AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 29 Jan - 18:55

[Suite du rp "La belle et le bête !".

Que va-t'il se passer ? ^^]



Nathalia ○ : Nathalia. C'est mon nom.

Instant parfait. Rem frappé de stupeur face à la réponse, et à comment la belle lui dit. Puis, affichant un sourire illuminé, comme l’hôtel vers lequel Nathalia se dirigeait. Il s’en fichait presque, tellement il était heureux. Enfin, la blonde lui disait son nom ! Enfin, il avait une fenêtre sur la réelle personnalité de la fille dont il appréciait la compagnie (et pas seulement la compagnie, d’ailleurs). Il ne pouvait pas être plus heureux. Du moins, il ne le croyait pas … Et, bien sur, il se trompait, car une bonne nouvelle ne venait jamais seul. Dieu merci, sinon se serait tout le temps : bonne journée-mauvaise journée-bonne journée … Quel ennui ! Enfin, il s’en foutait, et, pour l’instant, appréciait la douceur du moment, et se répétait le nom de la blonde en boucle, en appréciant pratiquement la saveur … Il n’y songeait pas souvent, mais théoriquement, il n’avait pas de nom … Celui dont il était affublé état un don de ceux qui l’avait recueillit, autrefois … Ces vieux hommes, qui avaient vu en lui un blond disparu longtemps auparavant … Gardant son regard rivé sur la belle, la joie un peu retombé, mais pas trop, il commençait à appréhender leur séparation, bien que, cette fois, il ne pleurait plus, lorsque soudain, la proposition de la belle le fit monter au septième ciel, ou presque …

Nathalia ○ : Que dirais-tu d'une nuit à l'hôtel ? Ma conscience me hurle de ne pas te laisser dormir à l'extérieur !

Alors que la belle se retournait, souriante comme à son habitude, Rem restait, une nouvelle fois, immobile, surpris de l’invitation, un peu flatté, aussi, et, bien sur, …rougissant un max ! Alors que celle-ci se mettait à rire gentiment du visage qu’il affichait, lui ne parvenait pas à se calmer, planant presque de bonheur, s’interrogeant sur la vrai nature de ses sentiments pour la blonde … Bref, il demeura ainsi, les yeux elle, les joues ardentes, le corps tremblant, et le cœur immobile, puis se décida à réagir et, d’une voix encore mal assurée, presque tremblante, il répondit :

Rem ♠: Une nuit … à l’hôtel ... avec toi? Je sais pas trop, j’ai du travail moi … Bon, d’accord, mais c’est bien parce que c’est toi !

Stupidement, un homme ne peut jamais dire ce qu’il pense directement à une femme, et cette règle vaut même pour le petit Rem … Enfin, encore rouge comme une tomate, voir plus, il baissa les yeux, et avança derrière la belle … Puis se rendit compte qu’avec ses AT’s ils ne seraient jamais accepté, quel que soit la somme que la blonde payerai. Et, ne voulant pas qu’elle débourse trop pour lui, il se mit donc pied nu, rangeant les rollers à propulsion dans son sac à dos. Tant pis s’il attrapait froid, au moins il ne se ferait pas viré ! Entrant donc dans l’établissement, ni trop luxueux, ni médiocre, à la suite de la blonde, il la suivit, un peu impressionné par le bâtiment et encore un peu rouge, puis attendit qu’elle cause avec le mec de la réception. Traînant ses yeux dans la pièce vide, ces derniers s’arriérèrent lorsqu’il crut voir une seconde Nathania, sur un magazine apparemment à scandale, et à la disposition de chacun. S’en approchant, il prit le journal et … tomba nez à nez avec une photo, en gros plan, de la belle blonde, poursuivi par la police sur des speeders … Qu’est-ce que ?!


Dernière édition par Rem Teach le Mar 10 Mar - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 29 Jan - 19:34

    Rem ♠ : Une nuit … à l’hôtel ... avec toi? Je sais pas trop, j’ai du travail moi … Bon, d’accord, mais c’est bien parce que c’est toi !

    Nathalia et lui se mirent vite en direction de l'hôtel, et elle ne fut pas surprise, en se retournant, de le voir pieds-nus, les At's dans sa main, presque caché derrière son dos. Il avait raison. S'il rentrait ainsi dans un hôtel ... il se ferait rapidement virer ! Le bâtiment était beau, sans pour autant être magnifique, heureusement. Ainsi, ça ne couterait peut être pas si cher que ça ... Après tout, elle avait bien le droit de rêver, non ?! Arrêtant de regarder partout, elle se dirigea vers le type de la réception.

    Nathalia ○ : Bonjour. Serait-il possible d'avoir deux chambres ?

    Le serveur ○ : Oh, je suis désolée, mais ça ne sera pas possible. Nous n'avons plus qu'une chambre de libre. Peut-être celle-ci vous conviendrait ?

    Nathalia grinça des dents. Elle n'allait pas se prendre une seule chambre d'hôtel pour deux, ça paraitrait surement ambigue, et elle n'avait aucune envie de ça. Pourtant, un seul regard sur Rem, qui semblait lire un magasine, toujours pieds nus, la dissuada de le renvoyer d'où il venait. Après tout, elle n'allait tout de même pas le laisser dormir dehors alors qu'elle venait de lui proposer une nuit dans un hôtel ! C'est en sifflant d'énervement qu'elle se retourna vers le type de la réception. Elle se retint de l'insulter, consciente qu'elle devait jouer un maximum une fille de la Haute.

    Le serveur ○ : Ce sera à quel nom ?

    Nathalia ○ : Sonia McPhee.

    Le type lui sourit, et, après l'avoir fait payer un prix exorbitant, lui passa les clés. Pfff tous des arnaqueurs. Décidément, Ash avait raison, elle allait vraiment finir complétement ruinée ! Ce qui n'allait pas donner une bonne image de la grande et terrifiante seconde du clan Ezo. Elle s'imaginait déjà obligée de dormir sous les ponts, volant, comme Rem, afin de survivre. Mais c'était stupide, car ses amis ne la laisserait pas ainsi.

    Dévisageant le type de la réception et se retenant de lui faire une grimace comme une gamine, elle se dirigea une fois de plus vers son beau voleur, à la crinière si reconnaissable. Elle regarda dans son dos ce qu'il lisait ... afin de lui arracher le magazine des mains et de le remettre à sa place. C'est d'un regard noir qu'elle le fixa, énervée. Elle lui prit le bras presque violemment et l'obligea à la suivre, et à monter les escaliers à sa suite.


    Nathalia ○ : J'espère que ça ne te gênera pas si nous n'avons qu'une chambre pour deux. Ca ne me gène pas de dormir sur le sol !

    Nathalia avait pleinement conscience qu'elle venait de louer une chambre pour deux, la dernière, mais il était hors de question qu'elle dorme avec Rem. Non mais oh ! Une fois arrivée devant la porte, la pirate prit la clé et l'enfonça dans la serrure. Quelle idiote d'avoir invité Rem ici ! Certes, elle lui faisait confiance, mais elle aurait préféré qu'il ne découvre pas la véritable personne qu'elle était. Bon, il lui restait encore le coup de la soeur jumelle à jouer ... Ah mais nan, mince, elle lui avait donné son prénom ! Rhaaa quelle idiote, un peu plus et elle se serait frappé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 29 Jan - 20:29

Donc c’était ça, cette impression de déjà-vu … Hé bien, dire qu’il la croyait membre d’une gang de Tinkreet … Il ne s’attendait pas à ce qu’elle ait cette importance. Ou qu’elle n’arrive derrière elle et lui arrache le magazine, avant de le reposer où il l’avait trouvé. L’observant, en colère apparemment, d’un mauvais œil, elle demeura muette, puis, prenant son bras, traîna Rem jusqu’à une chambre … Donc c’était ici qu’il dormirait ? Même s’il avait été silencieux depuis qu’elle lui avait enlevé le magazine, le blond était toujours reconnaissant envers Nath’, qui lui permettait, pour une fois, de dormir à l’intérieur, plutôt que … n’importe où dans la ville, avec la gueule de bois. Pourtant, il ne voulait pas aller dormir tout de suite. Pas après avoir surpris le secret de son amie, et n’avoir rien dit pour se défendre. D’un autre côté, s’il était resté coi, le blond avait une bonne raison : il se demandait si, dans l’intérêt de la blonde, il ne valait pas mieux qu’il parte. Après tout, il ne voulait en aucun cas être utilisé contre elle, ou un truc du genre. Mais, égoïstement, il ne parvenait pas à se faire à l’idée de détourner les yeux s’il la croisait. En fait, il ne pensait même pas être capable de ne pas tourner la tête, s’il la croisait dans la rue, même au titre d’inconnu ! Alors qu’elle s’apprêtait la clé, lui prenait sa décision et, avec une coordination parfaite, lorsqu’elle lui adressa à nouveau la parole, lui avait fini de peser le pour et le contre, et pris une décision …


Nathalia ○ : J'espère que ça ne te gênera pas si nous n'avons qu'une chambre pour deux. Ça ne me gène pas de dormir sur le sol !

Pour la troisième fois en une nuit, il rougissait profondément, et ne pouvait arrêter … Autant à cause de sa situation, que ce qu’elle venait de lui annoncer. Bon, il se doutait un peu qu’il ne devait plus y avoir de chambre, autre que celle-là, et que s’ils finissaient tous deux dans une seule, il n’y aurait pour autant probablement aucune autre relation entre eux. Enfin, il pouvait toujours espérer ! Et puis, comme ça ils pourraient s’expliquer sur les récents évènements, et ne pas rester sur des hostilités. Amorçant le terrain, Rem déclara donc à la blonde, tandis qu’elle tournait la clé, ces joyeuses paroles, ignorant le passé, et ne vivant que dans l’instant présent (…) !

Rem ♠: Ce serait inapproprié qu’un jeune homme bien élevé comme moi te laisse dormir à même le sol, non ? Je préfère que tu prennes le lit, j’ai l’habitude de dormir par terre … T’as pas idées !

Tout sourire, il suivit Nath’, qui semblait peut-être un peu désorientée, vis-à-vis de l’humeur du blond qui n’avait pas changé depuis qu’ils étaient entrés dans le coûteux hôtel … Entrant dans la pièce, le blond ne put retenir une exclamation : la chambre, bien que décorée dans un style moderne à la mode, était ce qu’il avait vu de mieux en matière de logement depuis … En fait, c’était la première fois qu’il entrait dans une chambre aussi grande, cette dernière étant, en elle-même, plus grande que tout son appartement (= cachette en cas de coup dur où il ne va jamais …) ! Fonçant vers le lit, alors qu’il savait qu’il dormirait à terre, il ne se retint pas de sauter sur ce dernier, s’étalant plus ou moins dessus … Première fois qu’un lit ne cédait pas lorsqu’il faisait ça (bon, il ne le faisait pas souvent, mais …) ! Enfin, il redevint sérieux normal, puis s’approcha de l’armoire, mise à leur disposition, et en sortit une couverture supplémentaire, et un coussin. Parfait, il n’aurait pas à dormir uniquement sur le plancher ! Se tournant enfin vers la belle, il sourit et dit, en s’inclinant quelque peu, et pour la première fois :

Rem ♠: J’te l’avais pas encore dit, mais je te remercie beaucoup pour … ben la chambre, même si je t’impose ma présence, et la soirée, qui dépassa toutes mes espérances !


Dernière édition par Rem Teach le Sam 31 Jan - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 31 Jan - 13:43

    Rem ♠: Ce serait inapproprié qu’un jeune homme bien élevé comme moi te laisse dormir à même le sol, non ? Je préfère que tu prennes le lit, j’ai l’habitude de dormir par terre … T’as pas idées !

    Nathalia ne répondit rien, tâchant de se calmer. Elle avait été trop idiote, ce n'était pas la faute de Rem, par conséquent, elle n'avait pas a lui faire payer son idiotie. La jeune pirate avait beau pratiqué ce métier hors-la-loi, elle n'en était pas moins une femme d'honneur, et ça aurait été injuste de gâcher sa soirée au beau voleur. De plus, il avait beau avoir vu cette photo, et savoir ce qu'elle faisait, il n'en était pas moins aimable et joyeux. Au moins, elle était désormais sure qu'il ne fasse pas parti des Sentinelles. Mais peut-être était-ce pire encore !! Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle entendit une exclamation de la part de Rem, à peine avait-elle ouvert la porte, et de voir se dernier sauter sur le lit d'une manière enfantine. Un grand sourire s'étala sur son visage, le rendant plus harmonieux. Voilà que toute sa colère s'était déjà évanouie. Avec une couverture sous les bras, il s'approcha d'elle, et s'inclina !!!!!!(???)

    Rem ♠: J’te l’avais pas encore dit, mais je te remercie beaucoup pour … ben la chambre, même si je t’impose ma présence, et la soirée, qui dépasse toutes mes espérances !

    Nathalia lui sourit une fois de plus, le regard presque vague, et, à la manière dont on apprivoise un chien sauvage qui risque de vous bouffer le bras au premier geste brusque, retira sa couverture de sous son bras. Une fois que celle-ci fut totalement hors de contrôle du voleur (mouahaha) elle la jeta sur le lit déjà existant, avant de prendre la parole :

    Nathalia ○ : Pour qui tu me prends ! Comme si j'allais te laisser dormir par terre, alors que nous avons un lit gigantesque à notre disposition !

    Elle lui sourit une fois de plus, consciente qu'il ne devait plus rien y comprendre. Nath' avait le don de changer d'humeur très vite, chose que ses collègues avaient eut du mal à digérer mais qu'ils commençaient à analyser plus calmement. Oui, elle avait toujours une raison pour ça. Et là, c'était simplement qu'elle s'était rendu compte qu'elle n'aurait pas eu un comportement adéquate avec Rem si elle lui avait gâcher la soirée à cause de sa stupidité. Jetant un regard autour d'elle, elle aperçut très vite le plateau posé près de la table, juste devant le lit. Parfait. Même s'il était couvert, elle devinait aisément ce qui se trouvait à l'intérieur. Etant petite, elle adorait essayer de découvrir ce qui se cachait dans ses plateaux mystères, mais ça ne variait pas souvent entre les hôtels.

    Nathalia ○ : Parfait, nous n'aurons pas besoin de déjà faire appel au service !

    Se dirigeant à pas de loups vers la table, elle découvrit le plateau. Deux coupes, une bouteille de champagne posé heureusement dans de la glace et déjà ouverte bien que non-utilisé (évidemment), et des gâteaux apéritifs les attendaient, bien gentiment. La jeune demoiselle mourrait de faim, mais elle n'allait tout de même pas s'empiffrer sans Rem qui, elle croyait, rangeait la couverture.

    Nathalia ○ : Reeeeem, si tu veux avoir à manger et à boire, tu ferais bien de te grouiller !

    Elle sourit et, en l'attendant, remplit les deux coupes de champagne. Voilà une soirée qui s'annonçait particulièrement parfaite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 31 Jan - 18:20

Alors qu’il relevait la tête, Rem vit la jeune femme s’approcher de lui … et prendre sa couverture ! Ne faisant rien pour l’en empêcher, il la vit la jeter, brutalement, sur le lit, puis se retourner avec lui et, avec un sourire qu’il espérait aguicheur (on peut rêver), lui dit :

Nathalia ○ : Pour qui tu me prends ! Comme si j'allais te laisser dormir par terre, alors que nous avons un lit gigantesque à notre disposition !

Rougissant un peu, le blond ne répondit rien, sinon par un petit sourire. Effectivement, le lit était grand mais … il ne s’attendait à ce que la belle soit si téméraire ! Enfin, lui en était plutôt heureux, et donc ne releva rien. Inutile de recommencer les hostilités si tôt ! D’ailleurs, Rem espérait que leur prochaine dispute n’ait jamais lieu, et qu’ils puissent passer du bon temps ensemble sans jamais se soucier d’autre chose. Et par autre chose, il voulait bien sur parler du fait qu’ils étaient tous les deux recherchés par les politiques de la nation, elle pour piraterie, et lui pour … existence ? En gros, c’était ça. Si on le recherchait, c’était parce qu’il vivait. Assez triste constatation, mais néanmoins vrai. Et n’étant pas du style à se voiler la face, Rem acceptait cette position pleinement. Enfin, il ne comptait pas le dire à la blonde, à moins d’y être forcé, et gardait l’information quelque part dans son cerveau car, si le gouvernement recherchait de toute ses forces, il était probable que la révélation d’un scandale tel que celui qu’il était avait, à leur yeux, beaucoup plus d’importance. Après, il lui fallait juste savoir parler avec les bonnes personnes …Parlant de bonne personne, le blondin vit alors le regard de la belle se porté sur ce qui semblait être un plateau, recouvert d’un linge blanc … Était-il supposé se marier avec ? Après tout, n’ayant aucun connaissance des hôtels tel que celui-ci, il était plus ou mois perdu, et laissait Nath’ le guider travers le monde sinueux du luxe …Même s’il était un peu dérouté par le comportement de cette dernière … elle se proposait de dormir au sol, puis lorsqu’il se dévouait à son tour, elle l’invitait à dormir avec lui ? Bien qu’il n’en fut que plus charmé par la belle, il espérait qu’elle contribuait aussi à mettre fin au silence qui s’était imposé plus tôt. Oui, il espérait vraiment que s’en était la raison …

Nathalia ○ : Parfait, nous n'aurons pas besoin de déjà faire appel au service !

Au … service ? Ah ! Le room service ! Il comprenait mieux, maintenant. Enfin, ce ne devait pas être le même type de « service » que l’on procurait dans les chambres particulière du quartier malfamé … Oui, ce devait être de la nourriture, ou quelque chose du même genre …Se désintéressant quelque peu de plateau, il regarda plutôt une seconde fois autour de lui … Effectivement, vu de son centre, la chambre était vraiment grande. Enfin la chambre … c’était pratiquement un appart’, avec sa salle de bain, sûrement immense, et son placard non moins grand ! Tiens d’ailleurs, autant ranger la couverture, vu qu’il n’aurait pas à s’en servir. Alors qu’il s’exécutait donc, il entendit soudain la blonde l’appeler, et lâcha presque aussitôt la couverture, fonçant vers le plateau, finalement bien plus intéressant qu’il ne le croyait !

Nathalia ○ : Reeeeem, si tu veux avoir à manger et à boire, tu ferais bien de te grouiller !

Enfin, fonçant …En réalité, il ne fit que s’approcher rapidement, impatient de goûter à tout ces amuse-gueule dont il avait entendu parlé, mais jamais vu, ou mangé. En prenant un, se fiant au hasard et à la couleur rouge, il se rendit compte que, d’une manière ou d’une autre, on avait réussi à les garder à température adéquate … Comment s’en rendit-il compte ? Hé bien, il faillit lâcher la ‘bouchée’ dès qu’il la prit entre ses doigts mais, heureusement plutôt adroit, il parvint à la garder en main, et à la manger … Le gâteaux apéritifs, qui n’avait rien d’un gâteau et tout de la mini pizza, fut particulièrement délicieux, de son point de vue, mais bien sur, le voleur ne put s’empêcher de s’imprégner la peau environnant ses lèvres de sauce tomate, sans même s’en rendre compte, bien sur. On aurait beau dire, plus on appartenait à une classe pauvre, plus on était naturel, mais aussi rustre et ignorant en matière d’étiquette. Enfin, surtout de l’étiquette concernant les différentes manières de manger élégamment … Pour le reste, un ouvrier, dans un costume de soirée, pouvait avoir l’air aussi gracieux qu’un riche avec cette touche de «’je-ne-sais-quoi » en plus …Était-ce le cas avec Rem ? Mieux valait pour lui … Voyant que la belle avait rempli deux coupes de … champagne ? Oui, ça devait être ça … Bref, voyant qu’une de ces dernières lui était destinée, Rem en prit une, et, pour une fois tentant de se montrer à la Hauteur, il dit, tout en la faisant tinter avec celle de la blonde :

Rem ♠: J’espère juste que t’essaye pas de me saouler, belle blonde !

Trinquant rapidement, avant qu’elle ne tente de lui reprendre le verre, il se rendit compte que … le champagne avait beau être très bon, la bière demeurait sa boisson favorite ! La force de l’habitude, ou le mauvais goût d’un blond ? En tout cas, il ne but pas tout, et, une fois désaltéré, reposa le verre. On aurait cru que la sauce, avec le champagne, serait partie mais non, elle semblait vouloir rester, et ne disparaissait point. Bon, d’accord Rem avait tenté de boire le plus honorablement possible, mais quand même !! Se rappelant alors qu’il voulait régler la question ‘pirate …sse ,’ au plus vite, il la regarda, silencieux, un moment, alors qu’elle finissait de boire puis, lorsqu’elle vit qu’il l’observait, sentant que reculer était désormais impossible, il annonça, d’une voix un peu inquiète, mais déterminée et honnête, ces quelques paroles :

Rem ♠: Nath’ … rapport au magazine … J’espère que tu sais que j’en ai vraiment rien à foutre que tu sois une pirate, sinon que ça m’inquiète que les sentinelles soient à tes trousses, et que je t’aime encore plus, vu que tu em …bète le gouvernement ! Je veux dire, comme si un ramassis de débilité concentré pareil pouvait te débarrasser de moi aussi facilement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 31 Jan - 18:51

    Rem ♠: J’espère juste que t’essaye pas de me saouler, belle blonde !

    Avec du champagne O_o il était décidément très bizarre ce Rem. Terminant son verre, elle ne put que grimacer lorsqu'elle reposa son verre. Depuis quand n'avait-elle pas bu de ce liquide ? Depuis qu'elle était pirate ... ça devait donc faire deux, voir trois ans. Eh bien, elle aimait de moins en moins ce goût ! Ne voulant toutefois pas se plaindre devant Rem qui n'en avait peut être jamais gouté de sa vie, elle ne fit aucune remarque, se contentant de se moquer intérieurement de la marque rouge qu'il avait sur les lèvres, et qui paraissait briller encore plus à cause du vin. S'était-il maquillé, ce matin ? Prenant un bout de pizza dans sa main, faisant attention à ne pas finir comme le jeune voleur, elle l'avala rapidement. Son ventre gronda. Elle mourrait de faim ... horriblement. Elle en oublia presque cette histoire de pirate, tellement elle se goinfra a la vitesse de l'éclair. Si elle continuait comme ça, il n'y aurait plus rien dans le plateau. Certes, c'était fait pour être mangé, mais par politesse pour Rem, elle s'arrêta une fois qu'elle en eut avalé cinq. Lui tendant une des serviettes sur le côté du plateau, elle ne retint pas cette fois son éclat de rire.

    Nathalia ○ : Heum, je crois que tu devrais te voir avant de t'essuyer, tu es vraiment ... comique.

    Elle avait hésité à dire ridicule, mais ça n'aurait pas été gentil. Après tout, ce n'était pas sa faute s'il ne savait pas manger correctement. Et puis, Nath' s'occupait déjà de l'éducation d'Ash, ça n'était pas pour se taper celle de ce jeune voleur en plus. Et puis, elle n'avait pas envie de le frapper (oui, à force d'essayer d'apprendre à son boss qu'il ne fallait pas s'endormir lors des réunions importantes, elle avait apprit que seule la violence pouvait parfois changer les choses. Enfin, dans le cas d'Ash, ça ne changeait rien de toutes façons. Ce qui ne l'empêchait pas d'essayer.) Se resservant un nouveau verre, elle grimaça encore une fois, et ne put même pas le terminer. Non, c'était au dessus de ses forces !

    Nathalia ○ : Ce champagne est ... déguelasse ! Tu préférerais pas une autre boisson ?

    Rem ♠: Nath’ … rapport au magazine … J’espère que tu sais que j’en ai vraiment rien à foutre que tu sois une pirate, sinon que ça m’inquiète que les sentinelles soient à tes trousses, et que je t’aime encore plus, vu que tu em …bètes le gouvernement ! Je veux dire, comme si un ramassis de débilités concentrés pareils pouvaient te débarrasser de moi aussi facilement !

    Nathalia fixa ses yeux dans le regard de Rem, essayant de deviner s'il plaisantait ou non. Visiblement, ce n'était pas le cas. Retenant une larme de couler, elle tenta un maigre sourire, mais abandonna très vite, n'y parvenant pas. Pourquoi ressentait-elle cette émotion étrange ? Un mélange de soulagement, de plénitude de de bonheur. Etrange !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mer 4 Fév - 20:24

Nathalia ○ : Ce champagne est ... dégelasse ! Tu préférerais pas une autre boisson ?

Bon … Mauvais timing ! Quoiqu’il préfère encore l’avoir dit, Rem se sentait un peu bête d’avoir déballé son cœur alors que la blonde critiquait la boisson … En tout cas, concernant le champagne, il n’était pas un connaisseur du tout, et ne pouvait donc rien dire …. Bien qu’en termes d’alcool, il préférait encore une bonne bière que cette citronnade pour les plus riches des alcooliques … Mais ce n’était plus vraiment d’actualité, vu la réaction que Nath’ avait à ses paroles … En effet, la belle blonde, qui tentait de ne rien laisser paraître et de sourire ne pouvait s’empêcher de montrer au voleur un regard triste, et faire apparaître des perles à ses yeux … Quoique, non, c’était plutôt un regard mélancolique, que triste, car elle semblait réjoui de ce que le blond avait dit, mais, repensant à son passé, pleurait le fait que tous n’ait pas réagi ainsi … Enfin, c’est ce qu’il avançait dans sa petite cervelle, et les Déesses savent à quel point l’esprit tordu de Rem pouvait penser à des choses incongrus et sans rapport avec la situation .. Mais pas le gamin en question et, interprétant à sa manière les évènements, il ne pouvait s’empêcher de culpabiliser ! Il pensait avoir transformé une soirée excellente en triste, car porté sur le passé, et non le présent … Or, vivre dans le passé n’apportait rien de bon, et il était le premier à le savoir. Tant qu’on ne pourrait le modifier, inutile de se lamenter, et mieux valait exister et s’éclater dans le présent ! D’ailleurs … Se détournant un instant de la belle, à regret, il prit son sac, posé contre le lit, et, après une rapide fouille … en sortit une cannette ! Hé oui, le blond, prévoyant toujours un coup à l’avance (en ce qui concerne les bars), il ne se déplaçait sans une ou deux cannettes avec lui, en cas de coup dur. Et pas n’importe laquelle !!! C’était le must des bières, avec plus de 20% de taux par gramme et au goût étrangement bon, des Desperadoses ! Enfin bref, assez de pub’ … Retournant vers la blonde, qui retenait difficilement ses larmes, Rem sourit, compatissant, puis, se rapprochant, la pris dans ses bras, et, la bière toujours dans sa main, il murmura :

Rem ♠: Nath’, je sais pas si tu pleures de bonheurs ou de tristesse, et je suis désolé de te voir le faire, mais s'il te plaît, tu peux arrêter ? Je déteste voir les gens que j'aime pleurer ... Quand à la boisson, je suis même partant pour te donner une partie de ma réserve perso', si t'arrêtes.


[ J'suis un peu rouillé, donc désolé si c'est court ... je fais mieux au prochain ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 5 Fév - 20:01

    Rem ♠: Nath’, je sais pas si tu pleures de bonheur ou de tristesse, et je suis désolé de te voir le faire, mais s'il te plaît, tu peux arrêter ? Je déteste voir les gens que j'aime pleurer ... Quand à la boisson, je suis même partant pour te donner une partie de ma réserve perso', si t'arrêtes.

    Nath renifla une fois. Elle ne s'était pas encore mise à pleurer, réussissant à se retenir, mais Rem avait raison : elle n'aurait pas pu se calmer s'il n'était pas intervenu ! Lui souriant gentiment, elle approcha sa main du bras du jeune voleur, positionné autour de son épaule. Ce geste se voulait sans doute rassurant, et il l'avait été, pendant un court instant. Désormais, Nath trouvait ce bras presque pesant, même si elle n'aurait jamais osé l'avouer. Pourquoi avait-elle l'impression que tous les mouvements du jeune homme pouvait être ambigus ? Etait-ce parce qu'elle avait fort envie que ce soit le cas ? Non ... non, ça ne devait pas être ça ! Essayant de se remettre de ses émotions, la demoiselle toucha le bras de son ami avant de lui faire une prise de karaté en hurlant TAIAAAAA et en le flanquant au sol avant de se retourner, de lui piquer sa canette, une lueur enfantine dans les yeux, et de se planquer derrière le lit. U_U comme quoi, elle pouvait aussi avoir l'air d'une gamine, quand elle voulait, la jolie Nathalia. Elle avait cette faculté impressionnante de changer très vite d'humeur, don qu'elle démontrait une fois de plus.

    Nathalia ○ : Il ne fallait pas me faire de chantage !

    Passant sa tête au dessus du lit, elle tira la langue à Rem, et ouvrit la canette. Bruit reconnaissable entre milles. Cette boisson, Nath' ne l'avait découverte qu'en côtoyant Ash. Bien sur, elle n'aurait jamais bu ça avec ses parents, ce n'était pas leur genre ! Jetant un regard à la canette, à sa forme et à ses inscriptions, la pirate reconnut immédiatement les Desperadoses. Reconnues comme étant les meilleures, les plus alcoolisées et surtout les plus chères, elles se vendaient toutefois à une vitesse inimaginable. Comment Rem, le jeune voleur, avait-il put s'en procurer ? Il était impensable qu'il les ait acheté, au prix où elles valaient. Les avaient-ils volés ? Décidant de ne pas s'en soucier, après tout, le goût ne changeait rien, elle porta la canette à ses lèvres, et en avala une gorgée, attendant que Rem ne la rejoigne. Lorsqu'elle l'entendit se joindre à elle, elle lui glissa, dans un murmure :

    Nathalia ○ : Merci pour tout ce que tu m'as dit. Cela me touche, réellement. J'ai été trop stupide, trop inconsciente avec toi. J'accumule les bourdes en ce moment. Mais même malgré ça, tu as su ne pas me faire culpabiliser, et je t'en suis reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 7 Fév - 23:24

Nathalia ○ : Il ne fallait pas me faire de chantage !

Alors qu'il l'entendait dire cela, Rem vit sa belle porter à ses lèvres, depuis sa cachette, la boisson et en boire le breuvage, l'observant de loin. Non seulement elle l'accusait de chantage, mais en plus elle le volait ... D'un autre côté, elle était mignonne, en faisant la gamine ... Vraiment mignonne ! Et, en bon voleur, mais aussi jeune homme, qu'il était, Rem ne pouvait rester insensible à cela. Déjà qu'il la trouvait belle sans ça, alors si elle se mettait à agir de manière enfantine ... Pour un éternel adolescent tel que lui, c'était vraiment ce qu'elle pouvait faire de mieux pour l'amuser ! Décidant de se prendre au jeu, il sourit puis, prenant un air énervé, s'approcha de la jeune femme, assise contre le rebord du lit. Il se rapprochait tranquillement, marchant sans se presser, et observant sa belle allègrement, tendis qu'elle jetait la tête en arrière pour boire, il ne put s'empêcher de sourire de contentement, abandonnant quelques secondes son air de méchant ... Il ne s'en rendait pas vraiment compte, mais c'était tout de même incroyable qu'il ait pu intéresser une fille aussi géniale que Nath', et encore plus qu'il ait réussi à conquir son coeur, à un point qu'il n'imaginait même pas ... Bien sur, le blond n'était pas laid, il avait d'ailleurs une apparence androgyne très appréciée, mais il se doutait bien que, en temps normale, il n'aurait jamais réussi à attirer l'attention de la belle, qui était tout, sauf superficiel. D'un autre côté, il serait tellement tombé en extase devant cette dernière qu'il aurait probablement insisté et l'aurait collé jusqu'à ce qu'elle lui parle ... Après tout, comme s'il pouvait laisser passer une aussi belle fille, ne serait-ce que pour ses beaux yeux bleus, et sa chevelure blonde ... Sans pour autant se perdre dans ce genre de pensées, Rem se glissa à côté de Nath', toujours accroupie contre le lit, se plaçant directement sur le lit, froissant quelque peu les draps immaculés dont il était jonché. Arrivé là, il la vit lever les yeux vers lui, et murmurer:

Nathalia ○ :Merci pour tout ce que tu m'as dit. Cela me touche, réellement. J'ai été trop stupide, trop inconsciente avec toi. J'accumule les bourdes en ce moment. Mais même malgré ça, tu as su ne pas me faire culpabiliser, et je t'en suis reconnaissante.

A l'entente de ces mots, Rem ne put, bien sur, s'empêcher de sourire, fier d'avoir réussi à attendre sa belle, et trop heureux de l'entendre exprimer de la reconnaissance ... Bien qu'il ne vit pas vraiment où elle avait gaffé ... En tout cas, décidant de profiter au maximum de la situation, afin de enfin se venger du vol de la canette, désormais à moitié vide (ou pleine), le blond sourit puis, sans laisser à Nath' le temps de réagir, la souleva, et la colla contre lui. Plus précisément, il la posa entre ses jambes, sa tête contre son torse, puis la prit tout simplement dans ses bras, a serrant doucement, pour la seconde fois en moins de quelques minutes ... Et comme la dernière fois, l'un profita de l'autre, car le blond s'empara à son tour de la canette, avant de dire, gentiment moqueur, à la blonde, rougissant tel un fruit au printemps:


Rem ♠: Le câlin, c'est pour ce que tu m'as dis, belle blonde, mais t'avises pas de me voler à nouveau, ou je serais vraaaiment méchant avec toi ...

Sur ce, le blond écarta quelque peu sa tête de la douce chevelure de Nath', et prit une gorgée alcoolisée de bière, savourant goulûment la saveur, qui enivrait doucement ses sens ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Dim 8 Fév - 0:24

    Au moment où elle ne s'y attendait pas du tout, Rem la souleva, avant de la poser entre ses jambes, et de la câliner O_O. En fait, elle ne s'y serait jamais attendu. Les yeux grands ouverts, elle rougit mais se laissa faire tendrement. Que ça faisait du bien d'être bercée de cette manière, comme une petite fille. Jamais sa mère ou son père ne l'avaient traité ainsi lorsqu'elle était enfant ... comme quoi, il y avait un âge pour tout apprendre. Et cette fois, elle comprenait le mot "amour".

    Rem ♠: Le câlin, c'est pour ce que tu m'as dis, belle blonde, mais t'avises pas de me voler à nouveau, ou je serais vraaaiment méchant avec toi ...

    Nathalia sourit gentiment, même si Rem ne pouvait le voir. Collant sa tête au torse très confortable de son ami, elle se laissa aller et se détendit. A quoi bon se raidir de cette manière ? Elle était heureuse, personne ne pouvait lui reprocher quoi que ce soit. Elle était maitre de son destin, et pouvait faire ce qu'elle voulait. Et s'endormir sur le torse de Rem faisait partie de ce qu'elle voulait. Enfin non, pas dormir, mais tout de même. Elle entendait Rem boire sa bière juste à côté d'elle, et ce son lui paraissait apaisant. Elle voyait désormais tout beaucoup mieux qu'auparavant. Qu'elle était bien installée ... !

    Nathalia ○ : Je te promet ... je n'essayerais plus de te voler !

    Promesse futile prononcée dans un moment de doute et de lassitude, à moitié entre la réalité & le songe, un court instant de bonheur & de plénitude absolu. Promesse qu'elle comptait toutefois bien tenir. Ce n'était pas le genre de Nathalia de ne pas faire ce qu'elle disait, qu'elle dorme, ou encore qu'elle soit réveillée. Rouvrant les yeux qu'elle avait auparavant fermés, la jeune demoiselle s'écarta de Rem. Non pas qu'elle n'était plus bien ou qu'elle se soit lassé de cette impression de plénitude, mais simplement car elle avait très envie de le voir. Ces superbes yeux, ses cheveux blonds, si beau, si magnifique. Nathalia approcha la main comme pour les toucher, mais se retint. Qu'elle impression aurait-il d'elle, après ça ? U_U Elle se contenta donc de lui sourire gentiment.

    Nathalia ○ : Je t'ai promis de ne plus te voler, mais pas de ne plus boire. Aurais-je l'honneur de gouter une fois de plus à cette délicieuse boisson ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Dim 8 Fév - 21:08

Nathalia ○ : Je te promet ... je n'essayerais plus de te voler !

Alors qu'il entendait ses paroles, jetant en même temps la canette vide, but d'un trait, vers une corbeille, Rem n'était pas vraiment conscient du sens qu'avait la phrase. Certes, il entendait les mots, et les comprenait, mais ne semblait pas les comprendre, comme si la réalité butait aux portes de son esprit, et ne parvenait pas à passer ... En fait, c'était peut-être que l'esprit n'était plus là, volant au septième ciel ? En effet, Rem était ... comment dire ? ... Complètement béat, comme planant au-dessus du monde, et de ses vices ... Surtout parce qu'il sentait, pelotée contre lui, la belle blonde, et que la joie et le bonheur qui en ressortait l'avait transporté quelque part, le droguant presque ... Il était comme un ballon, flottant dans les cieux ... Tout cela, dut au fait que la blonde ne le repoussait pas, et se serrait même contre lui, l'acceptant comme il était, avec ses défauts ... Elle ne le fuyait pas, comme nombre de ses anciennes conquêtes et amis, qui avait éclipsé de leur vie le blond à cause de son statut, métier et ses occupations nocturnes ... Ce genre d'histoire lui était arrivé si souvent que le blond ne comptait plus ... une fois, il s'était même résolu à ne plus chercher à se lier avec quiconque, mais la réalité l'avait vie rattrapée ... Il avait fini par s'y résoudre, et vivait quand même, tentant de trouver des gens pour le comprendre ... Nath' était la première à le faire pleinement depuis son enfance, il en était donc plus qu'heureux, sans compter qu'ils ne se connaissaient que depuis une nuit ... L'amour ? Peut-être, que pouvait-il en savoir ... Comme s'il s'en préoccpait, d'ailleurs ! Il profitait de ce précieux moment, espérant, sans penser au reste ! D'ailleurs, ce ne fut que quand elle s'écarta un peu de lui, et le souriante, lui demanda une boisson, qu'il redescendit sur terre, malgrès l'alcool, qui le rendait léger comme l'air ...

Nathalia ○ : Je t'ai promis de ne plus te voler, mais pas de ne plus boire. Aurais-je l'honneur de gouter une fois de plus à cette délicieuse boisson ?

Faisant mine de réfléchir, le blond patienta quelque seconde, reprenant ses esprits, puis s'empara de son sac et en sortit une nouvelle desperadose, qu'il ouvrit, puis, la tendant vers sa belle, tout sourire, il dit:

Rem ♠: Je suppose que ce n'est pas un problème ... mais n'en abuse pas, l'alcool est mauvais pour la santé, et l'esprit ... crois moi, j'en sais quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mer 11 Fév - 19:59

    Rem ♠: Je suppose que ce n'est pas un problème ... mais n'en abuse pas, l'alcool est mauvais pour la santé, et l'esprit ... crois moi, j'en sais quelque chose !

    La première goulée fut celle de trop. Nathalia commençait déjà à y voir trouble, et c'est dans un élan de lucidité qu'elle se dit en elle-même que ses bières avait vraiment une réputation correcte : celle de la bière la plus alcoolisée. Oui, désormais, la jeune pirate voulait bien le croire. Décidément, elle était tombé sur un voleur et alcoolique en même temps, et même malgré tout ses défauts qui étaient les siens, elle n'arrivait pas à ne pas l'apprécier. De plus, ce n'était pas son style de juger les gens ainsi, elle préférait lui laisser une chance. Chance qu'il avait, par ailleurs, déjà prise et réussie. Il avait déjà une grande place dans l'estime et le coeur de Nath' qui l'appréciait beaucoup, beaucoup trop.

    Nathalia ○ : Je ...

    Nath' avait déjà bu le tier de la canette de bière et elle se sentait mourir de plus en plus. La lâchant à ses côtés, faisant tout de même attention à ce que celle-ci ne se renverse pas sur le sol (du moins, c'était dur en voyant trouble, mais elle y parvint tout de même), la jeune pirate vrilla son regard dans celui de Rem. Houla, lui non plus n'avait plus l'air tout à fait clean. Et il était évident qu'il continuerait à boire. Toute cette histoire risquait de vraiment mal finir ! Nath' éclata d'un rire nerveux et agréable, avant de se rouler au sol. Il fallait vraiment, vraiment qu'elle se calme, ça n'allait plus du tout là.

    Nathalia ○ : Rem ... on devrait arrêter je crois. Enfin moi ... euh ...

    Nathalia rit une fois de plus, et lui attrapa le bras, les yeux pétillants. Laissant la bouteille au sol, elle lui conseilla de se relever. Franchement, de quoi pouvaient-ils avoir l'air, ainsi couchés sur le sol ? Nath' avait beau bien aimé se détendre, il ne fallait rien exagéré. Et puis, elle voulait aussi vérifier si elle pouvait encore marcher. Elle y parvint, toutefois avec difficulté. Comme si ses jambes avaient du mal à supporter son maigre poids. Priant intérieurement pour que des sentinelles ne rentrent pas dans la chambre à l'instant précis, elle se dit pourtant que le gars de l'accueil avait bien du se douter que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'elle avait arraché le magazine des mains de Rem pour le jeter méchamment. Oups ... avait-elle au moins pensé à caché la page ? Faites que le type ne l'ai pas reconnu, faites que le type ne ...

    * Toc, toc *

    Horrifiée, Nath' se tourna vers Rem, toujours assis sur le faite du lit. Il n'avait pas l'air décidé à ouvrir la porte. Vérifiant si son apparence était correcte devant le miroir, elle tourna la poignée et entrouvrit à peine, de manière à ce que leur invité surprise ne puisse pas voir la bouteille jeté en plein milieu de la salle, ni même Rem. Il s'agissait du gars de l'accueil. Décidément, il fallait vraiment qu'elle arrête de prier !

    Le serveur ○ : Puis-je faire quelque chose pour vous ? J'ai entendu du bruit, et je me suis dit qu'il devait se passer quelque chose.

    Nathalia ne prit d'abord pas la parole, jetant un oeil suspect derrière elle. Etrangement, elle se sentait un peu plus sobre que quelques minutes auparavant, ce qui lui permit déjà de se passer la main dans les cheveux dans un geste qui se voulait naturelle. La jeune pirate se racla la gorge une fois, pour savoir si son timbre de voix serait normal, et prit enfin la parole :

    Nathalia ○ : Rien qui ne puisse euh ... nous être utile !

    Nathalia ferma la porte, presque au nez du gardien, et se rua vers la salle de bain. Entre temps, elle avait bien vu que Rem avait fini la canette. Si ça se trouve, il était en train d'en ouvrir une autre ... Elle ouvrit la porte vitrée de la baignoire, avant de se glisser dedans sans même prendre le temps de se déshabiller. Elle savait qu'une bonne douche froide lui ferait le plus grand bien, pour qu'elle se calme un peu. Dès qu'elle en sortit, pour ne pas perdre un instant de plus, elle prit une serviette dans sa main tremblante et la trempa dans de l'eau froide. A peine se vit-elle dans le miroir qu'elle lâcha un cri d'épouvante. Satanée tunique !!! Presque transparente, elle ne cachait rien de son corps. Certes, son soutien-gorge et son slip étaient toujours présents et bien visibles ... mais le reste ... Nathalia jeta un oeil dans toutes les armoires, et ne trouva rien d'autre que de minuscules serviettes, destinées à se sécher les cheveux. Elle ne cacherait rien de plus avec ce genre de trucs !! Pestant contre ce satané hôtel où elle avait eut la malchance de tomber, elle décida qu'après tout, elle s'en fichait. Lorsqu'elle revint vers Rem, elle lui posa la serviette sur le front et ouvrit la fenêtre. Elle avait bien besoin d'un grand bol d'air frais. Heureusement, cela suffit à la remettre d'aplomb. Elle essora ses cheveux à l'extérieur, penché dans le vide, et examina un peu les alentours. Tout était fermé, fenêtres, volets, mais les lampadaires posés ça et là suffisaient largement à éclairer les alentours. Un petit groupe, eux aussi pas très clean, se baladaient tranquillement, une bouteille chacun dans une main. Elle ne se recula que lorsqu'elle se fit siffler par l'un des abrutis ici-présents. Enfin capable de penser correctement, elle s'assit à côté du jeune voleur, et éclata à nouveau d'un rire frais, prenant soin à apposer bien correctement la serviette sur le front de Rem.

    Nathalia ○ : Décidément, on arrête pas les conneries aujourd'hui. Et voilà que je me retrouve transformé en infirmière pour sa majesté.

    Nathalia lui sourit gentiment, signe que même si elle disait ça, elle était vraiment heureuse de l'instant présent. Oui, à vrai dire, quelque chose lui disait qu'elle n'aurait pas put plus s'amuser et que la soirée n'était pas finie. Loin de là d'ailleurs, il n'était même pas minuit et demi. Ils avaient encore toute la nuit. Enfin, sauf si Rem allait si mal qu'il avait envie de se coucher. Mais de ça, Nath' en doutait fortement. Il en avait surement vu d'autres.

    Nathalia ○ : Tu sais, je suis vraiment contente d'être là, avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Ven 13 Fév - 0:30

Tiens … voilà qu’il virait en vision psychédélique, maintenant … Apparemment, boire trois cannettes de Desperadose était le mieux qu’il pouvait faire, avant de planer complètement … Bon, bien sur le fait qu’il ait passé la nuit avec la meilleure personne qu’il connaissait au monde y était pour quelque chose, bien sur, mais ça ne changeait rien au fait qu’il était complètement saoul. Or, si c’était le cas, il n’allait pas tarder, après avoir eu d’autres visions colorées, de tomber dans les bras de Morphée, et ainsi de clore cette nuit. Et, comment dire ? Ce n’était pas du tout ce dont il avait envie ! Fichu alcoolisme … Il était hors de question que la boisson pourrisse cette nuit aussi ! Ainsi, pour la première fois, le blond cherchait à résister à son démon, pour les beaux yeux de la belle Nath’ ! Et dire qu’il était celui qui avait commencé à boire, et proposé la bière ... Alors qu’il luttait contre l’engourdissement, Rem ne pouvait s’empêcher de se trouver pitoyable. Finalement, il avait bien un problème, et un gros. Et même si le destin ne lui avait jamais fait de fleur, il ne pouvait pas … non, plus … le renier ! Gardant l’esprit lucide, le blond tenta une nouvelle fois de se relever, mais finit par retomber sur le lit, dos contre la couette, plus mal que jamais. A côté, il entendait la belle se doucher, tentant elle aussi de reprendre ses esprits. Vraiment, que foutait-elle avec lui ? En plus, même s’il ne se rappelait que vaguement de ce qui s’était passé jusque là, une chose était resté dans son esprit, ou plutôt, une phrase, que Nath’ avait dite. « Rem ... on devrait arrêter je crois. » Que voulait-elle dire ? Même s’il ne se sentait pas vraiment au mieux de sa forme, le blondin s’interrogeait. Et ne pouvait qu’avoir des doutes sur les sentiments qu’elle éprouvait pour lui. A moins qu’elle ne veuille pas trop se rapprocher de lui pour qu’il ne soit pas impliqué si elle se faisait capturée ? Oui, c’était ça. Enfin, il voulait que se soit ça, même s’il avait quelques doutes. La dernière chose que le voleur souhaitait, c’était bien qu’en plus de sa migraine, les sentiments qu’il avait pour la belle ne soient pas réciproque … D’un autre côté, si c’était le cas, ils ne seraient pas tous les deux là … Si ? Une seconde ! Migraine ? Mais alors … Oui, les hallucinations était passé ! Enfin … Il se sentait toujours incapable de bouger, mais au moins il n’allait plus s’endormir … Alors qu’une faible joie lui passait par le corps, la porte s’ouvrit. Celle de la salle de bains, j’entends … Tournant sa tête vers la pièce, encore cloué sur le lit, il resta un moment sans voix, puis monta au paradis, subjugué par la vue. S’il avait été dans un manga, du moins, c’est ce qu’il se serait passé, mais, tristement, la réalité n’est pas aussi douce, et une Nath’ quasi-nue ne put que le faire rougir un peu plus. D’ailleurs, par respect pour elle, une fois qu’il eut bien apprécié les formes de la blonde, ouvrant la fenêtre, il ferma les yeux, même si c’était plus pour qu’elle ne capte pas son regard lubrique qu’autre chose ! Tentant d’arrêter de penser à ce qu’il venait de voir, sans parler du mal de tête récurrent et des poids sur ses muscles qui se faisait sentir, de plus en plus, il ne vit arriver la serviette froide, ou le rire de sa belle, qui e requinquèrent quelque peu. Vraiment, Nath’ était étonnante de bonté, beauté, et semblait ne jamais arrêter de le surprendre par ses qualités, ou simplement ses actions ! Ce devait être la première fois qu’on s’occupait de sa santé … A cet instant, il se sentait bien, comme si son passé et ses angoisses s’envolait, ne laissant que l’image de Nath’ …


Nathalia ○ : Décidément, on arrête pas les conneries aujourd'hui. Et voilà que je me retrouve transformé en infirmière pour sa majesté.

Les propos étaient juste, mais l’image ne put que le faire rougir un peu plus, bien qu’avec tout ce qu’il avait vu, on ne pouvait pas vraiment le voir … Nathania en tenue d’infirmière … Encore une chose qu’il aurait souhaité voir avant sa mort … D’un autre côté, la jeune femme étant encore trempée, l’habiller en infirmière ne pourrait sûrement pas le faire fantasmer plus … Si seulement il avait la force de bouger, et de la regarder à nouveau … Si seulement …

Nathalia ○ : Tu sais, je suis vraiment contente d'être là, avec toi.

Voilà qui réglait la question. Sur l’instant, Rem ressentit un bonheur intense, qui sembla rapidement se convertir en énergie, et le libéra de son engourdissement … Bon, d’accord, il avait encore un mal de chien lorsqu’il rouvrit les yeux et se redressa, sa tête lui semblait encore être la cible des assauts de T-rex furieux et les cernes sous ses yeux trahissait l’image de ‘blondin en pleine forme’ qu’il tentait de donner, mais bon … Tout en souriant, malgré ses maux, Rem répondit à la belle :


Rem ♠: Oui, moi aussi, même si j’aurais préféré ne pas être dans cet état … Et je suppose que c’est ton cas aussi, même si tu es très à ton avantage dans cette tenue …

Sentant Nath’ prête à le tuer pour ses paroles, et trop faible pour pouvoir s’enfuir, le blond décida de faire face, se rapprochant encore plus du visage de la blonde, assise près de lui, sur le lit … Presque collé à son visage, il pouvait apercevoir la surprise de Nath’, tandis que lui souriait toujours, mi-moqueur, mi-bienheureux, tout simplement ! Avant de parler, le blond profita au mieux de l’instant, plongeant dans les yeux bleus de la belle, se droguant de son essence, comme pour trouver une raison de vivre, chose qu’il n’avait eu, jusque là. Finalement, peut-être l’avait-il trouvé, sa raison ? … Conservant son regard posé dans le sien, Rem se résolu donc à dire ceci, dévoilant pour de bon ses sentiments :


Rem ♠: Tu sais, je crois que cette soirée fut la meilleure de ma vie. Pour la première fois de ma vie, quelqu’un a été gentil avec moi, et a réussi à me faire résister à l’alcool, alors que jusque là, j’avais toujours été considéré comme un idiot, et n’avais jamais eu l’envie de résister à la boisson, alors que je savais que ça me rongeait, et me tuerait un jour. C’était si simple d’oublier ... Mais t’as tout changé, en une putain de nuit ! Et même si je comprends que tu es réticente à t’attacher à moi, laisse moi te dire que je t’aime sûrement, vu que j’attache plus d’importance à ton existence qu’à la mienne. Enfin, que sont les sentiments d’un idiot de voleur acoolo pour toi, Nath’ ? Pas grand-chose, je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 21 Fév - 20:49

    Rem ♠: Oui, moi aussi, même si j’aurais préféré ne pas être dans cet état … Et je suppose que c’est ton cas aussi, même si tu es très à ton avantage dans cette tenue …

    Nathalia s'apprêtait à jeter un oeil sur ses fringues, toujours trempés, qu'elle sentait tout contre son corps, mais la figure de Rem qui s'approchait de son visage l'en dissuada. Elle était devenue absolument incapable de regarder ailleurs, tant les prunelles du jeune voleur l'hyponotisait. Après tout, c'était d'ailleurs surement l'effet recherché, vu le sourire moqueur qui s'étalait sur son beau visage. Sentant l'haleine de Rem tout contre sa figure, empestant sentant la bonne odeur des bières qu'ils venaient de boire sans modération, elle l'entendit dévoiler, enfin, ses sentiments. La première chose qu'elle songea fut "faudrait qu'il arrête l'alcool celui-là, ça lui réussit pas". Puis, elle sourit, et retomba sur les fesses comme une petite gamine d'à peine deux ans qui essaye d'apprendre à tenir assis en vain. Elle était surprise, étonnée de la manière dont il avait osé se mettre à nu devant elle. Nath' aurait aimé disparaître, elle aurait même adoré que la terre s'ouvre sous elle. Elle allait pourtant bien devoir dire quelque chose. Mais elle, qu'est-ce qu'elle ressentait vraiment, à l'intérieur ? En fermant les yeux, la belle pirate tenta de comprendre ce que voulait lui transmettre les battements de son coeur, mais il fallait dire qu'elle était bien plus bonne en matière de pillage qu'en sentiments. Jetant un nouveau regard à Rem, elle finit par se mettre sur les genoux devant lui, et déposa un léger baiser sur ses lèvres. Comme ça, peut-être qu'elle comprendrait ce qu'elle ressentirait pour lui ? Bon, ce n'était pas le cas et ça ne l'avait pas aidé pour grand chose, mais elle était sure, désormais, qu'elle ne ressentait pas que de l'amitié pour lui. Etait-ce de l'amour, le vrai, celui dont elle avait toujours rêvé, ou juste de la passion, du désir ? Car il fallait bien avouer qu'entre les deux, il y avait un sacré pas à franchir. Nath' tenait les joues du jeune homme dans ses mains, et lorsqu'elle les lâcha, un grand froid s'infiltra en elle, transperçant avec une facilité déconcertante le peu de fringues qu'il lui restait. Normal, me direz-vous --''. Son visage toujours aussi près de celui de Rem, elle se cala sur les genoux.

    Nathalia ○ : Je ...

    Nath' prit une grande inspiration. Elle pensa une seconde que c'était la première fois, durant toute la soirée, qu'elle allait prendre la parole pour une longue tirade, et non pas pour une simple phrase de deux mots. C'est vrai ça, elle, bavarde incontestée, avait réussit à ne pas monopoliser la conversation !!! Wahouu, Rem avait décidément une chance de petit veinard qu'il ne méritait pas !

    Nathalia ○ : Je ne suis pas aussi douée que toi pour laisser transparaitre et exprimer mes sentiments, je ne les connais pas moi même. Je te mentirais en disant partager tes sentiments, je ne sais pas du tout ce que je ressens pour toi. Pas de l'amitié, c'est plus fort que ça. Mais ... qui a t-il, au dessus de ça, autre que l'amour ? Je ne sais pas, vraiment, je suis incapable de te dire les mots que tu attends sans doute. Peut-être que ça va un peu vite, que nous ne nous connaissons pas assez ... je ne me reconnais même pas en disant de pareilles choses, j'avoue que d'habitude je ne suis pas si prudente. En tout cas, je suis désolée de ne pas pouvoir t'exprimer de certitude. Je ne peux malheureusement qu'agir, pour l'instant.

    Elle s'appropria une fois de plus les lèvres de Rem, dans un baiser beaucoup plus fougueux et passionné que le précédent. Ses mains glissaient contre ses joues, sur sa nuque, sur son torse, sans pouvoir jamais s'arrêter. Le corps de Nath' s'appuyait contre celui du jeune voleur, son dos arqué en une courbe des plus élégantes. Elle oubliait, une fois de plus, la transparence de sa tunique, encore accentuée par la lumière violente de la grande lampe de la salle. M'enfin bon, peu importe. Après tout, elle s'en fichait, et puis dans la position où elle était, Rem n'avait pas le loisir de l'observer comme un voleur qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 21 Fév - 23:19

Elle ... l'embrassait ?! Est-ce que l'alcool avait finalement eu raison de lui, et voyait-il en rêve l'expression distingué de ses désirs ?! Apparemment ce n'était pas le cas, le monde onirique ne pouvait reproduire cette sensation ... ce goût sucré comme un fruit qui lui semblait pourtant interdit, cet état de plénitude qu'il atteignait ... Le Nirvana dont lui parlait les anciens semble être le mot qui pouvait reproduire le plus fidèlement ce qu'il ressentait. Et dire que ce n'était qu'un chaste baiser qu'elle lui donnait ! Mais devait-il le prendre comme réponse de ses sentiments ? Et si oui, comment l'interpréter ... Il ne voulait plus y penser et malgré son état de faiblesse, profitait au mieux du moment, n'osant bouger de peur qu'il s'achève ! Pourtant, cela arriva, et lorsqu'elle l'eut rompu, Rem sentit sa blonde se poser sur ses jambes, son visage toujours proche de lui, son regard perdu dans le sien, son image gravée dans l'esprit du blondinet à jamais. Hésitante d'abord, elle prit néanmoins la parole, afin de lui transmettre plus clairement ses sentiments ... Impatient, le voleur l'était, mais il ne bougea pas pour autant, restant immobile depuis qu'elle l'avait embrassée, un sourire béat cloué sur ses lèvres. Il n'était plus vraiment inquiet quand à la réponse de la blonde, mais voulait entendre clairement ce qu'elle éprouvait pour lui, que ce soit du simple désir ou de l'amour ! Bon, il serait déçu si la première hypothèse s'avérait la bonne, mais s'en accommoderait, d'une manière ou d'une autre. Au moins, profiterait-il de Nath' quelques temps ! Finalement, il n'avait que quelques angoisses lorsque la réponse lui parvint ...

Nathalia ○ : Je ne suis pas aussi douée que toi pour laisser transparaitre et exprimer mes sentiments, je ne les connais pas moi même. Je te mentirais en disant partager tes sentiments, je ne sais pas du tout ce que je ressens pour toi. Pas de l'amitié, c'est plus fort que ça. Mais ... qui a t-il, au dessus de ça, autre que l'amour ? Je ne sais pas, vraiment, je suis incapable de te dire les mots que tu attends sans doute. Peut-être que ça va un peu vite, que nous ne nous connaissons pas assez ... je ne me reconnais même pas en disant de pareilles choses, j'avoue que d'habitude je ne suis pas si prudente. En tout cas, je suis désolée de ne pas pouvoir t'exprimer de certitude. Je ne peux malheureusement qu'agir, pour l'instant.

Que répondre à cela ? Personne n'aurait pu lui dire, et du coup, le blond se retrouvait bien en mal de le faire. Bien sur, il tait heureux qu'elle le considère comme plus qu'un ami, et c'était vrai qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques heures, mais ... il commençait à avoir quelques doutes. Avait-il bien fait de se mettre à nu ? Aurait-il dut attendre un peu plus ? La douleur qu'il ressentait dans sa tête accroissait les angoisses que lui faisait ressentir son cœur. Mais il ne fit rien pour le montrer. A nouveau, il cachait ses pensées négatives à autrui, même à celle qu'il disait aimer, et se renfermait un peu plus sur lui-même. Et, à nouveau, il se consolait en pensant qu'il ne fallait pas ruiner la nuit avec tout cela. Après tout, il avait Nath' devant lui, son visage collé contre le sien, ses lèvres se rapprochant des siennes, et ses yeux emplis de bonheur et d'extase, plus que de doutes ! Une seconde ... ses lèvres se rapprochant des siennes ?! Tiens oui, elle voulait l'embrasser à nouveau, à la grande joie de Rem qui, même avec sa migraine, ne pouvait que se réjouir des 'mesures' que prenait la belle, toujours trempé, et fermant les yeux, il profita au mieux du baiser, bien moins timide que le précédent, s'agrippant à la belle, ses mains désormais collés sur son dos. Explorant enfin la bouche de la pirate, sentant ses mains parcourir son corps, il atteignait une nouvelle fois le septième ciel, oubliant ses problèmes, sa migraine, et tout le reste. Il se sentait fiévreux, brûlant même, et il lui semblait que toute l'eau de son corps disparaissait, comme pour contrebalancé celle présente sur Nathania ... Pris dans un élan de désir pour cette dernière, il se renversa sur le lit, finissant couché sur le lit, la blonde au-dessus de lui, l'embrassant toujours plus passionnément, faisant glisser ses mains sur le corps de sa partenaire, le collant contre le sien ... Il ne bougeait presque plus, se sentant de plus en plus mouillé par les vêtements quasi transparent de la belle, ses mains posé sur son dos, l'étreignant toujours plus, de peur de la perdre ... Se rappelant pourtant de ce que la blonde venait de lui dire, il remonta une de ses mains à la nuque de Nath' et, à contrecœur, le blond interrompit doucement le baiser, la serrant pourtant toujours fermement contre lui. Rouvrant ses yeux, et admirant le spectacle qui s'offrait à lui, Rem faillit oublier ce pourquoi il avait arrêté, et fut pris de l'envie de tout oublier et continuer ce qu'il avait entamé. Malheureusement, sa conscience le rappela à l'ordre en ramenant sa migraine, et se résigna à dire, malgré le sourire qu'il affichait, ces paroles:


Rem ♠: Et moi qui voulais dormir par terre, je me retrouve avec une blonde trempée dans les bras ! Enfin bref ... Si je t'ai arrêtée, c'est pas pour dire ça, bien sur, et je me doute que tout ce que tu veux c'est continuer ce qu'on faisait, donc je vais être bref. Tu viens de me dire que t'étais pas sûre de tes sentiments, et j'accepte ça, mais si on continue, je veux savoir jusqu'où tu veux aller ... parce que je sais pas si je pourrais me calmer plus tard. C'est déjà hyper chaud d'arrêter maintenant, alors ... Qu'en est-il, belle blonde ?

Sur ces mots, le blond regarda avec encore plus d'intérêt les lèvres de la blonde, si proche des siennes, sans pour autant oser les toucher, et se contenta de monter sa main encore plus haut, atteignant la douce chevelure de la pirate, qu'il caressa tranquillement, les laissant tomber sur les bords du visage de Nath', se perdant sur le lit avec les siens, complètement défait et apparaissant autour de sa tête tel une auréole blonde, aux yeux de qui les aurait espionné. Il pensa au gêner passé plus tôt à cette pensée, et espéra de tout cœur que sa belle l'avait écarté définitivement ...


[ RAAAH je suis trop nul à ce genre de rp rose bonbon !!! T___t et en plus je suis pressé ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mer 25 Fév - 15:51

    Le temps ne leur ferait surement pas défaut, vu la vitesse que toute cette histoire prenait. A peine Nath' l'avait embrassé qu'ils s'étaient tout deux retrouvés sur le lit, la jeune pirate au dessus de Rem , son corps collé contre le sien (essayant toutefois de ne pas peser trop lourd). Elle sentait l'eau traverser à son tour les vêtements du voleur, des frissons s'emparaient d'elle dès que son ami faisait glisser ses mains sur son corps, et la demoiselle aurait aimé que cet instant ne s'arrête jamais. Ce n'était pas la première fois qu'elle allait se laisser aller à ce genre de passion, mais jamais de sa vie elle ne l'avait fait avec une personne qu'elle considérait comme plus importante qu'un simple ami. En fait, c'était parfois avec des gens qu'elle ne connaissait quasiment pas. A une ou deux reprises, elle s'était laissée aller à la tentation de coucher avec le premier venu, uniquement parce qu'elle allait mal et que ça ne pouvait que lui faire du bien. Une façon de voir les choses, en effet ... Rem interrompit le baiser avec une douceur surprenante, ne lâchant toutefois pas les hanches de Nath' et la serrant toujours plus fort. Lorsqu'il prit la parole, la pirate sentit son haleine lui caresser les cheveux, pour la centième fois déjà de la soirée.

    Rem ♠: Et moi qui voulais dormir par terre, je me retrouve avec une blonde trempée dans les bras ! Enfin bref ... Si je t'ai arrêtée, c'est pas pour dire ça, bien sur, et je me doute que tout ce que tu veux c'est continuer ce qu'on faisait, donc je vais être bref. Tu viens de me dire que t'étais pas sûre de tes sentiments, et j'accepte ça, mais si on continue, je veux savoir jusqu'où tu veux aller ... parce que je sais pas si je pourrais me calmer plus tard. C'est déjà hyper chaud d'arrêter maintenant, alors ... Qu'en est-il, belle blonde ?

    Nath' éclata d'un rire frais et cristallin, et se laissa rouler sur le côté, interrompant les caresses de Rem dans ses cheveux. C'était agréable, mais elle n'allait pas faire peser son poids sur lui tout ça juste pour qu'elle lui parle. Surtout que sa risquait de prendre un peu de temps. Nathalia réfléchit longuement à la question, afin de trouver une réponse appropriée. Elle imaginait des dizaines et des dizaines de solutions possibles, mais aucune ne paraissait valoir le coup. Si elle avait tout simplement dit "le plus loin possible", ça aurait surement suffit, mais elle n'avait pas envie de ça. Elle se rendait parfaitement compte du trouble du jeune homme, de ce qu'il devait penser (à savoir qu'il n'aurait pas du se dévoiler, qu'il s'était fait rejeté ext ...) mais par un miracle miraculeux --'' dont elle n'aurait su comprendre l'origine, elle n'arrivait tout simplement pas à lui dire qu'elle l'aimait. Timidité ? Maladresse ? Ou simplement pas envie de mentir ?

    Nathalia ○ : C'est assez dur à expliquer. Je ne peux pas t'assurer que je t'aime comme ce que tu dis ressentir mais bon ... pourquoi se compliquer la vie ? Si tu me trouves belle et séduisante, et comme je te trouve horriblement sexy, pourquoi ne pas ...

    Nathalia se tut, et le silence qui s'ensuivit fut gêné et des plus étranges. La pirate comprenait enfin à quel point ce qu'elle venait de dire était stupide et égoiste. Pourquoi fallait-il qu'elle parle de sexe alors que Rem venait de lui avouer ses sentiments ... elle se serait frappée si elle n'avait pas tant honte ! Même si la tentation était forte elle se retint, et sa main vint se loger dans les cheveux du voleur.

    Nathalia ○ : Excuse-moi ... c'est à toi de me dire ce que tu veux faire, pas à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mar 3 Mar - 18:19

Nathalia ○ : C'est assez dur à expliquer. Je ne peux pas t'assurer que je t'aime comme ce que tu dis ressentir mais bon ... pourquoi se compliquer la vie ? Si tu me trouves belle et séduisante, et comme je te trouve horriblement sexy, pourquoi ne pas ...

Comment décrire ce que Rem ressentait à ce moment là, plongé dans les yeux de sa belle, étendu sur le lit face à elle, émergeant encore du Nirvana produit par l'alcool ? Triste, ou heureux ? Devait-il se considérer comme une personne qu'elle aimait beaucoup, mais pas autant que lui l'aimait, et devait-il s'en complaire, ou, au moins, considérer que c'était suffisant ? Peut-être aurait-il aussi dût se sentir comme un idiot, pour avoir dit à la pirate qu'il était fou amoureux d'elle, seulement quelques heures après leur rencontre ? Ou simplement, se lever et partir sans un mot, pour se morfondre à nouveau et pour toujours chez lui, avec pour compagnes son ombre et l'alcool, qu'il venait pourtant de renier pour les beaux yeux de Nathania, sortant trempée de la douche ? Ça aurait sûrement été mieux d'un point de vue pragmatique, car en restant avec elle, il se mettait en danger, et si un jour elle ne le considérait même plus comme un ami, il serait brisé pour de bon. Pourtant, il n'en fit rien. Il ne perla pas à ses yeux des larmes, et son corps si horriblement sexy ne fit aucun mouvement, restant immobile sur le lit, si proche de celui de sa belle et séduisante aimée dont il distinguait encore les forme, grâce à la bénédiction de la déesse de l'eau. Rem ne bougea pas, et, intérieurement, il se fit la promesse de tout mettre en œuvre pour que la blonde tombe à son tour amoureuse de lui. Sans plus. Le fait qu'elle veuille "aller le plus loin possible" avec lui, sans savoir si elle l'aimait ou pas, ne le dérangeait pas plus que ça, et il en était plutôt heureux, son esprit filtrant apparemment toute pensée négative. Son esprit, ou son cœur amoureux .... qui se mit à battre en sentant l'étreinte de Nath' sur sa blonde chevelure, et à l'écoute de sa voix mélodieuse, débitant d'une voix repentante une excuse pour ses précédentes paroles, excuses dont il n'avait pas besoin mais s'accommodait fort bien ...



Nathalia ○ : Excuse-moi ... c'est à toi de me dire ce que tu veux faire, pas à moi.

Le blond ne put s'empêcher de penser que Nath' était vraiment mignonne lorsqu'elle le voulait, et il émanait d'elle une sorte de candeur apaisante, comme si elle avait été une petite fille à nouveau, ce qui était pourtant loin d'être le cas, bien qu'il fut son aînée de quelques années bien qu'il eut l'air d'avoir encore vingt ans, à cause de son côté gamin rajeunissant son visage. Finalement, après avoir percuté pourquoi elle s'excusait, un sourire s'étira sur son visage, dans le style joueur à la manière d'un chat, et amusé comme s'il venait d'entendre une blague. En profitant pour se rapprocher plus du visage de Nath', ses lèvres frôlant les siennes, le voleur dit dans un soupir, avant de s'emparer de la bouche entrouverte de la belle:

Rem ♠: Pas faux. Mais je crois que ce que tu as en tête concorde avec ce que je veux donc pourquoi se priver ? Par contre, sache que j'ai bien l'intention que tu tombe amoureuse de moi ♥.


Et une fois encore, Rem l'embrassait passionnément, doucement d'abord, puis de plus en plus bestialement, profitant au mieux de la bouche de la pirates, se rapprochant toujours plus d'elle, jusqu'à coller son corps contre le sien, mouillant à nouveaux ses vêtement sans le remarquer ou, du moins, sans y attacher une quelconque importance, vu qu'il n'allait peut-être pas les porter encore très longtemps ... Se retrouvant plus ou moins au-dessus de la belle, sans pour autant tenter de (trop) la dominer, Rem reprit ses caresses, demeuré interrompus par leur brève conversation, maintenant encore un peu leur baiser puis laissant traîner sa bouche, sa langue, ses lèvres contre la peau enivrante de sa campagne, remontant d'abord jusqu'à son arcade sourcilière, puis, après un bref détour sur une de ses joues enflammés, il s'en prit à son cou, s'attardant en baiser papillon, puis, comme un certain vampire, laissant des marques plus profonde sur la chair nue ...

[Je te laisse la suite Very Happy ! ah, et désolé si je t'ai répondu que maintenant, mais j'avais pas assez de temps hier soir, à cause de ma maman trop soucieuse de ma santé :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Dim 8 Mar - 14:27

    Rem ♠: Pas faux. Mais je crois que ce que tu as en tête concorde avec ce que je veux donc pourquoi se priver ? Par contre, sache que j'ai bien l'intention que tu tombe amoureuse de moi ♥.

    Rem reprit alors ses baisers, de plus en plus acharnés. Très vite, il se retrouva sur le corps de la belle, les vêtements trempés. Le voleur reprit ses caresses, ses baisers, mordillant doucement son cou, emprisonnant son esprit dans ce rituel des plus doux et agréable. Rem ne la laissait même plus parler. Comme si, d'un simple baiser, il était capable de faire d'elle tout ce qu'il voulait, jusqu'à l'empêcher de bouger et d'ouvrir la bouche. Il commandait les moindres gestes de son corps, la bouche de la pirate s'entrouvant au rythme de celle du voleur, ses yeux se fermant dès qu'il s'approchait trop d'elle. Nath' ne se comprenait même plus. Mais c'était si bon, pour une fois dans sa vie, de se laisser faire, et de se contenter d'assister à son propre spectacle. Oui, c'était agréable. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, le visage de Rem était tout proche du sien. C'était certes agréable, mais il fallait tout de même qu'elle sorte ce qui lui trottait dans la tête depuis un bon moment. Aussi, elle écarta d'un demi-millimètre le visage de Rem, pour lui souffler :

    Nathalia ○ : Quelles belles paroles. Cela fait bien longtemps que je n'en ai pas entendues d'aussi juste.

    Elle sourit gentiment et, par un miracle prodigieux, se retrouva à son tour au dessus de Rem qui paraissait la fixer, étonné. Le même sourire ravageur sur le visage, elle glissa tout contre lui, s'empara une fois de plus de sa bouche. Oui, c'était enfin à elle de mener le jeu mouahahah ! Ses mains, dont elle ne s'était pas servies depuis bien longtemps, remontèrent contre lui avant de se glisser sous son tee-shirt, qu'elle enleva avec une facilité déconcertante. Depuis combien de temps ne s'était-elle pas retrouvée ainsi avec un homme ? Deux mois ? Mon dieu, que c'était long ! Et dire qu'il lui était déjà arrivé de coucher avec de parfaits inconnus alors qu'elle n'avait jamais répondu aux attentes de Ticky qui, il fallait le dire, était bien plus beau que la majorité des hommes de cette planète. Pourquoi donc n'avait-elle jamais pu faire ça avec lui ? Parce qu'elle le connaissait trop bien ? Parce qu'elle avait peur de se faire jeter juste après ? (Ouh la bonne blague !) Non vraiment, parfois, elle ne se comprenait pas. Il fallait vite qu'elle remédie à ce problème /SBAF/ Lorsque son regard dériva une fois de plus sur Rem, elle se prit à le comparer avec Tiky. Mais qu'est-ce qu'elle fabriquait.

    Nathalia ○ : C'est étrange ... de me retrouver comme ça, avec toi. Tu ne crois pas ?

    Nath' était toujours collé contre Rem, trempée, et ses mains lui caressaient doucement le torse, s'emparant parfois de ses joues. Elle ne voulait pas que ça se passe trop vite, comme avec ces hommes qu'il lui était arrivée de croiser dans des bars. D'un côté, elle avait peur qu'après ça, elle ne le revoit plus jamais. Après tout, il était voleur, et elle pirate. Ils étaient tous deux recherchés, et considérés comme des criminels. Ce ne serait pas étranges qu'ils se perdent très vite de vue. Oh et puis, pourquoi Nath' pensait à ça maintenant ? Peut-être qu'elle voulait simplement être rassurée ...
    C'est dans un maigre sourire, tout en fixant Rem encore et toujours qu'elle reprit l'espoir qui lui manquait. Il lui avait avoué ces sentiments, et quelque chose dans ses yeux confortait Nath' dans son amour pour lui. Oui, elle l'aimait, elle s'en rendait compte maintenant. Et elle ferait tout pour ne pas le perdre. Pourquoi donc attendre ? La jeune pirate s'écarta un peu du jeune voleur, se mit sur les genoux, sur le lit, et retira sa tunique déjà trempée qui, il fallait l'avouer, ne servait plus à rien.


    [Bon, j'espère que ça fait assez de lignes --'' Bonne chance Remininouchet Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mar 10 Mar - 21:36

Nathalia ○ : C'est étrange ... de me retrouver comme ça, avec toi. Tu ne crois pas ?

La question donnait à réfléchir. Enfin ... c'était relatif pour Rem, étant donné que tout lui semblait être un rêve, depuis que sa belle l'avait dépossédé de son tee-shirt, et qu'il ressentait son torse, son dos et nombre d'autres parties de son corps caressé par cette dernière, aux mains baladeuses plutôt doués, d'une douceur presque professionnelle ... Mais bon, mieux valait ne pas s'étendre sur les douceurs qu'il avait ressenti auparavant, surtout en présence de Nath', et d'toute façon aucune ne pouvait concurrencer à ce qu'il ressentait actuellement, alors pourquoi en parler ? Pas qu’il nierait d’avoir passé de nombreuses nuit dans les bordels d’Anthélima, quand ce n’était pas avec les serveuses de bars ou des camarades orphelines, après les avoir initié à sa profession … Mieux valait ne pas fouiller dans le passé proche du blond, autant que dans celui plus éloigné. Quand au futur … qu’en dire ? Jusque là, il avait cru que rien ne pourrait le rendre meilleur, et qu’il finirait bientôt mort, après une nuit d’ivresse clôturé par un saut en Air Treck infructueux, et une chute mortelle. Tout se résumait à ça, et il n’aurait pas eu le courage de changer les choses, de tenter d’améliorer sa vie, pour la seule raison qu’il n’en voyait pas l’utilité. Pourtant, depuis quelques heures, les perspectives qu’il avait jusque là disparaissaient, et, peut-être l’ivresse causée par l’amour lui déformait un peu le regard, mais il voulait vivre à tout jamais proche de sa belle, son cœur lui appartenant déjà, et son corps n’allant pas tarder à le rejoindre … Parlons charnel, d’ailleurs, au lieu de s’enfuir dans des élans lyriques causés par l’esprit nirvanesque de Rem, qui, réfléchissant encore à la question, aurait succombée à une hémorragie nasale, s’ils avaient été dans un de ces comics de l’orient, en voyant pour de bon le corps de sa belle enfin débarrassée de sa tunique. Rem restait immobile, faisant rougir de plus belle Nathania, à genoux devant lui, et il tentait de trouver une réaction appropriée au geste de la belle, sans en trouver de bonne. Le voleur ouvrit la bouche, comme pour enfin répondre à cette dernière mais au lieu de dire, rationnel, qu’il était étrange en effet qu’ils soient déjà aussi proche, après quelques heures, qu’ils auraient vraiment intérêt à arrêter, que leur relation était impossible … il dit tout simplement ce que son cœur pensait, affichant un sourire joueur :

Rem ♠ : Nan, mais écoute ton cœur …

Et sur ces paroles si constructives, à tendance prophétique et philosophiques, le blond se rapprocha rapidement d’une Nath’ un peu déboussolé, dans un élan purement masculin et animal poussé par le désir autant que l’amour, prenant à son tour une domination passagère, ou pas, sur leurs actions à venir … Collant ses lèvres sur celles de la pirate qu’il plaqua, doucement, contre le lit, tout en glissant à son tour ses mains, restés quelque peu inactives, sur le dos puis les hanches de sa partenaire, Rem commençait enfin à se perdre dans les pensées impurs qui sommeillaient jusque là en lui, et le pousserait bien vite à perdre tout contrôle sur son corps … Le blond tentait de les ignorer, mais le fait que sa dernière aventure data quelque peu, qu’il sentait contre son torse la poitrine plutôt voluptueuse de sa blonde et que leur baiser passionné, ponctué de caresse de sa part autant que de la sienne, ne faisait qu’accentuer l’excitation qui s’emparait de lui, et la prise de contrôle d’une personnalité plus bestiale qu’il s’efforçait de cacher. En bref, il voulait la prendre immédiatement, et si ce n’avait été pour les joues en feu et le regard un peu perdu de Nath’, il se serait déjà exécuté. Et peut-être aussi si sa p*tain de ceinture ne retenait pas son pantalon, et l’empêchait de mener à bien sa basse besogne. Ainsi, avec le peu de volonté qui lui restait, Rem rompit leur baiser, s’écartant à peine du visage de la belle, et demanda, avec sur le visage une moue d’enfant qui n’avait pas encore eut ce qu’il voulait, dans la même optique joueuse qu’il avait décidé d’adopter en cette occasion :

Rem ♠ : Dis, ça va pas ? T’as l’air un peu perdue, comme si quelque chose clochait pas …


[Je me suis battu pour faire ça ... j'espère que c'est bien -_-']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Dim 15 Mar - 18:53

    Rem ♠ : Nan, mais écoute ton cœur …

    Le sourire joyeux qui transparaissait sur les traits du jeune voleur ne concordait pas du tout avec la dureté et la véracité de ses paroles. Ecouter son coeur ? Mais qu'est-ce que cela signifiait vraiment ? Qu'il fallait assouvir toutes nos passions, quelles quelles soient, et laisser nos pulsions dominer notre esprit, allons jusqu'à nous priver nous même de notre intelligence et de notre capacité à raisonner ? Oh pourquoi est-ce que Nath' était-elle obligée de réfléchir à ce point ? Etait-elle incapable de taire sa pensée une minute, nan ?! Visiblement, ce n'était pas le cas. Pendant qu'elle était encore en train de déchiffrer le sens caché inexistant de sa précédente phrase, la belle pirate ne vit même pas Rem se pencher immédiatement sur elle, lui coller ses lèvres contre les siennes, forçant tout doucement le passage de sa langue, et la coller sur le lit. Ce n'est qu'à cet instant que Nath' se rendit enfin compte de sa quasi nudité. Cette fois, la tenue du voleur se colla à son corps, et la jeune femme eut la sensation qu'elle la portait elle. Elle ne répondait pas vraiment aux pulsions de Rem, se demandant encore si elle devait se laisser aller. Elle avait vraiment l'impression d'aimer l'homme cette fois, voilà peut être pourquoi elle ne voulait pas gâcher ça, et le remplacer par de simples & stupides envie de sexe. Et elle sentait intérieurement que ça finirait comme ça. Finalement, il parut se rendre compte de ses réticences, puisqu'il s'écarta (certes, très peu, mais tout de même assez pour la rendre plus à l'aise) et s'adressa à elle, d'une voix de gamin a qui ont vient de retirer son ballon avec lequel il s'amusait.

    Rem ♠ : Dis, ça va pas ? T’as l’air un peu perdue, comme si quelque chose clochait …

    Deux possibilités s'offraient à la jeune femme dorénavant, elle ne pourrait plus passer à la trappe. Soit elle disait la vérité, soit elle mentait. Elle avait beau être une pirate, avoir tous les défauts du monde, adorer frapper Ash, elle n'en était pas moins une menteuse. Voilà bien une chose qui n'était pas dans ses gènes et que ses parents avaient tout de même eut le temps de lui apprendre. Elle opta donc pour la première option qui se présentait à elle, même si ce n'était pas de grande joie.


    Nathalia ○ : Eh bien ... je ne sais pas. J'ai peur qu'entre nous, cela se transforme seulement en pulsions sexuelles si nous nous laissons aller sans plus nous connaître. J'ai aussi peur que tu ne me prennes pour une de ses trainées et que tu te dises qu'une fois que tu m'auras, j'assouvirais tous tes désirs. Je ne suis pas de celle là, pas du tout. Je suis une pirate et même si c'est dur à dire, j'aurais surement peu de temps à te consacrer. Je veux dire que ... si, ce que tu veux, c'est une femme qui soit toujours là pour toi, je ne suis pas celle-là. Tu vois, j'ai peur qu'entre nous, cela se transforme en "je-viens-frapper-à-ta-porte-les-nuits-on-couche-ensemble-et-ciao". Tu vois ce que ça veut dire ? Je sais je ... c'est stupide.

    Nath' n'avait pas cessé de rougir durant toute sa tirade. C'est finalement en tirant un coussin sur elle, et en faisant mine de s'étouffer avec qu'elle parvient à cacher ses joues et son visage du regard de Rem. Ce même regard qui lui sentait tout à coup accusateur. Ses mains prises par le coussin, ce fut à ses jambes de bouger, enfin. Elle amena l'une d'elle sur les mollets de Rem, comme pour l'emprisonner, afin qu'il ne s'enfuit pas devant sa stupidité. Dorénavant, ils avaient encore plus l'air de commettre une bêtise que dans leur position initiale. Les jambes de Nathalia repliées sous les fesses de son presque-amant, les mains de ce dernier caressant les cheveux, le ventre, les hanches de sa presque-amante ... Son esprit changea du tout au tout, comme pour la troisième fois de leur entrevue. Elle ne cessait de changer d'avis, décidément. Toujours le coussin sur la figure, histoire d'éviter le regard de Rem, elle lui retira son tee-shirt en faisant doucement glisser ses mains sur son torse. Ses frissons ne lui échappèrent pas une seule fois ... elle les goutait des doigts, et ça la rendait tout simplement heureuse. Elle savait qu'il l'aimait. Plus rien ne comptait.


Dernière édition par Nathalia McPhee le Jeu 19 Mar - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 19 Mar - 8:52

Et sur cette stupide tirade, la blonde se protégea de ses lèvres par un coussin tandis que les siennes, pourtant entrouvertes, ne laissait aucun son s’échapper. Lui, le voleur sans foi ni loi, qui refusait d’habitude toute notion de futur ou passé, ne serait-ce que pour ne pas sombrer dans la dépression ou la folie, s’interrogeait, presque avec effroi, sur ce qui pouvait réellement y avoir entre lui et la pirate tant cherché. Pouvait-il espérer une relation normale, semblable à celle de n’importe quel couple, où ils s’aimeraient sans problèmes, ou au moins s’amuseraient ensemble ? Non. Rem le savait, et ne voulait même pas essayer. Ils étaient des criminels recherchés officiellement pour elle, et officieusement pour lui. S’ils débarquaient dans un bar, ou n’importe quel endroit public dans Suria, ils risqueraient leurs vies, et si le voleur n’avait aucun problème avec la Mort, il refusait de la laisser emporter sa belle. Et bien sur, ce que Nath’ craignait n’était pas envisageable, autant couper les ponts tout de suite, ce serait moins douloureux. Alors, que faire ? C’était ce que Rem se demandait, oubliant complètement le fait qu’il avait son aimée sous son corps, et que cette dernière retirait plutôt sensuellement son Tee-shirt, l’amenant à frissonner de plaisir sans même qu’il s’en rende compte, car il était une nouvelle fois perdu dans ses pensées, et bien que la belle ne put le voir, son regard semblait éteint .... comme s’il n’y avait plus personne, que son âme avait quitté son corps, fuyant la réalité impossible auquel il était confronté. Finalement, l’âme du voleur revint dans son corps impur, à moitié dénudé, et, après avoir émit un soupir de découragement, sa blonde tête se laissa tomber sur le coussin, son visage disparaissant lui-aussi dans le tissu. Pourquoi la vie était-elle toujours si impossible avec lui, et à chaque fois qu’une bonne chose lui arrivait, en plus ?


Rem ♠ : C’est énervant, tu sais ? J’ai envie de t’aimer, mais je ne trouve aucun moyen pour, parce qu’on est tous les deux recherchés et que mener une relation normale semble impossible. J’ai envie de te dire qu’on s’en fout du reste, que je vais te prendre dans mes bras et te laisser me découvrir complètement, histoire que tu tombes amoureuse de moi, mais j’ai peur qu’on ne nous sépare, et que tu meures par ma faute. Je veux tout te dire sur moi, sur comment je suis né et pourquoi, mais j’ai le sentiment que tu prendras tes affaires et fuiras. Et j’ai envie de te voir, d’admirer tes yeux, de jouer avec tes lèvres et de caresser ton visage, mais un stupide coussin m’en empêche !!


Et sur ce, le coussin inutile vola à l’autre bout de la pièce, dévoilant à la pirate un Rem plus ou moins furieux, contre lui-même et le monde, et ne trouvant rien de plus intelligent que de crier sa colère à la personne qu’il aimait le plus au monde, sans s’imaginer que ses paroles pourraient blesser cette dernière, et l’éloigner de lui. Du moins, pas à temps, car lorsqu’il vit la mine désemparée de Nath’, toujours accrochée à lui et découvrant un aspect un peu moins mignon de sa personnalité, le voleur s’en voulut immédiatement et voulut se tuer, ou remonter dans le passé pour se dire de la fermer. Mais le mal était fait, et il ne fit rien de mieux que s’éloigner de sa belle, la fuyant presque, de peur d’aggraver son cas. Il traversa la chambre et se réfugia dans la salle de bain, sans un mot, où il se laissa littéralement tomber, s’appuyant contre le mur encore trempé et se prenant la tête entre les mains, culpabilisant de plus en plus. Dire que c’était une soirée tellement bien partie, et voilà qu’il gâchait tout … Que faire, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Jeu 19 Mar - 11:48

    [HiHiHiHiHi Je vais tout gâcher, en espérant que tu me suives Razz

    J'ADOOOOORE ton nouveau vava xD]

    Nathalia avait écouté tout du long la tirade du voleur. Elle sentait un poignard qui s'infiltrait de plus en plus dans son coeur et le lui faisait voler en éclat. Ce qu'elle ressentait était insoutenable. Alors comme ça, il avait peur qu'elle ne s'enfuit, qu'elle l'abandonne parce qu'il lui aura raconté son histoire ? Etait-il stupide ? Non, bien sur ... il ne la connaissait pas vraiment, voilà où était le vrai problème. Ce manque de confiance entre eux lui apparaissait encore plus clairement qu'auparavant et la faisait presque autant souffrir que les paroles du jeune voleur. Le moment où sa douleur atteignit son paroxysme fut lorsque Rem fit voler son coussin dans la chambre, dévoilant son visage furieux au passage. Un peu plus et elle se serait enfuit en courant. A la tête qu'il faisait, Nath' avait la sensation qu'il allait la frapper ! Pourquoi lui en voulait-il tant que ça ? Pourquoi était-ce sur elle qu'il se défoulait alors qu'elle n'avait qu'une envie, celle de pleurer ? Les questions tourbillonnaient dans son esprit, sans pour autant qu'elle trouve ne serait-ce qu'une once de réponses. Le terme "pirate" devait à lui seul justifier tous les accès de Rem. Mais pourquoi avait-il lu cet article ... s'il n'en avait rien su ... Très vite, le voleur s'éloigna d'elle et courut dans la chambre jusque dans la salle de bain, comme pour se cacher. Nath' l'entendit glisser contre le battant de la porte, mais ne fit rien pour le retenir. Elle était bien trop tétanisé pour bouger. Elle dut pourtant s'y résoudre. Sortant du lit comme à regret, la première chose qu'elle fouilla fut sa tunique. Mais où l'avait-elle mis ? Etait-ce normal qu'elle y voit flou à ce point ? La canette de bière fut la première chose qu'elle vit. Elle avait un petit peu couler sur le sol, mais rien de grave, et Nath' comprit enfin pourquoi elle y voyait si flou que ça. Sa tunique était étalée par terre, juste à côté de la boisson, et avait manqué de peu d'être aspergée. La pirate se releva pour la prendre, et se rhabilla en quatrième vitesse. La tenue n'avait pas encore séchée, mais c'était toujours mieux que d'être nue, surtout dans une situation comme celle-ci. Son sac, lui aussi, était par terre, alors qu'elle aurait pu l'accrocher sur le porte-manteau. Dire qu'elle l'avait laissé si près d'un voleur ! Voilà, elle était prête à partir. Après tout, plus rien ne la retenait ici, dans cette chambre d'hôtel stupide ! Ces amis devaient l'attendre, chez elle. Ami qui ne se défoulait pas sur elle dès qu'ils en avaient envie, d'ailleurs, mais qui eux, savaient se retenir. Et surtout, des amis pirates qui comprenaient sa douleur. Nathalia avait besoin de ça, elle avait besoin d'être comprise, ce que Rem n'avait jamais pu lui offrir. Il avait eut la chance, c'était désormais trop tard. Elle enfila ses chaussures rapidement, et, lorsqu'elle passa devant la salle de bain, elle s'y arrêta quelque temps, n'osant toutefois pas parler. Elle caressait la porte du regard, et à chaque instants elle espérait qu'elle s'ouvre et que Rem en sorte, qu'il la prenne dans ses bras ... tout aurait été si beau, si parfait ! Cet instant ne se produisit pas. Déçue, Nathalia décida de prendre la parole, pour une longue tirade, qu'elle savait vaine, mais qu'elle avait eut envie d'énoncer depuis le début, depuis qu'il avait vu dans ce journal l'article qui la concernait.

    Nathalia ○ : Au tout début de notre rencontre, avant de monter dans cette chambre, tu as vu ma photo dans ce journal, tu te rappelles ? [aucune réponse] Je sais que tu t'en souviens. Quant on est montés, je n'ai rien osé te dire, et tu m'as certifié que tu t'en fichais, que ça ne changeait rien. Je sais que je n'aurais que peu de temps à te consacrer, que je ne pourrais même pas te montrer l'endroit où je vis vraiment, où je laisse mes amis chaque jours, je ne pourrais pas m'ouvrir complétement à toi. Mais ne crois-tu pas que tu aurais du y réfléchir avant, au lieu de tout me sortir maintenant ? Est-ce que tu t'imagines le mal que tu me fais ? Je voulais juste qu'entre nous, cela se passe au jour le jour ... je sais que c'est moi qui ai lancé ce sujet, que j'avais peur pour notre avenir, mais je me rends maintenant compte que j'ai fait une erreur. Si ce n'est pas ton cas, nous n'avons rien à faire ensemble, Rem. Nous ne nous ressemblons en rien, et ce que je découvre petit à petit sur toi ne me plait pas. Je sais faire fi de mes pensées, pas toi. Je sais contrôler ma colère, pas toi. Je sais aussi reconnaître mes erreurs, ce qui visiblement n'est pas ton cas. Quel avenir pouvons nous avoir ensemble ? Je ne comprends pas ta saute d'humeur, je ne vois pas pourquoi tu t'es si énervé contre moi ... Es-tu n'est visiblement pas décidé à me répondre. Alors je vais te laisser réfléchir, bien planqué dans ta salle de bain. Encore une autre différence entre nous. Tu fuis tes problèmes d'une manière lâche, moi, je les affronte. Au revoir Rem.

    Nathalia se releva, caressant des yeux une nouvelle fois la porte de la salle de bain, imaginant la contour et la silhouette de Rem de l'autre côté. Elle savait qu'il n'ouvrirait pas la porte, surtout pas après ce qu'elle venait de lui dire. Sans doute se serait-il encore énervé. Pourtant, elle savait parfaitement que s'il ne la rattrapait pas, ils n'auraient plus aucune chance de se revoir un jour. Ce n'était pas un "salut" banal qu'elle avait adressé au jeune voleur, mais un adieu, bien camouflé derrière une longue tirade. Elle ne pouvait se résoudre à la prononcé ainsi. "Adieu" ... quelle sonorité étrange ! Nathalia se dirigea vers la porte. Elle ne se retournerait pas, c'était trop tard. Lorsqu'elle la ferma derrière elle, une larme coula sur sa joue. Elle ne savait que trop bien ce que ça signifiait, et ça la faisait souffrir. Restant adossée derrière le battant, elle ne parvenait pas à faire un pas en avant ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Sam 21 Mar - 10:28

[il est bien, hein =3 !! nyaah, fais gaffe, le premier paragraphe est un gros trip dépressif, donc le prend pas trop sérieusement]


Un idiot, voilà ce qu’il était. Pour être plus précis, un enfant sans morale, incapable de prendre des décisions, ou de s’engager. Dire qu’il avait 27 ans … et qu’il ne prenait conscience de ce qu’il était vraiment en perdant la seule personne qui lui avait donné un peu d’amour, ou du moins une illusion de ce sentiment si rare. Le voleur ne se découvrait qu’une fois s’être enfui de l’unique personne qu’il aimait sincèrement, après s’être acharné sur elle, perdant sans raison tout contrôle, et, caché dans une salle de bain d’un hôtel anonyme, il avait maintenant peur de retourner la voir, et à cause de ça allait probablement la perdre. Non, c’était sûr, il allait la perdre. Et même en le sachant, Rem ne trouvait pas le courage d’aller la voir, de s’agenouiller et lui demander pardon, priant pour que Nath’ le lui donne. Il restait tête baissée, adossé contre un mur encore mouillé de la salle de bain, espérant pour un miracle, sans comprendre que pour un damné comme lui, aucun Dieu ne viendrait. Peut-être le punissait-on pour son existence impie, en le dépouillant de la chose qu’il aimait plus que tout, comme il le faisait si souvent, sans éprouver la moindre pitié ? À moins que ce ne soit dans sa nature que de blesser ceux qui l’entouraient, et ce qui se passait était inévitable, inéluctable, et sérieusement masochiste ? Qu’en savait-il ?! Il était l’ombre d’un dont on avait volé la vie, né dans un laboratoire, et destiné à une vie de souffrance, contrastée uniquement par son attitude si souvent innocente de gamin perdu, alors niveau connaissance, c’était à peine si le blond savait lire et écrire. Il n’était pas stupide, mais lorsqu’on ne naissait véritablement que vers sa quinzième année, comment s’adapter à un monde si évolué le considérant déjà comme un adulte, après avoir tué jour après jour des animaux pour survivre ? En attendant, la pirate devait être en train de rassembler ces affaires, tandis que lui se morfondait dans son délire de dépressif, toujours complètement amorphe. À y réfléchir, peut-être se complaisait-il dans ce sombre rôle de copie sans âmes, non ? Certes, la vie ne l’avait pas gâté, mais ne déformait-il pas la réalité en une noire illusion par pure envie, nuit après nuit, au point de s’y accrocher comme à une drogue ? Dire qu’il croyait, en se jurant d’arrêter de trop boire, être débarrassé de toutes ces mauvaises habitudes … Nath’ devait avoir finie de s’habiller, non ?

Nathalia ○ : Au tout début de notre rencontre, avant de monter dans cette chambre, tu as vu ma photo dans ce journal, tu te rappelles ?


Les paroles qui suivirent finir d’arracher son cœur et de faire prendre conscience au blond que ce qu’il avait dit et fait était allé droit au cœur de la belle, et que le point de non-retour venait d’être passé. Et pourtant, il ne parvenait pas à bouger, ne serait-ce que pour lui dire adieu à son tour. Alors que Rem l’entendait sortir, il ne réussissait pas à bouger le moindre muscle, chacun étant engourdi par des poids de pur désespoir. Enfin, tous, sauf un, car son cerveau, et l’esprit malsain qui y résidait, semblait se réveiller de l’obscur cauchemar où il s’était plongé, et s’agrippait aux paroles qu’il venait d’entendre, voulant comprendre ce qu’il avait fait de mal. Comme si c’était dur. Voyons … il avait agi de manière irresponsable en se laissant aller à la peur de perdre Nath’, peur qui avait engendré une rage folle dans l’immédiat, et rage folle qui avait à son tour faite naître une peur encore plus grande, et l’avait amené à fuir, puis à se perdre dans la mélancolie avant l’heure. La porte se refermait, mais lui se relevait, enfin conscient de ce qu’il risquait de perdre. Un déclic ? Apparemment … en tout cas, il avait repris ses esprits, retrouvé sa personnalité et regagné son principe de base : « ne je mais vivre que dans le présent ! ». Celui qui était tombé amoureux de la blonde était revenu, et l‘autre, qui l’avait perdu, ne reviendrait pas. Et avec un peu de bol, si elle ne l’avait pas encore renié, Rem savait quoi dire pour se faire pardonner. Du moins il le croyait … Il se releva donc et, sans se préoccuper plus des adieux qu’elle lui avait dit ou du fait que la porte était déjà refermé depuis au moins une minute, Rem se précipita hors de la salle de bain et, traversant la chambre, se jeta presque sur la porte, qu’il ouvrit à la volée … pour se retrouver face au dos de Nath’. Aucune réaction des deux côtés, d’abord, puis, la belle se retourna tandis, qu’il demeurait immobile, et silencieux. Enfin, ils se faisaient face. Quoiqu’il était un peu plus grand, et elle devait plus voir sa bouche et le bas de son nez qu’autre chose, mais bon … Quelle importance ? Le voleur avait enfin une occasion de se racheter, donc qu’il soit pied et torse toujours nu, qu’il ait les yeux rougis par des pleurs et que son pantalon soit complètement humide, ça ne changeait vraiment rien à la situation. Sans s’autoriser un regard pour la blonde, ne voulant pas voir le visage blessé et en colère qu’il avait créé, Rem se mit à genoux et fit ce qu’il aurait dût faire depuis quelque temps : il s’excusa.

Rem ♠ : Je sais que ce que j’t’ai fait est impardonnable, mais ça m’empêche pas de t’aimer, et si j’essaye pas de me faire pardonner maintenant, on se reverra jamais. Donc je te demande juste cinq minutes pour tenter de m’expliquer. Plus de secrets, plus de mystères, tant pis si ça réduit mon soi-disant charme, tu sauras tout sur moi, et j’espère que ça pourra t’aider à m’excuser. Je ne veux pas te perdre, et tant pis si je dois m’humilier pour ça. De toute façon, ma situation ne pourrait vraiment pas être pire, donc si tu ne veux pas me donner une seconde chance, je disparaîtrais. Pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Dim 22 Mar - 14:33

    Nathalia n'était adossée à la porte que depuis deux minutes quand celle-ci s'ouvrit à la volée. La jeune pirate dut faire un grand effort pour ne pas tomber, et un autre encore plus grand pour obliger son esprit à se tourner. Rem se trouvait là, devant lui, et il n'osait même plus la regarder en face. Reconnaissait-il ses erreurs, voulait-il se faire pardonner ? Ou, au contraire, lui jeter des trucs à la figure comme elle venait de le faire ? Dans tous les cas, ça ferait souffrir le coeur de la belle blonde alors ... Lorsqu'elle vit Rem se mettre à genoux, ses yeux s'écarquillèrent malgré elle sous l'effet de la surprise. On aurait dit qu'il voulait la demander en mariage ! Pourtant, Nath' n'était pas le genre de fille à croire ça à tout bout de champ, ni le genre à accepter une demande en mariage. Lorsque le voleur prit la parole, elle fixa son regard dans les yeux de son bien-aimé. Décidément, malgré tout ce qu'elle lui avait dit, Nath' aimait encore le jeune homme, et bien plus qu'elle ne l'espèrait.

    Rem ♠ : Je sais que ce que j’t’ai fait est impardonnable, mais ça m’empêche pas de t’aimer, et si j’essaye pas de me faire pardonner maintenant, on se reverra jamais. Donc je te demande juste cinq minutes pour tenter de m’expliquer. Plus de secrets, plus de mystères, tant pis si ça réduit mon soi-disant charme, tu sauras tout sur moi, et j’espère que ça pourra t’aider à m’excuser. Je ne veux pas te perdre, et tant pis si je dois m’humilier pour ça. De toute façon, ma situation ne pourrait vraiment pas être pire, donc si tu ne veux pas me donner une seconde chance, je disparaîtrais. Pour de bon.

    Nathalia résista à l'envie de se jeter dans ses bras et de l'embrasser. Après tout, elle ne voulait pas qu'il ai la victoire trop facile et qu'il oublie sa promesse de tout lui dire dès qu'elle aurait fait mine de lui pardonner. Oh nan, ce serait beaucoup trop simple. Elle lui prit la main pour l'aider à se relever, et s'écarta de lui d'un pas. Juste tout petit, plus symbolique que véritable, qui sembla faire mouche dans le coeur de Rem, son visage le trahissait plus encore que les gestes de son corps. Elle ne prit la parole qu'après avoir réfléchit un long moment à ce qu'elle allait dire, long moment qui parut durer une éternité, seulement troublé par les respirations des deux jeunes gens de temps à autre.

    Nathalia ○ : Tu veux que je te pardonne ? Tu n'es pourtant pas sorti de la salle de bain quand j'avais besoin qu'on s'explique. Je te remercie tout de même de ne pas m'avoir laissé partir alors que tu savais pertinemment qu'on ne se reverrait plus dans ce cas-là. Dois-je prendre cela comme une preuve d'amour ? Je ne sais pas. Rem ... tu as dis toi même vouloir m'aimer. Certes, nous sommes tous les deux recherchés, mais n'avons nous pas réussit à nous en sortir jusque là ? Pourquoi est-ce que ce serait différent à deux que seul ? Nous pourrions juste partager la même galère ... qui sait, peut-être que ça nous rapprochera. Je suis la seconde du plus grand club de pirate, ma photo parait dans une majorité de journaux car je suis celle qui fait le plus d'esclandre, et j'ai pourtant toujours réussit à vivre et à m'en sortir, parfois même en me foutant de la figure des gardes. Penses-tu que mon amour avec toi pourrait compromettre cela ? Crains-tu de me faire du mal et de me mettre en danger ? C'est stupide, et cela témoigne de la peur que tu as a t'engager, voilà ce que je soupçonne. Ta colère était infondée, et j'aimerais des explications à ce sujet. C'est tout ce que je te demande.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   Mer 1 Avr - 18:44

Rem était encore tremblant, de peur et d’appréhension, lorsqu’il vit la blonde lui prendre la main, et l’aider à se relever, un air pensif peint sur son visage. Lui pardonnait-elle ? Non … pas encore, du moins. Enfin, c’est ce que le voleur espérait, car il ne savait pas ce qu’il ferait si elle lui refusait son pardon. Le suicide serait la voie qu’il prendrait, bien sur, mais la manière dont il orchestrerait sa mort, il l’ignorait encore. Poison ? Non, trop banal … Quitte à mourir, autant être original ! Ainsi, tandis que Nath’ cherchait les bons mots pour accompagner ses questions, lui cherchait la bonne arme pour l’accompagner dans une possible mort, prenant également un air songeur. Finalement, il se décida plus rapidement que la blonde, et il put donc observer cette dernière, cherchant la moindre indication sur ses pensées. Comme pour lui, ses yeux semblaient quelque peu rougis, mais il tenta de ne pas trop s’y attarder. Vu ce qu’il avait dit, Rem aurait eut des doutes sur les sentiments de la blonde en ne trouvant pas le moindre signe de pleurs … arrogant, lui ? Non… juste fou d’amour. Et même après avoir agi comme le pire des salauds, il ne pouvait qu’espérer cet amour partagé … Malheureusement, il n’eut pas le loisir de se préparer à la seconde douche que Nath’ allait lui donner, car une fois encore, il se perdit dans ses yeux bleus, comme un stupide poisson ans l’océan … Jusqu’à en être repêché par les paroles de sa belle, qui remis au passage son cerveau en marche, histoire qu’il puisse répondre à ses interrogations.

Nathalia ○ : Tu veux que je te pardonne ? Tu n'es pourtant pas sorti de la salle de bain quand j'avais besoin qu'on s'explique. Je te remercie tout de même de ne pas m'avoir laissé partir alors que tu savais pertinemment qu'on ne se reverrait plus dans ce cas-là. Dois-je prendre cela comme une preuve d'amour ? Je ne sais pas. Rem ... tu as dis toi même vouloir m'aimer. Certes, nous sommes tous les deux recherchés, mais n'avons nous pas réussit à nous en sortir jusque là ? Pourquoi est-ce que ce serait différent à deux que seul ? Nous pourrions juste partager la même galère ... qui sait, peut-être que ça nous rapprochera. Je suis la seconde du plus grand club de pirate, ma photo parait dans une majorité de journaux car je suis celle qui fait le plus d'esclandre, et j'ai pourtant toujours réussit à vivre et à m'en sortir, parfois même en me foutant de la figure des gardes. Penses-tu que mon amour avec toi pourrait compromettre cela ? Crains-tu de me faire du mal et de me mettre en danger ? C'est stupide, et cela témoigne de la peur que tu as à t'engager, voilà ce que je soupçonne. Ta colère était infondée, et j'aimerais des explications à ce sujet. C'est tout ce que je te demande.

Levant la tête vers lui, espérant enfin comprendre le blond, Nath’ semblait emplie de doutes mais aussi … d’espérance ? Rem avait certes promis d’arrêter tous mensonges, et surtout par omission, mais même après sa rage inexpliquée, elle voulait encore croire en lui ? D’ailleurs, le fait qu’elle lui ait donné une seconde chance en était la preuve, mais ce regard … il le déroutait. Enfin, le voleur était heureux de la confiance que la blonde lui portait, mais il ne pouvait aussi s’empêcher d’être un peu effrayé … Serait-il à la hauteur ? Et, avait-elle raison ? Avait-il vraiment peur de s’engager ? Soucieux de ne pas être irréfléchi, Rem ferma les yeux, rejetant sa tête jusqu’à toucher la porte, encore à moitié ouverte, et se mit à interroger lui-même sa conscience … Qu’en était-il vraiment ? Une fois à nouveaux, seules leurs respirations respectives troublaient la quiétude de l’hôtel, tandis que cogitaient les petites neurones du blond, dans l’espoir de justifier ses actions et, prouver à Nath’ que, comme il le pensait maintenant, il valait mieux qu’ils soient ensemble. De toute manière, s’il échouait dans cette tentative, le voleur aurait perdu définitivement sa raison de vivre et, comme pour une drogue, une fois la saveur connue, on ne pouvait s’en passer. Plus jamais … Pourtant, il n’était plus trop inquiet, peut-être parce qu’il était résigné à tout accepter, ou se concentrait trop pour imaginer une réponse négative, et ce qu’elle entraînerait. La preuve, son corps n’était plus frissonnant, et les seul mouvements visibles étaient respiratoire, au niveau de son torse, encore dénudé … Heureusement que personne n’avait eu l’idée de sortir d’aller dans le couloir, d’ailleurs, sinon … En fin de compte, après quelques minutes, Rem dit, d’une voix rauque au ton doux, avec l’air d’un chien battu:


Rem ♠ : Nath’ … Je n’ai aucun doute, et si on devait former un couple, ça ne faciliterait pas du tout les affaires des sentinelles. Tout à l’heure, j’craignais juste, comme ils l’ont fait durant toute ma vie libre, que d’autres personnes bien plus influentes et puissantes s’en mêlent, si un jour mon existence devrait être étalé sur un journal. Jusque là j’ai réussi à leur échapper mais … j’avais peur qu’il ne cherche à m’atteindre à travers toi ... car, si toi tu es un danger de par tes actes, moi j’en suis un de par mon existence, et tant que je vivrais, certains hommes de Suria ne pourront dormir …

Voilà pour les raisons de sa colère. Maintenant, Rem devait expliquer en quoi il était un danger plus grand que la pirate ne l’était. Il devait, enfin, révéler son secret. Et à celle qu’il aimait le plus, pour ne rien gâcher ! Dire qu’il s’était tut tout ce temps … Presque quinze ans, s’il comptait bien. D’une voix plus tremblante, il reprit donc, et, les yeux baissés, de honte et presque, de peur, Rem murmura :

Rem ♠ : Je ne suis pas … je … j’ai été créé … par le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hot] Deux malfrat ... une chambre ? [Pv: Nath']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Topics terminés :: RP Terminés-
Sauter vers: