AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shane Nocteë

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Shane Nocteë   Ven 11 Juil - 20:40

DJ (Dans Jeu) :

I/ Etat Civil :

Nom : Nocteë
Prénom(s) : Shane (prononcer "sheïne") Kaâlyn.
Surnom : /
Age : 17 ans bientôt révolus
Sexe : Masculin
Sexualité : Homosexuel
Race : Humain
Signe : Air
Lieu de Naissance : Anthélima
Lieu de Résidence : Anthélima, Quartier populaire
Métier : /
Classe Sociale : Peuple
Clan : /


II/ Histoire :

Pour comprendre Shane, il faut parler un minimum de sa mère. De sa génitrice. Kaâlyn. Sans raconter sa vie entière, on retiendra d'elle son enfance au milieu de parents sévères et oppressants, son mariage avec le premier venu ressemblant à une fuite, sa grossesse deux mois après son mariage. Et nous ferons une pause ici.
Mariée sans être amoureuse, elle entoura son ventre naissant de toute la tendresse et l'affection dont elle était capable. Elle ne travaillait pas, aussi faisait durant la journée des balades dans la ville, pour montrer le monde à l'enfant qui se formait en elle, ou bien restait chez elle, allongé ou assise, et lui parlait. Elle prenait garde de ne jamais dire de chose mauvaises, s'arrangea pour que les neuf mois d'attente soient les plus agréables possibles. Elle était d'eau et son mari de feu. Elle disait en riant qu'elle espérait que l'enfant serait de son signe à elle aussi. Pour son mari, que nous prendront le temps de nommer tout de même ; Aasrienn (...), n'importe lequel était bon, sachant rationnellement que chaque déesse apportait sa bénédiction au nouveau né qu'elle protégeait. A partir du septième mois, le soir à table, on débattait tranquillement pour choisir le nom de l'enfant. Si c'était une fille on l'appellerait Shayne. Et si c'est un garçon... Shayne. Petite moue du futur père. Pour lui certaines lettres n'étaient pas à mettre dans un prénom masculin, dont le "y" qui finirait force, par le rendre efféminé. Shaine, proposa-t-il, et sa compagne fronça les sourcils, élimina purement et simplement la lettre gênante, en décrétant que ça se prononcerait pareil. Mal à moitié enlevé seulement.
Une vieille voisine l'aida à enfanter. Elle ne comprit pas vraiment la raison pour laquelle on ne lui donna pas son fils quand elle le réclama. Quelques secondes plus tard, de nouvelles contraction montait en elle, et elle accoucha une deuxième fois avec une joie et une fierté doublée. Son mari, qui n'aimait pas se ronger les sang inutilement, avait occupé son attente en allant chercher des fleurs. Aussi quand il revint et trouva son épouse avec deux beaux garçons dans ses bras, il ensevelit sa chambre de fleurs, et également sa veille voisine. Il passèrent la soirée, enjoués comme sous l'emprise de plusieurs alcools, et trouvèrent un nom pour le dernier-né, improvisant selon ses grimaces. Oui au début ils voulurent l'appeler Aarien, en double référence à son père et son élément. Le bébé ouvrit de grand yeux ronds et loucha en plissant le nez, il convinrent de l'appeler alors Niven.
Les deux bébés jouissaient de grands yeux au bleu électrique, et étaient bercés le soir pendant que leur mère décidait de leur second prénom. Elle refusa de les affubler des noms de ses propres parents et leur donna le sien à la place.

Étant nourrisson, Shane ne fut jamais, jamais séparé de son jeune frère. Ils dormaient dans le même lit et connurent très jeunes le partage de couverture, dans les bras de leur mère, Niven était collé à son frère qu'on allaitait premier, ou pas selon lequel on chipait le premier. Le problème vint rapidement ; comment les différencier ? Certain jumeaux développent des caractéristiques spéciales, mais ces deux là poussaient la chose jusqu'à être symétriques dans leurs grains de beauté. Au début son père leurs chatouillait le ventre, celui qui riait et gazouillait en ajoutant les bras étaient son bien-aimé premier fils, Niven était celui qui gigotait et essayait de se saisir du doigt. On donna peu après un petit bracelet rouge à Shane dans cet unique but.

Ils grandirent toujours, toujours ensembles. Si Niven ne finissait pas son assiette au repas de midi, Shane faisait de même, en prenant soin de manger approximativement la même quantité que son frère. Toujours se comprendre, toujours ressentir la même chose que l'autre, et ils gommèrent leurs différence dans leur volonté d'être semblables. Ils esquissaient une doux sourire quand on les confondaient.
Les cheveux qui leur poussaient sur la tête étaient du blanc immaculé de ceux de leur père. Les yeux de Shane devinrent d'un bleu soutenu plutôt que trop brillant, ceux de son frère se ternirent encore et devinrent bleu délavé. Pour mieux aller avec son prénom.

Les enfants eurent six ans. Ce n'est pas que Kaâlyn ne supportait plus son mari. C'est qu'elle était amoureuse. Oui mais pas de lui. De la voisine qui venait d'emménager. Elle venait d'ailleurs. Son teint basané trahissait ses origines, sa mère gitane. Elle l'avait souvent invité, et avait bu son passé, sa mère qui avait consenti à la donner à son père qui avait eu le coeur brisé de voir son amour partir, et l'avait élevée avec adoration. Elle avait de grosses boucles noires encadrant sa peau mate, des yeux noirs et des dents si blanches...
Pendant quelques années, ce ne fut pour la famille qu'une "amie de maman".
Jusqu'à ce que maman ne décide de se séparer de leur père. Aasrienn accusa remarquablement le coup, même s'il montrait plus de la peine que de la colère. Les enfant eux ne voulaient pas que leur père parte. Ils fuguèrent quand on commença à envisager le fait de les séparer. Ils furent récupérés très rapidement, et restèrent avec leur mère qui les nourrissait et les bordaient, et voyaient le week-end leur père qui leur offrait des cadeaux.
Leur mère partait le plus souvent durant la journée, non pas qu'ils ignoraient où elle se trouvait, mais ils était tout de même seuls chez eux. Volonté de se rapprocher qui s'accrût. On grimpe encore sur l'échelle des années. Les jumeaux ont bientôt seize ans. Ce sont des adolescents aux membres fin et aux cheveux laissé pousser longs, au même style vestimentaire, avec seuls le nuance au fond de leur yeux comme différence. Jusqu'ici ils n'avaient pas reçu de chose comme une confession amoureuse. Non pas que les petites filles ne fantasmaient pas sur eux mais elles auraient bien été incapable de les différencier et de savoir qui était Niven ou qui était Shane. Il y en eût une qui fut plus téméraire que les autres. Qui aimait Shane et qui le dit à Shane. De toute façon elle avait eu une chance sur deux de tomber juste. Niven la repoussa pour son frère qui ne trouvait pas ses mots et le tira chez eux, boudant rageusement jusqu'à la fin de la journée, jusqu'au soir où son frère le prit dans ses bras pour le calmer et dormir.

C'était une pente glissante. Bientôt ils s'embrassaient, plus comme des frères, mais comme des amants. Ils découvrirent les caressent et ce qu'on appelle le sexe l'un avec l'autre. Moment de leur vie où ils étaient parfaitement heureux, ne manquaient de rien, étaient comblés sans jamais avoir rien demandé. Ca ne leur sembla même pas étrange une seconde. Maman aimait bien la voisine...

Nouveau saut dans le temps. Les deux jumeaux approchaient doucement des dix huit ans. Shane ne voyait aucune objection à continuer à vivre dans cette maison presque vide, en continuant à être nourri et logée par sa mère. Niven lui... lui regardait ailleurs, de plus en plus souvent. Il regardait le ciel, avait entraîné son grand frère sur des Overboard pour goûter au vent et faire des figures. Son petit frère lui rêvait de partir, et bien qu'il ne souhaitait pas partir sans lui, Shane le sentait petit à petit moins dépendant, désirant avoir son propre caractère, fréquenter d'autres gens.
Ce sont ses autres gens qui ont du lui dire que c'était Shane qui pourrissait sa liberté, que c'était à cause de lui qu'il restait une moitié de personne. C'était sans aucun doute de leur faute si Shane se prit tout ces reproches dans la gueule, un soir où lui même avait haussé le ton que son frère aille vadrouiller ailleurs.
Dans un couple on appelle ça une rupture. Cependant eux étaient frères, ils continuaient à dormir dans le même lit, à se voir tout le temps. Disons qu'ils ne faisaient plus l'amour, ne passaient plus leur temps à se regarder dans les yeux et se comprendre sans se parler. Niven se coupa les cheveux en dessous des épaules. Le lendemain Shane fit la même chose, en imitant sa coupe. Le lendemain Niven n'était plus là, le jumeau resté seul resta prostré quelque temps, plongé dans une déprime légumineuse. Son premier geste fut de prendre un ciseau et d'aller sur le premier pont, s'asseoir sur le bord, et se couper les cheveux mèche par mèche, les jeter à l'eau pour les rendre à l'élément de sa mère.

A son tour il s'aventura dehors, se chercha une personnalité parce que la sienne l'avait abandonné.

Il a décourvert ses pouvoirs avec son frère. Ils avaient presque les mêmes. Il pouvaient "écouter" le vent, entendre des sons qui venaient de loin, discerner les odeurs aussi. C'était une plaie parfois, l'aîné entendait des choses sans le vouloir alors que son frère devait se concentrer un peu pour entendre. Niven, sur son Overboard, pouvait se laisser tomber vers le sol et se faire un coussin d'air assez conséquent pour le renvoyer vers le haut. Pour Shane c'était différent. Disons que quand il tombe en chute libre le pouvoir se manifeste sans lui, ça ralentit sa chute et le suspend à en général un mètre du sol. Là seulement il tombe.
En se promenant dans les rues, d'abord celles de son quartier, il put se rendre compte que certes son père était un bel homme, mais que les cheveux qu'il lui avaient léguée n'étaient pas... Normaux. Oh ce n'était rien de plus que des regards vaguement froncés.
Il retourna en haut de son toit, avec son Overboard emprunté. Le vent remontait d'en bas, lui remontait les odeurs sans qu'il le veuille réellement. Il y avait une femme et un clochard. Une odeur légère et parfumée et une autre puissante et repoussante. Mais il écoutait, en haut de son immeuble, s'il n'entendait pas son frère, quelque part loin de lui. Rien. Il jeta un coup d'oeil vers le vide. Ce n'était pas un immeuble des plus haut mais c'était assez pour lui nouer le bas des tripes. Planches sous ses pieds qui glisse un peu sur la bordure. Sensation étrange de savoir qu'on peut se suicider sans mourir. Énormément de vent dans les oreilles, seulement un sifflement ; à ce moment là les voix se mélangeaient pour devenir aiguës. Et son col roulé était remonté sur son nez. Monder quelques courants d'air ascendant, chercher l'endroit où il n'y aurait plus rien. Se laisser tomber. Sentir tous ses muscles se ramollir, ralentir, être suspendu, comme si Sa Déesse le tenait au creux de sa main et décidait de le laisser tomber pour punir sa maladresse.

Son frère ne revint jamais. Lui va vers les autres, n'importe qui, cherche la "liberté" que son frère a préféré à lui, juste la trouver, la vivre et la regarder avec mépris, parce que ce qu'ils avaient bien pu vivre tous les deux avaient été plus intense que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shane Nocteë   Ven 11 Juil - 20:40

III/ Personnalité :

Caractère général : Pu-é-ril. Shane c'est d'abord un enfant. Malgré qu'il soit l'aîné, il n'a jamais été celui sur lequel on s'extasie, et n'a peu près aucune autre caractéristique des aînés ; mature, attentif aux autres, possédant une volonté de protéger et de montrer l'exemple. Il est sujet à des crises capricieuses quand les choses ne se passent pas comme il le voudrait, et ne s'intéresse que très rarement aux sentiments des autres. Même son frère n'a pas eu cette faveur. Shane manifeste en général un désintérêt maladif pour les gens, ne se souviendra pas de votre prénom s'il ne vous porte pas un intérêt quelconque, ne se souciera pas de vous sauf si par un caprice quelconque il éprouve soudain l'envie de se rapprocher de vous. Ce qui est à mon avis la pire option. Comme s'il allait s'approcher des gens gratuitement. Ce qu'il veut en s'approchant quelqu'un c'est de l'affection, être quelqu'un de privilégié, de différent des autres. Si sa pauvre proie cède finalement à sa présence harcelante, elle subira diverses crises si elle a le malheur de refuser quelque chose à Shane. Par "crises", ce n'est pas toujours très expressif, il s'agit des fois de gros blocage de Shane, une réitération de sa demande, un sourire un peu tordu et dans sa tête un burin qui grave dans la pierre l'offense faite. Rajoutons qu'en plus de se souvenir de ce genre de chose comme un détraqué, il s'applique à rendre méticuleusement dans les jours suivants la douleur qu'on lui a faite, même si son manque d'intérêt aux autres ne le fait pas se rendre compte de leurs propres goûts et en général ses vengeances tombent à plat. Mais il est tellement bien fait qu'il ne s'en rend pas compte. A moins qu'on ne le regarde avec un regard froid et qu'on ne lui dise clairement. Les quelques amis qu'il a eu ont appliqués la même solution que son frère ; à savoir la fuite.

Après avoir toutes les qualités du gosse insupportable on peut se pencher sur son côté "enfant abandonné". Ont peu dire qu'il tente désespérément de remplacer un lien fort qu'il a eu depuis sa naissance. Même s'il est insupportable, même s'il mérite très certainement que tout le monde se barre et le laisse crever, dans les moments où il est mis en face de sa solitude il n'est qu'un condensé de tristesse. Ca tient dans ses yeux, il ne pleure pas quand il ne fait pas de caprice, mais pendant quelques instant il peut ressembler à une personne trop triste qui essaie de trouver ce qu'il cherche de la seule façon qu'il connaît, celle d'un enfant.
Il a le malheur d'être trop entier dans tout ce qu'il ressent, et de penser au présent plutôt qu'au futur, d'où ses caprices. En plus de ça... il n'est pas très patient. Ce qui ne l'empêche pas d'attendre son frère, mais il y a une exception à tout.

Son côté adulte ? Bon adolescent de presque 18 ans alors. C'est quand il fait de l'Overboard au dessus des toits. Ce sont ses quelques moments de calme, quand il est "bien", où il n'est rien d'autre qu'un adolescent relativement séduisant selon les goût, débarrassé de ses rancœur et de ses caprices. Si on le croise pour la premier fois dans un de ces moments, on pourrait le prendre pour quelqu'un de normal. A noter qu'il n'est pas seulement insupportable, sinon ça le crèverait ce petit. Il a tendance suivre ses amis partout, ou les faire suivre ça dépend des fois, et seulement envers ce petit nombre très restreint de personnes il peut se montrer attentionné...
Dans une certaines mesure...
Et quand il est dans de bonnes conditions....
Qualités : Dévoué à ceux qu'il aime, quelque peu dépendant aussi, loyal. On peut dire.... "énergique"... même si ça s'apparente plus à une pile électrique. Trois qualités c'est beaucoup quand même.
Défauts : Capricieux, rancunier, excessif dans sa colère comme dans sa joie, peu intéressé par "les autres", supporte très bien la solitude et s'isole s'il ne trouve pas de personne digne d'entendre sa voix.
Goûts : Assez compliqués en étant simple. Le côté simple c'est soit il aime, soit il n'aime pas. Il a un avis sur tout, quand il n'en a pas s'en fabrique un en deux secondes. Ses goût alimentaires semblent avoir été créer pour faire ch*** le monde, il est quasiment impossible à nourrir, c'est tout juste s'il ne précise pas la race et la cuisson du genre de tomate qu'il aime. En revanche on peut lui faire manger plusieurs fois de suite le même repas, il se lassera seulement le cinquième jour.
En matière de vêtement il aime bien les motifs rayés, mais pour les hauts seulement, il aime bien les vestes mais seulement avec beaucoup de poches, il aime bien les pantalons avec des lanières. Il extrêmement rigide sur ces critères, par la suite il n'est pas encore trop trop exigeant pour le reste.
Pour les "gens qu'il aime", il n'y a pas de genre. Ce sont des coups de speed, des choses qui ne s'expliquent pas, qui n'arrivent même pas la première fois qu'il croise la personne mais qui peuvent se produire à retardement.

IV/ Physique :

Physique Général : Que dire... des cheveux blancs coupés courts et relativement mal coupés, des grand yeux bleu couleur de belle mer, des membres tout pâles de ne pas sortir assez souvent et de traîner à l'ombre quand c'est le cas. Un corps en finesse, à cause de ses os assez fins qui cassent facilement. Pas d'inquiétude il survit à ses jeux acrobatiques par le fait qu'il ne tombe jamais. Sinon les probabilités de survies seraient... insuffisantes. Ses lèvres sont pâles et donnent l'impression qu'elles ne sont pas suffisamment irriguées. Élément particulièrement trompeur. Ca circule bien à l'intérieur, trrrès bien. Il rougit très facilement, on l'impression qu'il est gêné alors qu'il fait tout juste 24°, et ce genre de choses. Les afflux de sang se font aussi facilement ailleurs que dans les joues. Par ailleurs, une plaie assez profonde saignera de façon exagérée, ce qui le fera très rapidement tourner de l'oeil, ne supportant que très difficilement la vue du sang (le premier qui dit "chochotte" u_u...).
La chose la plus belle chez lui serait son dos, pour la courbe de sa colonne vertébrale, le dessin de ses omoplates et de ses épaules qui s'apparente plus à des ailes à leur base qu'à des appendices humains.
Signe(s) Particulier(s) : Une cicatrice sur le genou gauche. Sinon rien, vraiment...
Taille : 1m71
Poids : 59 kg


V - STUFF

Equipement : Un overboard qui a déjà pas mal souffert mais qui se plie mieux que n'importe quel autres aux fantaisies du propriétaire.
Pouvoirs : Une affinité plus grande que la moyenne entre lui et sa déesse, vu qu'il est "protégé" de façon à ne pas pouvoir nourrir par la voie des airs. Sa chute de freinera et il lévitera une seconde à une mètre du sol avant de tomber comme une masse. Il possède également la capacité d'écouter le vent, donc de sentir le danger venir de loin, si danger il y a.


HJ (Hors Jeu) :

• Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ?
Je dirais le contexte... et le trip sur les machines volantes à dispositions ♥
• Comment avez-vous connu ce forum ? Par Eren 'w'...
• Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? Eren Abel'
• Quel est le code ? [code validé]
• Avez-vous un autre commentaire à faire ? Pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Shane Nocteë   Ven 11 Juil - 21:53

Bienvenue à Suria ! =D

Et bien... Très jolie fiche, félicitation. *___*
Tu es validé.
Bon jeu sur Suria ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shane Nocteë   Ven 11 Juil - 21:58

Merci beaucoup !

*va poster d'un bon pas*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shane Nocteë   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shane Nocteë
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shane ? C’est ta sœur, la fleur.
» Shane McColgan
» (m) shane west ? libre
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» Heartbreaker version girl [Finish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Anciennes fiches-
Sauter vers: