AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sirius Heartless

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirius Heartless
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Âge : 19 ans.
Capacité spéciale : Odorat développé
Signe(s) particuliers(s) : Borgne

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Mercenaire
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Sirius Heartless   Mar 19 Avr - 23:38



DJ (Dans Jeu) :

*/ État Civil :

    Nom : Heartless
    Prénom(s) : Sirius
    Surnom : "Le loup borgne"
    Âge : 19 ans
    Sexe : Masculin
    Sexualité : Hétérosexuel
    Race : Humain
    Signe : Air ( Rejeté )
    Lieu de Naissance : Inconnu
    Lieu de Résidence : Nomade
    Métier : Mécanicien aéronautique
    Classe Sociale : Mercenaire
    Élu des Dieux ? Oui [ ] Non [X]
    Partisan(e) ? Oui [ ] Non [X]



*/ Histoire :
C'était une auberge, un bistrot, tard dans la nuit. Le vent faisait claquer les enseignes et faisait vibrer la chair même de l'homme en manteau noir qui se tenait devant les portes claquantes de la taverne. Ses yeux cachés sous un chapeau noir fixaient inlassablement une petite fenêtre ouverte, dont dépassaient des rideaux pourpres qui se laissaient aller au gré du vent. Dans cette nuit paisible semblait régner un silence de mort, et en cette heure la lune resplendissait comme pour faire la concurrence à la lumière de lampe qui jaillissait d'entre les deux volets battants du mystérieux étage. Dans un soupir, le voyageur rabattit sa cape et entra dans l'auberge.

Succéda au grincement des portes un cri de surprise, nulle âme qui vive dans l'auberge, juste une flèche indiquant le chemin des escaliers, inscrite sur le mur avec du sang encore frais. La gorge serrée, le nouvel arrivant, guidé par une envie insurmontable de découvrir une réponse à la question qui l'avait mené jusqu'ici, gravit pas à pas les escaliers. Lorsqu'il arriva à l'étage, il remarqua que toutes les chambres étaient ouvertes, sauf une. Toutes les autres étaient vides, cette porte fermée était une invitation, elle devait être ouverte. Son corps fut parcouru de frissons, lorsque sa main serra timidement la poignée, et, dans un coup de nerfs que seul son corps avait guidé, il ouvrit la porte dans un éclair.
Là encore, du mystère à en couper au couteau, la pièce était sombre, éclairée par la seule lueur d'une bougie allumée près de la fenêtre qui avait attiré son attention.

Ce fut la seconde d'après qu'il repéra une silhouette cachée dans l'ombre, un faible reflet semblait indiquer que ses yeux perçants observaient avec attention l'inconnu. L'homme en noir comprit qu'il avait été invité, cet homme était son hôte qui détenait la réponse à toutes ses questions. Un feu minuscule s'alluma et une fumée grisâtre vint à sa rencontre, l'hôte fumait du tabac, il était assis, là, en face de lui, prenant ses aises. Enfin, une voix calme et séduisante déchira la pénombre :

- Je vous souhaite la bienvenue. Je vous en prie, il y a un tabouret près de vous, mettez-vous à l'aise.

Cette voix fit trembler l'homme trempé par un mélange de sueur et de pluie qui, sans discuter, rapprocha le siège et y posa son séant. L'hôte caché dans les ténèbres reprit la parole.

- Je suis surpris que l'on m'honore si tard d'une visite. Qu'êtes-vous venu chercher dans ce trou perdu au milieu de nulle part ?

- Des... réponses.
répondit-il, tendu.

- Des réponses ? Je suppose que vous allez me poser des questions alors ?

- Je... je m'appelle Lloyd Backyard. Je voudrais des informations sur... une personne précise.

- Enchanté. Que puis-je faire pour vous ?


Ce qui fit tiquer le sieur Backyard fut d'abord le son rauque que sa voix avait prise tout à coup, ainsi que le fait que la silhouette de l'ombre ne lui ait toujours par révélé son identité. Poussé par une curiosité alimentée par la rencontre de cette voix sans propriétaire, il passa sa présentation et lui fit part de ses "questions".

- ...... Heartless.

Le tonnerre rugit comme pour répondre à l'annonce de ce nom, et éclaira la salle pendant une fraction de seconde. Lloyd remarqua la posture de l'inconnu, il croisait les jambes, pipe entre les doigts, mais il ne put déceler son visage. Un faible rire s'échappa de cet homme, un rire inquiétant, qui ne dura pas plus d'une seconde, comme une exclamation, comme une réponse à ce nom, à la tempête qu'il engendrait.

- Heartless hein ?

- O-oui.

- Dans ce cas, il va vous falloir prendre votre mal en patience. Tout cela nécessite que je vous conte une histoire.

- Mais...

- Pas d'inquiétude. Vous verrez, c'est très enrichissant. Puis-je ?

- ... Très bien.
fit Lloyd Backyard après une courte hésitation.

- Je vous remercie.


...



"C'était... il y a environ une quinzaine d'années. Tout commença sur un champ de morts. Un homme en armure, fort bien bâti, dans la force de l'âge, un guerrier, un pirate. Il arpentait la terre aride d'un village dévasté, il était blessé à l'œil gauche par une flèche perdue au cours d'un combat acharné. Essoufflé, il tenait la bannière du clan rival qu'il avait exterminé avec ses compagnons d'armes qui gisaient tous dans une mare de sang. Il symbolisa tristement sa victoire en plantant ce Jolly Roger taché de sang à l'envers, c'était là son seul réconfort contre la douleur qui ravageait son cœur. Alors qu'il s'apprêtait à partir de ce bain de sang, une faible voix l'arrêta net, c'était celle d'un enfant d'à peine six ans qui tenait fermement un javelot entre ses mains, trop lourd pour lui. Il pestiférait des menaces et des insultes à son encontre, l'homme mit un certain temps avant de réaliser qu'il avait en face de lui le dernier survivant du village qui servit de champ de bataille. C'était une âme innocente épargnée par la mort mais dont le visage grimaçant respirait l'envie de tuer et la souffrance atroce d'avoir assisté au massacre de sa famille et de ses amis. L'homme qui se tenait en face de lui, se disait-il, c'était lui le responsable.

Le bambin chargea et son arme lui tomba des mains, il n'eut pas le temps de la rattraper, une épée menaçait sa gorge. Pourtant, aucun pleur, il avait semblât-il asséché la moindre larme de son corps dès l'âge de cinq ans. Le devoir et la patrie exigeaient de cet homme qu'il exécute ce petit soldat sur le champ, mais il ne put. Il avait une femme et un enfant, et il ne les avait jamais revu depuis deux longues années qu'il avait passé à batailler inutilement, à piller inutilement, à tuer inutilement, à voir des gens mourir inutilement. Il vit la lueur dans les yeux bleus-verts du petit homme, elle lui rappela l'image fantasmée de son fils grandi qui lui manquait tant. Il prit cela pour de la faiblesse, et planta son épée dans le sol en hurlant à quel point il était ignoble d'avoir même un instant penser à tuer un si petit être. Ce fut ainsi qu'il l'adopta, il le prit dans ses bras, puis il le laissa se débattre jusqu'à l'épuisement et s'endormir contre son torse. Il lui donna le nom d'un de ses ancêtres lointains, et aussi celui d'une étoile : Sirius.

Il déserta la piraterie, cracha sur son drapeau et retrouva sa famille, enfin, pas totalement. Sa femme mourut de maladie devant lui le jour-même où il revint à la maison, lui laissant son fils unique, du même âge que ce Sirius, ce petit sauvage qui était resté dehors, encore trop affligé, trop triste, trop en colère contre ce "monstre" pour entrer dans un nid douillet. Il n'y entra jamais d'ailleurs, car le lendemain, la famille recomposée prit un navire pour un autre pays, loin de toutes ces tristesses. A cause de sa désertion, le père passa pour un traître et dut vivre en paria, en mer, sur un navire comme on n'en fait plus. Sa vie prit un tournant dangereux, ils étaient obligés de vivre cachés, isolés de toute population, même des criminels. C'était une vie à-demi paisible, ils vivaient dans un gigantesque navire amarré à une île déserte que l'on ne voit sur aucune carte académique. Et très tôt, le jeune Sirius montra à son père adoptif son ardeur combative, à tel point qu'après quelques années à peine de coexistence, ils s'entraînaient déjà à l'escrime. Ils furent rejoints par l'autre gamin, désireux de se rapprocher un peu plus de son papa, qui semblait se rapprocher de plus en plus de ce faux frère au regard farouche.

Tout cela contribua à créer une sorte de triangle rival, chacun se faisait la concurrence et, séduits par les réflexes humains de leurs corps et leur sang guerrier. La famille changea de nom, ils bataillèrent très tôt et devinrent des mercenaires, des chiens de guerre, fourrant leur nez dans des batailles sans envergure, des conflits mineurs pour le simple plaisir de surpasser l'autre. La famille devint un champ de bataille. Guidés par leurs pulsions, ils firent couler le sang, et dès l'âge de seize ans, les jeunes hommes avaient déjà fait des dizaines de victimes. Mais le père fatigué par l'âge rompit ce triangle, et les deux frères n'avaient pour ainsi dire plus de "leader", d'"arbitre", ou d'objectif". Des liens durs comme le fer s'étaient installés entre les deux frères, mais celui du père était fait d'un filin tordu. Il cherchait un héritier à sa lignée, il cherchait à honorer ses ancêtres, à perpétuer une tradition familiale. Les liens entre Sirius et son frère étaient presque indestructibles, et l'amour du fils pour son père était intense... mais Sirius, lui, attiré par des pulsions bien plus incontrôlables, voulut se mesurer à son "père". Pendant plus de dix ans, le cœur du jeune Sirius brûlait d'un désir de vengeance inassouvi, par égard pour son frère et car son père était encore bien plus fort que lui. Au crépuscule de sa vie, le père devait décider qui deviendrait le chef du clan, mais entre l'amour du sang et la garantie d'un avenir, il ne pouvait faire son choix. Il n'y avait plus qu'une seule solution possible...

Les deux frères avaient alors dix-huit ans chacun. Il n'y avait que Sirius et le père sur le pont du navire, l'autre était en bas, il s'exerçait à la lame. Mais soudain, il entendit un hurlement strident. Affolé, il remonta jusqu'à la cabine du capitaine et découvrit avec horreur le cadavre gisant de son paternel au pieds de son frère adoptif, dont l'œil gauche était crevé et dont l'épée était taché du sang qui n'était pas sien. Il avait tué son père et... et alors..."



...


- Et alors il prit la fuite sans rien dire à son frère et le laissa enterrer seul la dépouille de son propre père !!

Lloyd Backyard sursauta de son tabouret et fit un pas en arrière, comme si il avait été soufflé par la rage intense qu'avait soulevé l'exclamation finale du conteur de cette triste histoire de famille. Balbutiant, l'homme au chapeau comprit :

- Alors vous... vous êtes...

- Oui...


Contenant encore difficilement sa colère, l'hôte se releva brusquement et sortit de l'ombre avec un rictus effrayant. C'était un jeune homme qui avait presque vingt ans, vêtu d'un sombre kimono en tissu violet. Son regard rouge de haine et de sauvagerie, à moitié dissimulé par ses longs cheveux noirs tétanisa le vieil homme. Son œil gauche était bandé, il s'exclama :

- Je suis Alcor Heartless, fils de Victor Heartless !

Le tonnerre gronda deux fois puis se tut, peut-être était-il aussi stupéfait que l'homme en noir qui se tenait contre la porte, médusé, semblant incapable du moindre geste, même pas à même de fuir. Alcor Heartless se rassit et remit sa pipe entre ses lèvres, il inspira un grand coup de fumée puis expira dans un râle. Il sortit un vieux carnet, marqué des initiales "V.H." puis, tout en faisant défiler les pages du manuscrit, continua à parler :

- Ce livre est mon seul héritage, il contient des noms, des lieux, des dates, c'est la liste de toutes les regrets de mon père, de tout ce qu'il n'a pas pu accomplir.

Là aussi, Lloyd Backyard comprit, ses jambes tremblantes semblaient ne plus avoir assez de force pour le porter, il tomba à terre, la peur prenait possession de son corps, de vieux souvenirs ressurgissaient, une réponse aussi, tout cela dans un vacarme de tonnerre infernal.

- Votre nom, sire Backyard, figure dans ce livre. Mon père vous a spécialement réservé une page, vous êtes un médecin véreux et incompétent qui aurait... mh... intéressant... dans ce cas j'en ferais une affaire personnelle.

Rampant, le vieil homme tomba le masque et tentait en vain de s'expliquer, alors que son hôte, animé par une rancœur à la fois dans son cœur et dans son sang, dégainait un katana luisant, qui, la nuit, dégageait un doux éclat rosé.

- Écoutez, monsieur ! J-je... je... je suis désolé pour votre mère, c'était... c'était p-pas ma faute, je vous en conjure !

- Blah blah blah... Pleurer ne servira à rien, mon vieux, ton nom est écrit à l'encre rouge sur la liste...

- Non ! Pitié !!


Slash. On entendit la lame fendre le vent, puis un bruit plus viscéral. Les murs furent tachés de sang et une flaque coula sur le sol. Dans un tumulte d'éclairs menaçant, la vie d'un homme s'acheva dans la douleur. Le jeune homme rempli de haine trempa les doigts dans le sang de sa victime et, sur une page vierge, y inscrit un nom. Avec le sang de l'assassin de sa mère, il y grava le nom du meurtrier de son père en lettres rouges...


SIRIUS HEARTLESS




*/ Personnalité :

• Caractère général :
"C'est un loup sous une peau de pourceau." dixit son père adoptif. En effet, Sirius est avant tout un stratège rusé et charismatique, toujours prêt à exécuter les virages les plus fous pour atteindre son objectif. Sa manière de pensée peut sembler un peu trop extravagante, tordue, voire même un peu folle, mais il sait que plus le chemin est sinueux, plus il est imprévisible. Très jeune, il fut confronté aux affres du combat, il fut éduqué par un pirate sanguinaire et plus d'une fois, il contempla les yeux vides d'un blessé à l'agonie. Cela façonna son caractère, il se plait dans la chaos, dans la mêlée générale, il n'a pas peur de tuer. Chaque affrontement représente pour lui un défi et il est capable de tout pour pour montrer qu'il est quelqu'un de capable, que ce soit en montrant les crocs ou en sortant les griffes.

Il y a des personnes qui le disent cruel et impitoyable, d'autres qui ne comprennent pas. Car Heartless n'a jamais connu d'autre amour plus chaleureux que l'amitié, sa mère l'avait abandonné, son père le méprisait et son frère lui voue encore une haine atroce.
Au lieu de développer un esprit malsain et dérangé, au fond de lui naquit une profonde envie de s'entourer de camarades quels qu'ils soient. Son sens de l'humour tantôt ridicule tantôt cynique et son détachement lui confèrent un charisme étrange, les hommes d'action l'écoutent pavaner et se venter, les intellectuels décortiquent sa ruse qu'il n'a emprunté à personne.

C'est là que s'exprime son sens bien à lui de la loyauté, quelqu'un qu'il considère comme un de ses compagnons le reste à jamais, et il s'évertue à ne pas les trahir ou leur tourner le dos, c'est comme si son cœur en fondait, comme une poupée russe, un enveloppe en laine, une autre en roc, et un fond en feu ardent.

Mais tout le monde est d'accord sur un point de sa personnalité, il est dangereux, il attire le danger, il aime le danger, il est le danger.


Qualités : Rusé, intrépide, charismatique.
Défauts : Tête brûlée, malhonnête, taquin...
Goûts : Il ne peut aspirer à une vie paisible car il aime se battre et montrer sa supériorité au delà de tout. C'est aussi un féru d'alcool et un parieur acharné, qui cherche sans cesse à relever de nouveaux défis. Anecdotique : c'est un fumeur occasionnel.

*/ Physique :

• Physique Général :
La première chose qu'on vous dira, c'est "Il fait plus vieux que son âge quand même..." et c'est vrai. Tenez compte du fait qu'à six ans déjà, il assistait son père et mentor dans des joutes sanglantes et des duels sans pitié, à tel point que sur son visage naquirent des rides de rictus et des traits plus durs que ceux de l'individu lambda. Il arrive qu'on se méfie de lui dès le premier contact, à la vue de sa mine sournoise et de son œil bandé.

Éborgné par son père, son œil gauche est un mystère pour les autres mais il laisse l'impression qu'il n'est pas un gars paisible comme les autres. Il semblerait que l'odeur du sang et des cadavres lui aient débouché les narines car il a un odorat très fin qui le rend sensible aux odeurs, en particulier de la mythique "odeur de mort" qui entoure comme une aura les plus sanguinaires d'entre les hommes. Tout cela, à tel point qui pensa son nez pour le resserrer et éviter de trop sentir les odeurs nauséabondes courantes chez ses fréquentations.
Après il y a les détails, il est probable que l'on s'attarde quelques secondes sur son œil d'un bleu-vert perçant, comme celui d'un faucon ou d'un vautour qui attend la moindre faiblesse de sa proie, mais le regard s'attarde plutôt sur sa longue chevelure rousse qu'il noue en queue de cheval et dispose en écharpe autour de son cou.

Ainsi il apparaît naturellement comme un fauve, un homme sauvage habitué aux lois du meurtre et de la jungle, mais il arrive à se dissiper à tel point qu'il revêt sa fameuse peau de laine dont personne ne se méfie, à condition de ne pas avoir un regard ou un odorat aussi affiné que le sien.


Signe(s) Particulier(s) : Bandeau sur l'œil gauche, pansement sur le nez
Taille : 1m77
Poids : 72 kgs


* - STUFF

• Arme(s) utilisée(s) : Ceinture de poignards + arbalète de poing
• Animal de compagnie : X
• Objet(s) fétiche(s) : Pièce de monnaie en or "pile ou face"
• Moyen(s) de transport : Aéronefs principalement

HJ (Hors Jeu) :

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? L'univers particulier, ainsi que le côté piraterie.
Comment avez-vous connu ce forum ? Je l'ai trouvé sur sawen.net
Connaissez-vous déjà quelqu’un sur ce forum et si oui, quel est son personnage ? X
Quel est le code ? Code Ok, by Tiky
Avez-vous un commentaire à faire ou une suggestion pour améliorer le forum ? Non.

Thème musical du personnage :




Dernière édition par Sirius Heartless le Mer 20 Avr - 15:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiky Jonaris
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 162
Âge : 19 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Cheveux longs roux flamboyants et yeux d'un vert éclatant

Clan : Ezo
Serment d’allégeance : A mon Boss, Ash Ezo !

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Pirate/Kage
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Sirius Heartless   Mer 20 Avr - 14:57

Bonjour et bienvenue à toi, Sirius !

Alors, par où commencer ? Tout d'abord, j'avoue m'être bien amusé en lisant ta fiche, surtout au niveau de l'histoire et de la façon originale dont tu l'as racontée. C'est une agréable surprise que ce soit décrit par le regard de quelqu'un d'autre ! Il y a, toutefois, quelques points qui me chiffonnent un peu.

Au sujet du champ de bataille qui est décrit lorsque le père rencontre son fils adoptif pour la première fois : De quelle bataille s'agit-il exactement ? Le fait que le pirate soit en armure ne me dérange pas tellement, mais, je ne me souviens pas que la guerre ait frappé aux portes de Suria depuis si peu de temps. Pourrais-tu mieux expliquer contre qui les pirates menés par Victor se battaient et l'appliquer au contexte ? Je te renvoie à la chronologie pour t'y retrouver (http://suria.forumsactifs.com/t759-histoire-succinte-de-suria).

Ce qui me gêne aussi, c'est l'âge auquel Sirius combattait... J'admets volontiers qu'il est possible que des enfants soient envoyés sur un champ de bataille, mais il ne me semble pas que six ans soit un âge propice pour cela. S'il est survivant et essaie de se défendre dans un acte désespéré, ça me va, mais qu'il ait été soldat... j'ai du mal ^^'.
Douze ans me semble également un peu jeune pour avoir déjà une montagne de cadavres sur les bras. Manier une arme est un art difficile et je doute que des gamins, si doués soient-ils, puissent devenir des meurtriers sanguinaires si jeunes. Qu'on leur ait appris les "gestes qui tuent" très tôt, cela se conçoit, mais il serait exagéré de dire qu'ils sont auteurs de tant de tueries ^^'.

D'ailleurs, je me demande bien de quelles guerres civiles il est question ? Hormis les actes de pirateries (combattus par les Sentinelles) et les conflits de gangs, la pagaille n'est pas vraiment de mise à Suria. Essaie d'actualiser cela aussi par rapport au contexte.

Voilà ! J'ajouterai que quelques fautes se sont glissées dans les descriptions du caractère et du physique, mais une simple relecture devrait faire l'affaire !

Courage pour les quelques modifications, tu y es presque =) !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Heartless
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Âge : 19 ans.
Capacité spéciale : Odorat développé
Signe(s) particuliers(s) : Borgne

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Mercenaire
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Sirius Heartless   Mer 20 Avr - 15:04

Niarf, j'ai loupé la chronologie de Suria, si j'avais su j'aurais regardé ^^

Je vais faire mes modifs, mais j'avoue avoir trop exagéré au niveau de l'âge, je changerais ça aussi.
Sinon pour la petite explication, Victor n'est pas pirate d'emblée, il était soldat, puis il a déserté et a été forcé de vivre comme un pirate un moment, puis il n'a pas su changer de vie avec ses fils.

Enfin je m'y attendais un peu ^^
Je pense finir ces modifs aujourd'hui si il n'y a pas de pépin Wink

PS : Ah si j'avais déjà lu ça... Bon vah une relecture s'impose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiky Jonaris
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 162
Âge : 19 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Cheveux longs roux flamboyants et yeux d'un vert éclatant

Clan : Ezo
Serment d’allégeance : A mon Boss, Ash Ezo !

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Pirate/Kage
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Sirius Heartless   Mer 20 Avr - 15:07

Okay, préviens-moi simplement lorsque tu auras fait tes modifications, je m'appliquerai à relire pour te donner mon avis =).

Il faudra aussi, du coup, préciser pour Victor ? Parce que, soldat ok, mais où ? Une Sentinelle ayant déserté ? Ca peut se tenir, j'attendrai de voir ce que tu proposeras.

Courage encore !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Heartless
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Âge : 19 ans.
Capacité spéciale : Odorat développé
Signe(s) particuliers(s) : Borgne

Porte-monnaie : 0.

{ All About You
Profession: Mercenaire
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Sirius Heartless   Mer 20 Avr - 15:21

J'ai fait quelques modifs, je crois n'avoir rien oublié d'important.

J'ai fait en sorte que le "champ de bataille" devienne un village dévasté par un raid de pirates et que Victor devienne un traître à la piraterie, et j'ai un peu changé les âges des deux frères, voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiky Jonaris
*[ Habitant de Suria ]*

avatar

Nombre de messages : 162
Âge : 19 ans.
Signe(s) particuliers(s) : Cheveux longs roux flamboyants et yeux d'un vert éclatant

Clan : Ezo
Serment d’allégeance : A mon Boss, Ash Ezo !

Porte-monnaie : 20 myrs.

{ All About You
Profession: Pirate/Kage
Race: Humain
Effets Personnels:

MessageSujet: Re: Sirius Heartless   Mer 20 Avr - 15:41

Tout ceci est bien mieux, en effet et plus plausible par rapport au contexte.
Je ne vois pas d'autres points qui pourraient me tracasser.

Te voilà validé !

Bon jeu parmi nous ! Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sirius Heartless   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sirius Heartless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirius Black : le parrain
» Presentation de James Sirius Potter,Fils de Harry Potter
» Yumé Heartless [validée]
» (M) Ben Barnes - Sirius Black
» Sirius Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suria :: PRÉSENTATIONS. :: Présentations. :: Fiches validées.-
Sauter vers: