AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cymbal

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cymbal   Mer 28 Oct - 17:00



DJ (Dans Jeu) :


- - - -


*/ État Civil :


    * Nom :Ses origines nous sont inconnues, par conséquent son nom aussi.
    * Prénom(s) : Il parait impossible que Cymbal soit son vrai prénom, mais personne ne le connait sous un autre nom.
    * Surnom : Cymbal
    * Âge : Une vingtaine d’années ; vraisemblablement 19 ans.
    * Sexe : Masculin
    * Sexualité : Nous n’avons pas de données le concernant, mais il semblerait être bisexuel.
    * Race :Humain, ça ne se voit pas ?
    * Signe : Étant donné que l’affinité de Cymbal avec les déesse frôle le zéro absolu, il a été très difficile de déterminer son signe, d’autant plus qu’il est né en août, dans l’un de ces rares mois neutres. Cependant, grâce au test, même si le résultat n’a été que peu concluant, il semblerait qu’il soit lié à la déesse de l’air.
    * Lieu de Naissance : D’après nos sources, il serait né à Anthélima, mais il est possible que sa famille ne l’ai amené là qu’après sa naissance.
    * Lieu de Résidence : Anthélima.
    * Métier : Voleur, dans les deux sens du terme.
    * Classe Sociale : Mercenaire
    * Clan : //
    * Elu des Dieux ? Oui [ ] Non [X]
    * Partisan(e) ? Oui [ ] Non [X]. Ou en tout, il ne semble pas.



*/ Histoire :


« Viens, vite ! Allez, cours ! »
Le gamin prend par la main la fillette, et l’entraine à sa suite. «Plus vite ! Il faut y aller ! » Elle trébuche sur les pavés inégaux, une larme roule sur sa joue. Il la tire plus fort, elle se relève avec un cri inarticulé et ils repartent au galop, tandis que les hommes derrière eux se rapprochent un peu plus. Le garçon fait soudain volte face tandis que ses poursuivants s’entassent dans la ruelle. La fillette se serre contre lui. Un sourire étire ses traits. «Surtout, ne bougez pas mes cocos. » Il glisse sa main dans sa poche sans écouter les avertissements des uniformes.
Tonnerre.
La lumière irradie de partout, le bruit est insoutenable. Les policiers se replient précipitamment, se piétinant les uns les autres, suffoqués par la fumée, aveuglés par la déflagration, rendus sourds par l’explosion. Quand ils se redressent enfin, les deux gamins ont disparu sans laisser d’autres traces que les miettes des différents mets volés.


« Je… Merci de m’avoir sauvée, sans toi, ils m’auraient attrapée. » La fillette lève les yeux sur le garçon crasseux assit à ses côtés, un grand sourire aux lèvres. Il l’a entrainée dans le grenier d’une maison délabrée, et ils mangent tous deux les différents mets qu’elle à volé. Elle rive soudain son regard bleu dans le sien. «Au fait… L’explosion ? » Il la regarde en souriant, et sort de longs tubes de ses poches. « C’est Cymbal qui nous les donne. Des sortes de grenades, pas vraiment dangereuses tant qu’elles n’explosent pas dans ta main, mais assez fortes pour aveugler et assourdir nos poursuivants. » «Cymbal ? » «C’est à lui qu’appartient ce grenier. C’est lui qui nous a apprit à survivre, même s’il se défend de vouloir nous aider. On est 6 : moi, mon frère et ma sœur, ainsi que deux autres gars et une fille plus vieille. On était venus squatter la maison, y’a deux ans, et on l’a trouvée habitée. C’était un grand mec maigre, aux yeux cernés, aux cheveux blonds qui travaillait là. Il était assit à son bureau, à fabriquer des explosifs. Enfin, ça nous ne le savions pas. Je crois qu’il était aussi surprit que nous de trouver quelqu’un là. Il n’y pas réfléchit à deux fois, avant de nous jeter dehors ! » «Mais, je croyais que… » «Bah finalement, on l’a supplié à travers sa porte tellement longtemps qu’il l’a ouverte. Et, depuis, on habite là, avec lui. Nous nous occupons de trouver à manger, de ramener de l’argent. Il utilise presque tout ce qu’on gagne pour acheter ses matières premières. Mais ça nous aide bien, ses explosifs. Un jour, il s’est fait exploser quelque chose dessus. Il y a perdu deux doigts, mais ça ne l’a pas arrêté. Je ne sais pas si nous devrions nous estimer heureux ou pas qu’il continue. En tout… » «Chut, j’entends du bruit ! Un speeder ? » « Non, c’est un dragonfly. C’est Cymbal qui arrive. » « D’où ? » « Aucune idée. » « Il ne va rien dire pour ma présence ? » « Non, t’inquiètes ! »
Au rez-de-chaussée, une porte s’ouvre à la volée faisant trembler le bâtiment sur ses fondations. Des pas montent dans l’escalier et un personnage habillé de couleurs vives débouche dans la salle. Il jette un coup d’œil désintéressé aux deux gamins présents et pose un grand sac sur le bric-à-brac de la pièce, à l’endroit ou semble se tenir un atelier. Il s’assoie avec lourdeur dans un siège en face du bureau, invisible sous l’attirail d’objets inutiles qui s’y tiennent. « T’aurais pas dû ramener la p’tite minette, c’est pas un orphelinat ici, hein, Nat’ ?. » Le gamin se redresse, les mains sur les hanches. « C’est mon amie ! » « Et alors ? Bon, tant pis, de toute façon, cette maison est devenue un vrai moulin. Alors, tu me la présente, ta copine ? » « Elle s’appelle… heu… » « Moi, c’est Camille. Il m’a sauvé la vie ! C’est un héro ! » « Ouais, c’est ça. » « Et on a plein de choses à manger, regarde ! Camille avait volé plein de trucs bons ! » « J’vois ça. »
Ce soir là, ils firent ripaille pour accueillir la jeune Camille, pendant qu’assit derrière son atelier, Cymbal travaillait. Voyant que sa jeune amie observait l’étrange personnage, Nat’ se faufila discrètement derrière Cymbal, un grand sourire aux lèvres. Il jeta un rapide coup d’œil pour vérifier si ce qu’il allait faire n’était pas dangereux, puis soudain, d’un mouvement leste, il sauta en hurlant sur son ami. Les deux roulèrent dans la poussière avec de grands sourires et les autres gamins se joignirent à la bagarre avec des cris de sauvages. Cinq minutes plus tard, Cymbla était allongé par terre, six gamins de 8 à 12 ans sur le dos. « C’est bon, c’est bon, je me rends ! Lâchez-moi ! » Les enfants descendirent en riant aux éclats, fiers de leur victoire, tandis que Cymbal se joignait à eux pour le repas, oubliant ses précédentes activités. La soirée se déroula dans la bonne humeur générale, et Camille définitivement intégrée au groupe.


La nuit est tombée est 7 gamins dorment, blottis les uns contre les autres, marmonnant dans leur sommeil. Cymbal les contemple, assit sur le rebord de la fenêtre, ses doigts caressants la lanière d’un grand sac à dos. Il se lève, caresse les cheveux sombres de Nat’, passe main sur la joue des autres enfants, regarde longuement Camille. Il se retourne vers la fenêtre. C’est pour ce soir. Ils peuvent maintenant se débrouiller seul, et il leur a assez laissé d’explosifs pour tenir un siège. Il ouvre la fenêtre qui ne grince pas. Saute. Se rattrape souplement sur ses pieds, sans bruits. Son dragonfly est là, qui l’attend. Il charge son sac dans le ventre de l’appareil. « Mr Cymbal ? » « Camille ? Tu ne devrais pas être là, gamine. » « Vous partez ? Vous les abandonnez ?» « Je… Oui. Ils sont au courant. Je les avais prévenus qu’un jour, je les quitterais. Ils le savaient depuis le début. Peut-être ne m’ont-ils pas crus. Ils étaient si jeunes, je ne pouvais les laisser dehors. Et, ensuite, c’est un peu plus dur de partir chaque jour. Il vaut mieux que je parte ce soir que plus tard. » « Mais… Vous allez où ? » « Je souhaite rejoindre les pirates. » « Les pirates ? Qu’est ce qui… ? » « Moi, contrairement à vous, je suis de haute naissance. Mon père était un ancien Conseiller. Depuis tout petit, j’ai rêvé de devenir pilote, mais ça ne convenait pas à ses ambitions. Maintenant que je suis un hors la loi, je peux toujours me faire pirate ! » « Mais… Et nous ? » « Désolé, Camille… Mais vous êtes grands, vous pouvez vous débrouiller seuls. » « Mais Nat’ vous adore ! Il sera super malheureux ! Et les autres aussi ! » « Je… Allez, j’y vais. Bye, gamine. »

*/ Personnalité :


• Caractère général :

Cymbal est un être intenable en société. Il n’a aucunes manières, n’hésite pas à dire ce qu’il pense, à le crier sur tous les toits. Ses quelques intrusions dans les réceptions de la haute société ne lui ont toujours apportées que des ennuis. Toujours, il était démasqué au premier regard. Il avait quelque chose de différent, quelque chose qui faisait qu’on ne pouvait pas le prendre pour un autre, peut-être dans son regard, une nuance d’agressivité toujours présente, ou alors cet étrange désinvolture dans sa démarche qui énervait même les plus calmes.

Il a toujours ce si détestable sourire aux lèvres, comme s’il savait quelque chose de plus que les autres, cet air méprisant qui donnait envie à une grande majorité de le frapper. Il dit ne pas le faire exprès, mais il prend toujours les gens de haut, avec une nuance moqueuse dans la voix.

Ils sont rares, les quelques gamins avec qui il reste honnête, mais il est souvent trop égoïste pour se rendre compte de l’importance qu’il peut avoir pour eux. A la base pourtant, il n’est pas quelqu’un d’égocentrique, il lui arrive souvent d’être généreux et de faire preuve de compassion, mais, comme d’autres, il a des rêves.

Il se refuse à les abandonner, et compte bien se donner les moyens d’y arriver. Il a toujours aimé les explosions, depuis tout petit. Aujourd'hui, il en est devenu le maitre, capable de faire sauter ce qu'il veut au moment qu'il préfère, avec des effets différents selon ses choix. Il a toujours eu du talent, pour ça. Et puis, comme de nombreux gamins, il a toujours rêvé de s'envoler. De quitter la terre ferme, les barreaux invisibles des règles qui régissent le monde. C'est tout naturellement, qu'il se tourne aujourd'hui vers la piraterie. Il se sait capable, agile avec son Goéland, le dragonfly qu'il a créé, et puissant avec ses explosifs.

Sa bonne humeur qui semble être à toute épreuve n’est qu’une facette de sa personnalité. Il reste très pessimiste et manque de confiance en le monde, même s’il connait ses capacités et cherche à les dépasser. On lui reconnait un côté joueur, qui le pousse parfois à prendre des risques démesurés, seulement pour s'amuser. Il voudrait que le monde connaisse son nom, et que la postérité se rappelle de lui, en bien ou en mal, d'ailleurs.

Qualités : Malgré le fait qu'il soit très pessimiste, il reste toujours de bonne humeur. Il a beau ne voir que le mauvais côté des choses, il ne va jamais hésiter à en rire. Il possède une grande capacité à avancer sans se soucier de ce qui l'entoure, pour arriver à ses buts, il est toujours déterminé et ne se tourne peu vers le passé. Il connait ses capacités et ce qui est hors de ses moyens, mais il donne à chaque fois tout ce qu'il a pour y arriver, si le jeu en vaut la chandelle.
Défauts : Il est vantard, méprisant, souvent malhonnête, assez agressif au premier abord. Il est souvent excité, remuant. Il n'est pas comme ces personnages de glace qui ne montrent pas leurs sentiments : au contraire, son visage reflète tout ce qu'il pense, et sa langue va aussi vite. Il n'hésite jamais avant de parler, quitte à blesser les autres. Il est aussi très souvent maniaque, et paranoïaque. Il se méfie de tout le monde, prête attention à tous les détails. Jusqu'ici, cela lui a plutôt bien réussit.
Goûts : Il aime les explosifs. Boum ! Voir si cela va sauter... ou non. Faire des expériences. Se mettre en danger, sentir monter l'adrénaline. Quand on manie des explosifs, il faut être très précis, très minutieux. Sinon, tout peu exploser, et soi-même avec. C'est un grand plaisir que de sentir entre ses doigts les différentes poudres et de savoirs leurs effets quand on les mélangera. C'est un si doux son à l'oreille que d'entendre les déflagrations de ses propres bombes, crées avec amour pendant tant de tant... Il est possible que ce goût des explosifs vienne un peu de la folie de Cymbal. Un être sain d'esprit pourrait-il vraiment être autant attiré que lui vers tous ces explosifs ?
Il y a autre chose, que Cymbal aime par dessus tout : c'est le vol. il adore voler, à l'aide de son dragonfly en particulier, un dragonfly fabriqué par lui de toute pièces, mis au point très minutieusement pendant de longues années, qui a connu des échecs puis ses plus grands succès. Grâce au Goéland, Cymbal peut se sentir vraiment libre, capable d'aller où il veut quand il le veut. C'est toujours avec une certaine euphorie qu'il grimpe à l'intérieur et qu'il met les moteurs en marche.


*/ Physique :


• Physique Général :

Cymbal possède d'étranges yeux, très cernés par le manque de sommeil dû à ses nuits blanches de travail, d'une couleur qui oscille entre le vert et le jaune, qui lui donnent un regard parfois effrayant. Il y a quelque chose de toujours agressif dans son regard, comme une envie de se battre, une certaine violence mal dissimulée. Ses sourcils fins accroissent cette agressivité, souvent inclinés l'un vers l'autre en un V rageur. Son front est long, caché en partie par de grandes mèches de ses cheveux blonds, gras et sales. Il semblent d'ailleurs n'avoir pas été lavés depuis longtemps, et ne sont jamais coiffés. Cymbal possède un nez fin, assez plat, qui surmonte une longue bouche au sourire carnassier. Ses dents blanches, ses canines assez pointues, ornent des lèvres fines, pâles, sans valeur. Toutes ses sentiments défilent toujours sur son visage pâle, il n'a jamais apprit à cacher ce qu'il ressentait.

Ce n'est pourtant pas le visage de Cymbal, que l'on remarque en premier, mais son étrange allure. Il porte des vêtements vifs, souvent rouges ou oranges, serrés sur son corps, qui accentuent sa minceur et sa démarche étrange, un peu désinvolte ou maladroite, tout en restant très assurée... Cymbal n'est pas quelqu'un de très musclé, il n'a pas les épaules larges où les jambes puissantes. Malgré ses rêves de piraterie, il reste plutôt un ingénieur, un constructeur qui ne quitte peu son atelier. Il semble un peu avoir grandit trop vite, avec ses grandes mains, dont l'une à laquelle il manque deux doigts, et son étrange démarche. Cependant il reste toujours très souple comme un jeune garçon, et capable de se faufiler à peu près n'importe où (d'autant plus qu'il peu crocheter facilement la plupart des serrures de Suria !) sans problèmes.



Signe(s) Particulier(s) : Cymbal ne possède plus que trois doigts à sa main gauche, le pouce, l'index et le majeur. Il semble plutôt bien s'en accommoder. Il a modifié son Goéland pour pouvoir le piloter facilement malgré ce handicap.
Taille : 1m84
Poids : 59 kg


* - STUFF


• Arme(s) utilisée(s) : Différents explosifs de toutes sortes.
• Animal de compagnie : //
• Objet(s) fétiche(s) : Son dragonfly ?
• Moyen(s) de transport : Un dragonfly. Très fin et léger, il est porté par deux grandes ailes blanches sous lesquelles se trouvent les moteurs. Sa taille et son poids ne le destinent qu’à supporter une seule personne, allongée dessus pour opposer moins de résistance au vent. Il est possible de stocker des objets et en particuliers des missiles et autres explosifs dans son ventre. Ses ailes sont amovibles, seulement pour une question de rangement. Il semblerait que ce soit Cymbal qui ait conçu et fabriqué ce qu’il appelle son Goéland. (Plan du Goéland, dessiné par Nat')
• Pouvoirs : //

HJ (Hors Jeu) :


Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? J’ai depuis très longtemps Suria dans la liste de mes forums préférés du net, ceux où en général je ne m’inscrit pas mais que je suis d’un œil externe. Et puis voilà, un jour je m’ennuie, je vais revoir mes petits RP préférés et… illumination ! J’ai envie de jouer mon petit Cymbal ici !
Comment avez-vous connu ce forum ? A la base, je ne sais pas. Surement grâce à vous partenaires, parce que je les connais aussi et que je découvre beaucoup de forums grâce au partenariat. Mais, honnêtement, je ne m’en rappelle plus^^.
Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? Ah là non, personne !
Quel est le code ? Code validé by Holly. *
Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum ? Ce n’est pas vraiment constructif, mais j’ai toujours accroché à votre design, il est magnifique *bave*
Revenir en haut Aller en bas
Nazrÿne Helh
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 66
Âge : 22 ans.
Capacité spéciale : Capable de générer des Kekkaï, de charger l'air d'électricité statique & d'électrocuter légèrement ceux qui la touche (sous certaines conditions).
Signe(s) particuliers(s) : Vous la reconnaîtrez à ses vêtements de prêtresse.

Serment d’allégeance : Sept Déesses. <3


Porte-monnaie : 92 myrs.

{ All About You
Profession: Prêtresse - Suivante.
Race: Humaine.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Cymbal   Jeu 29 Oct - 22:07

Bienvenue à Suria ! clown

Et bien, et bien... Je vois que Holly est passée avant moi : ton code est validé ! :3 Je n'ai donc plus rien à faire, vu que tout est OK selon moi : les nombres de lignes sont parfaitement respectés, l'orthographe est bonne (malgré quelques petites fautes dispersées de-ci, de-là) et je ne vois aucune incohérence relative au contexte ! Nickel, donc ! Tu n'as plus qu'à attendre le passage validateur de Holly et je te souhaite un très bon moment de RP parmi nous ! <3

PS : J'adore ton personnage ! *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly. *
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 210
Âge : La vingtaine. Jeune & Belle ; ça te branche ?
Capacité spéciale : Chuuuuuut. Si on te le demande, tu diras que tu n'en sais rien ! &amp;amp;#9829;
Signe(s) particuliers(s) : Femme fatale ? Sinon, white hair. :3

Clan : Non, non, non !
Serment d’allégeance : Holly ne s'agenouille devant personne, ce sont les hommes qui pleurent à ses pieds !

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Apothicaire & Préparatrice de Poisons. ♥
Race: Sang-mêlé.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Cymbal   Jeu 29 Oct - 22:12

    Fiche validée. ~
    Bon amusement sur Suria ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cymbal   Ven 30 Oct - 14:19

Merci beaucoup ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cymbal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cymbal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Anciennes fiches-
Sauter vers: