AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Octave Izïelhtÿz - (Elfe, Sentinelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Octave Izïelhtÿz
-- ADOPTABLE --
avatar

Nombre de messages : 35
Âge : 19 ans.
Capacité spéciale : « Batterie électrique » ... et épaissir l'obscurité.
Signe(s) particuliers(s) : Oreilles pointues, yeux violets, cheveux casi blancs.

Serment d’allégeance : La Brigade, même si bon... voilà quoi !

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Sentinelle.
Race: Elfe, pure souche !
Effets Personnels:

MessageSujet: Octave Izïelhtÿz - (Elfe, Sentinelle)   Sam 29 Aoû - 18:04



DJ (Dans Jeu) :

*/ État Civil :

    Nom : Son véritable nom est « Izïelhtÿz », un nom elfique absolument imprononçable pour un humain moyen ; ce qui l’obligea entre autres à le « simplifier », histoire d’abaisser tout ça au niveau humain. En clair, désormais, quand il côtoie des humains cérébralement limités, il ne présente plus son véritable nom, mais bien sa version « humaine » qui n’être autre que « Izieltyz » (prononcez « I-siel-tisse »), ce qui ne l’empêche malheureusement pas de devoir généralement le répéter trois fois avant que ses interlocuteurs ne percutent.
    Prénom(s) : Octave. En réalité, il ne s’appelle pas vraiment Octave, mais bon... Son prénom elfique étant à nouveau trop compliqué pour les hommes – « Añnhaztiëllh » – l’elfe décida carrément d’en changer et choisit finalement le prénom de « Octave », qui est en réalité le nom d’une petite entreprise qui produit des pièces détachées pour Speeders.
    Surnom : Certains de ses potes ont pris la méchante habitude de l’appeler « Oct’ », ce que ce dernier n’apprécie que très moyennement, mais bon, que voulez-vous...
    Âge : 19 ans, même si sa taille de nain (ouais, c’est bon, c’est pas sa faute à lui s’il est né « petit elfe » !) le rajeunit assez fort, lui faisant paraître un âge approximatif de 16 ans.
    Sexe : Aux dernières nouvelles, c’est un mec, et comme il ne compte pas changer de sexe en cours de route, on peut présumer qu’il le restera jusqu’à ce qu’il claque.
    Sexualité : Alors là, sans rire, c’est pas vos oignons. Vous voyez, ça, c’est précisément le genre de trucs qui ne regardent que lui, lui et lui. Pigé ?
    Race : Elfe pur souche et fier de l’être. Un problème ?
    Signe : Comme Octave est un chieur et qu’il ne sait absolument pas rester conventionnel, il le fait jusqu’au bout ! Et oui, notre Sentinelle n’est pas né sous un signe, mais bel et bien deux ! Foudre et Ténèbres, rien que ça.
    Lieu de Naissance : Pour être précis, c’était sur la moquette du salon d’un petit appart’ minable de Tinkreet, entouré d’une petite douzaine d’elfes un peu pouilleux sur les bords.
    Lieu de Résidence : Actuellement, il vit dans un petit appartement pas trop mal dans un quartier pas trop pouilleux d’Anthélima. C’est pas le grand luxe, mais c’est confortable et le loyer est raisonnable.
    Métier : Sentinelle fraîchement diplômée. Un petit bleu de merde, quoi.
    Classe Sociale : Sentinelle.
    Clan : (Concerne uniquement les pirates issus des Postes Vacants)
    Elu des Dieux ? Oui [ ] Non [x]
    Partisan(e) ? Oui [ ] Non [x]


*/ Personnalité :

• Caractère général :

Octave, c’est tout d’abord un chieur. Pas tellement parce qu’il aime emmerder son monde, mais surtout parce qu’il n’est jamais content et qu’il passe son temps à se plaindre. Toujours grognon (et surtout au réveil !), il râle sans arrêt, ronchonne, se lamente, conteste les décisions et les ordres (toujours en grognant, évidemment, même s’il finit toujours pas faire ce qu’on lui demande ; simplement, il ne peut pas s’empêcher de râler et de discuter !). Du coup, il peut parfois taper franchement sur le système et même s’il n’est pas foncièrement méchant, il faut quand même s’y habituer. De même, c’est quelqu’un qui a tout le temps l’air de s’emmerder et qui n’aime pas trop parler. Les trucs « prise de tête », il n’aime vraiment pas, il préfère nettement rester dans la « simplicité ». Un autre défaut chez lui, c’est son manque flagrant de motivation et son flegme ; ce qui a tendance à agacer les gens et à s’attirer leurs foudres plus rapidement qu’un autre. Néanmoins, une fois motivé par un objectif ou quoique ce soit d’autre, Octave peut littéralement s’enflammer et monter un acharnement et une ténacité insoupçonnés chez lui ! D’ailleurs, c’est un très mauvais perdant qui cache un grand sens du jeu et de la compétition tout au fond de lui ; c’est d’ailleurs pour cela qu’il préfère nettement se frotter à la Confrérie d’Arhen plutôt qu’au menu fretin : le jeu en est d’autant plus excitant. Par ailleurs, même s’il peut parfois se monter un peu pénible, Octave est quelqu’un d’assez facile à vivre (c’est d’ailleurs un très bon élément, quand il s’agit de travailler en équipe !). Il est simple, calme, réfléchi, pas capricieux ni exigeant pour un sou et il sait respecter les autres comme ceux-ci le méritent. Il est également plutôt gentil quoiqu’un peu bourru. Très loin de la noblesse et de l’élégance elfique, c’est quelqu’un de cultivé mais de très grossier une fois lancé. Il n’est pas du tout individualiste, juste un peu solitaire, et se montre généralement très efficace dans tout ce qu’il entreprend. C’est un bon combattant, autant au niveau technique qu’au niveau sang-froid et intellect, qui n’est pas vite effrayé face au danger. Il est parfois un peu insolent mais on peut compter sur lui et il sait rester à sa place et faire face aux responsabilités quand il le faut.

Qualités : Efficace, intelligent, possède un bond fond (malgré son sale caractère), plutôt gentil (même si ça le fait chier et qu’il ne se gênera jamais pour se plaindre, il aide toujours ceux qui lui demande de l’aide), respectueux (aussi bien des règles ; globalement du moins, que de ses supérieurs ou des gens en général), complétif (ça lui arrive !), vif, très calme, possède un sang-froid à toute épreuve (mais pas beaucoup d’humeur, par contre), courageux (ce n’est pas exactement le terme, mais disons qu’Octave n’a pas froid aux yeux et qu’il fera ce qu’on lui dit de faire, même si c’est dangereux), facile à vivre (contre toutes attentes, même s’il est chiant et râleur, Octave est plutôt facile à vivre, car il n’est ni envahissant, ni exigeant, ni même capricieux), bon élément dans un groupe (à nouveau, contrairement aux apparences, Octave n’est pas du tout individualiste et est même plutôt bon quand il s’agit de travailler en équipe... si son ou ses partenaires supportes ses râlements, tout du moins !), apprend vite, sait faire face aux responsabilité, fiable, très droit, honnête, loyal (dans une certaine mesure), acharné (une fois motivé par quelque chose ou guidé par un objectif, Octave peut se montré incroyablement persévérant et ingénieux !) et simple.

Défauts : Chiant, jamais content, aime passer son temps à se plaindre même s’il sait que ça tape sur le système des gens qui l’entourent, grognon, râleur, grossier, souvent de mauvaise humeur, peu motivé, mauvais perdant, de très mauvaise foi, solitaire, désagréable au réveil (pas qu’au réveil, en fait, mais il faut reconnaître qu’au saut du lit, il est terrible !), un peu impertinent (il sait néanmoins rester à sa place et témoigner le respect qu’il convient de témoigner), bourru, un peu brusque, maladroit (uniquement quand il s’agit de sentiments), rancunier, boudeur, un peu vantard sur les bords et un peu méprisant (pour tout dire, il n’a pas une très haute estime des êtres humains.... mais bon !).

Goûts : Déjà, Octave aime qu’on lui foute la paix ; ou plus précisément : qu’on ne l’emmerde pas trop. Une fois que vous avez compris ça, vous avez compris la majeure partie du caractère du jeune homme. En effet, celui-ci n’est vraiment pas quelqu’un de compliqué ; il n’aime pas les problèmes, les trucs « prise de tête » et les conflits. Il y a en réalité énormément de choses qu’Octave n’aime pas, mais cela reste plus ou moins égale aux choses qu’il aime, rassurez-vous, simplement il ne se plaint que des choses qui l’emmerdent alors évidemment, on ne retient qu’elle ! Par exemple, Octave n’aime pas trop les femmes, surtout celles qui gloussent et jacassent avec une voix de crécelle, car il les trouve sournoise et manipulatrice, c’est chiant. Il n’aime pas trop qu’on lui donne des ordres, parce que d’une manière générale ça le fait chier d’obéir, mais ce n’est pas non plus un insolent de première, alors du coup il obéit quand même... mais en râlant. Il aime son chasseur et voler. Il aime son vieil overboard, même s’il lui faudrait quelques nouvelles pièces et un bon coup de peinture. Il aime son appart’, la Brigade et « son » chat, mine de rien. Il aime manger et dormir, dommage que sa bouffe ne soit jamais très réussie. Il n’aime pas trop les humains, qu’il trouve majoritairement cons et sous doués, sans compter qu’ils sont également sans-gêne et disgracieux. Et puis bon, à la base, ce sont quand même des connards d’oppresseurs, alors bon, il a quand même le droit de les mépriser un peu ! Ah ! Il n’aime pas non plus les pirates, parce qu’à part quelques spécimens qui sont balaises et qui ont la classe, ce sont tous des déchets. D’une manière générale, quand il est en mission, Octave préfère avoir à faire à la Confrérie et aux gros pontes de la piraterie plutôt qu’aux petites frappes : c’est beaucoup plus excitant et même s’il ne le crie pas sur tous les toits, il respecte les membres de la Confrérie d’Arhen parce qu’ils ont la classe.


*/ Physique :

• Physique Général :

Octave est un elfe de pure souche, déjà, donc bien évidemment, il ressemble à un elfe. Mince, peau claire, traits fins et aristocratiques, oreilles pointues... Tout ça, quoi, c’est son patrimoine génétique. Ses cheveux sont également blonds, tout comme ceux de sa mère, d’un blond si clair qu’il paraît presque blanc au soleil, voire même parfois gris-argenté. Bref, peu importe comment on le voit et où on regarde, il est pâle et plutôt... terne. Sauf peut-être ses yeux, grande exception de son physique de tordu. Déjà, ils sont d’un bleu violet qui ne fait pas franchement naturel ; cela choque d’ailleurs souvent les gens « non-initiés ». C’est pas moche, certes, mais c’est quand même un peu... surprenant. Cette couleur étrange en est réalité due à une malformation de la cornée – ou d’un autre truc de l’œil, hein, c’est pas comme s’il était médecin non plus ! – qui n’entrave heureusement pas ses capacités visuelles. Par ailleurs, pour ce qui est de leur forme légèrement allongée et de leur expression perçante, ses yeux ressemblent parfaitement aux organes elfiques, pas de souci ! Une chose qui ne fait pas très « elfique », par contre, c’est sa taille de nain. En effet, en général, les elfes sont des créatures sveltes et élancées, avec une taille mannequin avoisinant sans mal les un mètre nonante pour les hommes. Mais bon, comme on ne peut pas tout avoir dans la vie, Octave écopa de la taille de sa mère, une elfe remarquablement petite pour sa race. Soit. Il est né petit, c’est chiant, mais il faut bien vivre avec ! Enfin, si on doit retenir quelque chose sur l’aspect physique d’Octave, c’est qu’il arbore généralement un visage grognon ou renfrogné, qu’il passe le plus clair de son temps une cigarette au bec, qu’il ne se sépare jamais de ses breloques en argent et qu’il aime les vêtements larges et le bottes de cuire. Yeah !

Signe(s) Particulier(s) : Une peau très pâle, des cheveux d’un blond presque blanc, voire même argenté, parfois. Des yeux sournois d’une couleur violette pas franchement naturelle (c’est en réalité défaut de la cornée ou d’un autre truc, Octave ne sait pas vraiment, qui heureusement n’entrave aucunement sa vision ; c’est juste... bizarre, quoi !) et de jolies oreilles un peu trop pointues pour être humaines.
Taille : 1m66 et demi (le « et demi » est très important, veillez ne jamais oublier de le rajouter, merci bien) ; ouais, il est petit pour un elfe, on sait !
Poids : 41 kg.



Dernière édition par Octave Izïelhtÿz le Sam 29 Aoû - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave Izïelhtÿz
-- ADOPTABLE --
avatar

Nombre de messages : 35
Âge : 19 ans.
Capacité spéciale : « Batterie électrique » ... et épaissir l'obscurité.
Signe(s) particuliers(s) : Oreilles pointues, yeux violets, cheveux casi blancs.

Serment d’allégeance : La Brigade, même si bon... voilà quoi !

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Sentinelle.
Race: Elfe, pure souche !
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Octave Izïelhtÿz - (Elfe, Sentinelle)   Sam 29 Aoû - 18:06

*/ Histoire :

Octave est né à Tinkreet, cette cité sale et délabrée, sur la moquette rose et puante du salon d’un petit appartement miteux qui faisait office de « logis » à une bande d’elfes tout aussi miteux que la moquette en question. Sa mère était une petite elfe pas franchement magnifique et un peu maigrelette sur les bords, du genre trop faible pour passer l’hiver, qui avait trouvé refuge dans les bras de son « cher et tendre » : Honnël, un elfe fort et robuste dont la lignée remontait jusqu’aux temps anciens de Suria. Un noble parmi les nobles, en gros. Cette petite bande n’était pas réellement une « famille » à proprement parler, plus un groupe formé sur le tas, parce que « on est plus fort à plusieurs que tout seul ». Ils vivaient donc ensemble depuis près de six ans maintenant, veillant les uns sur les autres de loin, se protégeant mutuellement des attaques racistes qu’organisaient parfois les raclures humaines qui leurs servaient de « voisins ». C’est donc à Tinkreet qu’Octave grandit, sous le prénom elfique de « Añnhaztiëllh ». Son enfance ne fut pas franchement malheureuse, mais pas toute rose non plus, car Tinkreet n’était pas vraiment le lieu idéal pour élever sereinement un enfant. Mais bon, ce n’était encore trop « horrible », il avait une maman, un papa, et une espèce de grande famille qui veillait sur lui et qui l’empêchait de se sentir seul. Il mangeait à sa faim, même si ce n’était jamais de la grande cuisine et ne souffrait ni du froid ni de la douleur. Il était aimé, bien que son père n’ait jamais été très démonstratif. Le seul gros point négatif dans tout cela fut en réalité le profond ennui que l’enfant éprouvait. Seul enfant entouré d’adultes, on ne pouvait pas dire qu’il s’éclatait comme un fou, même si sa mère faisait parfois l’effort de jouer un peu avec lui, histoire de se donner bonne conscience. De même, dans l’appartement, il n’y avait strictement rien à faire : pas de jeux, pas de télévision, pas de livres, pas de crayons... rien, strictement rien. À part peut-être un petit poste de radio, réservé aux adultes. Bref, Octave s’ennuyait ferme tout seul, d’autant plus que la rue n’était pas sûre pour un petit maigrichon comme lui : ses grandes oreilles pointues ne trompaient pas, il était un elfe, et comme à Tinkreet, tout le monde est con et méchant (ou presque), les bandes de gosses humains avaient vite fait de le prendre pour cible. Pas idéal pour se faire des amis ! D’ailleurs, il arrivait parfois qu’il rentre chez lui salement amoché, quand sa vitesse et son agilité ne lui avaient pas permis de s’échapper. Mais bon, ce n’était ça qu’il l’empêchait de continuer à sortir dans la rue : il s’ennuyait trop pour rester enfermé dans l’appartement toute la journée ! Bref, son enfance et son adolescence se déroulèrent ainsi, de façon monotone et peu attractive, même si les « jeux » de cache-cache avec les gosses humains étaient devenus une de ses distractions favorites. À l’aube de ses treize ans cependant, un évènement imprévu vint boulverser son existence : sa mère de faible condition succomba à la pneumonie qui lui rongeait le corps depuis plusieurs semaines. Dévastés par cette mort si brusque et soudaine, le père et le fils décidèrent de changer radicalement de vie : sortir, il fallait quitter Tinkreet ! Mais comment ? Les brèches dans le mur qui entouraient la cité étaient rares et terriblement difficiles d’accès. Finalement, après trois jours de dur labeur, Octave et son père réussir enfin à gagner le monde extérieur. Une fois sortis, ils se dirigèrent naturellement vers Anthélima, où ils s’installèrent, son père ayant été embauché par miracle dans une petite épicerie du coin. Très vite, la question de l’avenir d’Octave fut posée et ce dernier décida d’entreprendre des études : il deviendrait Sentinelle pour éliminer les déchets de ce monde et changer les choses. Son père accepta et le jeune elfe décrocha une bourse, grâce à ses prédispositions elfiques et la promesse que son géniteur financerait des cours de rattrapage pour combler ses lacunes dues à sa non scolarisation. Ses études se passèrent sans trop de problèmes, Octave se montrant relativement doué et prometteur, jusqu’à son année d’Owatari qu’il effectua au sein de la Brigade Anti-Piraterie de Kelatolie. Il obtint finalement son diplôme après sept années d’études acharnées et réussit à se faire engagé dans la Brigade d’Anthélima. Actuellement, il dot encore y faire ses preuves...


* - STUFF

• Arme(s) utilisée(s) : Deux petits poignards, qu’il garde cachés en permanence dans chacune de ses bottes – parce qu’il est un peu parano sur les bords, des « restes » de Tinkreet, sans doute... Il les lance, de préférence, avec une dextérité assez impressionnantes : en mouvement, il est par exemple capable de trancher net une mouche située à plus de trois mètres de lui. Mais bon, sa vision d’elfe y est quand même pour quelque chose, rassurez-vous. Sinon bah... Il n’aime pas trop les armes à feux, mais sait néanmoins s’en servir ; il possède d’ailleurs un petit silencieux bien efficace, le seul qui trouve grâce à ses yeux. Enfin, si on devait lui attribuer une spécialité ce serait le combat au corps à corps (avec les pieds, de préférence), les lancés de projectiles en tout genre et... les explosifs. C’est un spécialiste en la matière, aussi bien dans la fabrication (ses « bébés » sont d’ailleurs toujours des créations pour le moins farfelues, mais ses supérieurs les valident quand même, compte tenu de leur efficacité), le maniement ou le désamorçage des bombes.

• Animal de compagnie : Il n’aime pas franchement les animaux, mais bon, y’a quand même un chat qui vient squatter son balcon, de temps en temps. Alors bon, il lui file de la bouffe et la bestiole revient. Octave ne lui a cependant pas donné de nom, pour lui ça reste le « Chat », la « Sale Bête » ou l’« Ingrat ». Il râle beaucoup et trouve toujours quelque chose à lui reprocher, mais au fond, il l’aime bien, ça lui fait un peu de compagnie quand il est de repos.

• Objet(s) fétiche(s) : Ses colliers, boucles d’oreilles et autres breloques dans le genre. Il y tient comme à la prunelle de ses yeux, indépendamment du fait qu’ils sont fait d’argent massif. Ses supérieurs hiérarchiques ainsi que ses professeurs de l’Académie ont bien essayer de les lui faire enlever en service, mais Octave s’y est farouchement opposé, jusqu’à obtenir une permission spéciale de la part de ses chefs, hallucinés par la férocité qu’il mettait dans ses « non » catégoriques. Mais bon, ‘faut pas leur en tenir rigueur aux humains, ils ne peuvent pas comprendre, les pauvres... C’est un truc d’elfe, après tout ! Sinon, y’a ses cigarettes qui comptent quand même pas mal, ainsi que le chasseur qu’on lui a gentiment assigné, une fois entré dans la Brigade. Et puis ses poignards, bien sûr ! C’est des objets très précieux, en réalité, du travail d’elfe de première qualité. Ils sont dans la famille depuis près d’un siècle, mine de rien, alors Octave y tient quand même un minimum.

• Moyen(s) de transport : Les transports en commun, ses pattes, et un vieux Overboard un peu miteux qu’il a acheté d’occasion, faute de moyen. Bien entendu, en service, il utilise son chasseur ; son bébé ! Par ailleurs, il aimerait bien s’acheter un speeder, mais bon, étant donné le prix démentiel de ces bêtes-là, il ne fait qu’en rêver très fort et de loin... très loin... pour l’instant tout du moins !

• Pouvoirs : Octave est un elfe et déjà, tout le monde sait que les Déesses aiment bien les elfes. Remarque, c’est de bonne guerre, étant donné les crasses que les humains ont fait subir à leurs « voisins ». Cinquante, cinquante, on ne peut pas tout avoir dans la vie. Soit. Donc bon, déjà, étant un elfe avec du sang d’elfe de première qualité, notre Sentinelle possède déjà une condition très... appréciable. Il voit à travers la noirceur de la nuit comme un plain jour, possède une souplesse et une endurance de loin supérieure à un humain. Sans compter qu’il est également bien plus agile et réactif, que cela soit en combat ou pour sauter, franchir des obstacles. Il est également plus intelligent (m’enfin, ça, ça reste encore à prouver... parce que bon, question cerveau, sans être un con, Octave n’est pas non plus une lumière !) et ses réflexes sont de loin supérieurs à ceux d’un humain. Il entend mieux, voit mieux, bouge, sent mieux, bref, ses sens sont plus développés, un peu comme ceux d’un chien, par exemple. Il est également plus calme, posé et possède des prédispositions à l’analyse qu’il n’exploite pas franchement actuellement. Bref, en plus court, Octave est un elfe moyen, mais un elfe quand même, ce qui fait qu’il est quand même moins con qu’un humain. Paix à son âme. Par ailleurs, comme ses Déesses ont manifestement l’air de l’avoir à la bonne (son taux d’affinité est de 74.5 %), Octave est capable de quelques petits prodiges. Déjà, il est doué avec les machines, les ordinateurs, tout ça quoi, parce que l’électricité est son amie. Grâce à elle, il peut par exemple forcer des protections informatiques, des codes d’accès, collecter des données logiquement bloquées, etc. Il peut également produire de l’électricité en quantité assez appréciable en mettant ses cellules nerveuses en « hyper activité ». Il est évidemment insensible aux décharges et autres chocs électriques, ce qui lui donne la possibilité de « se charger ». S’il réussit à se « brancher » sur un circuit électrique quelconque, Octave peut charger son corps d’électricité comme si c’était une batterie, ce qui lui permet entre autres de créer des décharges électriques très puissantes (il peut complètement griller le système d’une porte blindée, faire tomber un homme dans les pommes pour une durée moyenne d’une demi heure à trois quarts d’heure ; très utile pour « neutraliser » les suspects en fuite !). Bref, sans se vanter, Octave est plutôt balaise question électricité. De son côté, la Déesse des Ténèbres fut un peu moins généreuse : grâce à elle, Octave peut épaissir l’obscurité. Pratique pour se cacher, mais pas très spectaculaire. Enfin, notre elfe ne crache tout de même pas dessus et n’oublie jamais de rendre équitablement hommage à ses deux Déesses protectrices !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Octave Izïelhtÿz - (Elfe, Sentinelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malaggar, l'elfe sentinelle
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Arya//Elfe [Libre]
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Anciennes fiches :: Adoptables-
Sauter vers: