AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description du Dream Park.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Description du Dream Park.   Sam 27 Juin - 18:27

Le Dreams Park


• Le bâtiment des entrées, seulement payantes pour ceux qui ne sont pas du clan Momiji.
• Quatre maisonnettes pour se restaurer.
Première maison : Friterie de Leila. Hamburgers, frites, croquettes, de nombreuses sauces.
Deuxième maison : Gourmandises. Glaces, barbe à papas, crêpes, …
Troisième maison : Petits plates à emporter plus sain, comme des salades ou des vrais sandwichs complets.
Quatrième maison : Les boissons. Du soda au chocolat chaud, en passant par le lait avec ou sans miel, les vins, les bières, les grenadines & menthes à l’eau, …

En face, un pont mène au Château Enchanté. C’est en réalité un centre commercial, tout ce qu’il y a de plus original. Ce n’est que là qu’on trouve les vêtements comme portent Leila elle-même, colorés, originaux, voire un peu ridicules, qu'on peut se faire à modèle unique sur mesure. Des accessoires, des armes spéciales modèle unique, des jouets & peluches, des souvenirs, des figurines, … toutes sortes de choses utiles ou non.
À droite, on a le Théâtre « Vous n’avez jamais vu ça ! ». Un théâtre où régulièrement, un nouveau spectacle est à l’affiche. Ça peut aller de la scène dramatique au sentimental, de l’improvisation, des comédies musicales ou des sketchs comiques. Parfois, un groupe de musique peut s'y représenter, et tous les styles peuvent y être ! Voir l'affiche actuelle.
À gauche, un grand café-bar « Dionysos » réservé aux adultes. L’alcool coule à flots. Une sorte de taverne mais quand même mieux tenue avec une somptueuse décoration.
En face du café-bar se trouve les Montagnes Russes de Dreamsland que Leila a appelé « La promenade de Reine »… Sans commentaire.
Après on a le bateau de pirates ! Tout à fait normal de le retrouver à Dreamsland ! Même si les navires de l’eau sont démodés, l’attraction attire pas mal de monde.
Il y a ensuite le Château de l’Horreur. Dedans, le fameux petit chariot qui défile entre mille et unes visions terrifiantes, une salle où un conteur effraie les gens avec ses sublimes ou horribles histoires d’épouvante (Lire l'histoire du moment), une salle interdit aux âmes sensibles où sont montrées des photos et des courts métrages morbides. Au donjon, on peut aller discuter avec diverses chauve-souris.
• La Mine d’Or qui est juste après le Château de l’Horreur attire également du monde. On y raconte l’Histoire des pirates, c’est une sorte de petit musée avec un guide pour une séance d’une heure, où il vous racontera les évènements des pirates parfois oubliés au plus profond de l’Histoire…
Après, il y a les deux globes des piscines, et des saunas, salons de massage & espaces détente. Le plus grand globe contient les piscines de jeux avec des toboggans et des plaines de jeux aquatiques, le deuxième est plus pour les adultes qui veulent se détendre entre deux abordages. Ce lieu s'appelle simplement L'Aquarium & Relax Time.
On a ensuite l’habituel Petit Carrousel. Il est un peu rouillé et vide, mais c’est un lieu très romantique et idéal pour être tranquille, sans trop d‘animation.
• La Grande Roue, pour avoir une belle vue sur Dreamsland et l’avenue commerciale. Au loin, on remarque même la villa de Leila ! (Hem)
En dernier, près de l’entrée, il y a le Cinéma Visiopolys avec une dizaine de salles. Les films y sont très divers, du plus connu ou plus méconnu, de l’horreur à l’action en passant par les dessins animés et les comédies. (Films en tête d'affiche)


Dernière édition par Suria. le Sam 27 Juin - 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Description du Dream Park.   Sam 27 Juin - 18:29

A L'AFFICHE ACTUELLEMENT :


La troupe des Filles de l'Air se présente pour un spectacle d'acrobaties, avec un soupçon de magie et de la jonglerie !
Venez nombreux voir ces jeunes demoiselles aux talents multiples !
Entrée gratuite pour le clan Momiji.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Description du Dream Park.   Sam 27 Juin - 18:30


Derrière la porte

par Erwan Le Goffic – novembre 2004

www.elgweb.com

____________________________________________


Laissez-moi vous conter ce soir funèbre où ma vie a basculé, ce soir où j’ai bien cru que j’allais mourir, ce soir où j’ai perdu la raison : c’était un soir de printemps, j’avais alors 14 ans.

A cette époque, ma grand-mère maternelle n’allait pas bien du tout. Elle était à l’hôpital depuis déjà deux ou trois semaines, j’étais allé la voir quelques fois avec mes parents, mais elle ne me paraissait pas vraiment bien aller, et je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’elle ne rentrerait plus chez elle. Et puis aussi ce jour-là il avait fait beau, et je me sentais bien, ainsi, lorsque mes parents m’ont proposé d’aller la voir, avec eux, en cette fin d’après-midi, j’ai refusé. Mon père a alors suggéré d’aller au restaurant pour se détendre après la visite à l’hôpital, l’idée tentait ma mère, mais moi je voulais rester à la maison. Alors sans attendre je leur ai dit que je pouvais bien passer la soirée tout seul. Ils m’ont alors proposé d’inviter des copains si je le voulais, et je ne me suis pas fait prier pour accepter ! C’est ainsi que je me suis retrouvé ce soir-là avec Arnaud et David : deux amis avec qui je passais la majeure partie de mon temps depuis le début du collège.

Nous nous trouvions dans ma chambre à écouter de la musique. Sans explications, Arnaud baissa le volume. David et moi le regardions, intrigués, puis finalement d’un air amusé il nous demanda :

- Dites, ça ne vous dirait pas qu’on se raconte quelques histoires qui font peur, hein ? Ca pourrait être sympa, non ?

J’hésitais quelques peu, surpris par cette proposition. Finalement David accepta, et je le suivis. Alors Arnaud tout en coupant la musique, nous demanda :

- Alors ! qui commence ?

Tout d’abord, aucun de nous ne répondit. Moi j’avais bien une idée d’histoire, mais je n’osais pas trop la raconter... Et mon dieu ! J’aurais vraiment bien fait de me taire ce soir-là, mais je ne l’ai pas fait : En effet, timidement je finis par répondre :

- Heu… moi… à la limite... j’en ai bien une.

- Ah ?

- Ouais mais heu… je sais pas si elle va bien rendre… je…

- Bah allez, te fait pas prier, vas-y !

Et je l’ai fait, malheureusement, je l’ai fait : Je me suis assis en tailleur sur le lit, et pendant que d’un air grave je fixais alternativement Arnaud et David, ils se sont assis autour de moi, au bord du matelas. J’ai laissé passer quelques secondes afin de rendre l’atmosphère encore un peu plus lourde, puis j’ai entamé mon récit :

« C’est une histoire assez terrible dont j’ai entendu parler une fois. Cela se passait il y a quelques années : Un père de famille rentrait chez lui après le travail, il trouva sa maison en train de brûler. Il habitait à la campagne, et il n’y avait pas de voisins pour alerter les pompiers. Il pensa tout de suite à son fils de sept ans qui était peut-être dans la maison, il se précipita alors à l’intérieur, cria pour l’appeler, et… il eut une réponse ! Son fils était bloqué dans sa chambre, le père couru jusqu’à la porte, essaya de l’ouvrir, mais elle restait bloquée : Dans la chambre, une poutre tombée du plafond l’empêchait de s’ouvrir. Il cogna, et cogna encore de toutes ses forces contre la porte, il se ruait contre elle, son fils hurlait, il appelait à l’aide, et lui, il paniquait : la porte ne s’ouvrait pas. Il se rua encore contre elle, il hurlait de rage, pleurait de désespoir, il ne réfléchissait plus, il n’y avait plus que cette porte, et son fils qui hurlait de l’autre côté. Il a appelé à l’aide jusqu’à la fin : Son fils à brûlé dans la maison, et le père aussi. Il n’a jamais réussi à ouvrir la porte, et il est resté à se ruer contre elle jusqu’à sa mort. »

Arnaud me regarda l’air dégoûté, et me dit :

- Ben dit donc, c’est glauque !

- C’est pas joyeux en effet, répondit David avant que je ne réagisse. Il avait aussi l’air assez choqué par l’histoire.





C’est alors que, emporté par ce succès, j’ai raconté la suite. J’ai été stupide, elle me faisait aussi peur qu’à eux cette histoire, surtout la suite… et j’ai vraiment été idiot d’avoir continué, je n’aurais jamais dû, jamais.

« Oui, mais vous ne connaissez pas la suite... Parce que depuis lors, le fantôme du père cherche toujours à ouvrir la porte et à sauver son fils. Et si tu dis… heu… je ne préfère pas le dire vraiment... Mais en gros si tu appeles à l’aide en criant « papa », que tu dis que tout brûle, et que tu lui demandes de venir te chercher, cela attire le fantôme, et il arrive derrière ta porte pour te prendre »

David, pensif, me regarda l’air intrigué, et calmement me dit :

- Purée ça fout les boules, c’est sûr... Mais bon toi, tu as déjà essayé de l’appeler ?

- Non... ça me fait assez peur comme ça ! Je n’ai pas envie d’aller vérifier. »

Arnaud, une lueur d’excitation dans le regard, observa David, puis moi, et finalement nous demanda :

- Hé ! ça vous dirait d’essayer ?

Je me crispai, comprenant que je n’avais pas du tout envie d’essayer une chose pareille, je regrettai déjà d’en avoir parlé. Mais David, lui, semblait y réfléchir, et au bout de quelques secondes il finit par lever la tête et dire « ouais ! Pourquoi pas ! ».

J’allais leur dire que je ne souhaitais pas du tout faire une telle chose, mais Arnaud n’attendit pas que je manifeste mon opinion : Sans me porter le moindre regard, il commença à parler d’une voix aiguë et chevrotante, cherchant à imiter celle d’un petit garçon :

- Papa ! ppaaappppaa, à l’aaaaiiiiiide, tooouuut brrrûûûûle autour de moi, j’ai peeeeeuuurrr !

Il souriait, mais moi pas du tout : j’étais vraiment terrifié. Mais lui il souriait, et David le regardait avec amusement, sans rien dire. Et il reprit encore de plus belle, sa voix était maintenant plus forte, il criait presque :

- JJEEEEEE BRRRRRUUUUUUULLLE, PPPPAAAAPPPPPAAAAAA, JEEEE BRRRUUUULLLLEEE, AAAAAAAAHHHHHHHH !

- ARRETE MAINTENANT ARNAUD ! C’EST PAS DROLE.

C’était sorti comme ça, je le fusillais du regard, je me sentais énervé, mais j’étais surtout terrorisé, j’avais vraiment peur, et je ne voulais pas en entendre plus.

- Ben... quoi ? T’as peur ? Oh, allez c’est pas grand-chose, non ? C’est une histoire ! c’est tout ! Allez...

Et toujours ce stupide sourire aux lèvres il reprit :

- PAAAAAPPAAAAAA JEEEE T’EEEEENNN SSSUUUUPPPPLLLLLIIEEE, PAPAAAAAA, IL Y A LE FFEEEUU PAAARRRRTTT...

- TU ! ... ARRETES ! ... MAINTENANT ! ... COMPRIS ? »

Là il s’était tu, il n’y avait plus un bruit dans la chambre, Arnaud me regardait, l’air étonné, sûrement qu’il avait été surpris par l’agressivité et la colère que je venais de déployer pour lui crier de s’arrêter : J’en étais d’ailleurs essoufflé, et je le fixais du regard le plus réprobateur et colérique que je pouvais.

On ne parlait plus, Arnaud et moi restions là, immobiles, à se fixer mutuellement. Finalement, David, tout timidement, finit par dire :

- Bon, allez les gars, on ne va pas se disputer pour ça, hein les...



« BOUM ! ... BOUM ! ... BOUM ! ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Description du Dream Park.   Sam 27 Juin - 18:32



EN TÊTE D'AFFICHE :

Bunny & Bear.
Dessin-animé en 3D. Pirlouis, un jeune lapin, fugue de chez lui. Il se retrouve alors sur le territoire des ours. Cédant à la panique, il tente de s'enfuir, mais Honey, un ours de son âge, croise sa route...

Bill Will's Story
Un film basé sur la légende du pirate Bill Will. Rejeté par son clan, exilé, Bill Will a tout pour finir sa vie seul et fou sur une île perdue en mer. C'est alors qu'un miracle survint pour ce pirate incompris.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Description du Dream Park.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Description du Dream Park.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream team
» Dream of Ewilan
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» Hollywood Dream Boulevard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: PLANQUES, REPÈRES & CITÉS PIRATES. :: Cité Pirate d'Evraska :: Dreams Park-
Sauter vers: