AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Asch Jonaris

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Asch Jonaris   Sam 26 Déc - 2:40

DJ (Dans Jeu) :

*/ Etat Civil :

Nom : Jonaris.
Prénom(s) : Asch.
Surnom : Aschou (Il abhore ce surnom utilisé exclusivement par son jumeau!).
Âge : Dix-neuf ans.
Sexe : Masculin.
Sexualité : Homosexuel (Bien qu'il ne l'assume que très peu!).
Race : Humain.
Signe : Feu.
Lieu de Naissance : Abyr.
Lieu de Résidence : Cité Pirate d'Eprona.
Métier : Kage.
Classe Sociale : Pirate.
Elu des Dieux ? Oui [] Non [x]
Clan : Clan Ezo.

*/ Histoire :

Comment débuter une telle histoire, sans empiéter sur une autre ? Il est nécessaire de savoir que la vie du jeune Asch se confond presque entièrement avec celle d'une toute autre personne. En effet, alors que la famille Jonaris attendait un charmant événement, il y a une petite vingtaine d'années, dans la non moins charmante cité d'Abyr, ce n'est un mais deux petits cœurs qui arrivèrent dans ce monde. Deux jumeaux dont le rythme cardiaque se mouvaient à l'unisson, et que leur mère s'empressa de nommer respectivement Asch et Tiky. Ainsi, en cette folle nuit de printemps, ceux que l'on appellerait bientôt la 'Tornade Jonaris' inspiraient leurs premières bouffées d'air frais. Le cœur en liesse, les deux parents n'en pouvaient plus de crier leur joie au monde entier. Elle, Luvia, était une jeune femme douce et aimante. Elle avait travaillé en temps qu'aide médicale dans le plus grand hôpital de la ville. Sa modeste origine ne lui avait pas permis des études luxueuses, mais son cœur pur avait tout de même eut raison du monde qui l'entourait. En quelques années, elle avait réussit à percer dans le milieu et à être sous la charge d'un médecin assez réputé dans la ville et pouvait ainsi se donner satisfaction en aidant ceux qui en avaient vraiment besoin. Luvia était véritablement ce que tout un chacun peut appeler une femme généreuse, adepte du don de soi. Dès lors qu'elle avait eut vent de son état de femme enceinte, et d'autant plus après avoir découvert qu'elle était en attente de deux jumeaux, elle avait immédiatement prévenu son entourage qu'il lui faudrait quitter son petit métier. Lui, Hisai, était un homme quelconque qui avait réussit à gagner bravement sa vie grâce à un sens des affaires plutôt développé. Malheureusement pour la petite famille Jonaris, si son sens du travail était exemplaire, on ne pouvait en dire autant de ses aptitudes de pères. En effet, quelques semaines après l'accouchement il les quitta sans un mot et sans aucun doute sans regrets. C'est donc seule et seule et démunie que Luvia entreprit la lourde tache qui lui incombait : celle d'élever ses deux adorables bambins.


Les années passèrent, et les deux petits chérubins devinrent premièrement de fiers enfants. C'est à cette époque qu'Asch développa un sens de la famille tout particulier. Sa mère étant la seule figure d'autorité à la maison, il se sentait le devoir d'imposer lui même la figure paternelle au sein de leur foyer. Et cette mesure s'instaurait en premier lieu sur son petit frère. Même s'ils n'étaient que séparés de quelques minutes, une fracture incommensurable s'étendait entre les deux enfants. Tous les jeunes du quartier l'avaient senti et certains avaient d'ailleurs décidés de prendre le délicat Tiky en grippe. Il se retrouvait toujours malgré lui sous le couperet de personnes souvent deux fois plus grande que lui en âge et en taille. C'est dans ses moments là qu'Asch intervenait et protégeait sa moitié, son double, parfois au péril de sa vie d'enfant. Il ne faut pas non plus croire qu'il vivait ceci comme une contrainte, loin de là ! Tiky était pour lui plus que tout, et il aurait - déjà à cet âge - donné sa vie pour lui épargner la moindre souffrance. Le lien qui rapprochait les deux Jonaris était si fort et si puissant qu'ils ne passaient pas une seule seconde sans se séparer. Ainsi, ils dormaient dans le même lit et allaient jusqu'a prendre leur douche ensemble pour être certain de ne pas manquer de se perdre ne serait-ce qu'un instant. D'ailleurs, les rares fois ou la séparation s'était crée - sans qu'elle soit intentionnelle, bien évidemment - ont été les moments les plus douloureux qu'ils n'aient jamais ressentis. Asch, perdant ses moyens, s'arrachant les cheveux de peur qu'il arrive malheur à son petit protégé, l'oisillon de frère qu'il avait sous son aile de feu; et Tiky, effrayé qu'il puisse se retrouver sans protection, seul dans un monde qu'il trouvait immédiatement moins bleu et plus hostile quand son frère n'était pas présent. Cette période de l'enfance symbolise parfaitement le caractère fusionnel de leur relation, même si celui-ci va peu à peu s'altérer de par la suite.


En effet, la situation se modifia dès qu'ils eurent tout deux atteint le stade de l'adolescence. En quelques années, ils avaient su arborer un physique de rêve, devenant chacun deux beaux apollons à la crinière de flamme et aux yeux de glace. Pourtant, en dépit d'une apparence divine, les attentions méticuleuses de Tiky, notamment envers la gente féminine, lui déclarèrent bientôt un rôle de bourreau des Cœurs, et de Don Juan. A l'inverse, Asch avait développé son propre caractère. Il était devenu d'une froideur macabre et restait hautain envers quiconque osait lui adresser la parole. Sans doute par réserve plus que par véritable arrogance, il préférait se terrer dans une solitude pitoyable plutôt que d'arpenter les rues avec son géminé, à la recherche d'une nouvelle jouvencelle à charmer. De plus, une nouvelle séparation - malgré le fait qu'elle ne soit que très peu assumée - vint obstruer la vie des deux frères. A l'inverse de Tiky, dont l'hédonisme lui permettait d'assouvir ses plaisirs en compagnie des deux sexes, Asch abhorrait les filles et se sentait en bien meilleure condition avec la caste du sexe fort. Délaissant le beau sexe qu'il trouvait trop futile, trop superficiel et faible, il préféra tout de même rester seul que de s'avouer son attirance pour les garçons. De plus, le fait que Tiky était un coureur de jupon corrobora sa vision du monde féminin. Elles étaient mauvaises, et lui volaient son frère pour s'adonner à des moments de perversion qu'il ne pouvait comprendre. La ou son frère voyait un jeu de séduction stimulant, lui était effrayé par un instant de débauche. Ainsi, il devint d'une jalousie extrême envers les compagnes d'un soir de son géminé, et se disputa avec celui-ci, si fort qu'il aurait sans doute été jusqu'a le frapper de rage. Heureusement pour Tiky, rien que l'idée d'infliger une égratignure à son frère jumeau, à ce jeune éphèbe au corps aussi parfait que le sien, lui était insupportable.


Il fallut attendre qu'ils aient tout deux dix-sept ans pour que la situation s'améliore. En dépit du fait qu'Asch ne su contrôler son irrésistible envie de garder son frère pour lui tout seul, celui-ci modéra ses sorties nocturnes jusqu'a ce qu'ils arrivent à un compromis plus ou moins stable. Ils reprirent donc la relation fusionnelle qu'ils avaient étant enfant, sans doute aussi heureux l'un que l'autre de retrouver ce double qui leur semblait 'perdu'. C'est également durant l'année de leurs dix-sept ans qu'ils décidèrent de chambouler un peu leur vie. Leur situation presque minable ne leur convenait plus. Ils avaient de grandes ambitions, et comptaient bien les réaliser le plus rapidement possible. En quelques années, ils devinrent des pirates confirmés, adulés par les membres des diverses bandes qu'ils avaient rejoins. Leur agilité, leur maîtrise du sabre et leur dualité semblait les rendre presque divins. Ils se trouvaient partout à la fois et déchiraient leurs ennemis avec autant de grâce que quand ils pillaient les diverses fortunes d'Anthélima, cité ou ils avaient élu domicile. Bientôt obligés de jouer les nourrices par un petit demi-frère que leur mère avait eu avec un nouveau compagnon, ils formèrent un trio d'élite qui avait très bonne réputation dans le monde de la piraterie. Tant qu'un beau jour, Ash Ezo, le célèbre pirate, vint leur proposer une place parmi les membres de son équipage. Une proposition des plus alléchantes, en parfaite adéquation avec les projets des deux jumeaux, qui acceptèrent sans hésiter. C'est ainsi qu'ils rentrèrent au service du clan Ezo, pour le meilleur et surtout pour le pire !


*/ Personnalité :

• Caractère général :
Sophistiquée mais par ailleurs dotée d'une logique douteuse, la psychologie de ce cher Asch reste indéniablement très controversée. D'une part, il est doux et magnifique. L'allégorie même de la beauté n'aurait pas été plus réussie. Le jeune homme possède une aisance innée, sans doute vestige d'une vie antérieure en tant que Déité. Ses gestes piquants et vifs semblent pareilles à ceux des petits rats de l'opéra. A l'inverse, ses regards et battements de cils délicats sont - eux - très lents. Mais quand on parle de lenteur, il faut peser ses mots. Asch est quand il le souhaite une véritable furie, capable de prouesses physique étonnantes. Ceci dit, il ne se presse que pour ce qui suscite réellement son intérêt. « La règle première du savoir vivre est de s'octroyer un moment pour chaque chose. » Ainsi, à ses cotés, il faut savoir être patient et rares sont ceux qui ont eut la Ô combien grande chance de la voir s'élancer à vive allure pour une chose qui ne concernait autre que sa petite personne.

D'autre part, son caractère bien trempé fait preuve d'un abject cynisme. Il semble constamment souffrir de quelques maux, dès qu'il croise un regard, qu'il soit en provenance d'homme, femme, enfant, ou bien encore chats et oiseaux. De plus, rien ni personne ne peux échapper à ses critiques inutiles qu'il chante à tue-tête à longueur de temps. Seul Tiky, son alter-ego, est apte à percer au sein de sa carapace méticuleusement construite. Certains osent d'ailleurs songer qu'un secret plus affreux que semble les lier l'un à l'autre. Mais ce ne sont la que des rumeurs. « Tout un chacun se doit de savoir que les jumeaux ont une relation spécifique, n'est-il pas? » Bien qu'il abhorre les démonstrations sentimentales en grand public, Asch aime sincèrement son frère et donnerait sa vie pour lui. Il ne peut d'ailleurs pas tolérer les aventures d'un soir de son géminé, trop jaloux des 'jeux' auquel celui-ci ce donne. En ce qui le concerne, il garde encore une vision très 'clichée' de l'amour et se laisse bercer par des rêves de prince charmant. Ses attitudes parfois très étranges montrent une distanciation effarante qu'il impose consciencieusement entre sa personne et le monde qui l'entoure. « La proximité ? Avec autrui ? Très peu pour moi. » Oui, Asch est du genre à parfaire ses bien d'un cahier à spirale pour y écrire son nom sur chaque page avec une fierté miraculeuse. On pourrait songer qu'il a constamment la tête ailleurs, si il ne prenait pas scrupuleusement le temps de lancer des regards cinglants, froids et arrogants, qui font preuves d'une lucidité étonnamment développée et un sens de l'observation très aiguisé. Quoi qu'il en soit, dans l'ombre de sa lugubre mascarade, il est attentif au moindre détail et se place toujours de manière à ce que personne ne puisse empiéter sur son terrain de jeu, aussi impersonnel soit-il.

Qualités : Calme, maître de lui, plein de sang-froid, vif, rapide, fort, intelligent, a de bons réflexes, calculateur, réfléchi, posé, prudent, généreux, gentil, courageux, endurant, passionné (pour certaines choses du moins), loyal, digne et a un grand sens de l’honneur (les coups bas ? Très peu pour lui !).
Défauts : Coincé, méfiant, colérique (mais uniquement pour certaines choses), timide, renfermé, un peu froid, plutôt hautain, grognon, râleur, agressif, railleur, orgueilleux, a tendance à perdre ses moyens quand son frère est en danger et souvent tendu.
Goûts : Asch est quelqu’un qui n’aime pas grand-chose à part son clan, Ash (pour qui il a beaucoup d’estime), sa mère, Tiky et son demi-frère Luke (même si au tout début il ne l’appréciait pas, le voyant comme un boulet chiant et inutile, les instincts protecteurs d’Asch ont vite pris le dessus face aux grands yeux innocents et admiratifs de son cadet). Il adore les « trucs mignons » (même si jamais il ne l’avouerait, pas même sous la torture) et c’est entre autre pourquoi il apprécie Ivy (lui qui d’habitude n’aime pas trop les mômes). Il déteste la lâcheté et exècre les coups bas dénués de dignité. Il déteste son père.


*/ Physique :

• Physique Général :
Comment décrire un tel bellâtre sans faire la moindre coquille ? Essayons de procéder étape par étape, voulez-vous ? Asch est le genre de personne qui mérite une pareille attention. « Le genre de personne vers laquelle les gens se retournent dans la rue. » Il est de l'engeance suprême qui fait pâlir d'envie les plus charismatiques de la planète, c'est la son meilleur atout. Sa silhouette est élancée, svelte et gracieuse, et parfaitement proportionnée. Esthète dans l'âme, même de loin, ses poses le montrent toujours au meilleur de lui même. D'ailleurs, il est assez difficile de l'imaginer dans une position qui ne lui siérait guère dans la mesure où il est élégant à chaque instant. Vous l'aurez compris, le jeune homme est un véritable apollon, au corps finement musclé et qui semble avoir été taillé par les anges eux-mêmes. Sur sa peau fine et délicate, aucune imperfection n'apparait et sa clarté légèrement halée lui donne constamment une mine radieuse. Il se tient droit au possible et paraît danser tant sa démarche est élégante et légère. Il me semble que vous devriez maintenant avoir une petite idée de lui, si vous le voyiez au loin. « Mais rapprochons-nous, je vous en prie. »

Asch possède deux longues jambes, fines mais puissantes, à l'instar des grands éphèbes grecs, qui se terminent par deux pieds tout à faits adaptés. Le haut de son corps est en harmonie parfaite avec le bas. Des hanches délicates et un ventre plat amènent vers son buste fier et complètement imberbe. Ce dernier est musclé sans trop l'être, et il est assez aisé de le deviner, les moments ou il se déshabille ne sont pas rares. « La formule s'impose, un rien m'habille ! » Il n'est absolument pas déluré pour autant, bien au contraire ! Enfin, deux bras aux gestes précis et gracieux et des mains dignes du plus prodigieux pianiste terminent de parfaire sa remarquable apparence.

Nous oublions l'essentiel, dîtes-vous ? Voyons, laissez-moi le temps de décrire le visage et vous serez enfin comblés. Tout en haut d'un port de tête hautain, siège le visage du jeune Kage. La Joconde et tout autre tableau réunis ( s'ils avaient existés dans l'univers de Suria ) ne sauraient être plus solaires, rutilants et sculpturaux que son visage. Asch possède un regard transcendant, qu'il fait plonger habituellement de ses propres yeux turquoise directement dans ceux de ses ennemis. Pour leur plus grand bonheur, ou pas. Une bouche figée mais délectable, un petit nez harmonieux, ainsi que des pommettes délicates forment le bas de son visage. Sinon, il est doté d'une longue chevelure rougeoyante qui retombe artistiquement autours de son visage. To put in a nutshell, ou encore pour terminer à l'aide d'une coque de noix, Asch projette néanmoins une aura glacée et céleste qui éteint les cœurs les plus chauds et assombri les esprits les plus optimistes. A l'inverse de son jumeau solaire, son physique tout aussi charmant reste constamment de marbre et sans la moindre expression de plaisir. Ne dit-on pas que tous les goûts sont dans la nature ? Un peu de beauté dans ce monde ne fou ne peut que faire du bien. « Que diantre ! »


Signe(s) Particulier(s) : Il se distingue, entre autre, par une longue chevelure rougeoyante et deux yeux turquoises.
Taille : 1m75.
Poids : 63 kilos.


* - STUFF

• Arme(s) utilisée(s) : Une épée longue semblable à une rapière.
• Objet(s) fétiche(s) : Un miroir de poche en nâcre, brisé.
• Pouvoirs : Aucun.



HJ (Hors Jeu) :

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? Le forum dans son ensemble.
Comment avez-vous connu ce forum ? Par un simple hasard.
Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? Non, personne.
Quel est le code ? Code validé par Camelia ♠
Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum ? Pas pour le moment.


Dernière édition par Asch Jonaris le Sam 26 Déc - 20:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asch Jonaris   Sam 26 Déc - 2:42

Ce Rp-test se déroule deux ans dans le passé, avant que les deux géminés ne rejoignent l'équipe d'Ash Ezo.

Un chant d'oiseau. Quelques bruits quotidiens. Une lumière pressante qui venait frapper contre les carreaux. Le jour se levait bel et bien sur la charmante ville d'Anthélima. En effet, dès lors que le soleil avait réussit a traverser l'horizon, il projetait ses éclats dorés qui ruisselaient sur les toits de la grande ville. Tantôt rougeoyantes, tantôt bleutées ou aux couleurs opalines, les tuiles laissaient fondre ses rayons en une cascade de lumière. A leurs côtés, les véhicules parcouraient la ville de long en large, vacants à leurs occupations journalières. Une maxime dit que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Pourtant, l'heure était déjà avancée - une église lointaine venait de sonner quelques dix coups - quand Asch ouvrit peu à peu ses grands yeux. L'image était digne d'un Michel-Ange et pouvait figuré au panthéon des arts sans aucune controverse. Il était allongé, dans la nudité la plus simple, enveloppé dans un amas de soie qui s'enroulait autour de lui et laissait entrevoir quelques parties de sa peau, de part et d'autre du grand lit dans lequel il se trouvait. Ses cheveux rouges, tombants en cascade, contrastaient avec la couleur immaculée des draps. Il ouvrit ses paupières et laissa son regard turquoise survoler la pièce. Il s'agissait d'une chambre assez grande et richement garnie de meubles anciens. Dans un style très bourgeois, les murs se retrouvaient colorés de beige et sublimés de moulures classiques, tandis qu'un lustre trônait en maître au beau milieu du plafond. Dans un coin, un grand fauteuil de bon goût ainsi que plusieurs coussins terminaient de peaufiner cet intérieur digne des grands noms d'Anthélima, et laissait supposer que le reste du logement était aussi soigné que cette chambre. Asch aurait sans aucun doute adoré qu'un tel appartement lui appartienne. Mais il n'en était rien ! Les occupants avaient quittés la ville pour quelques jours, le temps de prendre des vacances au bord de la mer, et les deux jumeaux avaient réquisitionnés les lieux sans aucun souci de conscience. Il s'agissait d'une habitude qu'ils avaient prise et qui leur permettait un repos bien mérité entre leurs diverses occupations de délinquants. Bien sur, ils en profiteraient pour quitter l'espace en compagnie des bijoux et du coffre-fort qu'ils avaient repérés au préalable. Être des pirates avait de bons côtés, et celui-ci en faisait partie intégrante !

Aux côtés d’Asch, un autre bel endormi ne s'était pas encore réveillé. Tout aussi charmant que ce premier, il dormait paisiblement, sans faire le moindre bruit. Asch en profita pour apprécier un peu la beauté de son frère jumeau. Grand, svelte et finement musclé, il était une de ces personnes qui se font remarquer pour leur physique merveilleux. De plus, Tiky avait la capacité de faire chavirer le cœur de n'importe qui, usant de ses charmes avec ostentation et redondance. Cette deuxième partie avait d'ailleurs la fâcheuse tendance d'agacer Asch, trop désireux de garder sa moitié pour lui et lui seul. Il se pencha vers lui, déposant un baiser délicat sur sa joue - coutume dont ils avaient pris l'habitude pour se réveiller l'un l'autre - avant de se relever en exprimant une moue surprise. Quelle était cette odeur qu'il sentait tout près de la joue de son frère ? Repenchant sa tête, il se laissa voyager jusqu'a la nuque de ce dernier, et découvrit avec stupeur l'odeur délicieuse d'un parfum qu'il ne connaissait pas. Il réussit sans grande réflexion à déduire que ces intonations sucrées étaient sans aucun doute celles d'une fragrance féminine. Asch sentait déjà que sa bonne humeur du matin s'en allait à toute hâte, laissant place à une colère non métrisée. Il serrait les points si forts qu'il manquât de déchirer les draps de soies qui le couvrait. C'est à ce moment-ci que Tiky eut la bonne idée de sortir de son sommeil, se levant avec candeur et s'approchant dangereusement de son frère avec un franc sourire pour l'enlacer, le saluant par la même occasion. Asch n'en pouvait plus, il en avait assez. Se dégageant subitement de l'étreinte de son frère adoré, il quitta le lit en entourant les draps autours de lui comme une serviette, fou d'énervement.

- Tu m'avais promis, Tiky ! Tu m'avais promis que la dernière fois serait la bonne !

Tiky ouvrit de grands yeux ronds, il lui fallait un temps avant de comprendre le pourquoi de cette dispute matinale. Lorsqu'il eût enfin découvert la raison de l'énervement de son frère, il exprima une moue gênée et se confondit en excuses comme il avait l'habitude de le faire. C'était un beau parleur et un manipulateur né, et il arrivait toujours à calmer l'excessive jalousie de son géminé avec quelques douces paroles. Pourtant, ce matin la, Asch ne se laissa pas avoir et continua de pester contre lui avec virulence. Si les voisins étaient encore endormis dans leurs sommeils oisifs, ils étaient maintenant obligatoirement réveillés.

- Comment oses-tu te présenter dans mon lit, embaumé de la sorte ? Crois-tu que je sois ignorant ? J'en ai plus qu'assez de tes nuits de débauche et de turpitude, et crois moi cela ne se passera pas comme ça ! Je vais aller la voir ta greluche, et je te jure que ...

Le ton de Asch étaient tellement fort et féroce que cela en devenait presque comique. Tiky baissait la tête en signe de soumission, malgré le fait qu'il était sans aucun doute déjà en train de songé à une nouvelle nuit en la compagnie de son aimée de la nuit dernière. Il avait pour habitude de changer tous les soirs, mais celle-ci avait été si convaincante qu'il lui accordait un nouveau moment en sa compagnie. Tandis qu'il continuait ses réflexions pleines de sens, Asch lui se mouvait dans tout les sens, se mettant dans tous ses états. Il allait prononcer le mot débauche et égoïsme pour la millième fois, dans son monologue plein de sermons qu'il répétait à chaque fois, quand une petite voix se fit entendre au loin. Les deux jumeaux tendirent l'oreille et la voix se fit entendre une seconde fois. Il s'agissait d'un timbre très doux, inexorablement féminin, qui appelait Tiky avec un acharnement tout aussi féroce et enjoué. Asch ouvrit la fenêtre avec rapidité et vis son teint rougir de plus belle quand il vit une jeune fille blonde en contrebat, dans la rue qui faisait face à leur magnifique immeuble, qui appelait de plus bel son aimant de la nuit dernière. Lorsqu'il pencha sa tête un peu plus, elle crut sans doute reconnaître Tiky puisqu'elle continua de plus bel a complimenter Asch de toutes les qualités dont il avait fait preuve à son égard, n'oubliant aucun détail de la nuit qu'elle venait de passer en sa compagnie. Juste derrière son frère, Tiky était lui devenu tout pâle et se bouchait les oreilles, en prévention de ce qui allait suivre. Pourtant, c'est avec un contrôle de soi optimal que le jeune Asch se retourna. S'ils avait eut le don de tuer une personne rien qu'en la regardant, il était certain que Tiky aurait été assassiné sur le champs, en compagnie de la jeune délurée qui continuait son hymne au plaisir charnel. Le jeune homme aux cheveux rougeoyants se tourna vers la salle de bain attenante à la chambre et claqua la porte avec tant de force que les murs de l'immeuble tout entier manquèrent de s'écrouler. Pour lui, la coupe était pleine !


Dernière édition par Asch Jonaris le Sam 26 Déc - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camelia Rosenshield
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 165
Âge : 25 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Yeux jaunes, tendance à être suivie par des robots.

Clan : Aucun.
Serment d’allégeance : La Science... Et la déesse de la Foudre, par extension.

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Scientifique, ascendant mécano
Race: Humaine
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Asch Jonaris   Sam 26 Déc - 12:39

Owi *.*
En voilà une excellente fiche !

Bienvenue Asch et bon amusement sur Suria Very Happy Je valide ton code et, heu, à part quelques fautes d'orthographe surprenantes et la mention d'une église dans le test RP alors qu'il n'y en a pas sur Suria (cf. contexte), pour moi, tout est OK Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asch Jonaris   Sam 26 Déc - 20:10

Il est vrai que certaines fautes étaient véritablement surprenantes, le terme est définitivement bien choisi. Je crois que je ne devrais plus écrire de texte une fois minuit passé ! Quoi qu'il en soit, j'ai fait un rapide passage des fautes les plus pitoyables. Il en reste cependant sans doute quelques unes qui auraient échappées à mon regard ...
Revenir en haut Aller en bas
Camelia Rosenshield
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 165
Âge : 25 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Yeux jaunes, tendance à être suivie par des robots.

Clan : Aucun.
Serment d’allégeance : La Science... Et la déesse de la Foudre, par extension.

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Scientifique, ascendant mécano
Race: Humaine
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Asch Jonaris   Sam 26 Déc - 20:27

Super Smile Tu n'a qu'à attendre la validation d'Holly Wink
(Et je t'avais dis que tu pouvais prendre ton temps Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holly. *
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 210
Âge : La vingtaine. Jeune & Belle ; ça te branche ?
Capacité spéciale : Chuuuuuut. Si on te le demande, tu diras que tu n'en sais rien ! ♥
Signe(s) particuliers(s) : Femme fatale ? Sinon, white hair. :3

Clan : Non, non, non !
Serment d’allégeance : Holly ne s'agenouille devant personne, ce sont les hommes qui pleurent à ses pieds !

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Apothicaire & Préparatrice de Poisons. ♥
Race: Sang-mêlé.
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Asch Jonaris   Dim 27 Déc - 2:04

Bienvenue à Suria, Asch !
*Kyaaah, le deuxième roux ! <3*

Ahem. Et bien, c'est une très jolie fiche que nous avons là ! Je n'ai rien à redire (elle complète bien celle de Tiky, en plus !) au niveau du fond ; pour la forme, c'est également très... appréciable (j'aime par exemple beaucoup le système des images ! :3), à part pour quelques petites fautes d'orthographe, notamment tes 'à' qui deviennent des 'a' (c'est ce qui revient le plus : matin-là, jusqu'à, Là, etc.) et même chose pour tes 'où'. C'est tes fautes les plus récurentes. =) Le test est bien évidemment réussi : tu respectes bien le contexte (même si, comme l'a déjà souligné Camelia, il n'y a pas d'églises à Suria. ;D) et le caractère de Asch (j'ai d'ailleurs particulièrement apprécié la fin qui se fini en grosse bouderie aschienne dans la salle de bain. XD). Nickel, donc !

    Tu es validé !
    Bon amusement sur Suria ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asch Jonaris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asch Jonaris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forêt (pas d'inspi pour le titre :3 ) [Pv Asch~]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: ARCHIVES. :: Anciennes fiches-
Sauter vers: