AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alec et Paine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alec et Paine.   Mer 1 Juil - 20:29

J'insère ici un petit hors sujet par rapport à la fiche qui va suivre. Paine et moi-même somme deux personnes différentes mais, comme nous nous connaissons bien nous avons décidé de nous inscrire sur le même forum. Ainsi nous avons fait une histoire personnel, le moment ou l'on perd la mémoire du côté de chacun et une histoire commune que nous mettrons dans un troisième post... fin du hors sujet ^^



*/ Etat Civil :



Nom :Korps
Prénom(s) :Alec
Surnom :Wolf

Âge :25 ans
Sexe :Masculin

Sexualité :Hétéro
Race :Humain
Signe : Feu
Lieu de Naissance :Anthélima
Lieu de Résidence :SDF
Métier :Mécano
en devenir
Classe Sociale : Mercenaire
Clan :
Elu des Dieux ? Non [X]
Partisan(e) ? Oui [ ] Non [X] (Si oui, précisez !)






*/Histoire :





Dans toutes les villes du monde, il y a un endroit où ils se retrouveent tous en même temps, le même jour…
En général, cela s'appelle un marché et c'est justement ce jour là que Alec, une sentinelle, s'était mis à la recherche d'une pirate particulièrement maladroite mais insolemment chanceuse
.


- Mais où est cette satanée morue, marmonna-t-il dans sa barbe naissante.
Cela faisait maintenant deux semaines qu'il était tombé sur la piste d'une pirate ayant la réputation de tomber souvent dans la bouteille (Foie d'argent lui on dit certain) et de voler des vaisseaux de collection. Et il la cherchait depuis ne l'a frôlant que de peu à chaque fois .
Il regardait donc la foule avant de tomber sur une personne principalement habillé de couleur « flashy » et qui cherchait à se cacher parmi les pauvres gens habillé en général de couleur terne. Il regarda autour de lui pour voir si personne d'autre ne correspondait à la description de la pirate, mais en faisant cela il réussit à la perdre de vue. Il se maudit au moins pendant 20 bonnes minutes avant d'entendre le cri caractéristique d'un cerf en rut, sauf qu'un cerf dans un marché était peu probable... c'était donc le cri d'un marchand de rhum qui venait d'être spolié d'une magnifique CM. Le sentinelle réagis donc sans détour et alla prêt de l'étal du dit marchand (cerf en rut) pour interroger et analysé les environs. Alec eu à peine le temps de regarder autour de lui qu'il entendit le cri caractéristique du rat (décidément c'est une animalerie ce marché)

- Elle est ici ! Fit l'homme susdit
Alec la vis donc en train de tenter de s'esquiver par la fenêtre avant de revenir en arrière reprendre la bouteille de rhum sus-volée, puis de repartir vers la fenêtre en empoignant le rideau pour se laisser glisser au sol. Il la suivit donc pour se rendre compte que la fenêtre était à moins d'un mètre de hauteur d'un toit et que les rideaux ne servait strictement à rien, il enjamba donc la fenêtre puis se mis à lui courir après alors qu'elle avait déjà une confortable avance. Tout à coup sous ses yeux ébahi elle disparut à travers le sol, traversant celui si grâce à une plaque de taule mal fixé. La qualité des bâtiments du coin étant ce qu'ils sont elle avait aussi traversé le plancher exactement en dessous pour finir sur un tas de foin.
- Mais comment fait-elle pour être aussi touché par la chance, pensa-t-il .
Il descendit donc précautionneusement les deux étages par le même chemin que la hors-la-loi ce qui le mit encore un peu plus en retard sur elle. Sortant du bâtiment il regarda autour de lui pour la revoir au bout de deux minutes courant de nouveau sur les toits comme si le fait d'être tombé une fois ne lui suffisait pas. Il se mit donc à la poursuivre à partir de la rue, pour éviter toutes pertes de temps, en renversent quelques passants. Arriver près du port il la vis rebondir sur une toile pour finir au milieu des eaux saumâtre du port et se mettre a nagée une bouteille de rhum à la main. Après avoir repris pied sur les docks elle prit le premier engin en train de démarrer qu'elle trouva et s'en empara sans s'inquiéter du conducteur, qu'elle jeta d'ailleurs la première occasion venue. Alec tenta de rattraper l'engin mais celui-ci se mit à décoller quand il fut à deux mètres de distance. Il fit donc demi-tours et récupéra son chasseur qu'il avait mis non loin pour la poursuivre.

Et c'est là que la course poursuite se continua dans les airs (on s'en doutait pas ^^) la pirate compris relativement vite que l'engin du sentinelle était de toute façon plus rapide que le sien, elle fit donc une sorte de demis tour pour se retrouver en face du vaisseau de son adversaire et se mit en tête de lui faire peur en lui fonçant dessus, sauf que Alec avait tendance à ne pas lâcher le morceau. ils se foncèrent donc dessus pensant que l'autre allait de toute façon tournée avant, mais que nenni ils tournèrenttous les deux au dernier moment et réussirent à emboiter leurs ailes opposé l'une contre l'autre ce qui eu pour effet de les détruire et de faire tourné les avions en direction du sol. Le matériel de sécurité étant efficace il fut éjecté à l'extérieur du véhicule, mais malheureusement pris un sacré coup sur l'arrière du crâne pendant la manoeuvre. Ce qui eut pour effet de lui faire perdre la mémoire...










*/ Personnalité :



• Caractère général :
Quoi qu'on en dise Alec a plutôt une personnalité de solitaire, il se déplace seul pour éviter que les autres soient en danger, il combat seul pour n'avoir à surveiller personne (bien qu'il fasse une exception qui risque de se généraliser dans les années à venir). Il a donc tendance à voir la vie comme une grande comédie, se voilant sans cesse la fasse, fasse aux choses essentiel de la vie et ainsi se faisant détester par la plupart des gens ne partageant pas son désarroi. Il a aussi ce qu'on appel l'alcool triste, ce pourquoi il évite de boire en général, car une bouteille à la main il ne répond plus de rien, mais cela étant dit il refuse rarement un verre offert par un ami (ce qui soit dit en passant vu l'état de sa mémoire se trouve plutôt restreint). Il a aussi à tendance à suivre les ordres quoi qu'il en coute, bien que son « code » d'honneur lui interdise certaine monstruosités telles que le massacre de femme, d'enfant ou simplement de civil en général, car selon lui tout cela n'est qu'absurdité issue de la nature de l'homme. Il ne l'avouera jamais mais, il éprouve un certain plaisir à se battre auprès de ses proches en général, car il ressent une sorte de communication, au-delà du simple « frère d'arme », en effet ayant l'habitude de se battre seul, le fait de combattre auprès de gens qu'il connaît lui donne une espèce de rage inhabituel chez un homme lui permettant de mieux analyser le terrain qui s'offre à lui

Qualités :
Sérieux, calme
Défauts :
Cynique, froid
Goûts :
aime la viande saignante les grands moments de calme et la pipe (en bois)






*/
Physique :


• Physique Général :



Alec est plutôt grand (1m85), d'une corpulence dite normal pour un mécano, c'est-à-dire des bras de forgerons, un torse de souffleur de forge, en gros vous l'aurez compris : il est relativement musclé. Il porte souvent une veste noire et bleu en cuir et tissu, plus pratique pour son travail, ainsi qu'une chemise du même bleu que sa veste qu'il garde souvent ouverte pour plus de fraicheur. Avec cela il porte un pantalon noir-bleu lui aussi (oui beaucoup d'originalité), avec une ceinture noire ayant une boucle représentant une tête de loup en train de hurler à la lune. Les cheveux roux marquant sa différence avec la plupart de la populace (il n'aime pas qu'on lui fasse remarqué celle-ci d'ailleurs) il tient encore plus à une espèce de bracelet rouge qu'il met en haut de l'avant bras (a la limite du coude). Il a aussi une main (seulement la main) bionique due à un accident inconnude ses souvenirs (due à sa mémoire défaillante) et pour cacher ce défaut il porte un gant noir en cuir.
Signe(s) Particulier(s) : dit au-dessus : un gant de cuir noir et un bracelet rouge au coude
Taille :
1m85
Poids : 85 Kg






* - STUFF

Arme (s) utilisée (s) : a peu prêt toutes les armes à feu existantes, bien qu'il ne rechigne pas aux armes au corps a corps • Animal de compagnie : Aucun mais il déteste le chien • Objet (s) fétiche (s) : son bracelet • Moyen (s) de transport : ses pieds principalement, mais étant mécano il aime être dans des machines en général. • Pouvoirs : (Uniquement pour les Élus des Dieux et les personnes à forte affinité !).







HJ (Hors
Jeu) :




Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? Le design, les règles
d'admission, l'univers de la piraterie et une envie avec un pote Comment avez-vous connu ce forum ? On a cherché un moment un forum de pirate et nous voilà. Connaissez-vous déjà quelqu'un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? Non Quel est le code ? Code validé by Tiky ~ Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum ? Disons qu'il est très bien et suffisamment sélect pour être
intéressant, peut être qu'une limite d'écriture un poile plus petite ferais l'affaire ...



Re: HS la fiche tel qu'elle n'est pas encore corrigée, comme je ne poste pas de chez moi je ne peut pas mis attarder mais, je fais cela le plus vite possible (bien qu'il y ait des risques qu'il reste quand même beaucoup de fautes (désoler)(pas d'avatar non plus mais, ça viens))


Dernière édition par Alec Korps le Lun 6 Juil - 12:06, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mer 1 Juil - 20:34

DJ (Dans Jeu) :

*/ État Civil :


Nom : Luune.
Prénom(s) : Paine.
Surnom : Aucun, enfin à sa connaissance en tout cas.
Âge : Née il y a déjà 24 courtes années. (bien qu'aujourd'hui elle ne connaisse pas son âge précis.) .
Sexe : Féminin.
Sexualité : Indéfinie.
Race : Humaine.
Signe : Ténèbres.
Lieu de Naissance : Probablement un quartier malfamé de Kelatolie.
Lieu de Résidence : Aucun. Elle préfère de loin vivre au jour le jour.
Métier : Pirate, pilote.
Classe Sociale : Mercenaire, en tout cas Paine est encore (à nouveau ?) pirate à son compte.
Clan : /
Élu des Dieux ? Oui [ ] Non [x].
Partisan(e) ? Oui [ ] Non [x].


*/ Personnalité :

• Caractère général :

Paine vis pour elle, et pour elle seule depuis toujours. Son ambition et sa détermination n'ont d'égales que son égoïsme. Certes elle peut se montrer solidaire et généreuse envers certaines personnes, celles qui lui sont particulièrement proches. Mais elle a peur de s'attacher, bien que depuis son réveil elle est attachée plus ou moins au premier visage qu'elle a aperçu c'est-à-dire Alec. Mais elle n'appellerait même pas ça une amitié, ce mot lui fait presque peur. Disons qu'elle reste avec Alec parce que pour le moment ils s'en sortent bien. En tout cas elle a toujours vécue seule et elle mourra sûrement seule. Elle vit au jour le jour, de seconde en seconde. Paine à une certaine fierté, et un nombrilisme mais elle n'est pas imbu d'elle-même. En tout cas on ne peut nier que Paine est courageuse elle ne recule devant rien ou presque, bien que ce courage relève parfois de l'inconscience. En effet elle est un peu folle et bien souvent c'est la raison (ou plutôt la déraison) de ses situations un peu surprenantes et loufoques dans lesquelles elle se retrouve parfois. En tout cas Paine à toujours eut beaucoup de chance et c'est sûrement à elle qu'elle doit sa survit.
Une chance et une folie qui vont de paire avec un appétit peu correcte pour la boisson. Il est rare en effet que Paine soit bien loin d'une bouteille, et tout particulièrement concernant le rhum. C'est d'ailleurs ce qui désespère un peu Alec. Un goût prononcé pour le rhum, qui résume merveilleusement bien à quel point elle aime profiter des choses simples, et croquer la vie à pleine dents. D'ailleurs il est rare qu'elle perde son légendaire sourire. Malheureusement son épicurisme est aussi synonyme de luxure parfois. Ses plaisirs charnels et ses besoins impulsifs sont presque aussi courant que ses envies de Rhum. En fait Paine vit comme elle est à l'arrache et de jour en jour. Elle ne prévoit rien, et improvise toujours. Et c'est sa bonne étoile qui font d'elle une excellente pirate.

Qualités : Malheureusement la liste de ses qualités est plutôt courte et concise. Puisqu'il s'agit la plupart du temps de simple compétences. C'est une excellente pilote en tout cas, difficile de l'égaler. Mais elle n'aurait jamais la prétention de le dire. Elle peu s'en vanter, mais en réalité elle est modeste se seras donc plus une sorte de moquerie d'elle-même. « L'excellente pirate que je suis... » alors qu'elle n'est que mercenaire sans l'ombre d'un vaisseau. Elle a donc un certain sens de l'humour sauf que ça peut être aussi un lamentable défaut tout dépend de votre niveau de blague quoi. Quoi d'autre, ah oui elle est plutôt agile avec les obstacles et rusée dans les conflits. Son courage n'a pas d'égal, et elle fonce toujours, souvent aveuglément, mais elle va toujours de l'avant. Même si on considère que la résistance à l'alcool peut être une qualité, sa plus grande vertus reste sans nul doute son respect. Certes elle nargue, elle taquine, mais elle respecte profondément toute personne qui le mérite. Ça ne l'empêche pas de voler à tord et à travers, mais au-delà des biens matériels elle ne juge pas, et considère. Elle n'est pas très généreuse mais admet de partager équitablement. En fait elle a un certain honneur qui font un peu sa ligne de conduite. Et heureusement.
Défauts : En revanche, la liste impressionnante de ses défauts est bien trop longues pour la traiter ici. Mise à part son vilain penchant pour la boisson, elle manque cruellement de raison. Et elle est limite cleptomane. Sans parler qu'elle ne peut rester en place, elle est toujours obligée de poursuivre quelque chose. C'est son mode de vie. Courir, courir et courir encore. Après toutes sortes de choses. Des quêtes, un navire, un équipage, une bouteille de rhum, ou une agréable compagnie. Car son penchant pour les plaisirs est presque aussi grand que son penchant pour l'alcool. Elle est surtout complètement inconsciente. Sa folie ne lui a jamais nuit, mais il y eut des centaines d'occasion pour que ça arrive. Seule sa chance l'a sauvé. Et elle en ait conscience ce qui ne l'empêche pas de continuer. L'autre de ses défauts est sans doute de ne pas se prendre au sérieux. Si la modestie est une qualité, le manque de maturité et vivre sur le tas, s'habillant à l'arrache, improvisant toujours, ce n'est pas vraiment une façon de faire. Mais aller savoir ça fonctionne.
Goûts : « Du Rhum, des femmes, et de la bière nom de dieu.. » Ces paroles d'une si douce mélodie résumeraient assez bien ses goût, boissons, plaisir, et musique. Mais il faut sans nul doute parler de vol. Car si Paine a choisit la piraterie, c'est certes pour s'amuser, mais aussi pour passer le plus clair de son temps dans les airs. Car elle ne peux se passer de voler...tout simplement. C'est à sa raison de vivre, et la seule chose qui la motive réellement.


*/ Physique :

• Physique Général :

Paine est plutôt grande et élancée, en tout cas pour une humaine. Elle n'est pas maigre mais svelte. Mais sa taille fine n'entrave rien à son charme légendaire. Car oui il faut bien l'avouer Paine est une jeune femme belle et charmante. En tout cas son élégance et sa prestance naturelle font d'elle une belle jeune femme, aux yeux de ses messieurs. Ses formes sont généreuses, et voluptueuses, tendre et terriblement attirantes. Son visage est fin et doux. Ses traits angéliques sont filiformes et harmonieux. Ses lèvres sont pulpeuses et fruités capables de vous offrir un sourire craquant et terriblement ravageur. Ses yeux sont d'un brun clair, léger, mais presque impénétrable, vous savez ce genre de regard mystérieux et insondable. Son regard devant lequel retombe parfois quelques mèches brunes fines, et raides.
Paine s'habille toujours un peu à l'arrache. Autant vous dire qu'elle ne met pas souvent de jolies robes en soie brodée. Elle est plutôt du genre à mettre des pantalons de toile large et sans forme. Une chose est sûre elle porte presque toujours une paire d'écouteurs sur les oreilles. Neuf fois sur dix elle écoute de la musique. C'est un peu sa façon de vivre. A l'arrache. Pour ce qui est des accessoires elle n'en a pas vraiment de fétiche, mais elle porte une série de pressing aux oreilles et deux à la langue, il est rare qu'elle n'aborde pas au moins un collier et quelques bracelets. En tout cas elle s'arrange toujours pour ne pas que l'on voit son tatouage ou que très peu.

Signe(s) Particulier(s) : Un tatouage sur le flanc droit, qui part de sous son bras couvrant une bonne partie de ses hanches et du creux de ses reins, il se finit dans le creux de ses hanches (entre sa cuisse et son bassin). Ce tatouage représente beaucoup, c'est un enchevêtrement de signes runiques, d'art tribale, et de pictogrammes, le tout s'agençant dans une belle harmonie. Il est important de préciser que ce tatouage et chacun de ses détails ont une signification particulière pour Paine. Bien qu'elle ne s'en rappelle pas.
Taille : 1m75
Poids : 59 kg


* - STUFF


• Arme(s) utilisée(s) : Surtout pas d'arme à feu, en tout cas pas tant qu'on peut l'éviter. Trop de bruit, trop de fumée, et mauvaise odeur. Cependant elle sait plus ou moins viser, jusque là elle a eu suffisamment de chance en tout cas. Et elle se débrouille plutôt bien avec toutes sortes d'armes blanches, couteau rapière et compagnie.
• Animal de compagnie : Jack, un perroquet aux couleurs vives, capable de dire quelques phrases. Mais très probablement qu'il n'en saisit pas le sens. Jack est cependant suffisamment futé pour savoir ce qu'il faut faire, quand il faut fuir et où il faut aller pour retrouver sa maîtresse. En tout cas Paine se plaît à lui apprendre toutes sortes de phrases burlesques parfois même grossière.
• Objet(s) fétiche(s) : Mon string et mon couteau. Et plus sérieusement, rien de bien précis, quelques petits objets qui ont leur histoire, mais pas de réelle attache. D'ailleurs Paine n'est pas vraiment matérialiste alors..., en revanche elle aime avoir des écouteurs sur les oreilles, simplement parce qu'elle vit dans la musique. (Mais ce n'est pas l'objet qui l'intéresse mais le simple fait d'avoir des écouteurs peu importe leurs formes.)
• Moyen(s) de transport : Tout ce qui s'approche de loin ou de près à quelque chose qui vole. Peu importe. Paine n'est à l'aise que dans les air, ou presque.
• Pouvoirs : /



HJ (Hors Jeu) :


Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? L'univers de la piraterie, une envie avec un pote.
Comment avez-vous connu ce forum ? De partenaires en partenaires.
Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? Nada.
Quel est le code ? Code validé by Tiky ~
Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum ? Retirer les pubs dans les posts. Vous savez ces mots souligner qui vous envoie vers des liens commerciaux.


Dernière édition par Paine Luune. le Ven 3 Juil - 11:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mer 1 Juil - 20:34

*/ Histoire :


* Eh merde encore lui. *
Paine vissa un peu plus son large chapeau de cuir à plume sur sa tête. Il lui tombait presque sur les yeux, et cachait une bonne partie de son visage en tout cas. Le tout c'est qu'il ne la reconnaisse pas. Lui c'était Alec mâchintruc, une sorte de sentinelle vraiment pot de colle qui s'était mis dans la tête qu'elle était pirate et qui avait décidé d'enquêter sur elle. Là où ça ce complique c'est qu'il avait raison, elle est pirate mais bon ce n'est pas une raison pour être suspecté comme ça. Bref impossible de savoir ce qu'il avait découvert, et il valait mieux ne pas risquer de se faire repérer.
Paine avait de la chance sur ce coup-ci, car elle était au beau milieu d'un marché bondé de monde, et ses vêtements grotesques en tissus clairs passaient inaperçues dans cette pauvreté apparente. Seul Jack son perroquet perché sur son épaule droit comme un soldat pouvait la trahir. De temps en temps des enfants se faufilaient entre les jambes en se chamaillant arrachant des sursauts de surprises à Paine qui n'était pas vraiment tranquille. Cette sentinelle était sur ses pas, et pour couronner le tout elle l'avait perdu de vue. Elle s'arrêta sous la tenture d'un vendeur d'orange aussi grosses que des oeufs d'autruches, et leva les yeux au ciel. Simple rituel. Elle avait quitté son speeder depuis quelques heures et voler lui manquait déjà. D'ailleurs en parlant de voler, elle tourna derrière quelques échoppes provisoires emportant sous son grand manteau une bouteille de rhum qui traînait là sur un établis. C'est malheureux, elle avait glissé dans sa veste. Enfin bref, Paine devait rencontrer un contact et ce n'est sûrement pas dans cette foule compact que la sentinelle pourrait lui nuire. Le contact était un sbire d'une ligne de croisière qui aurait entendu qu'un gars aurait rencontré quelqu'un qui aurait cru voir un beau voilier volant au large d'une certaine cité volante. Rah les ragots, c'était le carburant de Paine, et ses seules sources d'informations, donc son seul guide. Elle était parvenu il y a quelques mois à être à la tête d'un petit équipage modeste autour d'un beau vaisseau de collection qu'elle avait bien évidemment volé pour la frime. Mais son second embauché un peu sur le tas avait organisé une sorte de rébellion, une mutinerie comme on dit dans le jargon. Et la voilà seul à emprunter des speeder à droite à gauche pour entendre des rumeurs sur son vaisseau et son équipage.

Le contact était au rendez-vous est c'était le plus important. Elle avait posé sur la table la bouteille de rhum qu'elle venait de voler, appuyant ainsi ses politesses en précisant qu'elle avait cru bon d'amener de quoi trinquer. Il lui confia ce qu'il savait mais ça ressemblait un peu à une information douteuse un peu comme un témoignage bidon pour un misérable qui pourrait croire qu'il y a une quelconque récompense. Un témoignage ponctuer d'incertitude « c'est ce qu'on m'a dit » « il parait que... » « je ne suis plus sûr » « je peux me tromper mais... ». Pas grand-chose de croustillant au final, juste le nom d'une île flottante, non pas dans le genre dessert pour riches mais plutôt une cité ambulante.

« Au voleur ! Mon rhum ! Une bouteille à disparut ! »
Le commerçant avait mis son temps pour s'apercevoir qu'il manquait quelque chose de particulièrement cher et raffiné sur son étalage. Mais il s'en était finalement rendu compte, et il gueulait à plein poumons en gesticulant comme un insecte qu'on aurait démembré. Le vieux contact et la belle pirate posèrent ensemble le regard sur la bouteille de rhum posée sur la table. Et les yeux de Paine parcoururent l'étiquette. Mon dieu, ou plutôt ma déesse, c'est un C.M, les Cressous Médium de très grands distillateurs, et un rhum de première qualité. Paine aurait probablement gesticulé plus encore si on lui avait démembré une telle bouteille. Elle croisa le regard du vieil indicateur, et par delà le couloir et les tentures, elle aperçue d'autres sortes d'ennuis. Ce Alec pot de colle était à côté du vendeur et tournait la tête de droite à gauche comme une girouette. Paine se tourna elle vers son contact et lui fit signe de se taire. Mais tout rat qu'il était ayant probablement compris qu'il n'aurait aucune récompense pour son information il se mit à crier à son tour.
« Elle est là ! Le voleur est ici ! »
Paine se tourna vers le marchant et pire encore Alec fonçait droit sur elle. Normalement ces gens-là passent trois mois à faire une enquête avant de décider de vous tomber dessus. Mais là il faut croire qu'en venant ce matin au marché il avait déjà les infos suffisantes pour l'arrêter. C'était facile à savoir, rien qu'à sa course déterminée. Paine partie à l'opposer vers la fenêtre qui donnait sur les toits des quartiers inférieurs. Elle commença à monter sur le rebord mais se ravisa. Elle retourna près de son contact alors qu'Alec approchait dangereusement, et elle attrapa la bouteille de rhum C.M. sur la table avant de retourner près de la fenêtre avec Alec sur les talons. Elle attrapa le rideau en vol pour se laisser glisser le long de celui-ci. Jack s'envola suivant de haut sa maîtresse.

Après une descente vertigineuse elle ne se retourna pas pour voir comment cette sentinelle se dépatouillait avec le rideau. Elle poursuivit son chemin. Heureusement dans ce genre de bidonvilles les constructions étaient un peu empilées les unes sur les autres sans grandes organisations, et les rues réduites au minimum. Ce qui permet de sauter de toit en toit, avec quelques pertes d'équilibre mais pas de chute. Enfin le mode bidonville n'a pas que ses avantages et Paine s'en aperçu quand elle posa son pied sur un toit de taule, qui craqua sinistrement avant qu'elle ne passe complètement au travers. Ne s'arrêtant pas au premier étage une chute de cette hauteur avait suffit à fracasser le plancher de fines planches de bois. Elle avait atterri par chance au rez-de-chaussé de ce qui devait être une grange, car sa chute avait été amortie par de la paille. Presque 10 ans de piraterie et toujours autant de chance, ce n'était pas croyable, et probablement le seul don de Paine. Toussotant dans la poussière qu'elle avait soulevée elle s'assura immédiatement qu'elle n'avait rien de cassé. Enfin surtout que la bouteille de rhum était intact.
Elle ne s'attarda pas pour autant. Et sortit de l'étable dans les rues. Les rues sinueuses en vieux pavés étaient plus praticables que l'allée du marché. En tout cas il y avait moins de monde. Paine craignait cependant de se trouver dans un cul de sac. Mais étant donné la pente douce des avenues elle devait approcher du vieux ports. Quand elle commença à sentir le sel, Paine attrapa une échelle pour de nouveau s'élever sur les toits, histoire de s'ouvrir l'horizon et de pouvoir prévoir sa fuite un minimum. En se retournant elle s'était aperçue que cette sangsue sentinelle la suivait de près, et gagner même du terrain. Disons plus simplement que ses tentatives de planques avaient lamentablement échouées. Du coup il était toujours sur ses talons. Elle sauta de toit en toit, pas de taule par chance. Et arriva finalement sur les quais, et donc au bout des bâtiments. Elle repéra une toile d'une avancé couverte d'une échoppe, et compta renouveler l'histoire de la taule. La toile amortirait sans doute sa chute il fallait juste espérer que le marchant ne vendait pas des couteaus. Elle sauta pour ne pas y penser (je sais c'est curieux) mais ce fut un lamentable échec. La toile tendue fit office d'un trampoline et Paine se retrouva quelques mètres plus loin. Dans l'eau nauséabonde du port.
Paine retira comme elle pu sa veste pour pouvoir nager. Après tout elle était trempée mais elle avait bien empoigné sa bouteille de C.M c'est l'essentiel. Elle se hissa comme elle pu sur une petite barque, puis de celle-ci sur le pont. Et courut jusqu'au bout de celui-ci. Son salut c'était ce dragonfly libellule, que son pilote tentait en vain de démarrer. Mais Alec était sur ses traces, et pourquoi diable ses sentinelles et particulièrement les hommes courent ils si vite. Ce n'est pas humain une santé pareille.

Paine sauta finalement de justesse sur l'engin qui démarrait en trombe. Elle évacua poliment son pilote en le jetant par-dessus son siège directement dans les eaux troubles. Et elle s'éleva dans les airs en riant. Ayez enfin débarrassée. Elle se laissa tomber sur le siège, avachie, et déboucha son rhum en regardant les nuages. Elle prit une grosse gorgée de ce divin nectar. Elle était hors de portée, d'ici qu'il trouve de quoi la poursuivre elle serait déjà loin. Mais en se retournant pour narguer monsieur pot de colle. Elle s'aperçut qu'il avait lui aussi un véhicule, et qu'il s'élevait tout aussi haut dans les airs.

« Haha voler un véhicule, ce n'est pas très protocolaire ça, seigneur des sangsues. J'en parlerais à tes supérieurs. S'ils ont la chance de me voir un jour. » Dit elle pour elle-même en serrant les dents.
Seulement ce Alec avançait vite et il la rattrapait même. Paine était une pilote d'exception, mais dans un milieu découvert comme celui de l'océan seul compte la puissance du vaisseau ou presque. Et elle ne pourrait pas faire grand-chose. Et sa capture ne faisait plus grand doute, quand elle aperçut sur la carrosserie de son poursuivant l'insigne des sentinelles.

« Pourquoi fallait il qu'il vienne cacher son engin dans le port. »

Non ce n'est pas possible la chance ne pouvait quitter Paine. Elle but à nouveau deux grosses gorgées de rhum en vrillant comme elle pouvait. Après tout quitte à être arrêté autant descendre ce divin nectar. Le sang du pirate. Reprenant son sérieux légendaire et chassant cette pensée elle tenta quelques mains d'oeuvre d'évitement. Fort heureusement il devait conduire avec ses pieds pour être mauvais à ce point. Seulement avec cette petite course poursuite il avait déjà perdu le port de vue, et plus grave encore toute terre.
« Ma chère il n'y a qu'une chose qui peut te sauver : les corones. » Ce dit elle encore une fois en se touchant l'entre jambes d'un air vulgaire. Évidemment c'était absurde pour une jeune femme, mais aller savoir. Elle fit donc une nouvelle manoeuvre d'évidement pour se retrouver finalement face au vaisseau sentinelle à l'arrêt. Face à face à une bonne centaine de mètres l'un de l'autre. Un merveilleux face à face. Alec avait évidemment compris, et ils mirent les moteurs ensemble fonçant comme deux fous l'un vers l'autre. De toute façon les sentinelles ne sont pas payées pour prendre des risques, enfin si mais il tournera forcement la barre. Seulement aucun des deux ne changea de direction. Enfin ci, tous les deux au dernier moment mais bien évidemment trop tard. Son aile gauche pour elle et droite pour lui se fracassèrent l'une contre l'autre. Et les deux tombèrent comme des poids morts en tournoyant dans le grand océan. Impossible de rétablir quoi que soit.
En tout cas ce jour là, Paine ne l'aurait cru il y eut pire que de perdre la bouteille de rhum, elle perdue ses souvenirs. Un vilain choc sur la tête et hop...


Dernière édition par Paine Luune. le Ven 3 Juil - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mer 1 Juil - 20:43

Paine et Alec étaient accoudés à l'un de ses vieux comptoirs miteux de banlieue. Il était tard, ou plutôt particulièrement tôt et ils étaient là depuis la veille. Ils avaient loué une chambre pour une modeste somme dans ce trou à rat qui faisait aussi office d'auberge. Fallait vraiment le savoir pour y croire. Le patron avait des cernes jusqu'au milieu des joues et deux autres piliers de comptoir étaient avachis autour de leurs bières. En fait il n'y avait que deux personnes d'à peu près réveillés. Paine et Alec. Paine commença à avoir un coup dans le nez et le patron été d'ailleurs désespérait qu'elle ne titube pas encore après avoir but presque une bouteille de rhum et Alec restait là, il avait accepté de boire un shooter de vodka, mais il avait tourné depuis le début de la soirée au sirop de menthe. L'un des piliers de comptoir qui aurait sans doute une gueule de bois d'une semaine et aucun souvenir avait réussi à articuler une question. Depuis quand Paine et Alec se connaissaient ? En réalité ils ne pouvaient pas le savoir eux-même mais entreprirent un court récit :

« Depuis deux jours à peu prêt, en faites je me suis réveillé la gueule enfariné, ou plutôt ensablé. J'avais du sable dans la bouche et les yeux probablement enflés comme des oranges. Le sel m'avait attaqué les lèvres et j'avais horriblement soif. Non pas que le sable n'offre pas un passionnant spectacle mais j'avais besoin d'air, je me suis donc retourné péniblement. Je tenais dans ma main un vieux tesson de bouteille, à en croire le bouchon c'était du bon rhum. Outre le fait qu'il ne restait plus de mes vêtements que de légers lambeaux, j'avais quelques petites plaies et un horrible mal de crâne, genre gueule de bois à la vieille vinasse douteuse, à l'exception près que j'avais dù me heurtermais qu'est-ce que diable je foutais là. J'essayais de me remémorer une quelconque chute ou bataille mais rien le vide total. Et a dire vrai il n'y quelque part. Vint alors l'éternelle question : avait plus grand-chose dont je me souvenais. Pas même de mon nom. Sans parler de ce maudit perroquet qui est venue se perché sur mon épaule dès que je m'étais redressée. Mais le pire dansseul : un homme était étendu là, cela encore ce n'est pas une catastrophe mais figuré vous que c'est un roux, CE roux. » cette histoire c'est que je n'étais pas Désignât elle d'un léger signe de la tête.

« D'abord, je t'arrête tous de suite je ne suis pas roux, mais blond vénitien, ensuite cela ne s'est pas passé comme ça. » il fit un léger mouvement de main pour s'emparer de son verre, le vida, puiscontinua. « Déjà je me suis réveillé en regardant le ciel... bleu à son habitude, soleil frappant mon visage et quelque nuage blanc ressemblant à des vessie de porc. Après le ciel, la mer légèrement moutonneuse et surtout qui léchait le bout de mes bottes. Ensuite une impression étrange dans ma main droite, comme si celle-ci était grippé, je l'emmène a hauteur de mon visage et vois qu'elle est couverte d'un gant remplit de sable, j'enlève celui-ci (tout en notant que je n'en avais qu'un seul) et remarque que celle-ci est couverte de métal, type bionique vous voyez, le soucis c'est que plein de sable, elle était à moitie enrayé ce qui m'empêchais de la bouger convenablement. De plus me relevant sur mon séant je remarque à mes coté une femme habillée de brique et de broque déchiré et tentant, tel un alcoolique en manque, de boire dans une bouteille qui n'était en fait qu'un goulot sans fond. Comme quoi le fait d'atterrir sur le dos a quand même de la classe dans un naufrage. »

« C'est vrai le ciel offre un meilleur réveil que le sable chaud. Cela dit, je tenais à te dire que depuis ton semi-coma sur cette plage, tes cheveux roux mettent merveilleusement en valeur ton coup de soleil sur le pif. C'est meugnon ! » Désignant justement ce nez qui pelait déjà. « Quand à ma bouteille, faut me comprendre, si tu connaissais le prix d'une C. M. tu saurais pourquoi ma vie c'est arrêté quand je me suis aperçu que le goulot ne donnait sur aucune bouteille, j'avais presque envie de m'ouvrir les veines avec ce tesson-là. Bref le temps que monsieur main bionique se rende compte de ce qui ses passés. M'harcèles de question, alors que j'en avais autant que lui et que vraisemblablement aucun de nous n'avait de réponse. On a prit la décision de rester ensemble car on était probablement tombés dans la même embuscade et puis autant s'attacher au premier venu quand on ne se souvient de rien. Quoi que sa compagnie m'insupporte un peu j'aime bien sa tête de roux. Bien qu'on a dù trouver un moyen de réparer l'ouvre boîte qu'il a à la place de la main, ce qui a consisté en une extraordinaire perte de temps. »


Dernière édition par Alec Korps le Jeu 2 Juil - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:29

Bienvenue à tout deux sur Suria = )

Prévenez-nous quand vous aurez terminé ; )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:31

Ah oui tien ^^ et bien j'ai passé tout ça sous le correcteur d'orthographe de words donc normalement c'est relativement bon ^^


Dernière édition par Alec Korps le Sam 4 Juil - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:32

Donc je peux lire ? = D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:33

Sa serais bète qu'ont aient écrit tous cela dans le vide Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:41

Alec Korps a écrit:
Dans toutes les villes du monde, il y a un endroit où ils se retrouveent tous en même temps, le même jour…
En général, cela s'appelle un marché et c'est justement ce jour là que Alec, une
sentinelle, s'était mis à la recherche d'une pirate particulièrement maladroite mais insolemment chanceuse
.

Tu devrais essayer de te relire et utiliser http://bonpatron.com/ si tu n'y arrives vraiment pas. J'ai seulement lu le premier paragraphe et tous ce qui est en rouge a été ajouté par moi x ) (Je n'ai pas signalé les suppressions = D)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Jeu 2 Juil - 10:42

Je m'y mets tout de suite ... en tout cas merci bien pour ce site bien pratique ...

Bon je ne peux corriger que mes propres posts ^^

ensuite je suis sûr qu'il reste encore plein de fautes ...

EDIT Suria : Même en dehors des posts « officiels », il faut essayer de soigner son orthographe. Je suis navrée, mais des fautes aussi grosses ne seront pas tolérées. Alors courage et un petit effort ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Ven 3 Juil - 11:26

Mis à part les fautes d'orthographes persistantes dans les messages d'Alec, tout est en ordre selon moi = )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Ven 3 Juil - 11:47

Seigneur dieu ! Déjà quelqu'un qui est passé voir notre fiche ! Par contre catastrophe il est roux ! MOnde de merde !
Quand à toi Alec, tu n'est qu'un Nain culte, Bon patron, tu devrais connaitre c'est le minimum. Quoi que je me demande ce qu'est le pire : être un ignorant ou le savoir parfaitement et n'avoir pas songé à l'utiliser.
Oula c'est pas bon pour moi ça.
Donc très cher roux...euh Tiky. Ou seigneur Jonaris (moi ?! du lèche botte ? naaaaan !). J'ai relu une énième fois ma fiche et mon histoire, et je l'est passé sous Open office, Spell Check, et Bon Patron. La total quoi ! Je sais que des fautes persistent encore, mais je pense que la lecture devait être possible sans tomber de son siège.
Je crois que Alec l'a fait également !

Le passage vraiment, vraiment sérieux :
En tout cas merci pour votre patience !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Sam 4 Juil - 0:26

Mes excuses abjectes ne sont rien par rapport à mon envie de me pendre pour mon incompétence ...


En reste-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Sam 4 Juil - 1:10

Oui, j'en ai vu trois dans les deux premiers paragraphes = ) Mais ce sont des détails ; ) Pour moi, ce n'est pas bien grave.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Lun 6 Juil - 11:41

Alec tu sais ce qu'il te reste à faire => Corrige moi vite ces vilaines fautes.
En tout cas l'important c'est que l'histoire et nos deux personnages restent cohérents à vos yeux et que vous n'y voyez pas d'objection.
En attente de la validation de sieur Suria après que ce roux ait corrigé ses fautes.
Et merci encore de votre patience !
Revenir en haut Aller en bas
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mar 7 Juil - 18:23

    Bienvenue sur Suria !

    Tout d'abord, je tiens à vous informer que votre système d'histoires « croisées » ne me gêne absolument pas, c'est même une idée plutôt sympathique. =) Maintenant, ce qui me pose un énorme problème, ce sont les fautes d'orthographe. Suite aux différentes interventions de Tiky, vous en avez déjà corrigées pas mal, mais malheureusement il en reste encore et pas des moindres. De même, j'avais jeté un bref coup d'oeil au premier « jet », et je dois avouer que j'avais été tout bonnement horrifiée par l'orthographe. Par exemple, quand je vois des « sa viens » (ça vient), « elle vis » (elle vit), « elle ne peux » (elle ne peut), l’absence de « s » au pluriel ou une mauvaise conjugaison de l’indicatif présent ou imparfait, je suis un peu... réticente. À la limite, maintenant que la fiche est plus ou moins débroussaillée (même si pour bien faire, il faudrait encore une bonne correction), cela ne me dérangerait pas de vous valider, seulement... Je ne peux m’empêcher d’avoir des sueurs froides en pensant retrouver un tel massacre de la langue française dans vos futurs posts. Je me trouve donc face à un curieux dilemme.

    Je suis navrée de vous faire tant patienter, mais dans ces conditions, j’ai vraiment des réticences à valider votre fiche. Je vous demanderai donc de re-corriger une dernière fois vos écrits avant la validation. Je vous annonce également qu’il faudra faire un réel effort au niveau de l’orthographe de vos futurs messages RP (si vous avez vraiment du mal avec l’orthographe malgré BonPatron et compagnie, je sais qu’il existe des forums d’aide au RP et je suis également disponible en cas de besoin. ;D), c’est impératif.

    Bon courage & Prévenez-moi quand vous aurez terminé. ;D
    Bien à vous.
    Suria.


Dernière édition par Suria. le Mer 22 Juil - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mer 22 Juil - 2:16

Aie aie aie

Bien le bonjour. Alors après une relecture commune, et quelques réunions alcoolisées entre nous. Nous en sommes venus à la tragique conclusion qu'il nous faudrait réapprendre la langue française. Cette belle langue de Molière (qui aurait fait un pirate sympa.) Le constat laisse songeur. Pour ma part conscient que ma conjugaison me fait fatalement défaut je devrais trouver la motive un beau jour de m'y replonger mais pas maintenant.
Alors j'espère que vous comprenez que cette qualité orthographique nécessaire nous demande trop d'efforts. Efforts que nous pouvons fournir pour la fiche certes, mais qu'on ne reproduiras évidemment pas dans tous nos posts. De comme un accords nous avons donc convenue d'abandonner le projet de vous rejoindre dans ce beau forum qui nous tenter tant. Et puis ça éviteras également de vous donner d'avantage de travail.
Je suis donc désolé de vous apprendre que toutes votre patience à lire nos fiches, et vos efforts à nous aider à les améliorer aurons été vains. Pas tout à fait car nous connaissons mieux nos fautes et nos travers grâce à vous. Mais de votre côté vous n'y avait rien gagner. Désolé donc de vous avoir fait perdre votre temps, et de vous abandonner ainsi.

Au plaisir peut être de se croiser en Rp un jour même si c'est peu probable on a encore le droit d'être rêveur.
Merci pour tout.
(Vous pouvez supprimer cette fiche, et nos comptes respectifs sa va de soit).

Bonne continuation pour votre forum.
bizoux.
Revenir en haut Aller en bas
Suria.
~ Fondateur ~
avatar

Nombre de messages : 289
Âge : Déjà bien plus de 3000 ans !
Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Maître du Jeu.
Race: Je ne suis rien et je suis tout.
Effets Personnels:
MessageSujet: Re: Alec et Paine.   Mer 22 Juil - 19:40

Je suis vraiment navrée de voir que vous nous quittez si vite, mais je respecte votre décision et je suis même agréablement surprise : merci beaucoup de nous avoir prévenus ! La grande majorité ne se serait certainement pas donnée cette peine. Je suis vraiment désolée de vous avoir tant ennuyés avec l’orthographe et encore plus que cette fiche n’aboutisse finalement pas à une validation, mais sachez que les portes de Suria vous seront toujours grandes ouvertes et que je suis toujours partante pour aider les membres, en cas de besoin. =)

Bien à vous.
Suria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alec et Paine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alec et Paine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» alec ▲ the show must go on.
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]
» Alec Volturi ? "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» “Je m'en fous, du monde réel, c'est toi que je veux !” -Alec
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Anciennes fiches-
Sauter vers: