par l’avidité et la folie de la race humaine, dans une des nombreuses petites chambres miteuses et tristement sombres d’une maison de passe de seconde zone. Pourtant, cette fois-ci, point de corps enlacés dans le grand lit aux draps de coton léger, pas de gémissements brûlants et passionnés vibrant en concert dans l’air vicié de la petite pièce, aucun esprit embrumés, perdus dans l’accomplissement d’un acte impur. Juste une silhouette. Une longue silhouette frêle et fragile, une silhouette aux traits tirés... Asheylhara Ezo.
    Ce nom ne vous dit certainement rien mais pourtant, c’était à elle qu’appartenait la silhouette tordue et filiforme, à cette jeune femme froide et un peu paumée qui était pour l’heure pitoyablement affalée sur les draps de coton rouge, ces draps immondes qui avaient vu défiler tant de beaux mâles aux pulsions sexuelles envahissantes, de vieux cons bourrés d’hormones et de jeunes écervelés en rut qu’ils ne pouvaient plus les compter depuis déjà bien longtemps. La jeune femme, un cousin délicatement posé sous les reins, gémissait faiblement, des larmes de douleur coulant doucement de ses beaux yeux noisette, roulant sur la soie de ses joues pour venir mourir près de ses lèvres. Un enfant… Elle allait avoir un enfant ! Et, mon Dieu, comme c’était douleureux ! Son corps se tordait et se cambrait toujours plus sous les contractions violentes qui lui déchiraient les entrailles. Des contractions douloureuses qui la faisaient gémir et transpirer, des contractions toujours plus fortes, toujours plus rapprochées… Les poussées d’un enfant qui voulait naître… maintenant. Autour d’elle, deux autres silhouettes s’afféraient, inquiètes et tendues par l’attente de l’heureux évènement. Une main moite qui lui enserrait la paume et un pouce manucuré qui parcourait doucement le dos de sa main dans une caresse lente, une caresse qui se voulait rassurante, apaisante. Une autre main, bien plus hésitante et légèrement tremblante sur sa tempe frémissante et baignée de sueur. Une main attentive qui lui épongeait délicatement le front…
    Et puis bien sûr, il y avait Erina, jolie blonde aux formes généreuses qui l’aidait comme elle le pouvait à mettre cet enfant au monde. Peur. Douleur. Angoisse. Tout se mêlait et se mélangeait dans la tête d’Asheylhara. Un cri, une contraction plus forte que les autres et bientôt, se mêlant au grondement sourd de l’orage qui à présent se déchaînait au dehors, les premiers pleurs du nouveau-né s’élevèrent dans la nuit. Il était 01h36 et Ash Ezo était enfin né.


    * * *





_________________




Dernière édition par Ash Ezo le Mer 15 Oct - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scampi-chan.skyblog.com
Ash Ezo
*[ Membre des Sept Etoiles.
*[ Membre des Sept Etoiles.
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Âge : 18 ans.
Capacité spéciale : Capable de s'endormir absolument n'importe où, peut-être ?
Signe(s) particuliers(s) : Aucun.

Clan : EZO.
Serment d’allégeance : Je ne jure pas allégeance, c'est les autres qui me jurent fidélité.

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Pirate - Boss.
Race: Humain.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Ash Ezo - Administrateur.   Ven 29 Aoû - 18:43

    Ash est né à Dolanaar, dans la toute petite chambre que « possédait » sa génitrice. Sa mère était une petite prostituée sans grande importance et son père, un jeune et bel homme de passage.


    Asheylhara Ezo était une femme plutôt frivole et superficielle, pas vraiment méchante mais pas très maligne non plus. Elle s’était jurée de ne jamais avoir d’enfant (et encore moins par le biais de son… « travail ») mais pourtant, Ash était bel et bien né. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que son père - un jeune riche à la chevelure dorée - était un homme plein de charmes, un séducteur né. Il l’avait envoûtée avec ses belles paroles et ses gestes doux, il l’avait séduite… En une seule et unique nuit, Asheylhara fut conquise, totalement sous le charme de son beau client. Bien entendu, elle savait que l’aimer ne servait strictement à rien mais pourtant, quand elle appris être tombée enceinte de lui (cela était déjà arrivé par le passé), la jeune femme refusa cette fois-ci d’avorter, décidant de garder l’enfant. Ca serait… un enfant « souvenir »…
    Asheylhara était une mère étrange, ni vraiment bonne ni vraiment mauvaise. Bien entendu, elle aimait l’enfant qui vivait à présent à ses côtés - Ash était son fils, son sang, sa chair… - mais paradoxalement, elle se comportait toujours de façon égoïste avec lui. Voyez-vous, elle n’était pas riche et la maison de passe qui l’employait était sa seule chance de survie. De plus, cela faisait déjà pas mal de temps qu’elle travaillait pour le patron de ce bordel et bien que son boulot ne soit pas des plus reluisants, elle préférait nettement ça au froid de la rue. Et puis bon, elle était nourrie (enfin… elle ne mourrait pas de faim quoi…), blanchie et logée - la petite chambre qu’elle occupait avec son fils servant également de… lieu de travail.
    Ainsi, quoiqu’on en dise, la jeune femme vivait plutôt bien. Le problème était que tout l’argent qu’elle gagnait en vendant son corps pour le compte de Kagetora, le « patron » de la maison de passe (il versait une sorte de petit salaire à ses employés), elle le dépensait en futilités : vêtements, bijoux, maquillage, parfums, accessoires, tout y passait ! Elle dépensait et dépensait encore, ne s’embarrassant pas à l’idée que son fils ne portait lui que des vêtements déchirés et sales - presque des haillons - et ne mangeait pratiquement jamais à sa faim, devant se contenter de restes (les employés étaient logés, blanchis et nourris - ok - mais pas leur progénitures…). Mais bon, elle avait consenti à lui donner la vie, n’était-ce pas déjà un beau cadeau et un effort considérable de sa part ? Si, bien sûr que si.

    Ainsi, Ash grandit dans un environnement triste et plutôt dur. La faim et le froid étaient devenus de vieux amis et il recevait encore assez souvent des coups de la part de quelques clients stupides et bien éméchés. Il était sale et couvert de cirage en permanence (il cirait les chaussures des clients pour quelques malheureux myrs qu’il donnait ensuite à sa mère) - n’ayant droit qu’à une douche d’eau froide chaque semaine (après tout, c’était déjà un miracle que Kagetora n’est pas noyé où abandonné le bébé en apprenant sa naissance car normalement, les naissances étaient interdites au sein de la maison de passe). De plus, dés ses quatre ans, Ash fut chassé de la chambre, désormais contraint de dormir dehors - sur une paillasse dégarnie et dans le couloir en permanence éclairé (et plein de courants d’air !) - pour ne pas déranger les clients de sa mère.

    Tout continua à se dérouler ainsi, sans jamais changer d’un poil, jusqu’à l’année de ses 8 ans. Cette année-là, Ash perdit sa mère… Cette dernière succomba finalement au mal qui la rongeait depuis plus d’un mois déjà, étant victime d’une de ces maladies horribles et foudroyantes, celles qui menacent les filles de joie de leurs ombres sournoises, les maladie « sexuellement transmissible ». Bien embêté par le décès d’un de ses meilleurs numéros (Asheylhara était une très belle femme aux longs cheveux noirs et aux yeux sombres qui attirait beaucoup d’hommes à la maison de passe), Kagetora décida de s’intéresser à son rejeton d’un peu plus près… Ash était un gamin frêle, petit et d’apparence fragile, presque chétive (chose encore aggravée par le manque de soins et de nourriture). Cependant, il avait hérité de la chevelure ébène et sauvage de sa mère, tout comme de son beau regard noir. De son père, il avait reçu une peau autrefois blanche comme la neige (qui était à présent étouffée sous la crasse et le cirage). Un gamin sans défense, seul au monde et avec un sacré potentiel : une bonne affaire en somme ! Et ce fut donc très vite décidé : Ash prendrait la succession de sa mère en tant que prostitué ! Seulement, c’était sans compter sur Nour, la meilleure amie de sa défunte mère. En effet, ayant appris par hasard ce que le patron comptait faire du petit Ash, la jeune femme sentit son cœur se serrer. C’était trop cruel et en tant qu’amie fidèle d’Asheylhara, elle ne pouvait pas laisser Kagetora ruiner ainsi la vie de son fils ! Oui, elle devait faire quelque chose, elle devait le sauver ! Mais comment ? Finalement, après plusieurs jours de réflexions intenses, Nour emmena Ash au beau milieu de la nuit, quittant discrètement la maison close pour s’enfoncer le plus loin possible dans les ruelles sales et sombres de Dolanaar. Et dés qu’elle jugea s’être assez éloignée du bordel (après tout, en 8 ans de vie, Ash n’était jamais sortit de l’enceinte de sa « maison »), Nour lâcha la main d’Ash pour ensuite s’agenouiller devant l’enfant. Ce dernier avait peur. Il avait peur et il ne comprenait pas ce qu’il se passait. Pourquoi Nour (la jeune femme avait toujours été très gentille avec lui et c’était également sa « marraine », en quelque sorte) l’avait-elle réveillé au beau milieu de la nuit pour ensuite le traîner à l’extérieur ? Et le tout, sans un mot ! Que se passait-il ? Où étaient-ils ? Il tremblait et les larmes commençaient à montrer le bout de leur nez quand Nour parla enfin : « Ecoute Ash… Ta maman est partie pour de bon et elle ne reviendra plus… Seulement, ce n’est plus… très sûr pour toi à la maison. Tu ne peux pas rester… ». L’enfant trembla une peu plus, attrapant la main de la jeune femme blonde en comprenant peu à peu ce qui allait probablement se passer : on allait l’abandonner. « Nour… Nour, je ne peux pas rester avec toi ? Je serais sage, tu sais ! Promis ! S’il te plait ! S’il te plait… Ne me laisse pas tout seul ! » Il pleurait et s’agrippait désespérément à elle mais la jeune femme tint bon : c’était pour son bien qu’elle faisait tout ça ! « Non… Ecoute… C’est… c’est impossible A-chan. Je suis… Je suis vraiment désolée mais je ne peux absolument pas te garder avec moi. Alors… à partir de maintenant, tu vas vivre seul, comme un grand. D’accord ? Tu vas vivre comme un homme, tu m’entends Ash ? Il faut que tu vives ! Fais-le pour ta mère, elle veillera sur toi de là où elle est, je te le promets. Vis pour toi, trace ta route et… Deviens fort A-chan ! Adieu petit prince... ». Un baiser fugace sur une de ses joues pâles (Kagetora lui avait récemment fait prendre un bain à l’eau chaude et on voyait enfin sa peau : un miracle !) et quelques minutes plus tard, le corps inconscient de l’enfant gisait sur les pavés froids de Dolanaar, victime d’un coup précis donné par une silhouette qui s’éloignait déjà dans la nuit… Quand Ash se réveilla quelques heures plus tard, il se ratatina dans un coin en ne reconnaissant pas l’endroit où il était. Ce… Ca n’était la « maison » ça ! Où était-il ? Et que faisait-il là… ? Mais bien vite, les mots de Nour lui revinrent en mémoire, lui faisant à nouveau monter les larmes aux yeux. Désormais, il était vraiment seul…

    Les jours qui suivirent, Ash erra dans les rues de Dolanaar, le regard vide. Peu à peu, il s’habitua à sa nouvelle vie. Après tout, ce n’était pas si dur… La faim, le froid, la douleur, la peur, la honte, tout ça il connaissait déjà. C’était juste… un terrain de jeu différent. La rue serait sa mère...
    Le premier mois, Ash se contenta de vivoter, faisant les poubelles pour pouvoir se nourrir. Il avait bien essayé de mendier un peu mais les quartiers dans lesquelles il vivait étaient très pauvres et les gens n’avaient pas de quoi lui faire l’aumône. Ici, même le plus petit morceau de pain était jalousement gardé. Le deuxième mois, Ash entreprit d’explorer un peu la ville, s’aventurant toujours plus loin… Les quartiers malfamés, c’était sa maison ; les quartiers populaires, son terrain de jeu et les quelques quartiers riches de la ville… son gagne-pain ! En effet, Ash avait finalement compris l’importance de l’argent. L’argent c’était synonyme de nourriture et de vie. Il lui fallait de l’argent et s’il ne pouvait le gagner, il le volerait ! Ainsi, le troisième mois jour pour jour après son abandon, Ash commença à jouer les apprentis voleurs. Il courrait vite, très vite et il était agile. Peu à peu, le gosse apprenait à se connaître, appréhendant les limites de son corps, ses points forts et ses faiblesses… Il était petit et plutôt frêle, un en mot : pas franchement fort. Mais par contre, il était rapide, agile et incroyablement souple. Et petit plus : c’était comme si toute la force de son corps s’était concentrée dans ses mains ! Pratique, non ? Enfin, tout ça pour dire qu’Ash détroussait les riches, piquait les bourses et volait à l’étalage comme un vrai pro, s’améliorant de jours en jours. Mais c’était dangereux… Et parfois, ça tournait mal. Comme en témoignaient les nombreux bleus, coupures et autres coups qui venaient de temps en temps agrémenter son épiderme. Enfin… La vie recommençait et Ash vivait, c’était le principal.
    Un an plus tard, alors qu’Ash devenait peu à peu un vrai pro du vol, il fit une étrange rencontre : Kû. Kû, c’était le nom d’un gamin de son âge à l’allure rusée et au bonnet d’aviateur. Et c’était également un véritable génie de la mécanique ! (Il lui offrit d’ailleurs une jolie paire d’AT’s). Bien vite, les deux gosses se lièrent d’amitié et s’associèrent. Kû réparait ses AT’s et Ash volait pour subvenir à leurs besoins (et plus si affinités !). Ca marchait bien et les deux gosses formaient un duo de choc, s’amusant autant que possible et s’endormant ensemble dans leur « maison » (une espèce d’abri construit avec un tas de cartons) une fois la nuit tombée.

    Ash a maintenant 15 ans. Et de leader d’un duo de gamins voleurs, il est devenu chef de bande. Et oui ! Cette petite bande était en fait une sorte d’association d’orphelins ayant mal tournés. Ils tabassaient les plus jeunes, cassaient, volaient, se battaient… Des sales gosses qui semaient la peur pour une bande violente qui imposait ses règles aux autres. Et Ash en était le chef, tout naturellement. C’était lui le Big Boss, celui qui décidait de tout et imposait ses règles aux autres ! On le craignait et Ash adorait ça. Peu à peu, l’adolescent pris la grosse tête, en quelque sorte… Il se considérait comme un Roi, un être supérieur, immortel, intouchable… Et il avait tord.
    Un jour, alors qu’il fanfaronnait et passait à tabac un pauvre gosse qui avait osé lui répondre, un homme intervint. Il l’attrapa par la peau du cou et le balança un peu plus loin, avec une facilité déconcertante. Furieux et humilié, Ash vit rouge, fonçant dans le tas et tentant d’abattre l’homme qui avait osé le défier. Il voulait lui régler son compte et finalement, il eu beaucoup de chance que le pirate - car s’en était bien un - ne soit pas du genre « meurtrier ». Car bien évidement, il fut battu à plat de coutures. De cette défaite, Ash perdit toute son assurance et la peur de son enfance revint le hanter au galop. Il croyait être devenu l’homme fort et intouchable que Nour lui avait presque supplié de devenir, mais en fait, il n’en était rien. Il était faible, pathétiquement faible ! Apeuré, désorienté, Ash passa de longs moments seul, assis au bord de la rivière qui délimitait la ville de Dolanaar à l’est. Il ne pleurait pas, mais c’était tout comme. Et c’est à cet endroit isolé que Mana (le pirate qui lui avait filé la raclée de sa vie) le retrouva…

    Par la suite, ils passèrent de longs moments ensemble. Ash découvrit bien vite que Mana était un fait un homme bon et généreux. Un sacré bon gars en somme, fait plutôt étrange étant donné son statut de Boss pirate. Oui, il était gentil et ce dernier s’occupa d’ailleurs de lui comme un père, lui racontant de nombreuses histoires fascinantes, lui inculquant ses valeurs (et entre autre, le respect), lui apprenant des trucs et astuces pour se sortir du pétrin, des techniques de pirates... Il jouait avec lui, parlait avec lui. Il le réconfortait gentiment et quand il s’en allait, Mana lui ébouriffait toujours les cheveux en souriant, s’éloignant ensuite la main en l’air et une cigarette entre les lèvres. Peu à peu, la colère et la frustration quittèrent le cœur d’Ash et le garçon s’apaisa. Il était moins violent, moins colérique et cette envie de détruire, de faire mal l’avait enfin quitté. En fait, Ash se sentait bien, pour la première fois de son existence.
    Malheureusement, ce bonheur fugace n’était pas destiné à durer. En effet, Ash s’était fait des ennemis, beaucoup d’ennemis même. Sa cruauté était devenue légendaire à Dolanaar mais malgré ça, nombreux étaient ceux qui attendaient patiemment leur heure, rêvant d’une vengeance tout aussi cruelle et douloureuse… Bientôt, la rumeur qu’Ash Ezo se ramollissait peu à peu se répandit dans la ville, attisant la haine de ses opposants. C’était le moment parfait pour frapper et bien entendu, ils en profitèrent. Tous. Un piège, une attaque en groupe. Parfaitement habitué au combat et à tuer pour sauver sa vie, Ash répondit à l’attaque, tous comme les membres de sa bande. Mais bien qu’ils soient tous plutôt forts et relativement acharnés, les opposants étaient bien trop nombreux et bien vite, Ash fut en difficulté. Mais il tint bon et les autres aussi. Ils allaient gagner, c’était certain. Et en effet, ils gagnèrent. Mais… alors que le jeune chef pensait avoir assommé son adversaire, celui-ci se releva péniblement pour porter un dernier coup, un coup mortel qui le frapperait dans le dos. Un dernier coup hargneux qui ne l’attint jamais, la lame du poignard s’enfonçant dans l’abdomen de Mana pour épargner son dos.
    Du sang, des pleurs, des cris. Mana était mort… Lui aussi. Mais cette fois, c’était pour le protéger…

_________________




Dernière édition par Ash Ezo le Mer 15 Oct - 22:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scampi-chan.skyblog.com
Ash Ezo
*[ Membre des Sept Etoiles.
*[ Membre des Sept Etoiles.
avatar

Féminin Nombre de messages : 193
Âge : 18 ans.
Capacité spéciale : Capable de s'endormir absolument n'importe où, peut-être ?
Signe(s) particuliers(s) : Aucun.

Clan : EZO.
Serment d’allégeance : Je ne jure pas allégeance, c'est les autres qui me jurent fidélité.

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Pirate - Boss.
Race: Humain.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Ash Ezo - Administrateur.   Ven 29 Aoû - 18:44

    Ash a maintenant 16 ans. Il a quitté Dolanaar et sa bande de « copains » depuis peu - même Kû est resté là-bas, derrière, dans cette vie du passé… - pour gagner Anthélima, la capitale de Suria. Il a quitté la cité déchue mais il n’a pas oublié. Il n’oubliera probablement jamais d’ailleurs… Il est parti pour Anthélima seul, le cœur ravagé mais étrangement apaisé. Grâce à Mana, la colère et la haine l’ont quittés. Il ne ressent rien, il est juste… vide. Et il deviendra pirate, tout comme Mana. C’est un serment.
    A Anthélima, le jeune brun fit la connaissance d’une étrange jeune femme nommée Nathalia. Un seul regard échangé, ils ne se parlèrent même pas et pourtant, la jeune blonde le suivit. Elle le suivit et le suit encore aujourd’hui, en tant que Second de son clan cette fois-ci. Un clan qu’il a créé de ses mains, un clan qui s’élèvera vite vers le sommet de la Confrérie d’Arhen et deviendra célèbre en quelques mois seulement.

    17 ans. Ash vient tout juste d’être nommé « Etoile » par la Confrérie d’Arhen. Son clan - le Clan Ezo - est fort, admiré et craint. Il a bien grandit. A tel point que son Boss est d’ailleurs devenu une des Sept Etoiles… Qui l’eut cru ? Mais ce titre tellement convoité, Ash n’en a que faire. Il lui est tombé dessus, comme ça, sans prévenir (surtout qu’il ne leur avait absolument rien demandé !). Sans compter le fait que c’est un tas de problèmes et d’emmerdes en perspective. Et puis bon, en tant qu’Etoile, son nom est désormais en tête sur les listes noires du pays. C’est chiant… D’autant plus que maintenant, s’il se fait choper, c’est fini, on le décapitera gentiment… Tche. Mais bon, l’année de ses 17 ans fut aussi synonyme de surprises. Tout d’abord avec « l’adoption » d’Anise, une gamine paumée qu’il avait sauvée d’un criminel. Et puis bien entendu, il y avait eu cette toute première rencontre avec Eeth, au détour d’un abordage un peu chaotique…

    18 ans. L’année où il sauva Ivy, pour se retrouver avec deux gamines chiantes, les « protégées » d’Ezo. Une année éprouvante où la Sentinelle nommée Eeth et lui jouèrent au chat et la souris, se rencontrant encore et encore, s’approchant parfois si près l’un de l’autre qu’il s’en brûlait les doigts. Il joue, grandit, découvre. La routine quoi et c’est encore le cas aujourd’hui…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scampi-chan.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ash Ezo - Administrateur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ash Ezo - Administrateur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Message de l'administrateur
» MONSIEUR L'ADMINISTRATEUR RECTIFIER JE VOUS PRIE, CES ASSERTIONS MENSONGÈRES
» tuto haradrim, opération désert
» La fusion se rapproche de la proposition de l'administrateur du forumhaiti
» Ce qu'il fallait faire 15 ans de cela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: PRÉSENTATIONS. :: Présentations. :: Fiches validées.-
Sauter vers: