AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).

Aller en bas 
AuteurMessage
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Sam 23 Mai - 23:51


Ambiance

Dans Le Jeu

    Etat Civil :

    • Nom : Kilstrong
    • Prénom(s) : Dante Abraham Lucius
    • Surnom : Danny, pour la plupart des gens. Son nom de code pour toutes missions reste cependant Shiroi, qui veut dire "Blanc" (Ndl : Voir description physique).
    • Âge : 18 ans. Ce n'est encore qu'un jeunot, mais il en est fier.
    • Sexe : Masculin.
    • Sexualité : Vous parlez d'amour? Lui, pas.
    • Race : Hybride Artificiel du loup blanc.
    • Signe : L'air.
    • Lieu de Naissance : Rotyerdham centre.
    • Lieu de Résidence : Aucun. Dante vit au jour le jour. Étant constamment en mouvement, il réside là où le porte sa mission.

    • Profession : Coursier dans une agence indépendante de tout gouvernement.
    • Classe Sociale : A la base, Dante est un membre de la Haute. Mais il s'est auto-rétrogradé au rang de citoyen basique.
    • Élu des Dieux : Oui [ ] Non [ x ]
    • Partisan : Oui [ ] Non [ x ]
Spoiler:
 

    Personnalité :

    • Caractère général : Pour commencer simplement, mais bien, commençons par les qualités. Dante est quelqu'un de sympathique et de très réfléchi. Un problème a toujours sa solution, une situation n'est jamais fichue, rien n'est impossible. Il passe à l'action uniquement après avoir vu toutes les solutions possibles, et ça ne lui prend plus tellement de temps. Depuis sa tendre enfance, Dante passe son temps libre à réfléchir sur les casse-têtes de l'univers, sur la moindre petite chose : Il apprend seul, évolue seul, grandit seul. A présent donc, il est doté d'une logique à toutes épreuves et d'une vitesse de réflexion presque inattendue. Malheureusement, cette intelligence irraisonnée nuit à la spontanéité : Pas très romantique, pas très bavard, aucunement dragueur, assez peu ouvert d'esprit...La réflexion avant les sentiments. D'ailleurs, sentiments...Encore faut-il les voir, les trouver...Savoir qu'il en éprouve encore.

    Dante est d'une pudeur affolante à ce niveau là. Pas physiquement, donc. Se déshabiller dans les vestiaires, pas de soucis, même devant les filles. Mais parler de lui...Ça, c'est impossible. Raconter son passé, dire d'où il vient, qui il est...En surface, ce n'est pas si problématique. Une présentation rapide, courte, précise. Mais rentrer en profondeur, raconter un souvenir quelconque...Non, il n'aime pas ça. Un énorme défaut qui, malgré tout, devient une qualité : Cela fait de lui une personne à l'écoute, digne de confiance puisqu'il est muet comme une tombe. Mais finalement, il n'est pas quelqu'un de proche.

    Aux yeux des autres, ce garçon aux cheveux blancs est plutôt un cérébral, voir un intellectuel pour certains jaloux. Étudiant correct – malgré le fait qu'il ait redoublé une année et qu'il n'aille plus à l'école -, personne perspicace, élève sérieux...Pour les personnes les plus proches de lui, ceux capables de lui arracher un sourire – un vrai - , Dante serait plutôt quelqu'un de compétant, mais certainement pas un petit intello binoclard. Son attitude, sa façon d'être et de se comporter n'est absolument pas celle de premier de classe. Souvent assit au fond de la classe, le regard perdu dans le ciel azuré, il n'écoute que très rarement en cours.

    Dans d'autres domaines, ce coursier indépendant est quelqu'un d'organisé, ordonné, méticuleux, appliqué, propre..Des aptitudes nécessaires pour son boulot. D'ailleurs, ceci est aussi une de ses principales qualités : Dante est un travailleur acharné. Ce n'est pas le mollasson qui traine dans son lit toute la journée. D'ailleurs, son lit, il est plutôt déserté. Il y est, mais jamais en compagnie de qui que ce soit. Célibataire endurcis? Oui. Mais peut-être vierge... Et ça...Les rumeurs vont bon train sur son sujet.

    Pour les gens à qui Dante ne voue que haine et rancune, son caractère est différent. Son comportement change du tout au tout, du jour à la nuit. Cette Blanche-Neige pointilleuse devient une véritable calculatrice avide de souffrance. Il passe du chaud au froid, tel son regard enclin à vous pétrifier au moindre faux gestes, et sa voix grave et hautaine, son sourire narquois. Il se moquera de vous, vous démolira. Sans aucun regret. Toujours prêt à vous jouer un mauvais tour, il en devient agaçant. "Je te hais pour la vie", sa devise. Et sa rancune est une chose bien mesquine, comme les plans qu'il échafaude pour vous faire du mal. Heureusement, rares sont les personnes qui ont le malheur d'assister à cet aspect de Dante...

    Cependant, parmi ces ennemis, certains ne lui ont absolument rien fait. Un ennemi qui ne l'aurait pas mérité, qui ne comprendrait pas son comportement finirait malgré tout par le détester. Serait-ce d'ailleurs ce que Dante tentait de faire? Et si maintenant, un ennemi ou un ami tentait vainement de découvrir ce que cache si mal Dante - c'est-à-dire sa gentillesse naturelle ? Comment cela se passerait-il, que découvrirait-il réellement sous la carapace de solitude de Dante? Il risque de trouver Dante. Le vrai. Un garçon un peu coincé, un peu triste. Totalement refoulé.

    Finalement, il y a aussi un autre aspect de Dante. Cet aspect refoulé que personne ne connait vraiment. Quelque chose d'enfuis en lui depuis quelques années et qui ne ressort qu'en de rares occasions. Seul sous son arbre, dans sa solitude la plus profonde, il se laisse aller. Un sourire, un regard véritablement doux, chaud. Cette personne qu'il n'est pas face aux autres. Encore plus prévoyant, honnête, fidèle. Un amoureux mort. Timide et réservé, douloureusement adolescent. Il a mal. Est-ce quelqu'un pourra un jour lui donner envie de sourire?


    • Qualités : Rapide - Intelligent - Calculateur
    • Défauts : Mordant - Agressif - Froid
    • Goûts : Couleurs favorites - Bleu et Blanc. Couleurs detestées - Noir et Brun. Il n'aime que la nourriture légère et ne boit que de l'eau.
    • Atout : A reçu un entrainement digne de celui de l'armée et peut donc survivre à un tas de situation. Il a le dont de se foutre dans les emmerdes et de s'en sortir totalement intact.


    Physique :

    • Physique général : Je ne suis pas le genre de garçon que l'on croise tous les jours dans la rue. En fait, ce serait même tout le contraire. On n'en voit pas souvent, des garçons qui ont naturellement les cheveux blancs. Ou encore des enfants aux yeux si bleus qu'ils en font peur et donnent froid dans le dos. Des iris d'un bleu stupéfiant, cerclé d'un noir profond. Mon regard pourrait être beau. Je me souviens qu'à une époque, il l'était. Ce n'est plus le cas.

    Et puis, pour couronner le tout, il y a aussi mon sourire carnassier, à tendance narquoise et froide, lui aussi. Tout ça plaqué sur un visage creusé, à la mâchoire carrée et au menton pointu. Avec un front plat recouvert de mes mèches blanches et pointues, elles aussi. On dit de moi que je fais peur. C'est peut-être mon intention, tout simplement. Certains disent que je suis beau. Je n'aime pas les compliments. Je ne sais pas y réagir, alors je détourne mes yeux et je rougis bêtement. Seule trace de couleur sur ma peau.

    Ensuite, il y a mon cou. Pour beaucoup de gens, le cou est une partie sensible du corps, où l'on aime sentir les caresses d'un être aimé. Pour moi, c'est tout le contraire. Mon cou est constamment voilé par un bandage grisâtre. Ce qu'il y a en dessous? Un tatouage. Rien de particulier, en réalité. J'ai juste horreur qu'on me touche le cou.

    De là, direction mes épaules. Je n'ai pas vraiment la carrure d'un homme puissant. J'ai celle d'un adolescent, avec mes épaules frêles, mes clavicules un peu trop marquées. Dans le dos, rien d'intéressant. Si ce n'est que mes cheveux s'arrêtent au bas de ma nuque, dans une coupe un peu anarchique. Mes omoplates sont marquées d'une cicatrices chacunes, totalement symétrique et dont j'ai horreur de parler. Plus bas, ma colonne vertébrale ne ressort plus autant que lorsque j'étais enfant. Mais elle se ressent au toucher, sous ma peau fine et douce. Et blanche.

    Parce que s'il y a quelque chose de très étrange chez moi, c'est la couleur de ma peau. Depuis mes sept ans, elle est entièrement blanche. Comme mes cheveux. D'un blanc pâle, comme celui du papier. Évidemment, de ce fait, les gens me pensent albinos, même si ce n'est pas le cas. Ni le vitiligo, ou quoique ce soit d'autre. Non, c'est juste du à...Enfin soit.

    Revenons en à mon corps. Je suis quelqu'un d'assez longiligne, très fin et donc qui paraît plutôt grand. Au niveau de mon torse, j'ai des pectoraux plutôt marqués. Même si je parais frêle, ce n'est pas tout à fait le cas. Je passe mes journées à courir et sauter, de bâtiments en bâtiments, par-dessus les obstacles et autres. De ce fait, je suis assez musclé. Et ça, franchement, j'en suis fier. Je ne suis pas du genre à me venter, mais j'aime assez mon corps. Je sais que plus tard, je n'aurais pas les épaules larges comme tous ces hommes que je croise à longueur de journées et pour qui j'effectue des missions. Et après tout, même si je ne semble être qu'un larbin pour ces gens, je m'en fiche. Si je ne peux pas faire ce qu'ils font, eux, ne peuvent pas non plus faire ce que je fais.

    Enfin, passons. Je suis quelqu'un d'imberbe. Pas un poil sur tout le corps. Pratique, et à la fois assez ennuyant. Je ressemble à un jeune adolescent, alors que je suis déjà adulte depuis quelques mois.

    Dans le prolongement de mon dos, mes fesses. Légèrement rebondies, pas trop, bref, des fesses correctes. De l'autre côté, vous ne saurez pas. Je suis un homme, un vrai, et s'en est la preuve, simplement. Après, il y a mes cuisses. Naturellement, mes jambes sont la partie la plus musclée de mon corps. J'ai deux cicatrices sur les cuisses, symétrique elles aussi. Et de nouveau, je n'aime pas en parler.

    Pour le reste, mes mollets sont durs comme du béton, mes pieds sont fins et normaux. Je chausse du 42.

    Pour certains, je suis beau. Pour d'autres, je ne le suis pas. Et finalement, tout cela m'importe peu.

    Pour ce qui est de ma façon de m'habiller, je dirais que cela dépend de si je suis en mission ou pas, et de quel genre de mission il s'agit.

    Lors des missions « à la cool » que me confient les serveurs, je m'habille tranquillement. Des vêtements larges et communs, pour passer inaperçu. Généralement donc, je porte un sweater blanc et moulant, par-dessus lequel j'enfile différents t-shirts assez larges et aux couleurs variées. Les pantalons sont soit des trois quarts tout aussi larges, soit des jeans délavés ou déchirés.

    Lors des missions beaucoup plus sérieuses, je ne m'habille qu'en noir, bien que cette couleur ne soit pas ma favorite. De ce fait, je porte une casquette noire qui cache mes cheveux, ainsi qu'un pantalon de cuir noir – ou un jean. Pour le haut cette-fois, ce sera donc un sweater noir à logo – Que je dessine moi-même – recouvert par une veste en cuir noir qui remonte jusqu'au cou. Celle-ci comporte de la fourrure au niveau des mains et du cou, que je peux retirer quand l'envie m'en prend.

    Enfin, quand je ne suis pas en mission...Je m'habille souvent comme dans le second cas. Toujours assez sombre, avec différents ornements argentés.

    • Signes Particuliers : Niveau particularités, tout le physique de Dante pourrait s'y retrouver. Cependant, certaines choses sont plus étranges que d'autres. Tout d'abord, le fait qu'il ait un tatouage de loup dans le cou, qu'il cache constamment par un bandage blanc devenu gris avec le temps. Ensuite, la couleur de sa peau et de ses cheveux, blancs comme la neige. Toujours particuliers, les piercings de Dante. Il en a trois à l'oreille droite - dont un au cartilage - et quatre à celle de gauche - dont deux au cartilage. Le dernier se trouve sur son téton gauche. Tous sont en argent.

    Passons au physique proprement dit. Il a deux cicatrices importantes : Une au niveau des omoplates, dans le dos. L'autre, ou plutôt les deux autres, sont à l'intérieur de ses cuisses, totalement symétriques.

    Enfin, dernière particularité, mais pas des moindres : Les changements corporels qui font de lui un hybride. A bien le regarder, mis à par la couleur de sa peau, Dante n'a absolument rien de particulier. Sa réelle particularité ne se présente que lorsque Dante devient agressif. Ses crocs poussent aussitôt et prennent une taille conséquente. A telle point qu'il lui devient facile de déchirer la chair humaine. Ses ongles aussi, poussent comme des griffes acérées. Étrangement, dès que Dante reprend un état normal, tout son corps le redevient aussi.

    • Taille : Il n'est pas très grand, mais il s'en fout : Environ un mètre septante-deux.
    • Poids : Un poids qui correspond mal à sa taille : Cinquante kilos.


Dernière édition par Dante Kilstrong le Mar 19 Avr - 1:20, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Dim 24 Mai - 17:02

    STUFF :

    • Arme utilisée : Une arme? Si ce n'est la parole, Dante ne se munit jamais d'un quelconque outil pour blesser. Cependant, s'il devait en utiliser un, ce serait sans doute le canif qu'il porte constamment à la ceinture. Son utilité? Ouvrir les colis, uniquement. Mais il sait s'en servir pour d'autres choses. Il a aussi renforcé la couche inférieure de son OB pour s'en servir comme bouclier au cas où les choses tourneraient mal.
    Enfin, un dernier point important : Dante mord. Un vrai chien errant.

    • Animal de compagnie : Un canari au plumage blanc qui le suit un peu partout. Et quand Dante doit "taper un sprint", il retrouve le Canari quelques jours plus tard. Il lui a donné le nom de Shiroi, comme son nom de code.
    • Objets fétiches : Ses lunettes, qui s'adaptent à la lumière ou au contraire, au manque de celle-ci. Un bandage blanc qu'il porte en permanance autour du cou.
    • Moyens de transport : Ses premières payes ont étées dilapidées pour un OB et des AT's. Depuis, il vit avec les AT's aux pieds et ne les quitte que lorsqu'il n'est pas en mission, chose rare.
    • Pouvoirs : Ce n'est pas réellement un pouvoir, mais Dante a une capacité effrayante à se glisser partout. Sa souplesse est sans pareille. Il est aussi doté d'une endurance epoustoufflante. En bref, il a une très bonne liaison avec sa déesse, mais ne s'en rend absolument pas compte.


    Histoire :

    Le seize avril, il y a dix-huit ans. La jeune fille est allongée sur un lit, les jambes écartées. En face d'elle, une sage femme la guide en silence. Derrière elle, une autre lui maintient la tête droite. A ses côtés, deux femmes du même rang qu'elle la regardent avec pitié, un sourcil arqué, leurs éventails s'agitant rapidement, tel les ailes d'un papillon.

    Tout cela est inadmissible. Une jeune humaine d'à peine seize ans prête à donner naissance à un immonde petit garçon, né d'une union profane. Les deux mégères se regardent, prêtes à vomir leurs tripes lorsque la sage femme annonce qu'elle voit la tête. Un beau bébé, selon elle. La mère verse une larme. De la douleur? Ou déjà un mal de coeur? Les vieilles harpies esquissent un sourire carnassier. Vite, que tout cela finisse.

    Une porte donnant accès à une autre salle d'accouchement s'ouvre brutalement.


    - Anna, on a besoin de toi! On perd le gosse, de l'autre côté.

    La sage-femme qui tenait la tête de la future mère se redresse subitement. Dans la salle accolée à celle-ci, un autre accouchement se déroule. D'un échange de regard entre les deux accoucheuse, la dite Anna se précipite dans l'autre salle, franchissant la double porte battante. En face d'elle, une toute autre scène. Une femme de la haute pousse des gémissement stridants, accompagnés par les conseils de ses deux servantes qui lui tiennent les mains en soufflant avec elle.

    - Viens m'aider Anna. Le petit s'est enroulé dans le cordon. Il s'étouffe.

    La jeune femme en blanc se précipite à nouveau, prenant place près de sa collègue. Toutes deux tirent l'enfant comme elles peuvent, se foutant pas mal des douleurs de la mère. Une dame de la haute, après tout, a bien le droit de souffrir un peu comme tout le monde. Même si ça paraît un peu sadique.

    - Allez, viens petit, viens. Nous lâche pas, s'il te plaît...

    En chœur, toutes les femmes répètent ça, sauf la mère qui halète toujours comme une chienne. De l'autre côté de la porte un cri se fait entendre. Le petit est né, là-bas. Anna esquisse un sourire triste. Le gosse, de l'autre côté, ne vivra certainement pas une très belle vie. Même s'il est aimé de sa mère, il sera constamment rejeté par tous. Un bâtard de plus. Alors que face à elle, un enfant qui pourrait vivre comme un dieu risque de mourir, et de ne pas pouvoir en profiter. La vie est injuste. Le bébé s'extirpe. Il est bleu. Anna et sa collègue échangent un regard. Ça ne s'annonce pas bien.

    - Est...Est-ce que..., tente de prononcer la mère à bout de souffle.

    - Nous ne savons pas encore Madame, lance Anna en fixant sa collègue fesser le petit bout, la tête en bas et tenu par les pieds.

    - Non...Je voulais...Savoir si vous pouviez me donner...

    - Encore un peu de calmant, lâche une des servantes de Madame.

    Sur le coup, l'accoucheuse en reste sans voix. Son regard bascule entre le petit qui ne décolore pas - et surtout, qui ne hurle pas - et la mère qui se fiche pas mal de savoir s'il va bien. De l'autre côté, le petit pleure encore, et les voix des deux vieilles chouettes couvrent sa voix cristalline de leurs commentaires tranchants.

    - Heure du décès ; Dix-sept heure trente et une.

    Anna n'en croit pas ses oreilles. Sa collègue allonge l'enfant dans la couveuse et pose un drap blanc par-dessus. Le regard d'Anna ne le quitte pas. La collègue s'éloigne, les deux servantes s'approchent, les larmes aux yeux. La mère s'en fiche, elle veut son foutu calmant, lâchant des jurons à tout va. Anna déglutit. Sa tête tourne. Ce qu'elle va faire va lui coûter sa carrière. Mais derrière la porte, l'enfant hurle de plus belle. Et les deux garces continuent à déblatérer sur son dos. La mère pleure à son tour, leur demande de sortir, mais rien n'y fait. Anna pivote sur les talons, demandant aux servantes de bien vouloir sortir. Puis elle franchit la porte. Et sur le même ton autoritaire et froid, elle demande aux deux garces de sortir.

    Il ne reste plus qu'elle, deux mères, deux enfants. Un mort qui aurait pu vivre une vie magnifique. Un vivant, qui va vivre un enfer. Elle lève les yeux au ciel, supplie les sept Déesses de bien vouloir la pardonner. Son regard retombe sur l'enfant qui se tait à présent, puis sur la jeune mère en larme.


    - Mademoiselle...Aimez-vous votre fils?

    Les yeux pleins de larmes, la toute jeune mère redresse son visage vers l'accoucheuse. Anna se rapproche d'elle, s'assied sur son lit, lui prend les mains. Toutes sortes de secrets se cachent derrière les portes.

    ~


    Allongé dans son magnifique berceau, un petit garçon ouvre difficilement les yeux. Il n'a encore que quatre mois, mais il a déjà une énorme touffe de cheveux sur le crâne et un sourire à faire tomber n'importe qui. Ses mains s'agitent dans tous les sens, comme ses jambes qui poussent la couette au bout de son lit d'enfant. Cette chambre trop grande pour lui n'est que l'image de sa place dans la société. Dorures sur les portes, lustres en cristal, meubles en bois travaillés à la main par les meilleurs artisans de Suria, sans aucun doute. Un enfant de la Haute. Chaque jour, il se réveille dans cet immense lieu trop froid et trop blanc, trop plein d'or et d'argent. Tous les matins, il attend patiemment qu'une servante vienne changer sa couche, l'allaiter et reparte en le laissant seul.

    Tous les jours depuis quatre mois. Ses mains s'agitent, ses pieds aussi. Elle est arrivée, elle le prend dans ses bras, lui affichant un magnifique sourire. Un jour, il l'appellera maman et elle rira de bon coeur avant de se faire renvoyer par la véritable mère de ce gamin. Enfin, véritable...Tout dépend du point de vue. Ses yeux bleus s'ouvrent et fixent le visage de la servante. Il ne ressemble ni à son père, ni à sa mère. Lui qui a frôlé la mort se met à boire comme un bon vivant.

    Ah, si ils savaient...


    ~


    Il a trois ans, un sourire malicieux et des cheveux blonds comme les blés. Son visage de petit prince se fait fouetter par le vent, seul tortionnaire de ce garçon qui court dans son jardin, à la poursuite d'un étrange petit papillon tout blanc. Les sens de l'enfant ne sont pas encore bien développés, ni sa motricité. Mais il court déjà, saute et tombe aussi quelques fois. Il parle un charabia de plus en plus compréhensible, si bien qu'on commence déjà à lui donner des cours. Cours qu'il devrait suivre présentement, s'il ne s'était pas enfui en riant de la salle froide qui lui sert de classe. Il fait si beau dehors, avec le soleil qui tape et l'herbe verte qui sent si bon. Et les papillons, surtout les papillons, qui s'envolent quand il passe trop près d'eux, certain d'avoir été assez discret pour pouvoir les attraper et les embrasser avant de les relâcher.

    - Dante! Cesse de faire l'enfant! Tu devrais être en train de suivre tes cours, alors que fais-tu là?

    Le petit s'arrête de courir et se pétrifie. Avec un peu de chance, s'il ne bouge plus, son très cher père pensera qu'il n'est rien d'autre qu'une statue. Manque de chance, ça ne marche que dans le monde des enfants. Derrière lui, son père l'attrape par le col et le soulève du sol comme s'il n'était qu'une vulgaire plume.
    - Pas fichu d'avoir un quelconque dont, une quelconque liaison avec ta déesse. Enfant de l'air? Voyons voir si tu sais voler.

    Ce n'est pas la première fois que Dante entend cette phrase. Sa mère la prononce tous les jours quand elle le croise au détour d'un couloir. Et son père aussi, à chaque fois qu'ils se voient dans le jardin, prononce cette phrase avec la même intonation. Et même si elle ne prend pas encore réellement de sens pour lui, il sait ce qui l'attend dans la prochaine seconde. Son père le prend des deux bras et sans plus attendre, il le lance en l'air.

    Les rires de l'enfant résonnent dans tout le jardin tandis que son père le réceptionne délicatement, l'envoyant faire un deuxième tour dans les airs, mêlant son rire à celui de son enfant.


    - Si ta mère savait ce qu'elle rate. Tu as beau ne pas avoir de liaison avec ta déesse, qu'est-ce qu'on s'en fiche. Tu es beau comme un prince, futé comme un renard. Ça devrait lui suffire, non?

    Un baiser planté sur le front du garçon et il retouche de nouveau le sol. Une liaison avec une déesse? Ils s'en foutent tous les deux. Entre père et fils, c'est bien plus important.

    - Minute Dante.

    Alors que l'enfant était prêt à reprendre sa course, son père l'arrête de nouveau, saisissant à deux doigts son col déjà déformé.

    - Je ne suis pas laxiste au point de ne pas te faire aller en cours. Je sais que tu as horreur de ça, et moi aussi d'ailleurs, mais c'est important. Va retrouver Monsieur Medion. Il doit surement s'impatienter.

    Un regard échangé, un soupire, et le petit se met en marche vers l'intérieur du manoir familial, son père le suivant de près, une main posée dans ses cheveux d'or.

    « C'est là le dernier souvenir que j'ai de mon père. Je ne sais plus ce qu'il s'est passé, après. Je n'ai que des bribes de souvenirs flous. Je revenais vers la salle de classe, mon père à mes côtés. Puis la porte d'entrée du manoir à volé en éclat. Des hommes sont entrés. Monsieur Medion est sortit de la salle de classe, et tandis que son regard furieux se portait vers moi, je l'ai vu s'écrouler à mes pieds. Après ça, père est passé en face moi. Je me souviens de son dos si droit. De ses poings serrés. Du bruit que son corps a fait quand il s'est écroulé.

    Et puis le rire sec de ces gens qui m'ont kidnappé. »


    ~


    Bonsoir. Je m'appelle Dante, j'ai dix-huit ans. Je suis un coursier aux cheveux blancs nommé Shiroi, et né sous le signe de l'air. J'ai réalisé deux cent sept missions, dont cent trente dangereuses et autant concernant les pirates de l'air. Je demande X Myrs par mission (Cela dépend de l'enjeu, ça tourne autour des 500 000 Myrs habituellement), mais je vous assure qu'elles en valent le coup. Je porte exclusivement des lettres express ou des colis fragiles qui ne doivent en aucun cas tomber entre les mains de personnes pouvant en faire mauvais usage.

    Voilà tout ce que vous devez savoir de moi. Que m'est-il arrivé, lorsque j'ai été kidnappé? Rien que vous deviez savoir. Je fus gardé quatre ans, rendu à l'âge de sept. Comment suis-je devenu coursier alors que, fils de la Haute, j'aurais pu devenir riche? De nouveau, rien d'important. J'ai repris ma liberté à quinze ans, et depuis, je n'ai cessé de vivre à ma façon. Pourquoi suis-je si particulier alors? Pourquoi est-ce que je cache mon passé?

    Pensez-vous qu'il est facile de dire aux gens...Que l'on est un hybride artificiel?
Hors Du Jeu


  • Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire : En fait, un des forums sur lequel j'étais a fermé récemment. Et comme on m'a passé cette adresse il y a quelque temps, je me suis dis que lire le règlement ne serait pas une mauvaise idée. Ce forum est splendide, j'ai aussitôt adhéré.
  • Comment avez-vous connu ce forum : Je ne sais pas si cette personne s'est inscrite sur le forum, mais si elle l'est, je vous en ferais part.
  • Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage : Même réponse que ci-dessus.
  • Quel est le code : Sushi (Ça, c'est du code. Pour une fois que je ne l'oublie pas...)
  • Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum : Oui, une seule. Enfin non, deux. A propos du fond du forum. Serait-il possible de virer la tâche noire sur la gauche, et de "fixer" le fond? (La tâche noire me perturbe, et le fait que le fond d'écran défile en même temps que la page...Bah pareil, ça me perturbe x). Pour le reste, rien à dire. J'aime.

_________________


Dernière édition par Dante Kilstrong le Sam 30 Mai - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Dim 24 Mai - 18:17

    Voilà, juste pour dire que j'ai finis!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Dim 24 Mai - 21:53

Bienvenue parmi nous jeune homme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Dim 24 Mai - 21:59

    Ow. Merci pour l'accueil! Razz

(HS: Au passage, le sexe et l'âge dans mon profil correspondent à celui de Dante, et non au mien ^^ Pour ma part, j'ai 16 ans - Enfin, 17 dans une semaine - et je suis une fille =3)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Dim 24 Mai - 23:22

Contente de le savoir xD
(Tu devrais éditer le titre de ton message ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Lun 25 Mai - 20:03

    Argh oui, merci de m'avoir prévenue! =D *Aussitôt remarqué, aussitôt modifié*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Mer 27 Mai - 19:10

Je m'occupe de cette tache et de ta fiche ce weekend, ok ? =)
Par contre, je n'ai aucune idée de comment fixer le fond !
(Si tu sais, ça serait bien aimable de ta part de m'expliquer tout cela par MP. Very Happy).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Jeu 28 Mai - 21:33

Pas de problème, prenez votre temps! (Je sais que je l'ai déjà dis, mais ça fait plus poli de le répéter =D)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Sam 30 Mai - 16:03

Re-bienvenue, donc ! :3
Superbe fiche, j'ai beaucoup aimé, vraiment ! Surtout la façon subtile que tu as de faire comprendre au lecteur comment Dante est en fin de comptes devenu un Hybride Artificiel, juste à la fin de ton histoire. C'était vraiment très bien joué ! Le métier de Dante est également bien sympathique, à la fois original et intéressant : j'espère qu'il te permettra de faire de très beaux RP's avec les membres de Suria ! =)

Sinon, j'ai croisé quelques fautes d'orthographe, rien de très grave, mais essaie quand même de les corriger au maximum avant que je ne verrouille ta fiche. ;D (Par exemple, le « dont » dont tu parles dans ta fiche s'écrit « don » !).

Tout semble en ordre, donc. Tu es validé !
Amuse-toi bien à Suria ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Kilstrong
| Modératrice |
avatar

Masculin Nombre de messages : 219
Âge : 18 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Couleur de neige

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Coursier.
Race: Hybride Artificiel.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   Sam 30 Mai - 21:41

Hum hum. Avant de passer à la correction, je voudrais, si vous me le permettez, pousser un petit cri de joie:

\O/ JE SUIS VALIDEE!!!

Voilà voilà x) Merci beaucoup beaucoup pour tout ces commentaires. J'avais un peu peur qu'au contraire, cela ne plaise pas. Je suis rassurée =D

Pour la correction, je m'y mets. Je ne suis pas vraiment douée en orthographe, mais des fautes comme celle que vous m'avez signalée, je peux les corriger assez facilement x)

Sur ce, je le fais de ce pas =D Encore un grand merci!

Dante, qui danse la Tecktonik tellement elle est heureuse.

Edit: Et voilà! J'ai fais ce que je pouvais. Pour le reste, je ne deviendrais jamais un dico T.T (Au passage, j'ai pas réussir à chopper la faute que vous m'avez signalée o_o...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dante Kilstrong - Modérateur (Hybride).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modérateur de chat
» Besoin d'un modérateur?
» Recherche modérateur!
» Recherche modérateur forum
» Recrutement modérateur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: PRÉSENTATIONS. :: Présentations. :: Fiches validées.-
Sauter vers: