AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Belle et le bête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Belle et le bête !   Sam 17 Jan - 20:30

Et c'était reparti ! Après une journée chargée dans la capitale, chacun retournait chez soi. Ou pas ? C'était ce que se demandait un certain blond, qui s'approchait à grande vitesse de son terrain de chasse. Il était déjà minuit passé, et il doutait de trouver grand monde avant une heure, lorsque ses proies quitteraient leurs bars, ou leurs putes, mais bon ... Rem avait fini sa sieste un peu plus tôt, venait de s'enfiler une barre énergisante, et avait de l'énergie à dépensée ! Il avait donc enfilé ses AT's, et voltigeait vers le quartiers malfamé, plus précisément au centre de ce dernier, sur la place d'Ysir. Finalement, non. Il s'arrêta au sommet d'un des taudis, et leva la tête. La fumée obscurcirait les étoiles là-bas, et pour pouvoir être apprécié, un ciel devait être observé dans le silence, donc autant rester ici. Rem s'appuya contre les tuiles, les pieds posés sur une cheminée, et contempla les étoiles. Après tout, pourquoi chercher à voler, alors que tout ce qu'il aimait était à portée de ses pieds ?

*... parce que sinon je crèverais, dans ce stupide état capitaliste !*

Il contempla les astres pendant une dizaine de minutes, hypnotisé par leur beauté, mais fut distrait en entendant un bruit de pas ... En se concentrant un instant, il estima que le quidam était quelques rues plus loin. Il ... ou elle, marchait d'un pas plutôt rapide. On savait donc que le quartier était dangereux la nuit, hm ? Hé bien, dommage, mais le blond avait une assez bonne ouïe, et une fois qu'il s'était trouvé une proie, il ne pouvait s'empêcher de chasser. C'était, pour lui, une sorte de jeu. Un jeu où il pouvait
faire n'importe quoi, pour s'emparer d'un quelconque butin, et ne jamais se faire attraper. En quelques bonds, et presque aucun bruit, il surplombait sa cible. Celle-ci était donc de sexe féminin, vu sa poitrine, et marchait assez rapidement. Pressée, ou nerveuse ? Qu'en avait-il à faire ? En un saut, il atterrirait derrière elle, prendrait la première chose qui lui passerait par la main, puis, les jambes déjà pliée, il disparaîtrait. La femme encapuchonnée ne verrait qu'une ombre, et peut-être des cheveux blonds. Dans le pire des cas, il avait un couteau à portée de main, donc si ça tournait mal ...

Le blond se mit donc en position, attendit que sa cible s'éloigne encore un peu, prit position, et se propulsa derrière celle-ci. Atterrissage parfait, se dit-il, lorsque ...

[pas trop pourri ? j'ai pas l'habitude d'ouvrir les sujets, donc si c'est nul, dis le ^^]


Dernière édition par Rem Teach le Jeu 29 Jan - 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Sam 17 Jan - 20:51

    [C'est parfait mais ... regarde : "En un saut, il attérirait derrière elle, prenrait la première chose qui lui passerait à la main, puis, les jambes déjà plié, il disparaîtrait. En rouge, les mots qui ont une faute, et en bleu, ceux qui veulent rien dire. Désolée, pas pu m'empêcher.]

    Il était tard lorsque la belle blonde emprunta l'un des chemins les plus malfamés de la ville. Ayant malencontreusement oublié son overboard, Nath' était obligée de marcher, et de plus, elle allait rentrer à la bourre. Heureusement, personne n'avait rien à lui reprocher, sauf peut être Ash. Et encore, s'il osait lui dire quoi que ce soit, ça allait sans doute finir par des piques toute la nuit, les empêchant de dormir et de se reposer ... comme d'habitude. Ce petit chien commençait à l'agacer mine de rien. Repensant à la première fois où elle l'avait vu, elle ne put s'empêcher de sourire, toute seule, dans la rue. Accélérant le pas car il commençait à faire froid et aussi parce qu'elle voulait rentrer rapidement, elle songea à son clan, Ezo. Qu'aurait-elle fait sans eux ? Sans doute aurait-elle fini mariée de force à un de la Haute et aurait-elle passé toute sa vie avec lui, malheureuse, élevant seule quatre enfants, lui ne rentrant que les soirs et foutant les pieds sous la table, attendant bien tranquillement le repas. La jeune femme ne l'aurait d'ailleurs surement pas supporté. Ainsi plongée dans ses pensées, elle n'entendit pas l'homme s'approcher d'elle, et exécuter un saut parfait pour se caler derrière elle. En revanche, elle ne rata pas son bruit favori : le cliquetis d'un couteau sur du métal, sans doute la tenue de son agresseur en était dotée. Se rendant désormais totalement compte de la présence dans son dos, Nathalia réagit au quart de tour, avec l'usage de l'habitude.

    Nath' se retourna brutalement, bloqua le bras de l'inconnu qui se dirigeait vers son sac (quelle idée de se balader dans un lieu pareil avec un sac !) à la vitesse de l'éclair, le lui tordant avec application, et l'acheva tout en plaçant son coude dans la partie la plus délicate du dos humain. Entendant un maigre gémissement, un nouveau sourire s'empara de son visage, pendant qu'elle lui demandait, l'air de rien :


    Nathalia ○ : Qu'est-ce que vous me voulez, vous, encore ?


    Le "encore" ne s'adressait pas spécialement à cet individu-là, qu'il lui semblait n'avoir d'ailleurs jamais vu de sa vie, mais à son statut de ... voleur ?! Ce n'était pas la première fois de la soirée qu'elle se faisait agresser. Ça n'arrêtera donc jamais ? Les hommes n'étaient-ils que des brutes ? Elle allait finir par le croire à ce rythme là. Sous son rôle de pirate, tout le monde essayait de lui taper dessus, même Ash, et lorsqu'elle se baladait dans la rue, elle se faisait encore agresser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 18 Jan - 12:49

* C'était trop beau ...*

Dans quelle galère s'était-il encore fourrée ? Nan, mais sérieusement, sur toutes les femmes qui se promenaient à cette heure, il devait tomber sur une des rares capables de le maîtriser, alors qu'il arrivait par d'ailleurs, et dans le plus grand des silences. Elle avait même réussie à lui arracher un gémissement ! D'un autre côté, c'était toujours sympa de tomber sur mieux que le surien de bases, de temps en temps. Et puis, il pourrait toujours se taper la discute, au point où il en était Pas qu'il soit réellement bloqué, parce qu'il lui restait toujours une issue, bien qu'elle soit assez risquée pour la jeune femme. Et vu qu'il prônait la non-violence, il ne devrait réellement s'en servir qu'en dernier recours. Il ne tenterait donc rien, pour l'instant, et tourna simplement la tête vers son ex-proie, histoire de voir à quoi elle ressemblait. Dû au mouvement brusque qu'elle avait exécutée, sa capuche était tombée, et il pouvait une bonne partie du visage de son opposante. Même s'il ne voyait qu'une partie de ce dernier, à cause de sa position, et du fait qu'il était incapable de tourner de 180° son cou, Rem distinguait un visage assez beau, et des cheveux blonds, tendant, dans l'obscurité, au châtain clair. Il ne pouvait pas voir sa couleur d'yeux, mais il lui semblait avoir déjà vu ce visage. Pourtant, il était pratiquement sur de ne l'avoir jamais rencontrée ... Étrange.

Nathalia ○ : Qu'est-ce que vous me voulez, vous, encore ?


Apparemment, elle était assez énervé, mais le encore lui laissait tout de même penser que ce n'était pas uniquement de sa faute, ce qui dans sa position n'était pas si mal, d'ailleurs. Sans être poli, Rem n'était pas complètement idiot, et se doutait que, lorsqu'il était menacé, le mieux était encore de répondre aux questions de ses adversaires. Ainsi, il se décida, tout simplement, à répondre, voire étoffer leur conversation, tout en observant mieux la ruelle où il se trouvait ...

Rem ♠: Ce que je veux ? Pas grand chose, en fait. Le contenu de votre sac, s'il peut m'être utile. Enfin, je suppose que, au point où j'en suis, ça risque d'être dur.


Bon, la ruelle faisait environ deux, trois mètres de large, et était uniquement éclairée par la lune. Apparemment, la mairie refusait d'investir dans un éclairage plus efficient dans ce coin de la ville. allez comprendre les politiques ... Enfin, ça l'arrangeait, donc il ne s'en plaignait pas. La ruelle n'avait aucun obstacle aérien, les fils électriques semblaient même avoir été placé à côté des gouttières. ce n'était pas très sage, mais bon ... Enfin, avant qu'il ne se décide à agir, mieux valait demander à la jeune femme si elle comptait le blesser, ou le laisser partir. Et surtout, comment elle avait pu le découvrir!

Rem ♠: Si ça ne vous dérange, est-ce que vous pourriez me dire comment vous avez réussi à me sentir venir. Histoire que je ne répète pas la même erreur plus tard. Au passage, je m'excuse de vous avoir choisi comme cible, mais, honnêtement, ce n'est pas spécialement contre vous. j'ai juste l'habitude de voler toute les personnes que je vois dans le coin, la nuit, et c'est tombé sur vous, cette fois. Ça peut sembler stupide, mais c'est mon moyen de vivre, donc j'agis ainsi.


[Pas grave, c'est juste que j'essaie d'écrire sans Word, et donc il arrive que je fasse des fautes. Si ça te gêne, signale les moi, et je les corrigerais Razz

Ancienne Admin ou modo, non ?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 18 Jan - 16:52

    [Non, ça ne me gène pas xD et non je ne suis pas anciennement admin de ce forum ni même modératrice. Qu'est-ce qui te fait dire ça ?]


    Rem ♠: Ce que je veux ? Pas grand chose, en fait. Le contenu de votre sac, s'il peut m'être utile. Enfin, je suppose que, au point où j'en suis, ça risque d'être dur.


    Nath' retint un éclat de rire. Décidément, ce voleur ne semblait pas être comme les autres. Il avait toutefois du courage de ne pas mentir. D'habitude, les malfrats qu'elle prenait sur le fait lui racontait de gros mensonges, ce qui ne lui plaisait d'ailleurs pas du tout. La majorité, elle les laissait sur le sol, un bras cassé ... Peut-être que ce jeune homme échapperait à la règle ? Nathalia remarqua immédiatement la belle couleur de cheveux de son ex-agresseur. Il était rare de voir des personnes si ... blondes. Tellement d'ailleurs que ça semblait resplendir dans le noir environnant. Heureusement qu'il portait une capuche (qui était malheureusement tombée) ou bien il ne pourrait pas passer inaperçu. Nath' le vit tourner la tête et la regarder. Elle hésita à replacer correctement sa capuche, et décida que ce n'en était pas la peine. Peut-être qu'il la reconnaitrait. Il était vrai qu'étant le second d'un des clans pirates les plus influents, mais aussi ayant prêtée allégeance à l'un des membres des sept Etoiles, elle était assez connue dans son milieu. Et il n'était pas rare de voir des photos d'elle dans des magazines à scandales, soit entourée de ses amis les pirates, soit seule. Oui, Nath' adorait s'accorder quelques plaisirs, de temps à autre qui ne passaient pas inaperçus.

    Rem ♠: Si ça ne vous dérange, est-ce que vous pourriez me dire comment vous avez réussi à me sentir venir. Histoire que je ne répète pas la même erreur plus tard. Au passage, je m'excuse de vous avoir choisi comme cible, mais, honnêtement, ce n'est pas spécialement contre vous. j'ai juste l'habitude de voler toute les personnes que je vois dans le coin, la nuit, et c'est tombé sur vous, cette fois. Ça peut sembler stupide, mais c'est mon moyen de vivre, donc j'agis ainsi.


    Décidément, cet homme lui plaisait beaucoup. Certes, il ne paraissait pas avoir beaucoup de fierté à s'excuser après son méfait accompli, cependant, elle n'y fit pas plus attention que ça. Il voulait survivre, un point c'est tout, et ça paraissait normal pour une personne aussi jeune. Nathalia le relâcha, un petit sourire sur le visage, et réfléchit à la manière dont elle allait lui répondre. Voulait-il vraiment savoir ce qu'il avait fait de mal ? Etait-il consciencieux à ce point ? Voilà une chose qui le fit remonter dans l'estime de Nath'. Elle adorait les personnes qui désiraient vraiment progresser dans leur métier. Voilà pourquoi elle décida de lui répondre sincérement, sans ironiser comme elle le faisait souvent :

    Nathalia ○ : Tout d'abord, votre couteau.


    Nath' jeta un regard éloquent à la tenue du jeune homme. Il était évidemment vêtu tout de noir, ce qui était indispensable pour un voleur de nuit, afin de passer inaperçu. Son poignard était accroché à sa ceinture, voilà ce qui avait provoqué le petit cliquetis métallique qui avait immédiatement mis la puce à l'oreille de Nathalia. Elle ne rajouta rien de plus à sa première remarque, son regard en disant bien assez long sur ce qu'elle pensait.

    Nathalia ○ : Votre respiration est trop bruyante pour quelqu'un comme moi, et vous devriez cacher vos cheveux mieux que ça. Vous êtes trop reconnaissable !


    Nathalia lui jeta un dernier regard. De toutes façons, maintenant, elle se rappellerait de son visage, mais elle parlait surtout pour ses autres futurs victimes. Et dire qu'elle l'aidait pour qu'il piège des personnes. C'était bien la première fois qu'elle était si clémente avec un de ses agresseurs. Si Ash (le Gros Toutou) la voyait ...

    Nathalia ○ : Vous vous souviendrez sans doute de moi maintenant. Ce n'est plus la peine d'essayer de me voler. Et vous pouvez prévenir aussi tous vos petits copains, j'en ai marre de devoir briser des bras tous les soirs.


    Certes, Nath' exagérait beaucoup en disant ça. La plupart de temps, elle n'oubliait pas son aérostat à la maison, et elle n'avait pas besoin de passer par des chemins si mal fréquentés. Toutefois, elle savait que si elle désirait que ses paroles aient un impact sur la communauté des voleurs, elle devrait paraitre sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Lun 19 Jan - 23:07

Après avoir parlé, Rem crut entendre un bruit étouffé, puis l'étreinte de la jeune femme se desserra. Enfin libre, il ne chercha pas à s’enfuir, mais se retourna, faisait enfin face à la blonde. Comme lui, elle semblait avoir des yeux bleus, mais il n’en aurait juré. Et, effectivement, il lui semblait avoir déjà vu son visage. Peut-être dans un magazine ? Pourtant, vu la manière dont elle l’avait arrêté, il était peu probable qu’elle soit dans le modélisme, bien que son physique le lui permette sûrement, si ça avait été son désir. Rem nota que, même si son regard semblait la vieillir, de par sa gravité, elle avait encore un visage juvénile, et devait à peine avoir la vingtaine. Tout l’inverse de lui, qui semblait avoir dix ans de moins !

Nathalia ○ : Tout d'abord, votre couteau.

Il faillit demander ce qui pouvait là gêner en la présence d’une arme, la lame étant même recouverte, puis compris. Lorsqu’il se déplaçait, même s’il n’y avait jamais vraiment fait attention, il devait se produire une sorte de cliquetis métallique, et, habituée à ce genre de bruit, elle l’avait immédiatement remarqué. Et après, on lui demandait pourquoi il haïssait les rames ?! Peut-être travaillait-elle dans un gang, pour avoir reconnu ce bruit barbare ? Mais ça n’expliquait pas comment il avait put la voir autre part, étant donné que ces derniers vivaient surtout dans des ghettos fermés, et, comme les tzig’, ils n’aimaient pas spécialement la pub’, donc aucune chance qu’elle fasse partie d’une de ces organisations mafieuses pourris. Et puis, elle était un peu trop douce pour en être, et avait le regard trop … libre ? Que pouvait donc être cette créature ? Voilà un mystère qu’il ne pouvait révolver. En tout cas, il se promit de vendre son arme dès qu’il le pourrait, quitte à ne plus que se battre avec ses poings. D’ailleurs, c’était suffisant !

Nathalia ○ : Votre respiration est trop bruyante pour quelqu'un comme moi, et vous devriez cacher vos cheveux mieux que ça. Vous êtes trop reconnaissable !

« Trop bruyante pour quelqu’un comme elle ? » Bon, d’accord il c’était vrai que, depuis qu’il était dans la rue, il avait perdu l’habitude de cacher sa respiration, mais tout de même … Elle était attentive à ce genre d’élément à ce point ? Et puis, les derniers mots qu’elle avait dit l’intriguait … Quel genre de personne pouvait-elle bien être ? Enfin, lorsqu’elle parla finalement de ses cheveux, il se rendit (enfin) compte que sa capuche était tombée, et que sa blonde chevelure se répandait en cascade sur ses épaules. Car, dans la précipitation, il avait oublié d’attacher ces derniers. Pas qu’il est vraiment peur d’être reconnu, vu qu’il n’avait officiellement aucune identité, mais bon … Elle marquait trois points, tout de même, qui méritait d’être étudié. S’il y avait une chose qu’il ne pouvait supporter, c’était de ne pas faire de son mieux dans son métier !

Nathalia ○ : Vous vous souviendrez sans doute de moi maintenant. Ce n'est plus la peine d'essayer de me voler. Et vous pouvez prévenir aussi tous vos petits copains, j'en ai marre de devoir briser des bras tous les soirs.

Sur ces mots, Rem resta coi. Puis, il se mit à rire, pour de vrai, allant presque jusqu’à se tenir les côtes. Même s’il était assez positif dans l’ensemble, ça faisait longtemps qu’il ne s’était pas esclaffer ainsi. Mais tout dans la jeune femme, jusqu’à son attitude, lui semblait amusant, voire réjouissant, et il ne pouvait vraiment plus se contenir. Cette dernière ne lui avait pourtant rien dit d’amusant, outre une blague ironique qui n’aurait que valu un sourire, mais il se rendait juste compte que il se trouvait, pour la première fois, devant une personne moralement très bonne. Ainsi, il rit, jusqu’aux larmes, pendant presque une minute, émerveillé d’être devant une femme qui lui semblait ‘pur’, ou du moins en façade , puis, rejetant la tête en arrière, Rem se remit les idées en place, sans pour autant retirer son sourire. Devenu trop joyeux pour être méfiant, il décida donc de repartir de zéro avec l’inconnue, et d’un ton enjoué, lui dit :




Rem ♠: Excusez-moi pour mon fou rire, mais je suis, disons, étonné, et content, que des personnes avec un semblant de moralité et de bonté existe encore sur ce continent. Et je suis désolé, mais je vais vous désobéir, et vous dévoiler mon identité, vu que la votre ne devrait pas tarder à me revenir. Je me nomme Rem Teach, voleur jusqu’à ce que je trouve mieux, et ravi de vous avoir rencontré, Mlle. . Merci de vos précieux conseils, que je ne tarderais pas à mettre en œuvre, mais sachez tout de même que, contrairement à presque tous sur Suria, je n’existe pas, n’étant rien d’autre qu’un sujet d’expérience disparu, et détruit des archives gouvernementales. Enfin, pour ne pas avoir brisé mon bras, alors que vous aviez la possibilité et le parfait droit, je vous remercie, et vous suis reconnaissant. Si je peux faire quelque chose pour vous, n’hésitez pas ! Malheureusement, les voleurs n’ont pas spécialement de réunions particulières, à peine des territoires, donc vous devrez encore briser de nombreux bras, avant de pouvoir aller en paix. Je vous recommande donc la voie aérienne, comme moi. C’est tellement plus agréable …

[Je sais pas, mais le fait que tu sois assez active, et que tu puisses relever ce genre de fautes sont des qualités qu'un bon admin, ou modo, se doit d'avoir. Pour ma part, y a encore pas mal de route à parcourir Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Sam 24 Jan - 19:42

    [Je prends cela pour un compliment, merci. Et puisses-tu me pardonner, j'avais totalement oublié notre RP. Je me dépèche de te répondre !]

    Nath' ne fut aucunement offensé de l'éclat de rire qui prit le jeune homme spontanément. Après tout, elle devait reconnaitre que la situation était comique. Voilà qu'elle discutait avec celui qui désirait la voler. Un sourire plaqué sur le visage, elle le regardait plié en deux à cause de ce fou rire qui le prenait. Lorsqu'il se calma, il reprit la parole, d'un ton toujours enjoué mais toutefois moins comique :

    Rem ♠: Excusez-moi pour mon fou rire, mais je suis, disons, étonné, et content, que des personnes avec un semblant de moralité et de bonté existe encore sur ce continent. Et je suis désolé, mais je vais vous désobéir, et vous dévoiler mon identité, vu que la votre ne devrait pas tarder à me revenir. Je me nomme Rem Teach, voleur jusqu’à ce que je trouve mieux, et ravi de vous avoir rencontré, Mlle. . Merci de vos précieux conseils, que je ne tarderais pas à mettre en œuvre, mais sachez tout de même que, contrairement à presque tous sur Suria, je n’existe pas, n’étant rien d’autre qu’un sujet d’expérience disparu, et détruit des archives gouvernementales. Enfin, pour ne pas avoir brisé mon bras, alors que vous aviez la possibilité et le parfait droit, je vous remercie, et vous suis reconnaissant. Si je peux faire quelque chose pour vous, n’hésitez pas ! Malheureusement, les voleurs n’ont pas spécialement de réunions particulières, à peine des territoires, donc vous devrez encore briser de nombreux bras, avant de pouvoir aller en paix. Je vous recommande donc la voie aérienne, comme moi. C’est tellement plus agréable …

    Est-ce que Nath' rêvait ? Pourquoi, tout d'un coup, lui parlait-il comme s'ils étaient destinés à être ami ? Pourquoi se présentait-il ? Il n'était jamais arrivé à son cerveau qu'elle n'avait peut être pas que sa à faire, que de trainasser dans une rue sombre en compagnie d'un voleur ? Enfin, elle disait ça, mais ça ne la gênait pas de parler à ce bel inconnu. Après tout, elle n'avait rien de mieux à faire ... si ce n'était encore une fois se chamailler avec son gros toutou.

    Nathalia ○ : Habituellement, j'emprunte la voie aérienne. C'est juste que j'ai oublié encore une fois cet abruti d'engin ! Merci pour tous ses compliments. Je me prénomme Sonia, et je bosse en tant qu'apprentie chez un marchand. Et j'avoue ne pas comprendre en quoi mon nom vous reviendrait.

    Merci les couvertures ! Nathalia-Sonia retint le sourire qui la démangeait. Ce n'était bien sur pas la première fois qu'elle mentait sur son nom, à vrai dire, il n'était pas vraiment conseillé, pour un pirate de l'air, de dévoiler son nom à tout va. Ce n'était d'ailleurs absolument pas son genre. D'une nature prudente, elle avait beau ne pas aimer mentir, elle était seconde du clan Ezo, et son chef ne l'avait pas choisi pour rien. Un air totalement innocent sur le visage, elle planta son regard azuré dans les yeux de Rem. Joli prénom, d'ailleurs.

    Nathalia ○ : Je suis moi aussi ravie de vous rencontrer, monsieur. Non, je doute que vous puissiez faire quoi que ce soit pour m'aider, mais si vous trouvez ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 25 Jan - 2:44

Nathalia ○ : Habituellement, j'emprunte la voie aérienne. C'est juste que j’aie oublié encore une fois cet abruti d'engin ! Merci pour tous ses compliments. Je me prénomme Sonia, et je bosse en tant qu'apprentie chez un marchand. Et j'avoue ne pas comprendre en quoi mon nom vous reviendrait.


Même s’il trouvait cette « Sonia » un peu sur la défensive, si elle voulait garder son nom secret, c’est qu’elle devait avoir ses raisons, et ne lui en parlerai pas. Rem se borna donc à garder son sourire, et hausser doucement les épaules, tout en écoutant l’apprentie. Bien qu’il n’en ait plus vraiment besoin, il laissa traîner son regard sur l’intégrité du visage de la jeune femme, mémorisant chaque détail. Ce serait stupide de la croiser à nouveau sans la saluer. Ou bien tenter de la voler ! Soudain, il croisa son regard enivrant et, sans voix, resta un instant subjugué par ce dernier. Pendant un instant qui lui semblait durer des heures, il se perdait dans les yeux bleus de la blonde. Pour une fois que ce n’était pas l’inverse … Il s’étonna que sa mâchoire ne se soit décrochée, lorsqu’il sortit de sa transe,, tandis qu’il détournait les yeux, rougissant quelque peu. Se rappelant les paroles de la belle, Rem tenta de formuler une réponse, mais la gorge sèche, ne parvint à rien, et ne put que rester coi. La laissant du coup s’exprimer à nouveau. La laissant à nouveau l’inonder de sa voie mélodieuse. Amoureux, lui ? Non. Juste ébloui. Dès qu’il croisait une belle, et bonne, personne, et ce à chaque fois, il ne pouvait que rester en admiration. Il devenait souvent ami avec ce type de personne, même si la sensation ne durait qu’un instant. S’il se rappelait bien, on appelait ça le désir. Et si ça durait, l’amour. Tristement, ça n’avait encore jamais duré, pour lui.


Nathalia ○ : Je suis moi aussi ravie de vous rencontrer, monsieur. Non, je doute que vous puissiez faire quoi que ce soit pour m'aider, mais si vous trouvez ...



Il ne pouvait rien faire pour l’aider ? Sur ce point, les doutes de Rem allaient en sens inverse. Voyons, elle était seule, et n’avait personne pour la raccompagner … Pourquoi pas ? Enfin, ce n’était pas sur qu’elle veuille prendre le risque, mais bon … Qui ne tente rien, n’a rien !




Rem ♠: Vous ne devriez pas douter … Ou m’appeler « monsieur », d’ailleurs ! J’ai pas l’air si vieux que ça, si ? Enfin, si ça vous … ou te tente, comme tu veux, et que tu n’as pas peur du vide, sache que mon dos est libre, et mes jambes prêtes à t’emmener ou tu désires, belle Sonia ?

Sur ces mots, il fit une révérence, gardant toujours un sourire amusé sur les lèvres. Après tout, peut-être qu’elle accepterait. En y repensant, il avait quand été assez méchant, pour la traiter de trouillarde envers la hauteur, alors que plus de la moitié du temps, le surien de base vit dans les airs. Mais que savait un voleur orphelin aux sondages futiles de la Haute ?

[Nyaah, méchante ! Dire que j'ai attendu toute la semaine !!!!

Nan je rigole, t'as pas à te presser pour moi ^^ Enfin, si tu pouvais quand même éviter d'oublier qu'on fait un rp ensemble ... flower ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 25 Jan - 11:26

    [Na', c'est pas ça que j'ai oublié, mais j'ai du cliquer trop de fois résultat, le bouton new message ne s'affichait pas U_U mais je me rappelais qu'on faisait un RP ensemble, ou bien je n'aurai pas répondu du tout Wink la prochaine fois, envoie moi un MP]

    La réponse de Rem ne se fit pas attendre. Il paraissait presque outré, d'ailleurs, qu'elle est osé dire qu'il ne pouvait rien faire pour elle. Comme pour se faire pardonner, voici ce qu'il lui proposa :

    Rem ♠: Vous ne devriez pas douter … Ou m’appeler « monsieur », d’ailleurs ! J’ai pas l’air si vieux que ça, si ? Enfin, si ça vous … ou te tente, comme tu veux, et que tu n’as pas peur du vide, sache que mon dos est libre, et mes jambes prêtes à t’emmener ou tu désires, belle Sonia ?

    Nathalia éclata de rire. Cette demoiselle ? Peur du vide ? Voilà des expressions qui n'allaient fichtrement pas ensemble. Se reprenant (après tout, elle n'était censée n'être qu'une apprentie), elle accorda un beau sourire au jeune homme. Elle mourrait d'envie de lui répondre qu'elle voulait encore se balader avec lui, quitte à ce qu'il la raccompagne, mais elle ne pouvait se le permettre. Déjà, il valait mieux pas que Ash la voit en compagnie d'un voleur. Certes, elle faisait ce qu'elle voulait, mais de là à passer ses nuits à vagabonder dans les quartiers pas clairs en compagnie d'un vaurien de son espèce ... cela risquait de donner une fausse image du clan, ce qu'elle ne voulait absolument pas. Et en deuxième point, elle ne pouvait le mener jusqu'au repère des pirates. Il devinerait ainsi aisément sa véritable identité (dont il semblait déjà avoir des doutes) et saurait ou se planquait les siens. Non, hors de question de prendre ce risque. Et de plus, même si elle faisait mine d'habiter dans un hôtel, en plein centre-ville, il tomberait surement sur une image, ou une photo en premier plan d'elle et/ou de son clan. Pourquoi avait-elle oublié son aérostat ! Pourquoi avait-elle parlé avec ce bel inconnu ? Mais pourquoi était-elle si stupide ?

    Nathalia ○ : Je suis désolée Rem mais ... euh ... Bon d'accord, raccompagne moi si tu le veux. A la seule condition que nous marchions à côté. Difficile de parler si je suis sur ton dos, non ?!

    Nathalia accorda à Rem un nouveau grand sourire, pendant qu'elle réfléchissais à ce qu'elle allait pouvoir raconter au jeune blondinet s'il tombait, dans un magazine à scandales, sur une des nombreuses photos d'elle. Après tout, elle était considérée, aux yeux de la justice, comme une hors la loi, et était pourchassée. Et si jamais Rem se rappelait d'elle et voulait simplement la piéger ? Quelle idiote ! Nath' soupira doucement. Pourquoi pensait-elle à des choses comme ceci alors qu'elle voulait juste passer une bonne fin de soirée après une journée exécrable ? Elle savait, au fond d'elle, que Rem n'était pas de ce genre. Après tout, en tant que voleur, il n'avait rien à lui reprocher, et s'il la livrait à la "justice", il tombait avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 25 Jan - 14:10

Nathalia ○ : Je suis désolée Rem mais ... euh ... Bon d'accord, raccompagne moi si tu le veux. A la seule condition que nous marchions à côté. Difficile de parler si je suis sur ton dos, non ?!



Bon, hé bien mission accomplie, semblait-il ! Enfin, à moitié, mais la jeune femme avait raison en disant qu’ils ne pourraient pas vraiment parler, dans les airs. Autant marcher, même s’il préférait la voie aérienne. Et puis, comment résister à son sourire ? Ils se mirent donc à marcher, côte à côte. Enfin marcher … La jeune femme marchait, mais Rem, portant toujours ses AT’s, se contentait de rouler, comme on le faisait autrefois. Ce n’était pas aussi marrant que voguer sur les toits, et glisser sur les gouttières, mais ça gardait un certain charme. Bien que silencieux les premières secondes, le blond ne put résister à la curiosité, et se résolu donc à poser des questions à Sonia, tentant d’éviter de trahir sa couverture. Il lui demanda donc, sur un ton des plus guillerets, et un visage de même nature, bien qu’un soupçon interrogatif :


Rem ♠: Dis, Sonia, où t’as appris à te battre comme ça ? Je veux dire, ton style de combat, il est pas commun, si ? C’est une sorte d’art martial d’auto-défense, ou juste du combat de rue ?



Se rendant alors compte que sa question était, en elle-même, assez compromettante, Rem ne put s’empêcher, accablé par la gêne qu’il devait lui procurer. Tentant de se rattraper, il s’empressa aussi de dire, détournant les yeux, ces quelques excuses, vis-à-vis de son comportement :

Rem ♠: Hmm … Tu sais, t’es vraiment pas obligé de répondre, si t veux pas. Je veux dire, on se connaît à peine, et tes parents ont dut t’apprendre à ne pas parler aux étrangers, ou à la racaille de mon espèce … Enfin, tu vois ce que je veux dire … Si on te voyait avec moi, il t’arrivera sûrement des ennuis …


Hé oui ! Même si ça ne lui plaisait pas trop, il faisait parti des « mauvaises » personnes, que tout le monde idolâtrait intérieurement, mais disait haïr. Après tout, même si le crime était tentant, pour les bonnes gens il n’était qu’une sorte de maladie qui vivait grâce à l’effort d’autre. Un parasite, c’était probablement ce qu’il était aux yeux des autres, aussi attirant qu’il soit. Aucun n’admettrait que le vol n’était pas à la portée de chacun, et que pour certaines « opérations », il fallait un cerveau aiguisé, qui aurait très bien pu servir la loi, si on l’en lui avait offert l’occasion. Enfin … Il s’y était habitué, et avait accepté sa condition. D’ailleurs, si on lui avait donné le choix, il aurait peut-être gardé sa place, car les lois étaient faites par le gouvernement, qu’il ne pouvait pas saquer, pour les raisons que l’on sait … Si on lui avait laissé le choix, il aurait rejoint les pirates de l’air. Voler, piller et boire dans les airs, tel était une vie pour lui … Et pouvait encore l’être, même s’il ignorait qui voudrait de lui …

[okay, mais je déterste presser les gens, doc je savais pas si c'était que un manque d'inspi', plutôt qu'un blème d'affichage ^^

Si tu l'as pas vu, ça doit être que t'as fermer une fenêtre avec Suria, alors que "Nou messaige" était affiché flower ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 25 Jan - 18:16

    [Hey hey hey alors comme ça ton perso veut faire parti des pirates de l'air hein ? mouahaha]

    Nath' et le beau jeune homme blond prirent la route vers le "centre-ville", plus communément appelé ... eh bien ... le centre ville (oui je sais, je sers à rien). Elle était a pied, alors que lui roulait délicatement sur ses At's, laissant couler un petit bruit du glissement de ses roues sur le goudron. Nath' n'avait jamais supporté ses petites choses qui se glissaient au pied. Normal, me direz-vous, étant une pirate de l'air, elle n'avait pas vraiment l'habitude de rouler sur Terre, et ça ne lui plaisait pas. Elle préférait largement l'enivrante altitude, la douce liberté. Ces sentiments qu'elle n'était capable de retrouver qu'en volant, ces sentiments dont elle avait été privée toute son enfance. Rien que pour ça, elle aurait été absolument incapable de pardonner à ses idiots de parents. Tiens, quant à ceux-là ... étaient-ils morts et enterrés ? Quel âge avait-il ? Nathalia n'était même pas capable de s'en rappeler.


    Rem ♠: Dis, Sonia, où t’as appris à te battre comme ça ? Je veux dire, ton style de combat, il est pas commun, si ? C’est une sorte d’art martial d’auto-défense, ou juste du combat de rue ?

    L'expression de la voix de Rem déclarait très clairement qu'il savait que ce n'était qu'une couverture. Evidemment, avec tous ses imbéciles de magazines à scandales qui publiaient des photos d'elle et d'Ash, la majorité du temps, avec parfois les autres membres du clan Ezo, comment pouvaient-ils passer inaperçus ? C'était plus que mission impossible ! Nath' était en train de chercher encore un gros mensonge à raconter, comme un stage de combat que ses parents l'auraient forcés à suivre pour mieux savoir se défendre, quand la douce voix du voleur retentit une fois de plus, gêné :

    Rem ♠: Hmm … Tu sais, t’es vraiment pas obligé de répondre, si t veux pas. Je veux dire, on se connaît à peine, et tes parents ont dut t’apprendre à ne pas parler aux étrangers, ou à la racaille de mon espèce … Enfin, tu vois ce que je veux dire … Si on te voyait avec moi, il t’arrivera sûrement des ennuis …

    Il était adorable ... tellement mignon. Comment Nath' pouvait-elle lui mentir ? Et surtout, surtout, pourquoi était-ce la première fois qu'elle pensait ainsi ? D'habitude, elle n'avait aucun mal à garder l'anonymat, il lui suffisait de prendre un air de jeune femme terrifiée et de s'enfuir en courant, un point c'était tout. Mais là, ça allait beaucoup trop loin. Elle n'aurait jamais du lui laisser le bras-sauf, elle n'aurait pas du marcher avec lui, ni même lui parler. S'il savait à quel point ce n'était pas Nath' qui risquait des ennuis ... en fait, c'était plutôt Rem qui aurait du se barrer. Bah oui, s'il était vu en sa pauvre compagnie par des vigiles, il allait être prit pour une nouvelle recrue des pirates de l'air, et allait devoir s'enfuir avec Nathalia pour ne pas se faire pourchasser. Quelle tristesse.

    Nathalia ○ : Tu as raison, il vaut mieux que je ne te réponde pas, plutôt que de te mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Dim 25 Jan - 21:00

Alors qu’il détournait le regard, Rem espérait qu’elle ne lui dise pas qu’il avait raison, et qu’elle devrait partir, le laissant planté dans cette ruelle sombre, seul. A nouveau seul … C’était une perspective qu’il ne voulait pas envisager. Et même s’il ne la connaissait pas depuis longtemps, tout au plus une demi-heure, il s’était attaché à la jeune femme, et ne semblait plus pouvoir imaginer un futur où elle ne serait pas. Il n’osait pas imaginer une relation amoureuse digne d’un conte de fée, mais espérait au moins qu’ils puissent être amis. Le regard toujours en l’air, vagabondant dans le ciel, il ne parvenait pas à se concentrer sur les astres, ou s’y perdre, l’étoile à côté de lui dissipant de sa lumière toutes ces lueurs lointaines … Soudain, il entendit les bruits de pas s’arrêté, suivi de la voix, cette fois froide et cassante, de la blonde, qui résonna dans la ruelle sombre. Alors que les premiers mots sortaient, il s’arrêtait à son tour, tournant la tête vers une Sonia qui ne semblait pas enchantée par ce qu’elle disait. Presque triste …

Nathalia ○ : Tu as raison, il vaut mieux que je ne te réponde pas, plutôt que de te mentir.



Il ne répondit rien. Il n’y avait rien à dire. Alors qu’elle le fixait toujours, attendant une réaction, lui hésitait. Devait-il s’enfuir ? Rentrer chez lui la queue entre les pattes, comme un chien. Bof, ça ne le tentait pas. Depuis le début, il savait qu’elle mentait, donc il préférait qu’elle se taise, plutôt qu’elle continue de répondre à ses questions uniquement pour le conforter. Et puis, ça ne voulait pas dire qu’elle refusait sa présence, donc ça lui convenait ! Hé oui ! Le blond était non seulement curieux et bavard, mais aussi positif ! Enfin, il faut de tout pour faire un monde, et s’il n’existait pas, il aurait fallu le créer, le petit Rem. Ah, mince, c’est déjà fait ! Quoiqu’il en soit, il lui dit, un sourire sur les lèvres, et en toute honnêteté :


Rem ♠: Je crois que je préfère encore ça, au moins j’éviterais d’aimer une couverture. Et puis, au moins, tu t’es pas barré en courant, me criant que j’avais raison et que tu voulais plus ne jamais me voir !



Sur ces joyeuses paroles, il sourit de toutes ses dents, puis écartant une frange qui lui cachait la vue, reprit sa ‘marche’, bientôt rejoint par la belle, peut-être un peu désorienté quant à la réaction du voleur mais, il l’espérait, encore désireuse de mieux le connaître. Malheureusement, Rem ne put s’empêcher d’être curieux à nouveau, et posa une nouvelle question à l’autre, d’un ton joyeux mais un peu inquiet, sans lui laisser le loisir de l’interroger, lui, sur sa vie de malfrat.


Rem ♠: Dis, tu peux au moins me dire si c’est pour protéger ton identité, que tu ne refuses de me répondre, ou s’il y a autre chose ? Je dis ça parce que t'as pas l'air heureuse de ne pouvoir rien me dire sur toi.

[Peut-être ... mais alors dans le clan Momiji tongue ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Lun 26 Jan - 21:05


    Rem ♠: Je crois que je préfère encore ça, au moins j’éviterais d’aimer une couverture. Et puis, au moins, tu t’es pas barré en courant, me criant que j’avais raison et que tu voulais plus ne jamais me voir !

    Même si Nath' ne voyait plus Rem, à cause de la pénombre qui les avait peu à peu envahis, elle devinait aisément le sourire qui devait se dessiner sur son visage. Etrangement, ce jeune voleur lui rappelait beaucoup l'un de ses amis d'enfance, le seul, d'ailleurs, et elle avait l'impression de déjà le connaître. S'étant arrêtée en plein milieu de la route, elle le rejoignit rapidement, songeant plus attentivement à ce qu'il venait de dire. Comme si se barrer en criant était son genre, son prétexte qu'il s'agissait d'un voleur. Nan mais franchement, Nath' avait vraiment l'air de ce style de fille ? Un peu plus et elle aurait été vexée ! Cependant, à ce moment là, elle n'en avait pas envie. La jeune pirate ouvrit la bouche pour une parole, immédiatement coupée par Rem. Savait-il lire dans ses pensées ? Ne voulait-il pas parler de lui ?

    Rem ♠: Dis, tu peux au moins me dire si c’est pour protéger ton identité, que tu ne refuses de me répondre, ou s’il y a autre chose ? Je dis ça parce que t'as pas l'air heureuse de ne pouvoir rien me dire sur toi.

    Nathalia réfléchit deux secondes, tout sourires. Décidément, ce Rem savait poser les bonnes questions aux bons moments, celles auxquelles on n'a pas forcément envie de répondre mais qui nous posent devant un problème certain. Qu'allait-elle pouvoir répondre à cette demande des plus étranges ? Pourquoi ça l'intéressait de savoir la raison de ses mensonges ? Après tout, il était bien placé pour tout savoir sur les pseudos qu'il valait mieux emprunter, parfois, dans la vie. Car s'il était le genre de type à dévoiler son véritable prénom à n'importe qui, il ne ferait pas long feu chez les voleurs.

    Nathalia ○ : Je n'aime pas mentir, c'est vrai.

    La jeune pirate se tut, reprenant une respiration normale et régulière, suivant avec habitude la douce cadence et l'horrible mélodie que les At's produisait en frottant contre la route. Finalement, en y pensant pas, on oublie vite ... Shootant dans un caillou qui se trouvait à sa proximité, Nathalia ramena ses mains à ses poches inexistantes. Pourquoi donc Anique n'avait pas confectionné sa tunique favorite avec des POCHES bon sang ! La jeune pirate songea alors qu'elle prenait vraiment trop les habitudes de ses compatriotes masculins, à force de passer ses journées avec eux. Où était passé sa sensualité et sa féminité ? A vrai dire, elle se fichait un peu de son aspect extérieur. Que pensait Rem d'elle, à l'instant précis ? Nathalia décida de terminer sa phrase en suspens. Elle ne l'avait pas prévu, mais pourquoi pas ... en revanche, elle forcerait ainsi le beau jeune home blond à se dévoiler aussi.

    Nathalia ○ : Nous ne ferions d'ailleurs mieux pas d'aller trop en centre-ville, si tu vois ce que je veux dire, ou ce ne sera pas moi en danger, mais plutôt toi. Au fait, et toi alors, que peux-tu me dire sur ta vie ? Depuis combien de temps es-tu voleur ? Pourquoi l'es-tu devenu surtout ? Pour une bonne partie de la population, tu es un malfrat ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mar 27 Jan - 19:10

Nathalia ○ : Je n'aime pas mentir, c'est vrai.

Alors pourquoi le faire ? Pour préserver son identité ? Même si Rem comprenait désormais que dans le milieu auquel elle semblait appartenir, on n’était pas très apprécié par la population, mais bon … Ils étaient seuls, dans une ruelle sombre, et elle avait déjà réussi à le mettre à terre, alors qu’il n’arrivait pas derrière dans un silence presque complet, que voulait-elle de plus ? Portant, Rem ne dit rien. Si la jeune femme refusait de lui dévoiler sa vie, c’était à elle de voir. Il ne lui arracherait pas de force ces informations, même s’il aurait aimé les connaître. Tout le monde n’était pas comme lui, un inconnu non répertorié, une ombre sans papiers, un criminel sans avis de recherche. Il n’était qu’un blond voleur, vu des centaines de fois, mais impossible à reconnaître. Enfin, jusque là. Car, logiquement, il existait encore deux personnes sachant son existence, et ce à quoi il ressemblait. Deux personnes, heureusement n’ayant qu’un pouvoir politique en ce monde. Il ignorait tout d’eux, jusqu’à leur visage. Il se rappelait uniquement de deux masse noire, qui venait le voir, de temps en temps, et que ses trois pères semblaient craindre …

Gardant cela en mémoire, et se demandant comment interpréter les paroles de Sonia, il demeura un instant silencieux, reportant son regard sur la blonde. Bien qu’il l’ait déjà constaté auparavant, il ne pouvait qu’être épaté, à chaque fois qu’il la regardait, par sa beauté, que la tunique qu’elle portait faisait ressortir étonnamment bien, ainsi que ses formes, tout en procurant le sentiment que cet effet n’apparaîtrait que si Sonia la portait. Un bel habit. Elle y tenait sûrement, bien qu’elle semblait déplorer l’absence de poches … Resté silencieux pendant une petite minute, il décida de répondre, mais fut cette fois coupé par la belle, devenant cette fois l’interrogé. Ce qui n’était pas plus mal, car il n’avait rien à cacher, lui !


Nathalia ○ : Nous ne ferions d'ailleurs mieux pas d'aller trop en centre-ville, si tu vois ce que je veux dire, ou ce ne sera pas moi en danger, mais plutôt toi. Au fait, et toi alors, que peux-tu me dire sur ta vie ? Depuis combien de temps es-tu voleur ? Pourquoi l'es-tu devenu surtout ? Pour une bonne partie de la population, tu es un malfrat ...

Alors comme ça, lui serait en danger. Ca se confirmait, la jeune femme devait sûrement faire partie d’un milieu dangereux, pour qu’elle pense que lui serait mis en péril, si on le voyait avec elle. Pas que ça changerait grand-chose, vu l’obscurité ambiante et son non-statut, mais bon … Se résolvant de toute manière à ce qu’elle puisse savoir pas mal de choses sur sa vie, sauf sur son adolescence, qu’il préférait, pour l’instant, occulté, il réfléchit un instant, puis dit, serein :

Rem ♠: Voyons, que dire … Y a pas grand-chose, tu sais … Je suis orphelin depuis ma naissance, voire avant, et vis depuis dans les rues. De fil en aiguille, j’ai appris à voler pour vivre, et à devenir méfiant, même si ça ne voit pas. Je n’ai aucune identité, que ce soit administrative, ou militaire. Personne ne saurait me reconnaître, hormis quelques amis, et si on ne connaît pas mon repère, je suis introuvable. Surtout la nuit … Même si je suis très actif dans mon métier, il ne doit pas y avoir assez de plaintes pour qu’un avis de recherche ait été créé. Et puis, pour mettre quoi ? Il n’existe plus aucune photo de moi ! Et après, faudrait me trouver, et me capturer, ce qui est quasi impossible. Enfin, y a pas que des avantages à être sans-papiers mais faut faire avec, quoi. Et tant qu’je tombe pas sur des flics, c’est bon !

Voilà, en gros, à quoi se résumait sa vie. Une suite de vols, de dépense, de beuverie et de fuite. Pas très glorieux. Mais il n’y pouvait rien, et cela lui allait. Jusqu’à ce qu’il trouve mieux, si c’était possible. Mais il en doutait. Se rappelant soudain du soi-disant métier de la blonde, il décida de prendre une petite revanche, et dit :

Rem ♠: Au fait. C’est si dangereux que ça le commerce ? Je sais que la concurrence peut être impitoyable, mais il ne s’en prendrait pas à moi pour t’atteindre, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mar 27 Jan - 19:43

    Nath' savait bien que l'homme en face d'elle comptait lui répondre, après tout, il n'avait aucune raison de ne pas le faire, mais jamais elle ne se serait attendue à une phrase si longue, et à un racontage de vie pareil. Elle en était contente, pas uniquement car ainsi ça lui permettait de taire sa propre identité, mais surtout car ça témoignait d'un minimum de confiance envers elle. Si Rem osait ainsi tout lui dire (ou en tout cas dans les grandes lignes) c'est qu'il n'avait pas peur qu'elle ne soit de la police, ou contre lui. Et dire que cette jolie idylle était née d'un voleur intéressé par son sac, et d'une pirate quelque peu tarée prête à lui tordre le bras ... Voilà ce que lui dévoila Rem :

    Rem ♠: Voyons, que dire … Y a pas grand-chose, tu sais … Je suis orphelin depuis ma naissance, voire avant, et vis depuis dans les rues. De fil en aiguille, j’ai appris à voler pour vivre, et à devenir méfiant, même si ça ne voit pas. Je n’ai aucune identité, que ce soit administrative, ou militaire. Personne ne saurait me reconnaître, hormis quelques amis, et si on ne connaît pas mon repère, je suis introuvable. Surtout la nuit … Même si je suis très actif dans mon métier, il ne doit pas y avoir assez de plaintes pour qu’un avis de recherche ait été créé. Et puis, pour mettre quoi ? Il n’existe plus aucune photo de moi ! Et après, faudrait me trouver, et me capturer, ce qui est quasi impossible. Enfin, y a pas que des avantages à être sans-papiers mais faut faire avec, quoi. Et tant qu’je tombe pas sur des flics, c’est bon !

    Un orphelin ... Nathalia se prit à penser qu'il avait de la chance de ne pas avoir passé une enfance encadré par des parents absents et qui cachaient leurs absences par des cadeaux, toujours plus côuteux. Mais elle se reprit très vite. Non, il n'avait pas de chance d'avoir été privé d'amour parental. Il fallait cependant bien avoué que la jolie Nath' n'avait pas été chanceuse non plus. Elle allait finir par croire que les parents n'apportaient que des ennuis, qu'ils soient là ou non. Quelle fatalité ! Cela fit presque rire la jeune pirate quand il lui avoua qu'il était impossible à attraper. Quel vantard ! Décidément, Nathalia n'avait jamais vu quelqu'un comme lui auparavant. Après tout, elle n'avait eu aucun mal à lui tordre le bras ! (La jeune femme avait tendance à oublier que si elle était seconde du groupe de pirates le plus influent et le plus recherché, ce n'était pas pour rien. Elle était plutôt modeste.)


    Rem ♠: Au fait. C’est si dangereux que ça le commerce ? Je sais que la concurrence peut être impitoyable, mais il ne s’en prendrait pas à moi pour t’atteindre, si ?

    Le ton hilare de Rem voulait tout dire : il se moquait de la sois-disant couverture de la jeune femme. Sur que s'il pensait qu'elle agissait ainsi avec tous ceux qu'elle rencontrait, il se trompait lourdement. A vrai dire, ce jeune voleur était le premier à qui elle ai fait cette faveur, c'est à dire ne pas mentir jusqu'au bout. Mais comme il n'était pas devin, il n'avait aucune raison de le savoir, ni même de se rendre compte de la chance qu'elle avait. Le sourire éclatant de Nath' fit étinceler la nuit, à sa manière. Aussi étrange que cela put paraître, elle était bien en la douce compagnie de Rem, heureuse et épanouie, et elle aurait aimé que ce moment ne finisse jamais. Depuis quand ne s'était-elle pas trouvé avec quelqu'un extérieur à son groupe aussi longtemps ? Cela devait faire ... de longues années. Elle n'avait jamais souffert de solitude, ou du moins ne s'en était jamais rendu compte, mais elle devait désormais se rendre à l'évidence : ça lui faisait un bien fou.

    Nathalia ○ : Ne te moque pas du commerce ! Les requins sont partout, tu es bien placé pour le savoir. Et certains, effectivement, qui se disent les plus bons du monde, et les plus grands défenseurs du pays, n'hésiteraient pas à se servir de toi pour m'atteindre. Tu es trop naïf, Rem, et j'ignore encore comment tu as fait pour survivre en tant que voleur jusqu'à maintenant.

    A Nath', de se moquer un peu de lui. Elle allait continuer sa tirade pour lui expliquer un peu ce qu'elle voulait dire, mais se tut. Après tout, si Rem ne comprenait pas, il se débrouillerait avec ses informations. N'empêche, ce jeune blond était quand même assez doué pour changer de sujet. Comment étaient-ils arrivés de sa vie de voleur, à celle de Nathalia ? Il avait beau être naïf, il était peut être apte à s'en sortir mine de rien ...

    Lorsque Nathalia et Rem sortirent de la ruelle sombre, qui avait duré tout de même un certain temps, la jeune demoiselle en ressentit un grand soulagement, presque malgré elle. Elle était tout à fait apte à se défendre face à un voleur, même face à deux ou trois, mais avec Rem ... tiens, elle n'avait jamais vu de quoi il était capable en combat, voilà qui aurait pourtant été intéressant, et même sans doute amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mar 27 Jan - 20:36

[Waaah, t’as fait une faute !!!

« se disent les meilleurs du monde » … douce vengeance geek ]


Nathalia ○ : Ne te moque pas du commerce ! Les requins sont partout, tu es bien placé pour le savoir. Et certains, effectivement, qui se disent les meilleurs du monde, et les plus grands défenseurs du pays, n'hésiteraient pas à se servir de toi pour m'atteindre. Tu es trop naïf, Rem, et j'ignore encore comment tu as fait pour survivre en tant que voleur jusqu'à maintenant.

Pour le coup, le blond ne savait s’il devait en rire, ou en pleurer. Devait-il être amusé par ces petites piques, ou bien répondre à la jeune femme ce qu’il pensait vraiment ? En tout cas, il était tout à fait d’accord avec les propos de la blonde, sauf sur un seul point. Se mettant à réfléchir sur la réaction appropriée, et s’attendant à une nouvelle tirade de la belle, il se rendit compte assez tard qu’enfin ils sortaient enfin de la ruelle obscure, atterrissant sur une artère un peu plus grande de la ville, toute aussi vide, mais un peu plus éclairée. Il estima que ce devait à cause de ce débouché que la jeune femme n’avait pas continué son assaut, et il décida donc à lui répondre, souhaitant être le prochain à attaquer, espérant ne pas envoyer, comme elle l’avait fait, une flèche empoisonnée, dont la véracité le rongeait désormais. Mais revenons à nos délinquants. Rem, heureux d’être enfin sortit, se mit à rire comme un enfant, roulant à travers la ruelle, tournant autour de tout et n'importe quoi ... On était gamin, où on ne l'était pas. Sans ressentir la moindre honte de sa réaction infantile, il retourna vers Sonia, tout sourire, qui semblait amusé de sa prestation. Malheureusement, il se remémora ses paroles, et fut soudain pris dans ce qui semblait être un nuage négatif, rendant son sourire triste, goguenard, sans même s'en rendre compte ... Finalement, un rien pouvait le perturber, lorsque ça concernait son enfance ... Il ne s'en était jamais vraiment remis, faut dire ...[i/]

Rem ♠: Tu n’as pas idée à quel point je sais cela, belle blonde. Tu n’as pas idée …

Se rendant alors compte qu’il venait de penser à voix haute, il ne put s’empêché de rougir, de honte et de gêne. Espérant qu’elle n’en tirerait pas de bonnes conclusions, il s’empressa de retrouver un sourire plus joyeux, et oubliant la douleur, devenu lointaine, que la jeune fille lui avait procurée, il s’empressa de se reprendre en main, disant :

Rem ♠: Ah … Excuse moi, je pensais à voix haute. Rapport au requin, j’en ai jamais croisé, mais c’est des gros poissons, non. Si tu les appâtes et que tu les pièges, ils finiront comme les autres, en charpie pour la populace … C’est pour ça que je préfère la viande ! Et d’abord, ch’uis pas naïf ! C’est juste que je te fais confiance … Et va pas croire j’ai tout dit sur moi, car je suis un homme dont le mystère est insondable. Enfin, sauf pour deux de tes « requins », mais c’est une autre histoire …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mar 27 Jan - 21:09

    [Merciii, je trouvais pas de mots appropriés Very Happy !! Et des fautes, j'en fait partout Wink]

    Nathalia fut d'abord extrêmement surprise d'entendre Rem rire comme un gosse, et de le voir tourner autour d'un lampadaire, ses At's aux pieds, l'air tout heureux, et tout ça uniquement car ils étaient sortis d'une ruelle. S'il faisait ça à chaque fois, le parcours risquait d'être épique. Toutefois, Nath' ne put s'empêcher de rire aussi, et de le regarder avec des pupilles où brillaient une lueur d'excitation et d'amusement. Elle aurait aimé faire comme lui, s'amuser de cette manière. Enfin, surtout durant son enfance ... oui, elle aurait tant voulu faire comme lui, pouvoir se balader, libre, tourner autour des lampadaires, regarder le ciel, cueillir des fleurs ... Ce petit manège ne dura pas longtemps, et Rem retourna très vite près d'elle, le visage toutefois métamorphosé. Malheureusement, ce véritable bonheur qu'elle pouvait y lire s'évapora aussi vite que l'eau en plein soleil, et une tristesse incomparable s'en empara. Pourquoi donc, tout d'un coup, était-il ...

    Rem ♠: Tu n’as pas idée à quel point je sais cela, belle blonde. Tu n’as pas idée …

    La voix de Rem semblait encore plus triste que son visage, tellement que Nathalia ne remarqua presque pas le compliment, se focalisant sur ce qu'il avait dit avant. A quel point il savait quoi ? Mais de quoi pouvait-il bien parler, bon sang ! Son incapacité à déchiffrer ce qui le tourmentait la mettait en rogne contre elle même. Etait-ce en rapport avec ce qu'elle avait dit, comme quoi il était naïf ? Une chose pareille, une petite pique amicale telle que celle-ci pouvait blesser une personne de cette manière ? Impossible ... enfin, elle espérait que ça ne soit pas le cas, car malgré tout, notre gentille Nathalia n'était pas le genre de fille à aimer faire souffrir les autres. Physiquement, d'accord, mais surement pas intérieurement.


    Rem ♠: Ah … Excuse moi, je pensais à voix haute. Rapport au requin, j’en ai jamais croisé, mais c’est des gros poissons, non. Si tu les appâtes et que tu les pièges, ils finiront comme les autres, en charpie pour la populace … C’est pour ça que je préfère la viande ! Et d’abord, ch’uis pas naïf ! C’est juste que je te fais confiance … Et va pas croire j’ai tout dit sur moi, car je suis un homme dont le mystère est insondable. Enfin, sauf pour deux de tes « requins », mais c’est une autre histoire …

    Nathalia s'apprêta à répondre, mais elle referma vite la bouche. Si un mot comme "naif" pouvait le mettre dans un état pareil, mieux valait qu'elle réfléchisse longtemps avant de parler. Comme quoi, le trait connu dicton "tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler" s'avérait parfois très véridique. Comme en cet instant précis. Après avoir vérifié que sa phrase ne comportait rien qui puisse être prit comme un reproche, ou une insulte, elle put enfin parler :

    Nathalia ○ : Je suis consciente que tu dois garder bien des secrets, et ceci est préférable pour un homme, ne crois-tu pas ? Quel est l'intérêt de passer du temps avec un garçon s'il n'a aucun attrait caché ?

    Nathalia ne retint pas un nouveau sourire (décidément, elle était toujours aussi joyeuse). Elle ne voulait pas s'avérer ambigue, mais elle devait bien remercier le jeune homme pour son compliment, non ?! Elle l'avait blessée, alors c'était la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mar 27 Jan - 22:06

[Ah ? j'avais pas remarqué xD]

Nathalia ○ : Je suis consciente que tu dois garder bien des secrets, et ceci est préférable pour un homme, ne crois-tu pas ? Quel est l'intérêt de passer du temps avec un garçon s'il n'a aucun attrait caché ?

Bonne question … Auquel le jeune blond, qui avait repris sa positive attitude, était presque impatient de répondre. Pas qu’il fut amateur de questions existentielles de ce type, mais il lui arrivait d’avoir des éclairs de génie, en terme de phrasé, et ce venait d’être le cas. Rem avait créé au sein de son esprit torturé, à la logique infantile et infaillible, une réponse à la fois flatteuse, pour lui autant que pour Sonia, et plutôt intelligente, avec un soupçon de profondeur philosophique, et une goutte d’ironie. La phrase était complexe, et pourtant évidente, tellement bien trouvée qu’il faillit s’arrêter et embrasser la belle à côté de lui pour l’avoir stimulé à ce point. Parce qu’il fallait le dire, ce genre d’éclair ne venait que s’il parlait avec une personne dotée d’un peu de réparti, qu’il appréciait, ou haïssait beaucoup, et avaient ensemble une conversation dont la teneur échapperait au commun des mortels. En clair, une discussion avec quelqu’un de ‘son niveau’ … Bien sur, il ne se jeta pas sur la blonde, trop prude (…) pour le faire, mais ne put se départir d’un rictus, pratiquement inquiétant, surtout à la lumière des lampadaires, sortes de grosses lampes de poches posés verticalement à même le sol. La lumière que diffusaient ces derniers leur permettait d’apprécier un quartier à mi- pas entre la délinquance et la petite bourgeoisie, demeure de trafiquants enrichis ou de cambrioleurs chanceux. Peut-être de pirate, qui sait ? En tout cas, les étoiles, en devenaient invisible, et les lunes fades. Cette lumière, supposée bienfaisante, éclairait d’un teint pâle la rue, enlaidissant le bitume et les murs grisâtres, vierges de tags. D’ailleurs au final, elle augmentait la portée des ombres restantes et lorsque, malheur, une ampoule était brisée, l’obscurité semblait palpable, et on ne pouvait plus deviner qui se cachait là, à moins d’avoir le 6e sens d’un requin … Ce qui n’était pas le cas de ni l’un, ni l’autre, et de toute manière, ils étaient seuls dans la rue. Seul les bruits de pas, de respiration nasale et de glissement venaient troubler le silence ambiant. Ça, et leur conversation, qui résonnait entre les murs.

Rem ♠: L’intérêt … Hé bien, si le garçon en question possède un attrait visible, ça peut compenser, bien que ça semble plus superficiel. Enfin, dans mon cas c’est pas un problème, vu que j’ai les deux. Et c’est pareil pour toi ! Sauf que t’es pas vraiment un garçon … Si ?

Sur ce, il laissa entendre un rire cristallin, tout en s’enfuyant de la belle, peu désireux de se faire attraper, et souffrir mille mort ! Enfin bon, il était prêt au pire, et au meilleur, mais espérait avoir restauré l’ambiance bon enfant qui semblait s’être quelque peu dissipé depuis qu’une partie de ses pensées avaient été révélé par inadvertance. Intérieurement, il se maudissait encore pour cette bourde, mais l’avait déjà oublié, voyant la blonde se déplacé vers lui. D’une voix de gamin qu’il croyait avoir perdue, puis en tirant la langue comme un enfant de 5 ans, il osa alors défier directement Sonia, espérant attiser sa colère, ou au moins, son amusement …

Rem ♠: Attrape-moi si tu peux, belle blonde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Mer 28 Jan - 15:42

    [si si xD *la fille qui se relit pas*]

    Rem ♠: L’intérêt … Hé bien, si le garçon en question possède un attrait visible, ça peut compenser, bien que ça semble plus superficiel. Enfin, dans mon cas c’est pas un problème, vu que j’ai les deux. Et c’est pareil pour toi ! Sauf que t’es pas vraiment un garçon … Si ?

    Nathalia fit mine d'être en colère, et s'approcha du jeune homme, qui n'était déjà plus à ses côtés. Elle le vit s'éloigner, et il la provoqua en rigolant. Belle blonde ... ce n'était pas la première fois qu'il l'appelait comme ça, mais elle ne tiqua que maintenant (T_T moi être française). Elle se mit à lui courir après, autant s'amuser, mais s'arrêta très vite. Elle avait beau être rapide, lui possédait toujours ses At's au pied, et elle n'avait absolument aucune chance de parvenir à son niveau. Le regardant s'éloigner d'un oeil rieur, elle se demanda comment un homme qui avait l'air si gamin pouvait être aussi mignon. Presque autant que Tiky, à vrai dire. Il ne devait pas avoir beaucoup de mal à s'amuser avec des femmes. Enfin, peut-être qu'il n'était pas comme l'autre pirate du clan Ezo ... Ressongeant au beau Tiky, Nathalia émit un nouveau sourire. Il était le pire des salauds en matière d'aventures, et jamais la jeune femme n'avait vu quelqu'un avoir si peu de mal à attirer chaque nuits de nouvelles conquêtes. A vrai dire, seule Nath' lui avait résisté, jusqu'à maintenant. Enfin, à ce qu'il voulait bien dire. Finalement, elle ne connaissait pas Rem aussi bien qu'elle le pensait, malgré l'évidente ressemblance avec son ancien ami, et ne savait même pas s'il ressemblait à Tiky. Après tout, qu'est-ce qu'elle s'en fichait ...

    Nathalia ○ : Hey, petit voleur, reviens là !

    Nathalia dut crier pour se faire entendre, même si Rem s'était arrêté au bout d'un moment. Surement était-il conscient que la demoiselle n'allait pas le suivre. Elle le vit s'approcher à nouveau d'elle, et lui sourit gentiment. Elle était obligée, en même temps. Le voir si heureux ... ça lui faisait chaud au coeur. Il était rare d'avoir l'occasion de voir un jeune garçon, orphelin, obligé de voler pour vivre, sourire autant, et déconner de cette manière. Il avait l'air assez hors du commun. Et même s'il était extrêmement vantard et qu'il ne se prenait pas pour rien, Nath' se devait de reconnaître qu'il avait raison dans toutes ses paroles. Même si, au niveau du mystère, ça laissait à désirer.

    Nathalia ○ : L'attrait physique n'est-ce pas ...

    Nath' avait reprit son visage habituel. Elle savait que même si la fin de la phrase de Rem avait des connotations comiques, il pensait sincérement ce qu'il avait dit au début. Et elle avait vraiment envie de continuer cette conversation.

    Nathalia ○ : C'est vrai, ça compte aussi. Mais ce n'est tout de même pas le plus important ... si ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Jeu 29 Jan - 0:09

Après cette petite débandade, le blond entendit soudain la belle l’appeler, et ainsi il revint vers Sonia, encore hilare de sa récente farce … Arrivant rapidement à côté d’elle, il se fit accueillir par un petit sourire de la part de la blonde, qui le fit fondre, et même rougir. Apparemment, il avait non seulement à réussi à requinquer l’ambiance, mais aussi à se reprocher de la blonde. Bon, il ne ferait pas ce genre de blagues tous les jours, mais bon … Une ou deux fois de temps en temps, ça ne pouvait pas faire de mal. Enfin, en admettant qu’il reverrait la belle, ce qui était plus qu’improbable, tristement. Car même s’il n’y pensait pas, toute nuit avait sa fin, et Rem craignait que ces moments précieux, où les deux se sentaient si proches de l’autre, ne finissent à ce moment. Il ne pouvait qu’espérer se tromper, et, pourtant, il espérait de tout son cœur. Il était rare que l’envie de revoir des connaissances d’une nuit le prenne, et c’était même la première fois. Il ne voulait pas laisser l’occasion passer. Et profitait, au cas où, de chaque instant. Revenu à la droite de la blonde, et reprenant une cadence tranquille, il leva les yeux au ciel, observant la lune. Combien de temps avait-il passé avec la jeune femme ? Une heure, ou plus ? Il s’amusait tellement que le temps semblait filer à toute vitesse … Rem l’ignorait, et cherchait des yeux une horloge, lorsque le son d’une voix sérieuse, mais joyeuse, avec un ton du style « je suis heureuse de vivre ! », retentit …

Nathalia ○ : L'attrait physique n'est-ce pas ...

Tournant son regard vers la blonde, il la vit avec sa mine habituelle, tentant de trouver un air froid et sérieux, mais ne pouvant cacher sa nature tendre et gentille. Il n’y avait jamais pensé, mais la belle qui devait sûrement travailler comme criminelle, ou quelque chose du genre, aimait elle son boulot ? Bien sur la liberté qu’on pouvait ressentir de briser les règles était grisante, mais en exerçant un métier hors-la-loi, il arrivait souvent que des innocents soient blessés, tués, ou du moins agressé d’une manière ou d’une autre. Lui avait résolu ce problème de conscience longtemps auparavant, mais elle ?


Nathalia ○ : C'est vrai, ça compte aussi. Mais ce n'est tout de même pas le plus important ... si ?!

Et… mince. Elle le prenait pour un dragueur, ne s’intéressant qu’au physique, et estimant le reste inutile. Bon, d’accord il trouvait que l’apparence de quelqu’un avait une certaine importance, mais de là à s’intéresser à des êtres stupides ou vils rien que pour leur attribut. Enfin, il ne s’offusqua pas de la question, mais, joueur, il décida de s’amuser une nouvelle fois avec la belle et, prenant un air larmoyant, Rem répondit, d’un ton digne du plus grand émo’ :


Rem ♠: Comment peux tu dire ça ? Tu me blesses vraiment, de croire que je suis ce type d’homme !

S’ensuivit un grand blanc, durant lequel le blond fixa la belle avec des yeux encore outré … Avant de ne plus pouvoir supporter son envie de rire et presque s’écrouler d’amusement ! Si seulement elle avait put voir la tête qu’elle avait fait !!! Un mélange entre surprise, inquiétude et doute …. Trop excellent, de son point de vue, et dépassant toute ses attentes ! Enfin, ne voulant pas ‘trop’ froissé la jeune femme, Rem, voyant qu’elle marchait le dos tourné, se dépêcha de la rattrapé et, rapprochant sa bouche de son oreille, une main sur son épaule pour qu’elle ne tombe, il murmura, d’une voix qui se voulait suave :

Rem ♠: Désolé, c’était trop tentant … Tu m’en veux pas trop, belle blonde ? Parce que, tu sais, je ferais rien pour te nuire. Et puis j’ai encore une dette envers toi, non ?

Il resta encore une dizaines de secondes derrière elle, sa main toujours sur son épaule et sa bouche à quelques centimètres de son visage puis, après un dernier souffle, qui atteignit la joue de la belle, il relâcha son emprise et recula, espérant l’avoir calmé, ne se doutant pas réellement de l’ampleur de ses actes. Enfin, pas trop … N’oubliant pas la question, il virevolta et, se plaçant à côté de la blonde, il dit, en toute honnêteté et sans déconner, cette fois :

Rem ♠: Pour revenir à ta question, sache que si j’aime bien être avec des personnes agréables à voir, c’est leur caractère et personnalité qui m’attire. Et non l’inverse. Je pense que nos point de vue sont les mêmes, non ? A moins que ton travail te force à cohabiter avec des êtres répugnant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Jeu 29 Jan - 0:36

    Rem ♠: Comment peux tu dire ça ? Tu me blesses vraiment, de croire que je suis ce type d’homme !

    Les yeux de la jolie Nath' s'agrandirent, des prunelles où se disputaient surprise, inquiétude et doute. Elle avait peur d'avoir encore blessé le jeune homme à cause d'une phrase mal placée, d'autant plus que ce dernier paraissait sincère ! Du moins, avant d'éclater de rire en se tenant le ventre de peur de s'écrouler complétement. A cet instant, Nathalia fut tout d'abord rassurée, puis lutta violemment contre l'envie de lui briser le bras, à cet impudent, pour lui montrer qu'on ne se moquait pas aussi facilement d'une pirate. Elle n'en fit rien, ne voulant pas, en même temps que le bras de Rem, briser le magnifique moment qu'ils passaient ensemble. Elle continua cependant de marcher, le laissant rire derrière elle. Qu'il s'étouffe, ça lui ferait de l'air ! Nath' entendit le voleur s'approcher d'elle, mais ne fit aucun geste pour l'éviter, et lorsqu'elle sentit sa main sur son épaule, elle sentit comme un courant électrique. Pitié qu'il la lâche, pitié qu'il la lâche, pitié qu'il la ... A peine avait-elle fini pour une troisième fois sa prière silencieuse qu'il rapprochait sa bouche de la joue de la demoiselle. Mais bien sur, et puis quoi après ? Pourquoi pas se coller à elle, hein, pendant qu'il y était ? Mais oui, c'était la fête !

    Rem ♠: Désolé, c’était trop tentant … Tu m’en veux pas trop, belle blonde ? Parce que, tu sais, je ferais rien pour te nuire. Et puis j’ai encore une dette envers toi, non ?

    Oui ... il n'avait pas tort. Il avait une dette envers elle. Et elle réfléchissait déjà à la manière dont elle allait le faire payer cette affront, enfin, elle essayait de réfléchir, car avec le souffle de Rem qui lui caressait le cou et sa main sur son épaule, il fallait avouer qu'elle avait un peu de mal. Au bout d'une dizaine de seconde environ, heureusement, il s'écarta d'elle. Tant mieux pour lui, car sinon, Nathalia se serait barré. Après tout, elle n'était pas surhumaine. Comment vouliez-vous qu'elle résiste à un séducteur pareil, hein ?! (Bah voui ^w^)

    Rem ♠: Pour revenir à ta question, sache que si j’aime bien être avec des personnes agréables à voir, c’est leur caractère et personnalité qui m’attire. Et non l’inverse. Je pense que nos point de vue sont les mêmes, non ? A moins que ton travail te force à cohabiter avec des êtres répugnant ?

    Nathalia fit mine de réfléchir à la question. Il n'avait d'ailleurs pas tort ! La jeune pirate n'y avait jamais réfléchi avant, car elle considérait les gens de son clan comme ses frères, mais elle était entouré d'hommes ... d'une beauté presque surnaturelle ! Entre Tiky et Asch, les deux frères jumeaux superbement sexy, Ash, le Boss divinement mignon qui devait nourrir un bon nombre de fantasmes, Lawrence, avec ses deux yeux de couleurs différentes qui lui donnait un charme certain ... Pourquoi était-elle rentrée dans leur clan hein ?! Pourquoi était-elle obligé de les considérer comme des frères ?! Beuheuheuh comment voulez-vous que notre jolie Nathalia nationale se trouve un copain si tous les beaux mecs sont prit dans son clan U_U ! (Bref, on reprend le récit maintenant xD). La seconde du clan Ezo vrilla son regard dans celui de Rem, et ce fut à elle de sourire, tout en évitant d'éclater de rire.

    Nathalia ○ : Oh oui, tu as raison, des êtres affreux, horribles, je suis à plaindre !! Si tu savais à quel point !

    Sans doute Rem ne dut pas comprendre son hilarité, en tout cas, Nath' se calma très vite (contrairement au beau voleur), et jeta un regard au ciel. La nuit était désormais complétement tombée, et malgré tout, elle était un peu fatiguée. Même si elle ne voulait pas écourter cette soirée, elle allait pourtant devoir y mettre fin. Depuis combien de temps Rem et elle se baladaient en riant et en parlant ? Elle ne le savait pas exactement, mais ça devait faire un sacré moment déjà ! Voilà qu'ils étaient arrivés en centre-ville ! Nathalia remarqua le premier hôtel qu'elle trouva, puis s'arrêta au côté de Rem.

    Nathalia ○ : Je crois que je vais m'arrêter dans cet hôtel. Je suis désolée de devoir écourter cette soirée.

    Nath' ne disait pas n'importe quoi, elle le pensait vraiment, et un voile triste commençait déjà à s'emparer de ses si jolies prunelles. Elle adressa toutefois un sourire à Rem. Rhaa elle n'avait pas envie de le quitter ! L'envie folle de lui payer une chambre à lui aussi (après tout, c'était toujours mieux que de le laisser dormir dehors non ?) s'empara d'elle, mais elle savait que ce n'était encore qu'un de ses innombrables caprices des gens de la Haute. Pourquoi ne parvenait-elle pas à s'en débarrasser complétement ? Soudain, la voix rassurante de Ash parvint à ses oreilles :

    - Si tu fais l’aumône à tous les escrocs du coin, tu finiras complètement ruinée, Nathalia !

    Elle émit un nouveau sourire. Elle se rappelait parfaitement de cette "dispute" de son boss, celle-ci s'était inscrite en lettres de feu dans sa mémoire. Il lui avait tout donné, avait fait d'elle ce qu'elle rêvait d'être. Et même si Nath' le disputait beaucoup, à cause de choses et d'autres, et le frappait souvent, elle éprouvait envers lui un respect profond. Il était celui qui l'avait façonné, il était ... comme son créateur. Il était sa raison de vivre.

    Nathalia ○ : Rem n'est pas un escroc ... j'en suis sure.

    Murmure. Pour elle même, mais aussi pour Ash. Comme si le vent pouvait porter ses paroles aux oreilles de son boss, sans doute déjà confortablement couché dans son lit, là-bas, dans la cité qui lui appartenait. Sa cité qui fleurissait chaque jour un peu plus, et qui s'épanouirait à jamais. Nath' espérait que Rem ne l'ai pas entendu. Que pouvait-elle faire ? Etait-ce prudent de l'inviter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Jeu 29 Jan - 10:12

Nathalia ○ : Oh oui, tu as raison, des êtres affreux, horribles, je suis à plaindre !! Si tu savais à quel point !

S’exclamait la belle, tout en riant. Et même sans être un spécialiste des relations sociales, Rem pouvait au moins distingué que la jeune femme ne pensait pas ce qu’elle disait et était sûrement entouré de gens qu’elle appréciait. De son côté, même s’il avait pas mal de connaissances dans le milieu, il travaillait seul, sauf en cas de grand braquage qui nécessitait la présence du plus habile des voleurs pour réussir … C’était compréhensible, car les types capable d’entrer par effraction dans les manoirs de la Haute sans se faire repérer, ça ne courait pas les rues ! Enfin, ce genre de boulot non plus, donc il devait se contenter de détrousser les passants, pour vivre. Et régulièrement, vu la vitesse à laquelle il buvait ce dernier ! Enfin, il avait l’alcool joyeux, et non violent, donc on ne lui reprochait jamais de trop boire. Il se le disait à lui-même, en se réveillant chaque matin dans un endroit quelconque avec une horrible gueule de bois dont il ne se débarrassait que bien plus tard, après avoir juré de ne plus jamais boire (La tête dans le cul, le cul dans le brouillard, les gars désolé pour hier soir ! ♥) … Et pourtant, il recommençait à chaque fois … Pour combler sa solitude ? Non, plutôt parce qu’il aimait l’alcool depuis bien trop longtemps, et, ayant une très bonne résistance à la boisson, s’imaginait toujours ne pas être ivre après le dixième boire … Tiens, il se souvenait qu’une fois, il s’était réveillé en plein centre ville, sur le toit d’un immeuble … Ah. Ils étaient arrivés dans le centre-ville ! Il ne s’en était pas rendu compte car ce dernier était aussi vide que la rue par laquelle ils étaient arrivés, mais bon … Rem n’aimait pas ce quartier. Trop de bâtiment officiel, doublé par une population plutôt bourgeoise, dans l’ensemble … Pas vraiment sa tasse de thé. De son point de vue, si le quartier dit ‘mal-famé’ était peuplé de personnes un peu plus vils qu’ici, au moins on savait s’amusé là bas. Dans le centre-ville, les bars étaient fermés à minuit, dans le meilleur des cas ! Enfin, il n’en dit rien, mais cacha un peu ses cheveux, plutôt que de les laisser s’étendre, comme un voile, autour de sa tête. Quitte à se sentir moins libre, il ne voulait pas qu’on le reconnaisse, ou qu’on se serve de lui pour s’en prendre à la belle. Belle qui était resté silencieuse depuis un moment, d’ailleurs ? Plongé dans ses pensées, ou savourant ces derniers instants de bonheur comme il le faisait ?

Nathalia ○ : Je crois que je vais m'arrêter dans cet hôtel. Je suis désolée de devoir écourter cette soirée.

Bien sur, il s’y attendait, mais ne s’imaginait pas que le temps se serait dépêché à ce point de finir leur rencontre. Enfin, par respect, et afin de conserver sa « dignité », il se tut. Il ne cria pas à l’injustice, ne se mit pas à pleurer, ou quoique ce soit du genre. Il savait, lorsque le temps venait, ne pas être un enfant. Rien ne changerait, et leur peine, tous les deux, de devoir se quitter n’en serait qu’accentué par un geste aussi désespéré. Il s’apprêta donc à partir, probablement pour finir dans un bar et se saouler, mais, pour la première fois, afin de couler le souvenir de cette rencontre, qui ne faisait, désormais, que le rendre triste. Sentant une ou deux gouttes perler à ses yeux, tendit que le vent soufflait (et que Sonia murmurait à l’oreille de Ash ^^), il leva son bras, afin de faire disparaître ces dernières. Depuis quand n’avait-il pas chialer ? Pff, au moins dix ans ! Le seul souvenir qu’il avait d’avoir pleuré, était lorsqu’il était tombé d’une dizaine de mètre, en s’entraînant avec ses AT’s. Cinq côtes brisées, ainsi qu’une jambe, et pas mal d’os fracturés. Recueillit par un vieux SDF qu’il considérait comme son mentor, il ne bougea plus par lui-même avant 6 mois … Pas vraiment un bon souvenir. Et maintenant, alors qu’une partie de son cœur semblait se bris », allait-il aussi tomber en dépression et rester amorphe six mois ? Non. Il garderait bien sur un souvenir amer de leur séparation, mais bon … Espérant que la belle éprouvait le même type de sentiment, il s’apprêta à partir, afin de finir ça rapidement, mais se rappela soudain d’une info’ cruciale. Ou plutôt ne s’en rappela pas … Ainsi, essuyant ses dernières larmes, et trouvant malgré tout la force de faire un petit sourire il demanda d’un ton triste :

Rem ♠: Et dire que j’avais pas chialé depuis que j’étais gosse … Enfin, passons. Vu que c’est ici qu’on se quitte, est-ce que tu pourrais au moins me donner ton nom ? Ça me fait mal au cœur de devoir te quitter sans même le savoir …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Jeu 29 Jan - 11:54

    Nathalia aperçut avec stupéfaction que Rem s'était mis à pleurer O_O. Depuis combien de temps n'avait-elle pas vu un homme agir de la sorte ? Enfin, il fallait avouer que ce n'était pas vraiment le passe-temps favori des pirates, de se mettre à chialer, et qu'elle ne fréquentait qu'eux, actuellement. Elle le vit essuyer les gouttes qui avaient perlées à ses yeux, comme si il voulait le plus vite possible les oublier.

    Rem ♠: Et dire que j’avais pas chialé depuis que j’étais gosse … Enfin, passons. Vu que c’est ici qu’on se quitte, est-ce que tu pourrais au moins me donner ton nom ? Ça me fait mal au cœur de devoir te quitter sans même le savoir …

    Nathalia lui sourit, gentiment. Oui, il était vraiment adorable. Elle savait que si il lui disait son nom, il la reconnaîtrait sûrement. Peut était à ne pas lire ses satanés journaux. Et elle n'était vraiment libre de se déplacer normalement que dans sa cité. Bien, que pouvait-elle faire ? Nath' avait bizarrement déjà confiance à Rem, et elle était tout à fait consciente qu'il ne faisait pas parti des sentinelles, ni même de la police, puisqu'il était voleur. Elle pouvait donc tout lui avouer non ? Oui, elle lui faisait confiance, même si elle savait pertinemment que c'était trop tôt, trop prématuré. Sa décision prise, se fut à Nathalia de s'approcher du jeune homme, et de lui glisser à l'oreille :

    Nathalia ○ : Nathalia. C'est mon nom.

    Elle sourit une dernière fois, puis, lâchant Rem, se détourna vers l'hôtel, illuminé. Elle avait normalement assez d'argent sur elle pour payer une nuit à son voleur favori, et soudain, son porte-monnaie pesait lourd dans sa poche, semblant l'appeler. *Il dormira dehors si je ne l'aide pas, je lui dois bien ça hein* Voilà qu'elle essayait toute seule de se convaincre. Après tout, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait non ? Tant que personne ne l'a voit U_U

    Nathalia ○ : Que dirais-tu d'une nuit à l'hôtel ? Ma conscience me hurle de ne pas te laisser dormir à l'extérieur !

    Un grand sourire s'élargit sur le visage de la belle lorsqu'elle se détourna vers Rem. Il paraissait surpris, et Nathalia éclata d'un rire frais, qui témoignait de son rassurement. Elle avait dit ce qu'il ne fallait pas, c'était maintenant trop tard pour reculer, de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   Jeu 29 Jan - 18:57

Nathalia ○ : Nathalia. C'est mon nom.

Instant parfait. Rem frappé de stupeur face à la réponse, et à comment la belle lui dit. Puis, affichant un sourire illuminé, comme l’hôtel vers lequel Nathalia se dirigeait. Il s’en fichait presque, tellement il était heureux. Enfin, la blonde lui disait son nom ! Enfin, il avait une fenêtre sur la réelle personnalité de la fille dont il appréciait la compagnie (et pas seulement la compagnie, d’ailleurs). Il ne pouvait pas être plus heureux. Du moins, il ne le croyait pas … Et, bien sur, il se trompait, car une bonne nouvelle ne venait jamais seul. Dieu merci, sinon se serait tout le temps : bonne journée-mauvaise journée-bonne journée … Quel ennui ! Enfin, il s’en foutait, et, pour l’instant, appréciait la douceur du moment, et se répétait le nom de la blonde en boucle, en appréciant pratiquement la saveur … Il n’y songeait pas souvent, mais théoriquement, il n’avait pas de nom … Celui dont il était affublé état un don de ceux qui l’avait recueillit, autrefois … Ces vieux hommes, qui avaient vu en lui un blond disparu longtemps auparavant … Gardant son regard rivé sur la belle, la joie un peu retombé, mais pas trop, il commençait à appréhender leur séparation, bien que, cette fois, il ne pleurait plus, lorsque soudain, la proposition de la belle le fit monter au septième ciel, ou presque …

Nathalia ○ : Que dirais-tu d'une nuit à l'hôtel ? Ma conscience me hurle de ne pas te laisser dormir à l'extérieur !

Alors que la belle se retournait, souriante comme à son habitude, Rem restait, une nouvelle fois, immobile, surpris de l’invitation, un peu flatté, aussi, et, bien sur, …rougissant un max ! Alors que celle-ci se mettait à rire gentiment du visage qu’il affichait, lui ne parvenait pas à se calmer, planant presque de bonheur, s’interrogeant sur la vrai nature de ses sentiments pour la blonde … Bref, il demeura ainsi, les yeux elle, les joues ardentes, le corps tremblant, et le cœur immobile, puis se décida à réagir et, d’une voix encore mal assurée, presque tremblante, il répondit :

Rem ♠: Une nuit … à l’hôtel ... avec toi? Je sais pas trop, j’ai du travail moi … Bon, d’accord, mais c’est bien parce que c’est toi !

Stupidement, un homme ne peut jamais dire ce qu’il pense directement à une femme, et cette règle vaut même pour le petit Rem … Enfin, encore rouge comme une tomate, voir plus, il baissa les yeux, et avança derrière la belle … Puis se rendit compte qu’avec ses AT’s ils ne seraient jamais accepté, quel que soit la somme que la blonde payerai. Et, ne voulant pas qu’elle débourse trop pour lui, il se mit donc pied nu, rangeant les rollers à propulsion dans son sac à dos. Tant pis s’il attrapait froid, au moins il ne se ferait pas viré ! Entrant donc dans l’établissement, ni trop luxueux, ni médiocre, à la suite de la blonde, il la suivit, un peu impressionné par le bâtiment et encore un peu rouge, puis attendit qu’elle cause avec le mec de la réception. Traînant ses yeux dans la pièce vide, ces derniers s’arriérèrent lorsqu’il crut voir une seconde Nathania, sur un magazine apparemment à scandale, et à la disposition de chacun. S’en approchant, il prit le journal et … tomba nez à nez avec une photo, en gros plan, de la belle blonde, poursuivi par la police sur des speeders … Qu’est-ce que ?!


[Suite du rp ici : Deux malfrats ... Une chambre ?

Nyark Nyark
Twisted Evil !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Belle et le bête !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Belle et le bête !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Topics terminés :: RP Terminés-
Sauter vers: